jeudi 30 avril 2015

Chronique de "Nos silences" de Chris Verhoest

NOTE : ♥♥♥♥♥



Auteur : Chris Verhoest
Éditeur : Alexan
Sortie : 11 septembre 2014

Résumé :
Deux jeunes hommes, Naïk et Armel. Farouches, peu sociables, ils portent des tatouages qui racontent leur histoire, souvent douloureuse. Naïk a fui sa famille lorsqu’il avait dix-huit ans, pour échapper à la maltraitance et être libre. Armel se rebelle contre sa riche famille sans vraiment la quitter, sans avouer ses goûts pour les hommes, car la lignée passe avant tout. Contre toute attente, les circonstances vont rapprocher ces deux-là. Ils vont peu à peu apprendre le poids des silences de l’un et de l’autre. Ils vont s’aimer. Réaliser qu’il y a des chaines bien lourdes qu’on porte aussi au fond de soi. Par amour, on peut les briser. Ou pas ?


*** MON AVIS ***

C'est une magnifique histoire que Chris Verhoest nous a couché sur le papier. J'ai été transportée du début à la fin. Un très beau récit, prenant, bouleversant. Mes émotions ont été multiples.

Le résumé raconte à merveille cette rencontre entre deux jeunes hommes meurtris par la vie, je ne vous en dirai donc pas beaucoup plus sur le détail de leur histoire, sauf qu'ils se rencontrent grâce à leur passion commune : l'écriture.

Tout au long de cette lecture, vous découvrirez le cheminement de nos deux personnages.

Naïk et Armel sont des personnages que j'ai adoré.
Naïk, sous ses airs de rebelles, de dur, est un être sensible et fragile.
Armel, forte tête, dur à cuire, est un jeune homme tendre, courageux et qui se battra pour ce qu'il souhaite le plus au monde.

Pendant ma lecture, j'ai eu souvent le cœur serré, au bord des larmes, car ce qui leur arrive est terrible, et à chaque fois que l'on se dit "c'est bon, ils vont être heureux" et bien non, un autre événement arrive, toujours dramatique.
Naïk, qui commençait à s'ouvrir à Armel, va se refermer chaque jour un peu plus face aux catastrophes qui se succèdent, il fuit, et le silence devient récurrent entre eux.

Beaucoup de sentiments nous traversent en lisant ce récit. Beaucoup de choses également sont évoqués, au niveau de l'homophobie, de la maladie, du handicap, de la maltraitance, du suicide, mais aussi du courage, de la volonté, du surpassement de soi.

Au delà de tous les malheurs qui surviennent dans la vie de Naïk et Armel, il ressort surtout cet amour entre eux qui grandit lentement pour arriver au sommet, cette force qu'ils se donnent mutuellement, la volonté farouche d'Armel pour Naïk, pour le soutenir, l'aider, l'aimer, cette peur de Naïk face à son avenir, son amour pour Armel, ses blessures qui perdurent, ces traces indélébiles au fond de sa chair. 

Leur passion commune pour leur tatouage les rapprochera encore plus. Car chacun de leur tatouage, c'est un morceau de leur vie, qu'ils vont se dévoiler un à un, sensuellement. Leur rencontre et leur amour, combinés à tous les obstacles, verra l'émergence d'un nouveau dessin.

Les scènes de sexe entre eux sont parfois brutales, dures, parfois sensuelles, douces, tout comme leur vie et les tragédies qu'ils subissent.

J'ai beaucoup apprécié tout le cheminement fait par nos deux protagonistes pour arriver au bonheur, à l'amour, car le chemin est difficile, dramatique, douloureux. Ils n'abandonnent pas, relève la tête et se battent, se battent pour ce en quoi ils croient. De cet aspect, Armel en ressort le plus fort, car il ne baisse jamais les bras, et ne perd jamais espoir, pour retrouver, aider, sauver, aimer Naïk, car la seule certitude qu'il a au milieu de tous ces drames qui viennent les frapper : c'est son amour pour Naïk, la certitude de ne pouvoir vivre sans lui. Naïk est plus fragile, mais son amour pour Armel est tout aussi fort, il a cependant plus de mal à s'exprimer, peu confiance en lui et surtout est marqué par un passé très lourd.

