dimanche 27 janvier 2019

Chronique : " Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie"

*** MAGNIFIQUE ***


Auteur : Virginie Grimaldi
Éditeur : Livre de Poche / Fayard
Date de sortie : mai 2018


~ RÉSUMÉ ~
« Je veux qu’on divorce. »
Il aura suffi de cinq mots pour que l'univers de Pauline bascule.
Installée avec son fils de quatre ans chez ses parents, elle laisse les jours s'écouler en attendant que la douleur s'estompe. Jusqu'au moment où elle décide de reprendre sa vie en main.
Si les sentiments de Ben se sont évanouis, il suffit de les ranimer.
Chaque jour, elle va donc lui écrire un souvenir de leur histoire. Mais cette plongée dans le passé peut faire resurgir les secrets les plus enfouis.



~ MA CHRONIQUE ~

Un excellent roman où le rire et les larmes s’entremêlent avec une facilité déconcertante.

J'ai beaucoup apprécié suivre cet instant de vie de Pauline, cet instant où tout s’écroule, où elle pense sombrer, ne pas s'en sortir. Sa détresse, et parfois même sa folie, sont très bien décrites par l'auteur.

J'ai aimé chaque instant de ce roman, chaque pensée, chaque situation. Un beau texte sur une remise en question, sur un deuil, sur l'espoir et sur une délivrance qui s’acquiert non sans douleur.

Page après page, nous découvrons miette à miette l'histoire de Pauline, de sa famille, si loufoque et si aimante, ces petites erreurs qui parfois on conduit la fraternité à s’insupporter, mais surtout, nous découvrons quelque chose d'assez réaliste.

Quand Pauline décide d’écrire à son mari les souvenirs de leur vie commune, c'est aussi émouvant que drôle, cependant, un élément insoupçonné de Ben va venir un peu froisser ces beaux souvenirs et nous révéler un tout autre aspect de cette vie ensemble, et surtout, nous, lecteurs, comprenons peu à peu les vraies raisons de cette séparation, ce qui a poussé ces deux êtres aimants à s'éloigner pour arriver au point de rupture, même si l'amour demeure.

Beaucoup de sujets sont réunis dans ce roman : la vieillesse, les couples, les affaires de cœur, les affaires de famille, l’orientation sexuelle, mais aussi le mensonge, le secret, l'ignorance. Un cocktail détonnant qui fait de ce récit une oeuvre qui vous touche en plein cœur, qui ne peut pas vous laisser indifférent.

Il y a beaucoup de tendresse dans ce texte, surtout par rapport à Jules, petit garçon très attachant. Une jolie fresque familiale avec ses erreurs, ses doutes, ses peurs, mais aussi ses amours, son attachement et au final sa franchise.

Une fin magnifique qui laisse la part belle à l'espoir mais surtout qui offre une délivrance, une nouvelle vie, un sentiment de légèreté offert par une remise en question, un travail sur soi, pour accepter, pour comprendre et enfin aller de l'avant.

Un seul mot : MAGNIFIQUE ! Nous passons par beaucoup d’émotion à la lecture de cette histoire. Des mots durs, tendres... une réalité si juste... des larmes... du rire... 
Une plume riche de mots, à la fois si simple et si forte. Une plume fluide, délicate, fine et naturelle. 

En bref, j’ai aimé ce récit qui prend racine dans le malheur et qui, miette à miette, se délite vers un bonheur qui s’apprend, qui s’apprivoise, vers une autre vision de la vie et de ce qu’elle peut vous apporter, même dans ce qu’elle a de plus douloureux. 
Un coup de cœur pour ce livre de Virginie Grimaldi.




0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Popular Posts

Chronique : "Bora Bora's Bitches - Tome 3"

Auteur : Jacinthe Canet Éditeur : autoédition Date de sortie : juillet 2019 ~ RESUME ~ Chère Licorne-journal, on dit que « ...

 
Mateiva Passion Lecture Blogger Template by Ipietoon Blogger Template