Chronique : "Les lendemains avaient un goût de miel"

*** UNE TENDRE LECTURE ***


Auteur : Marlène Schiappa
Éditeur : Editions Charleston
Date de sortie : 16 juin 2017

Service Presse Éditeur

~ RÉSUMÉ ~
De retour de Milan où elle a réglé avec ses filles et ses deux sœurs la succession de leur arrière-grand-mère, Justine ne comprend pas. Alors que toute la famille croule sous le luxe, héritant de demeures magnifiques ou d’œuvres d'art inestimables, elle-même reçoit uniquement une vieille boîte en carton remplie de babioles et un carnet abîmé…
Elle plonge alors dans le passé de « Jolie Rose », de son enfance à la fin du XIXe siècle à ses fiançailles avec un
diplomate italien dont elle conserve précieusement la photo, en passant par le difficile retour des soldats en 1918… Les confidences posthumes de l'aïeule font étrangement écho à la propre vie de Justine.
Mais quel message Jolie Rose veut-elle lui transmettre ? Pourquoi une certaine ritournelle revient-elle sans cesse dans les lettres ? Et qui est ce mystérieux Lorenzo ?


~ MA CHRONIQUE ~

Un très agréable moment de lecture avec Justine et Jolie Rose.

Si j'ai trouvé quelques réflexions trop féministes à mon goût, je dois dire que je me suis laissée emporter très facilement dans ce récit doux et sucré. J'ai aimé cette alternance entre présent et passé, cette différence d'époque, qui au final reste très proche dans les cœurs et les sentiments de chacun.
J'ai adoré la jeunesse et la modernité des instants présents, très actuels et bien ancrés dans notre société (je pense au DAB notamment). J'ai apprécié aussi ce mélange des genres entre récit narratif et récit épistolaire. Le roman est bien structuré, cohérent. Il nous plonge dans une certaine nostalgie, une autre époque où rien n'était vraiment comme maintenant.

L'histoire de Jolie Rose m'a beaucoup émue. Elle est dure et simple, parfois cruelle et tout aussi tendre. C'est une femme vraie, authentique, non dénuée d'humour aussi dans ses lettres !
Justine est une femme de notre temps, active, mère. Ses répliques sont un véritable régal où j'ai beaucoup rit et les échanges avec ses sœurs...succulents !

Chaque personnage, secondaire ou principal, à son importance. Que ce soit les sœurs de Justine, l'intriguant Lorenzo ou les autres.

Page après page, le temps d'un voyage en train, vous allez vivre un récit tantôt bouleversant, tantôt léger, avec comme ligne de mire cet héritage si particulier de Jolie Rose, cet héritage qui apportera à Justine des réponses mais aussi un autre regard sur elle, sa vie, sur Jolie Rose.
Un voyage à travers les époques, à travers les coutumes, les codes.
Un voyage où l'amour, dans toutes ses formes, est omniprésent.

L'avant-propos de l'auteur est intéressant car il nous plonge dans la confusion quant à la vérité et l'origine de son roman. Vous verrez pourquoi.

La plume de Marlène Schiappa est fluide, légère, douce. Elle s'adapte à ses héroïnes, celles de maintenant et celles d'hier.
Une plume simple mais efficace qui vous procure des émotions et vous fait réfléchir à certaines situations.
Une plume basique qui sait retenir votre attention et qui ponctue ses lignes de quelques sourires et questions, ce qui donne du rythme au texte, un rythme doux, sincère.

En bref, un bon roman qui nous fait du bien, qui au fil des mots nous offre un suspens quant à cette fameuse boîte et les trésors qu'elle contient, des trésors qui peu à peu, au fur et à mesure de notre lecture, prennent tout leur sens, toutes leur saveur. 
Une fin un peu rapide mais très émouvante où tout s'éclaire et où le titre nous offre son origine.
Un très joli récit.
Un coup de cœur pour la couverture, sobre, délicate, nostalgique.



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique de "Après moi le déluge" de Matthieu Biasotto

Chronique de "Lola, petite, grosse et exhibitionniste" de Louisa Méonis

Chronique : "Je ne sais pas dire je t'aime"