dimanche 6 octobre 2019

Chronique : "Bora Bora's Bitches - Tome 3"


Auteur : Jacinthe Canet
Éditeur : autoédition
Date de sortie : juillet 2019

~ RESUME ~
Chère Licorne-journal, on dit que « 40 is the new 30 » mais je n’en suis pas convaincue. À 30 ans, je vivais avec mes meilleures amies à Bora-Bora, Jaja était toujours parmi nous, je pouvais boire quatre mojitos sans avoir la migraine et je n’avais pas besoin de lunettes pour voir de près.Ce matin, en enfilant péniblement la seule robe noire que je possède et qui ne me va plus depuis que j’ai la digestion difficile, je me disais qu’on est peut-être passées à côté de notre vie.Je ne suis pas sûre d’être prête pour cet enterrement. J’ai la sensation que tout bascule et m’échappe. Peut-être que j’ai Parkinson, aussi ?PS : je crois que ma robe a rétréci, c’est cette nouvelle lessive bio qui bousille toutes mes fringues.PPS : prendre rendez-vous pour vérifier cette histoire de Parkinson.PPS2 : racheter un stylo à paillettes, celui-là vient de rendre l’âme.

~ MA CHRONIQUE ~

C'est le tome de l'excellence ! Mon préféré. Un troisième opus qui nous offre autant de frissons que de fou-rires.

J'ai aimé chaque mot, chaque situation, j'ai adoré le déroulement, l'aboutissement. Ici, Jaja se livre comme jamais, tout comme les trois autres. Elles nous font vivre une aventure pleine de surprises, de peur, un vrai tourbillon émotionnel, de vraies montagnes russes.
C'est drôle, frais, vivant, encore une fois si réaliste...

Dès le début, quelques années après la fin du tome 2, le ton est donné et le boum au cœur vous frappe directement dès la deuxième ligne. Ce troisième tome, c'est une sorte de road-trip où la vérité, l'évidence nous sont dévoilés, où les filles se livrent avec autant de pertinence que de souffrance. C'est vraiment un roman très intense émotionnellement. Les filles m'ont touchées en plein cœur avec cette fragilité qui ressort puissance mille ici.
Et cette Madame GANDUS... cette bonne vieille Madame GANDUS... elle vous réserve une drôle de surprise, tout autant qu'à nos morues. Une surprise qui bouleversera leur vie et qui aura le mérite  de faire ressortir le meilleur de chacune d'elle, de faire remonter à la surface les vraies envies, les vrais sentiments, les vrais regrets, et surtout, qui fera oser des paroles libératrices, des révélations très touchantes, très surprenantes.

J'aime leurs imperfections, leurs doutes. J'ai kiffé leurs rires, leurs pleurs. Car oui, autant de rires que d'émotions ici. C'est un maelstrom de sentiments et de sensations que nous offre l'auteure.
Beaucoup de rebondissements, d'explications ponctuent la fin de cette trilogie. Chaque personnage à son moment et se révèle, d'une manière ou d'une autre. Et si l'amour est au rendez-vous, le plus important pour moi ici fut ce lien d'amitié indéfectible entre les filles, un lien qui se consolide encore plus, qui libère les mots, qui libère les émotions et fait ressortir chez chacune d'entres elles leur part de sensibilité et de fragilité, leur part de doute, de peur puissance mille, et surtout, ce lien nous montre qu'elles seront toujours là l'une pour l'autre, qu'il ne faut pas se perdre en n'osant pas dire les choses et parfois en ne prenant pas forcement la bonne décision.

La plume de l'auteur est toujours aussi fluide, légère, incisive, avec cette teinte parfaite d'émotions, de mots poignants. Une plume plus mature et sacrément prenante.

Le tome de la maturité ? Oui, certainement, mais tout en gardant ce grain de folie qui rend Jaja, Phillis, Jane et Pétra si unique.
Une conclusion à la hauteur de ces quatre filles, qui décidément m'ont marquée à jamais.

En bref, un énorme coup de cœur pour ce dernier tome ! Il est magnifique, génial, drôle, d’une émotion intense et d’une incroyable justesse. J’ai adoré retrouver les filles, leurs délires, leur folie et leur amitié si belle, si précieuse. De belles remises en questions, de beaux moments d’émotion, de très très grands moments de solitude... qui nous offrent des fou rires monumentaux, de l’amour et tant de choses encore. Un roman road-trip pour des retrouvailles phénoménales et un final juste parfait. Nos quatre Bora-Bora’s Bitches sont encore une fois parfaites dans leurs imperfections, vraies, touchantes.... elles sont elles et j’aime. Un tome 3 qui conclu à la perfection leur histoire, même si leur vraie vie commence maintenant.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Chronique : "La rumeur"

#PALPITANT Auteur : Lesley Kara Éditeur : France Loisir (pour ma version) / éditions Les Escales Date de sortie : janvier 2020 (...