En bref, cette lecture m'a bouleversée, l'auteur nous a bien torturé nos deux jeunes hommes, mais pour mieux se retrouver et surtout pour trouver la liberté et la légèreté de pouvoir s'aimer sans ombre, sans honte. Ce récit est bourré d'émotions : la peine, l’écœurement, la tristesse, l'espoir, la joie et surtout, surtout beaucoup d'amour. Un entremêlement de sensations qui vous feront faire les montagnes russes pour arriver à un épilogue original et parfait, qui correspond tout à fait à nos deux héros Armel et Naïk, deux personnages au grand cœur, sensibles, courageux et amoureux.

Merci Chris Verhoest pour ce superbe récit qui m'a bien chamboulé, un moment très émouvant.



mercredi 29 avril 2015

Chronique de "Brokeback Mountain" de Annie Proulx

NOTE : ♥♥♥



Auteur : Annie Proulx
Éditeur : Grasset
Sortie : 4 janvier 2006

Résumé :
Brokeback Mountain : un bout de terre sauvage, hors du temps, dans les plaines du Wyoming. Ennis del Mar et Jack Twist, cow-boys, nomades du désert américain, saisonniers des ranchs, n'ont pas vingt ans. Ils se croisent le temps d'un été. La rencontre est fulgurante. Ni le temps, ni l'espace, ni les non-dits, ni la société n'auront raison de cet amour - que seule brisera la mort. Le récit déchirant d'une passion, au cur des grands espaces américains, ces somptueuses solitudes dont Annie Proulx est sans conteste l'écrivain le plus inspiré dans la littérature américaine contemporaine.


*** MON AVIS ***

Très court, très spécial, triste, l'impression d'une vie survolée, manquée, un amour éternel, mais silencieux : voilà mon ressenti principal.

L'histoire est très rapide, car c'est une courte nouvelle, du coup je trouve que tout le récit manque de profondeur. Passé ce manque, je dirai que ce récit montre un bel amour, de ceux que l'on oubli pas malgré l’éloignement, de ceux qui vous empêche de vivre pleinement car il vous manque une partie de vous-même.

Au final, l'amour entre Ennis et Jack est malheureux, car trop d'éléments extérieurs font qu'ils ne pourront jamais être vraiment ensemble (homophobie, enfants, etc...), mais aussi le manque de courage d'Ennis à rejoindre Jack et rester avec lui, Jack l'impétueux.

Les dialogues sont un peu bourru, pas de romantisme, un style direct, mais le reste du récit est très bien écrit, fluide, une description parfaite des choses, des lieux : beaucoup poétisée : j'ai aimé. Il m'a manqué par contre de détails dans leurs éphémères et trop rares rencontres.

En bref, une histoire qui se lit très vite, très facilement. Un amour fort et sincère que l'on devine, qui s'étale toute une vie, mais un amour caché, non exposé, gâché à mon goût. Finalement on prend toute le mesure de cet amour à la fin, car quelle fin, triste, qui nous laisse un goût amer pour ce couple qui aurait pu tout avoir mais que finalement la réalité de la vie, des gens, des préjugés ont empêché.

L'auteur aurait pu faire un roman complet sur cet amour de Jack et Ennis, cela aurait été parfait. Malheureusement, elle a choisi une nouvelle, ce qui est son choix tout à fait légitime, et du coup nous survolons toute cette histoire trop rapidement, succinctement et même si certaines phrases de nos deux protagonistes sont fortes, j'ai quand même l'impression d'un train à grande vitesse.

J'ai cependant lu cette nouvelle d'une traite, car il m'a été impossible de ne pas savoir la fin, avec toujours l'espoir au creux du ventre !

C'est pour cela que j'ai hâte de pouvoir découvrir le film qui a été tiré de cette nouvelle.


mardi 28 avril 2015

Réception livresque du jour !

