Chronique : "Al Dorsey, le détective de Tahiti - Tome 3 : Si tu nous regardes"

*** SÉRIE COUP DE CŒUR ***


Auteur : Patrice Guirao
Éditeur : Au Vent des Îles
Date de sortie : juin 2017

~ RÉSUMÉ ~
Ils sont tous là, Toti, Sando, Al, Mamie Gyani, les autres... et quelques cadavres. Les héros de "Crois-le !" et "Lyao-ly" se retrouvent dans ce troisième opus pour résoudre une double enquête qui s'annonce compliquée et dangereuse pour AL. Le ton y est toujours aussi décalé. La carte postale, déjà bien froissée dans les deux premiers volumes, est renvoyée au rang de carton d invitation. Et une invitation ça ne se refuse pas ! Surtout quand il s'agit de pénétrer au coeur d'un pays riche de sa joie de vivre, de ses spécificités cachées, de sa population multi ethnique attachante et de ce melting pot de vies colorées. Le tout sans bouger de son fauteuil ou pour les plus chanceux les pieds en éventail dans un transat sous un badamier. Dans "Si tu nous regardes" Tahiti devient, sous la plume de l'auteur, une île d'aventure, une auberge espagnole où chacun apporte son repas pour le partager avec l'étranger qui vient y poser ses valises. Même si parfois il faut se méfier des plats qu'on ne connaît pas...


~ MA CHRONIQUE ~

Un tome 3 excellent.
Humour et émotions sont réunis dans un récit passionnant, addictif où les rebondissements s’enchaînent.

Ici nous retrouvons Al où nous l'avions laissé à la fin du tome 2 et nous savons enfin pourquoi il se retrouve là où il est. Beaucoup de mystères et de questions viennent nous assaillir, mais surtout, nous tremblons pour Al, nous prions pour qu'il réussisse à se dépêtrer de cette situation inextricable où il est. Cependant il ne perd pas de sa verve et nous régal avec ses réflexions parfois grotesques mais toujours aussi réalistes.

Nous retrouvons également tous nos personnages des tomes précédents, un Sando des plus loyal et fidèle, une Mamie Gyani toujours rassurante, la sagesse et l'apaisement qu'elle procure et dont Al a besoin, Toti toujours aussi mystérieux et si...particulier. Ils seront tous là pour Al, pour l'aider, le sauver et enfin connaitre toute la vérité.
J'ai une véritable affection pour Mamie Gyani et pour Sando. Deux personnages complètement opposés mais si attachants et touchants.

J'ai eu de la peine pour Al dans ce tome, pour tout ce qu'il fait pour son amour, ce qu'il a eu fait, et le résultat qui en ressort.

Un texte bien mené, cohérent et qui nous réserve son lot de surprises. Encore de nouvelles choses à découvrir sur la vie et les habitants de Polynésie, leur façon d'être, leur accueil, leur coutume.
Ce récit nous offre, comme les deux autres, un voyage extraordinaire dans un lieu décrit subtilement et avec amour.

Page après page c'est un combat qui se profile pour Al, une course contre la montre pour sa liberté et un espoir fou et vain pour Lyoa-ly. Une vraie enquête policière pour démêler ces deux meurtres commis sur l’île et des réponses très surprenantes au fil de la lecture, au fil des mots, des réponses qui nous éclaire et nous laisse parfois pantois, parfois avec le sourire.

J'aime les titres des 3 tomes qui mit bout à bout nous offre un appel et peut-être une réponse pour le prochain tome. A voir.

Je ne peux pas trop vous en dire, car c'est une série qu'il faut découvrir par vous-mêmes pour en avoir toute la saveur et toutes les subtilités
Tout s’emboîte, tout prend place ici dans ce troisième opus et franchement, c'est un régal et une réussite.

La plume de l'auteur est devenue pour moi un coup de cœur, une plume qui allie poésie et légèreté, humour et décadence, sarcasme et originalité. Une plume à la fois élégante et moderne qui nous procure des émotions et qui dépeins à merveille toutes les sensations éprouvées au travers des paysages polynésiens et aux travers des sentiments de nos personnages.

Encore une fois j'adore la couverture de ce tome et je dis merci et bravo à l'artiste.

Maintenant j'ai hâte de retrouver Al et les autres dans le tome 4 à paraître. J'ai hâte de savoir les quelques questions restées en suspens, notamment sur le cœur et les sentiments d'Al.


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique de "Lola, petite, grosse et exhibitionniste" de Louisa Méonis

Chronique : "Je ne sais pas dire je t'aime"

Chronique : "Les lendemains avaient un goût de miel"