Voici mes réceptions du jour :

"Brokeback Mountain"
de Annie Proulx
Edition Grasset


~ RÉSUMÉ ~
Brokeback Mountain : un bout de terre sauvage, hors du temps, dans les plaines du Wyoming. Ennis del Mar et jack Twist, cow-boys, nomades du désert américain, saisonniers des ranchs, n'ont pas vingt ans. Ils se croisent le temps d'un été. La rencontre est fulgurante. Ni le temps, ni l'espace, ni les non-dits, ni la société n'auront raison de cet amour - que seule brisera la mort. Le récit déchirant d'une passion, au cur des grands espaces américains, ces somptueuses solitudes dont Annie Proulx est sans conteste l'écrivain le plus inspiré dans la littérature américaine contemporaine.


"Nos silences"
de Chris Verhoest
Edition Alexan


~ RÉSUMÉ ~
Deux jeunes hommes, Naïk et Armel. Farouches, peu sociables, ils portent des tatouages qui racontent leur histoire, souvent douloureuse. Naïk a fui sa famille lorsqu’il avait dix-huit ans, pour échapper à la maltraitance et être libre. Armel se rebelle contre sa riche famille sans vraiment la quitter, sans avouer ses goûts pour les hommes, car la lignée passe avant tout. Contre toute attente, les circonstances vont rapprocher ces deux-là. Ils vont peu à peu apprendre le poids des silences de l’un et de l’autre. Ils vont s’aimer. Réaliser qu’il y a des chaines bien lourdes qu’on porte aussi au fond de soi. Par amour, on peut les briser. Ou pas ?


Chronique de "La mesure de l'amour" de Aurore D., aka Oidche

NOTE : ♥♥♥♥♥ +++ COUP DE CŒUR +++



Auteur : Aurore D., aka Oidche
Sortie : 2 mai 2014

Résumé :
Aidan est un jeune musicien fraîchement séparé dont l'appartement part un beau jour en fumée. Nicolas, lui, est un pompier, divorcé et père d'une petite fille, qui prend la peine de sortir de l'immeuble en feu le chiot bien-aimé du jeune homme. Rien ne les prédisposait à se connaître. Il suffit parfois d'un hasard pour rencontrer quelqu'un qui nous marquera à jamais.


*** MON AVIS ***

J'ai adoré cette nouvelle, toute douce, toute mignonne. Encore un petit coup de cœur pour moi.

Nous avons deux personnages exquis.

Aidan est un jeune homme fragile que la vie n'a pas épargné. Il est attendrissant, touchant, gentil.
Nicolas est divorcé, père d'une petite fille adorable. Sa rencontre avec Aidan va changer sa vie, et lui faire prendre conscience de ce qu'il était déjà sans jamais l'avoir vu avant.

Leur histoire se construit doucement. Leur rencontre se fait grâce (ou malheureusement) à l'appartement d'Aidan qui part en fumée et dont Nicolas, pompier, sauve le chiot resté à l'intérieur. Sans s'en rendre compte, Nicolas prend Aidan sous son aile, le protège. Une grande amitié et complicité se forme entre eux. A mesure que leurs rendez-vous amicaux avancent, la présence de Nicolas se transforme vite en un autre sentiment que de l'amitié pour Aidan. Seulement, il sait que Nicolas n'est pas comme lui, et le jour où tout bascule, il se dit qu'il va perdre Nicolas, qu'il va perdre son amitié qui est devenue en quelque sorte vitale pour lui. Il décide de partir, encore une fois... Nicolas, après avoir réfléchis à son acte, prend conscience de son attirance pour Aidan, et de ce qu'il était déjà au fond de lui. Nicolas va prendre conscience alors des représailles de gens qui n’acceptent pas ça, il va apprendre à vivre au quotidien avec les remarques.

Nous avons également tous les personnages secondaires qui entourent nos deux protagonistes, et dont ils auront bien besoin, que ce soit au niveau soutient ou conseils, ils seront toujours présents pour eux et très attentif à leur égard.

C'est une très belle histoire d'amour, où la musique à une place prépondérante, elle permet à Aidan de s'extérioriser, d'exprimer ses pensées par sa musique, Nicolas va lui redonner le goût de la composition. Pour Nicolas, voir Aidan entrain de jouer c'est comme le paradis, un moment totalement hors du temps.

Aurore a fait de ce récit une pure merveille, où beaucoup de sentiments et d'émotions nous traversent, un amour qui se construit pas à pas, doucement, en confiance, où l'amitié est aussi importante que l'amour. Aidan et Nicolas sont un très beau couple, de beaux personnages aux caractères extraordinaires, différents mais complémentaires. Ils surmonteront étapes par étapes les difficultés, ensemble.

Pendant les scènes où Aidan jouait, j'avais l'impression de l'entendre, d'entendre la mélodie, d'entendre ses pensées, de les ressentir.

L'auteur a su m'embarquer avec plaisir et ivresse dans cette histoire d'amour, de confiance, d'acceptation, d'amitié. Les mots sont justes, les scènes d'amour sont superbes, sensuelles, romantiques, l'écriture est fluide, belle, les mots glissent sous nos yeux et on arrive déjà au mot fin.

En bref, une petite histoire parfaite pour moi.

Et alors le plus, vu que c'est une nouvelle écrite pour les 1 an du forum Mix de Plaisirs, l'auteur a intégré à son récit le terme "Les Mixous" et "Mix" : je vous laisse découvrir où et comment ! Mais chapeau, j'ai bien ri, c'était trop fort !


lundi 27 avril 2015

Chronique de "Mix de nouvelles - Vol. 4" de VD Prin, Lily Haime, SM Gerhard et Rose Darcy

NOTE : ♥♥♥♥♥ +++ COUP DE CŒUR GÉNÉRAL +++

 


Auteurs : VD Prin, SM Gerhard, Rose Darcy et Lily Haime
Editeur : Mix d'éditions
Sortie : 27 avril 2015

Tout d'abord je remercie Mix d'Editions pour ce service presse.

Voici mes avis par nouvelles. Je dois juste vous dire que j'ai eu un coup de cœur général pour ce volume 4, même si deux nouvelles ont un petit coup de cœur +++ !
Bravo aux auteurs pour ces magnifiques histoires, racontées avec justesses, fluidité et qui m'ont amenées à découvrir différents univers, tous plus intéressant les uns que les autres.


*** MES AVIS PAR NOUVELLES ***

"Mario & Leopold : le loup de mon cœur"
 de VD Prin (3ème opus des Loups) 

Léopold Bradley, après le fiasco « Angel » dont il se sent responsable, décide de quitter sa meute pour un certain temps. Loin d’eux, il espère ainsi comprendre pourquoi il n’a pas vu le drame du louveteau arriver. Il va se rendre à New York et rencontrer un homme qu’il n’aurait jamais même pensé côtoyer en temps ordinaire : Mario Kalibi. 
Mario est tout ce que Léopold n’est pas : amical, humaniste, généreux et surtout très… gay. Ils sont comme le Ying et le Yang , comme le jour et la nuit. Alors, fatalement…

MON AVIS :
Cette nouvelle est superbe et quel plaisir de retrouver les Loups de VD.
L'histoire entre Mario et Léopold est belle. J'aime leur relation, leurs prises de tête, les piques qu'ils s'envoient. Par contre, ils sont agaçant à ne pas voir la vérité en face !
Le récit est bien mené, il nous embarque jusqu'au bout avec un épilogue parfait qui nous laisse entrevoir peut-être l'histoire future d'un nouveau couple.
Ce que j'ai apprécié c'est que les deux personnages sont bien construits, VD nous explique leur passé, et on se prend d'affection rapidement pour eux. Mario est un jeune homme tout à fait exquis, j'adore son caractère fougueux, mais il a ses blessures aussi. Léopold est au final un métamorphe super, on le découvre autrement dans ce récit, et c'est agréable.
Bien écrit, fluide, l'émotion a été présente pour moi, avec des mots toujours bien choisi, et aussi pas mal d'humour !
Merci VD pour cette très belle histoire entre Léopold et Mario, une histoire d'amour mais aussi de remise en question, de lutte, d'acceptation. 



"Liés"
de S.M Gerhard 
La vie d'un Lord n'est pas forcément évidente, celle d'un Magna encore moins, mais celle d'Angel a basculé dans la complexité depuis dix ans quand il s'est retrouvé lié à un enfant. 
Maintenant, le temps de la rupture et du changement a commencé. Mais rien n'est aussi simple qu'il y paraît. 

MON AVIS :
Une histoire particulière, originale. J'ai eu du mal à rentrer dedans au début, à comprendre. Puis, au fil de ma lecture, j'ai découverts une belle histoire d'amour, d'un lien puissant, fait de magie et d’honnêteté. Cependant, j'aurai souhaité plus de détails quant à l'origine et la signification exacte de toute cette magie, ces pouvoirs, d’où cela provient-il à l'origine etc.... et plus de danger et de férocité dans le dernier combat.
Malgré tout, cela reste une lecture plaisante, bien racontée, bien écrite, j'ai juste ressenti un petit manque de chaleur pour les scènes intimes d'Angel et David.
Un récit qui vous emportera au cœur de la magie, des Âmes, des pouvoirs, mais aussi de la force du lien qu'est l'amour, l'acceptation, l'évidence. Car Angel et David vivent une chose unique, mais complexe, une réalité à accepter. Tout n'est pas simple pour eux, ils vont en baver pour arriver à quelque chose d'unique. Mais le danger rôde...
Un univers fascinant, qui je pense, mérite un livre complet, car le thème est vraiment intéressant, et Angel et David méritent plus de développement dans leur histoire et tout ce qui les entoure.
Merci pour ce moment magique.



"Pour une nuit" ♥♥♥
de Rose Darcy 
Deux amis. Un secret. 
Trois ans que Jonah s'est dévoilé à Nick. Trois ans que ce dernier l'a rejeté. Trois ans... Cette nuit, le destin les rapproche à nouveau. Ils n'en auront qu'une, ensemble. Une seule nuit. Pour trouver des réponses. Pour, peut-être, lever le voile. 
Deux cœurs. Une chance. 
Entre haine et amour, regrets et pardon, Nick et Jonah vont tenter de démêler les fils des sentiments qui sont les leurs et qu'ils cachent depuis trop longtemps. À nu, ils devront faire face à cette vérité qu'ils ont vainement tenté d'ignorer et qui ne demande qu'à éclater. 

MON AVIS :
Une magnifique nouvelle qui a fait chavirer mon petit cœur de romantique.
Une très belle histoire d'amour qui mêle rejet, tristesse, peine, désarroi, pardon, acceptation, incompréhension, mauvaises décisions, peur.
C'est le récit de la relation tourmentée de Jonah et Nick racontée avec des mots justes, des mots poignants. Deux personnages touchants dans leurs erreurs, leur fragilité cachée, leurs émotions à fleur de peau.
Les sentiments m'ont emportés tout au long de ma lecture, mon cœur s'est serré, mon appréhension a grandi et la joie l'a emporté.
De belles scènes de tendresse, de belles déclarations honnêtes dites dans le douleur de l'espoir, un amour fort et destructeur. Un combat pour arriver à la lumière.
Rose Darcy nous dépeint un amour sincère et vital, destructeur, deux jeunes hommes avec leurs regrets mais avec une même certitude : l'amour qu'ils se portent et qui fait battre leur cœur.
Merci pour ce beau moment.



"Birdie" ♥♥♥
de Lily Haime 
C’est avant tout une histoire d’amour. 
L’histoire de deux hommes qui savent si bien se perdre et si mal se retrouver. 
D’une silhouette qui se cache dans l’ombre. 
Du pas effrayant d’un meurtrier sans visage. 
De lumières allumées et de lumières éteintes. 
De l’envol d’un oiseau.

MON AVIS :
Avec cette nouvelle, je découvre un nouveau registre chez Lily Haime. Une histoire policière mêlée de romance.
J'ai adoré plonger en plein cœur de ce récit qui vous emmène à la fois aux horreurs d'un tueur, en passant par le dégoût, et à la fois à l'amour, en passant par la rédemption, le pardon.
C'est l'histoire de Jessie et de Cassandre. L'histoire d'un amour perdu, blessé, trahi, l'histoire d'une fierté, de lâcheté, l'histoire d'un espoir, de pardon et de rédemption. Voilà par quoi vous passerez avec ces deux personnages attachants, touchants, aux caractères forts et sincères. A tout ceci, vous ajoutez une enquête sur des meurtres atroces, qui vous prennent aux tripes, un Cassandre, agent du FBI, démuni face à son incapacité à résoudre cette affaire et qui prend sur lui pour faire appel à Jessie pour l'aider, car Jessie n'est pas tout à fait comme les autres.
Une nouvelle magnifiquement racontée. Lily, une fois encore, grâce à sa plume, à ses mots justes, à ses petits détails qui font tout, réussi à me faire ressentir différentes émotions, intenses, lourdes, un mélange d'atmosphère glauque, sombre, de sentiments amoureux intenses, vrais, d'émotions face aux souvenirs.
En bref, une très bonne nouvelle, un nouveau genre réussi par l'auteur. J'ai aimé la relation avec le titre.
Un récit dur et doux à la fois, intense.
Merci, tout simplement.


Voilà pour mes avis sur ces quatre nouvelles. Encore une fois un moment merveilleux et riche en émotions diverses.
Merci aux quatre auteurs. Vos nouvelles sont superbes.

J'ai eu deux coup de cœur particuliers pour les nouvelles de Rose Darcy et Lily Haime, deux histoires d'amour intense, faites de regrets, de pardon, de douceur et surtout beaucoup d'amour. Les mots ont défilés dans ma tête pour m'emporter dans une tornade d'émotions pour au final faire fondre de bonheur pour cœur de romantique. Merci.







samedi 25 avril 2015

Chronique de "Jeux Nocturnes - Tome 2" de Venusia

NOTE : ♥♥♥♥♥ +++ COUP DE CŒUR +++



Auteur : Venusia
Éditeur : auto-édition
Sortie : 14 décembre 2014

Résumé :
Près de six mois se sont écoulés depuis leur rencontre au cours d'une soirée particulière qui avait failli tourner au fiasco. Cependant, lorsque Kyran Desmond tente de passer à la vitesse supérieure et envisage une vie en commun, Aaron Williamson joue les réticents à s'engager ce qui poussera le jeune homme à manigancer en vue de cette union et d'éloigner l'ami envahissant de son homme. Le défi est risqué, mais sa volonté est sans faille. Parviendra-t-il à ses fins ? Rien n'est moins sûr


*** MON AVIS ***

Petit coup de cœur pour cette suite des aventures de Kyran et Aaron. J'adore ces deux personnages. Merci à Venusia d'avoir écrit cette suite, se fut un régal de retrouver ces deux jeunes hommes.

Nous les retrouvons donc 6 mois après leur rencontre particulière. Ils forment un couple, mais Kyran souhaite plus, il souhaite une vie commune. Il trouve cependant que Jayce, le meilleur ami d'Aaron est un peu trop présent à son goût, bien qu'il l’apprécie beaucoup. Il va alors échafauder un plan. Mais voilà, tout ne se passe pas comme prévu...

Kyran et Aaron sont fidèles à eux-même dans ce deuxième tome. J'aime leur personnalité.
Kyran est un jeune homme attachant, qui sait ce qu'il veut, très intelligent, émotif aussi, et très amoureux de son Aaron.
Aaron est un garçon un peu bougon et bourru sur les bords, mais très nounours finalement, très gentil et fou de son Kyran.
Ils ont beaucoup d'humour également tous les deux.

Au cours du récit, Kyran, en souhaitant plus pour son couple, à vouloir trop bien faire, va commettre quelques erreurs, qui entraîneront certaines conséquences plus ou moins graves et beaucoup de quiproquos. Aussi, à force de non-dits entre lui et Aaron, leur couple est fragilisé et en danger.

Tous les deux souffres dans ce tome. Ils souffrent de leurs bêtises, ils souffrent à trop s'aimer, ils souffrent de vouloir trop bien faire. Aaron est parfois impulsif, et ses mots sortent de sa bouche avant qu'il n'est pu réfléchir aux conséquences. Il se dévoile très peu à Kyran, ce dernier en est attristé, car il a l'impression que pour Aaron leur histoire n'est pas très importante. Aaron se rend bien compte qu'il ne fait pas assez d'effort, pourtant il est très amoureux, très jaloux, possessif, mais c'est la première fois qu'il est en couple, et il n'y connait rien.

Nos deux personnages sont mis à rude épreuve dans ce tome, et c'est ce qui fait tout le charme de ce roman, qui vous fait vibrer, qui vous fait ressentir, car l'amour est une perpétuelle remise en question, avec des compromis, de la communication, de la confiance.

J'ai beaucoup apprécié également retrouver Ely et son mari Steven dans ce tome, car ce sont deux personnages haut en couleur, enfin surtout Ely et ses drôles de jeux !

Le personnage de Jayce est un peu plus développé dans ce tome, et j'ai aimé le connaitre mieux, c'est un jeune homme très posé, mature, et qui sera d'un soutien sans faille aussi bien pour Aaron, son meilleur ami, que pour Kyran, avec lequel il se rapproche suite à une petite altercation, qui aura de grosses conséquences.

Au fil de notre lecture, au fil des situations qui s’enchaînent, nous voyons évoluer leur relation, nous la voyons malmener, souffrir, mais aussi s'épanouir, grandir, s'envoler vers un ciel plus lumineux.

L'écriture est fluide, l'histoire bien menée du début à la fin, j'ai été littéralement embarquée avec Aaron et Kyran, j'ai eu peur avec eux, j'ai souffert avec eux, j'ai espéré avec eux. Les mots employés révèlent toutes les émotions par lesquelles ils traversent, les doutes, les pleurs, le pardon, la joie, l'amour, la souffrance physique et morale. Il y a également une bonne dose d'humour, de passion et de scènes torrides et sensuelles entre nos deux héros.

Le petit bémol, pour chipoter, c'est l'emploi de l'expression "mon homme" un peu trop récurrente pour moi.

La seule certitude que j'ai, par contre, c'est que l'auteur a fait un travail formidable pour nous montrer et faire ressentir tout l'amour fort, profond et sincère qu'Aaron et Kyran se portent malgré les difficultés et la souffrance qu'ils éprouvent dans cette construction d'une vie à deux.

Merci.

Petite question à l'auteur : aurons-nous droit à un tome sur Jayce et David ? (avec Kyran et Aaron, hein, aussi !)





Mon avis sur "Free Fall" film de Stephan Lacant

NOTE : ♥♥♥♥♥ +++



Auteur : Stephan Lacant
Sortie : 23 mai 2013

Résumé :
Marc est un jeune policier CRS. Il mène une vie épanouie avec sa femme qui attend un enfant de lui. Il rencontre Kay, un nouveau collègue qui vient de rejoindre son unité. La complicité des deux hommes vient rapidement à dépasser le cadre de leur travail...


*** MON AVIS ***

Un film magnifique, qui m'a beaucoup touché, car je pense qu'il est très réaliste, et que cela doit encore arriver souvent.

Nous suivons la vie de Marc, jeune CRS, dont la femme attend un enfant de lui. Tout va bien jusqu'au jour où il fait connaissance de Kay, un collègue. Au premier regard, nous sentons une attirance entre les deux, ils deviennent rapidement complices...et cette complicité va vite se transformer en sentiments.

Nous regardons alors impuissant Marc se débattre avec ses sentiments, ses indécisions, les bouleversements que cela engendre, le mensonge. Le pauvre, il est complètement perdu, dévasté. Kay est un personnage énigmatique, beau, amoureux. Bettina, la femme de Marc, se rend compte d'un malaise, et à un moment, une scène m'a fait mal pour elle.

Dans ce film, il est question de beaucoup de choses, de comment l'amour ou l’attirance vous tombe dessus sans s'en apercevoir, même si ce que vous avez chez vous vous comble, de comment les autres vous perçoivent face à ce que vous êtes au fond de vous-même, des conséquences de vos actes et décisions, de la haine des autres envers ce que vous êtes.

Ce film est puissant, beau, bien tourné. Il y a très peu de dialogues, ce qui confère à l'histoire ce sentiment de doute, d'impuissance, de mensonge, de dure réalité.

Les scènes d'amour entre Marc et Kay sont sublimes, tournées avec juste ce qu'il faut d'audace et de pudeur, un doux mélange qui rend les scènes sublimes.

La fin est une fin réaliste, et mon cœur s'est serré pour Marc, Kay et Bettina.

J'ai beaucoup apprécié le couple formé par Marc et Kay, mon petit cœur a craqué pour eux, même si j'ai eu de la peine pour Bettina. Kay en bave beaucoup dans le film également, pas de la même façon que Marc, mais à eux deux ils en prennent plein la tête et le cœur.

Je tire mon chapeau à Hanno Koffler (Marc) et Max Riemelt (Kay) pour leur jeu d'acteur, car vraiment il est magnifique. Il n'a pas du être évident de ce mettre dans la peau de ces personnages, ils se sont approprié leur rôle de façon remarquable, les scènes de sexe étaient tout simplement belles, et on sent l'alchimie entre eux, l'entente.

Au final, un merveilleux film, très réaliste, très beau, doux et amer, qui m'a bouleversé.

Je vous laisse avec quelques photos de Marc et Kay, les magnifiques Marc et Kay.
















Chronique de "Le fils de...mon boss" de Laure Izabel

NOTE : ♥♥♥♥



Auteur : Laure Izabel
Éditeur : éditions Sharon Kena
Sortie : 5 septembre 2014

Résumé :
Il fallait que ça me tombe dessus maintenant, à trente-sept ans !
Toute une existence à vivre dans le conformisme imposé par feu ma Môman, et BAM ! Il suffit qu'il débarque avec son indolence, son sourire ravageur et son regard déstabilisant pour que j'en prenne plein la vue... et le cœur.
Je suis supposé réagir comment, moi ? Dois-je lutter ou enfin m'accepter ?
D'autant que ce rebelle n'est pas n'importe qui : c'est le fils de mon boss ! 


*** MON AVIS ***

Nouvelle très courte qui se lit rapidement. Une histoire intéressante qui malgré la rapidité, traite de sujets pas évident.

En effet, Louka, capitaine à la PJ, tombe littéralement sous le charme du fils de son boss, le jeune Ethan, rencontré dans des conditions particulières. Tous les deux ont des caractères diamétralement opposés, et chacun leur problème.

Louka est un homme proche de la quarantaine dont la vie a été conditionnée par une mère très croyante, qui lui a bien fait comprendre dès son plus jeune âge (suite à un événement) que d'aimer les hommes était une faute, un péché. Depuis, il vit avec ça dans la tête, et refoule tous les sentiments impurs qu'il pourrait avoir. Aussi, lorsqu'il croise le regard d'Ethan, ses barrières commencent à se fissurer, très lentement. Il en devient fou, ne sait plus que penser : il est hanté par les paroles de sa mère et par son attirance passionnelle envers Ethan. Les sentiments, les peurs, les doutes : tout est biens retranscrit.

Ethan, jeune garçon d'une vingtaine d'année, fils du patron de Louka, qui fume du hasch, look baba cool / rasta, est impulsif, arrogant, mais d'une fragilité émotionnelle à fleur de peau. Il rencontre beaucoup de difficultés dans les relations avec son paternel. Il existe de nombreux désaccords, provocation, surprotection et de non-dits entre eux. De violents accrochages ont lieu entre eux.

Voilà les difficultés rencontrées par nos deux protagonistes, difficultés qu'ils vont devoir surmonter s'ils veulent se libérer et vivre leur amour. Et ils vont s'y employer. A eux deux, ils vont aider l'autre, et à force de patience, la récompense sera au bout. Mais cela ne va pas se faire tout seul, il va falloir du temps, du temps pour se rendre compte, pour refouler, pour penser, pour surmonter.

L'écriture est fluide, l'histoire est bien construite, les mots employés sont justes, les échanges verbaux entre Louka et Ethan sont croustillants et assez comiques par moments. On ne s'ennui pas, l'histoire n'est pas plate, et plusieurs choses se passent dans ce récit. D'ailleurs, à un moment, Louka aura une grande révélation. Et le final est...surprenant.

J'ai passé un bon petit moment de lecture, trop court à mon goût. Les scènes entre Louka et Ethan sont assez sensuelles, belles, bien amenées, et il y en a juste ce qu'il faut pour appuyer leur attirance.

Merci aux éditions Sharon Kena pour ce service presse, remporté au Lucky Day du mercredi.



Popular Posts

Chronique : "Bora Bora's Bitches - Tome 3"

Auteur : Jacinthe Canet Éditeur : autoédition Date de sortie : juillet 2019 ~ RESUME ~ Chère Licorne-journal, on dit que « ...

 
Mateiva Passion Lecture Blogger Template by Ipietoon Blogger Template