dimanche 17 mars 2019

Chronique : "Avalanche Hôtel"

*** GÉNIAL ***


Auteur : Niko Tackian
Éditeur : Calmann Levy Noir
Date de sortie : 2 janvier 2019


~ RÉSUMÉ ~
Janvier 1980. Joshua Auberson est agent de sécurité à l’Avalanche Hôtel, sublime palace des Alpes suisses. Il enquête sur la disparition d’une jeune cliente avec un sentiment d’étrangeté. Quelque chose cloche autour de lui, il en est sûr. Le barman, un géant taciturne, lui demande de le suivre dans la montagne, en pleine tempête de neige. Joshua a si froid qu’il perd connaissance…
… et revient à lui dans une chambre d’hôpital. Il a été pris dans une avalanche, il est resté deux jours dans le coma. Nous ne sommes pas en 1980 mais en 2018. Joshua n’est pas agent de sécurité, il est flic, et l’Avalanche Hôtel n’est plus qu’une carcasse vide depuis bien longtemps. Tout cela n’était qu’un rêve dû au coma.



~ MA CHRONIQUE ~

Un superbe thriller qui mélange réalité et rêve onirique, qui vous embarque dans un voyage au-delà de la conscience, du vrai, un roman déroutant et passionnant, un véritable page-turner.

Dès les premières pages nous sommes happés dans ce livre aux rebondissements extraordinaires, aux improbables vérités.

Ici, nous suivons Joshua en plein cœur d'une enquête, enquête que nous prenons en cours, au moment même où lui-même ne sait plus, ne se souviens plus, où il se perd entre rêve et réalité. Toute l'enquête est menée avec brio, avec cohérence, nous trimbalant d'une fiction au réel, nous envoûtant avec son environnement à la fois glaçant et sublime.

J'ai aimé les descriptions de lieu, de sensation, de ces paysages enneigés, de cet hôtel à la fois si vivant et si terrifiant, tous ces parallèles entre le vrai et le faux, entre la voix de la vérité et les incohérences si cohérentes.
Un environnement décrit à la perfection, confortant au roman cette sensation de mystique, de froid, de mystère, de peur.
Un Lac Léman juste parfait. Assez représentatif de ce qu'il est, de ce qu'il peut être.

Un thriller psychologique dont les approches sur la mémoire, sur l'héritage parentale d'un passé oublié, inconnu, sur ses conséquences, ses complexités, nous pousse un peu plus dans nos retranchements, nous font réfléchir, frémir.
Les personnages sont complexes, intéressants, surprenants. Chacun avec son caractère propre, sa spécificité, son passé, ses blessures.

J'ai aimé me perdre dans les pages de ce livre, dans les méandres de la mémoire de Joshua, dans cet enchevêtrement de passé, de présent, de ces coïncidences pas si "coïncidences", de ces signes qui égrènent le roman et qui au final vous offre l'apothéose d'une fin magistrale, émouvante.
Les chapitres courts confèrent du rythme, nous appâtant encore plus, pour toujours plus. Tout comme le nombre de personnages limités nous permet aussi de bien suivre sans nous perdre.

Une plume fluide, vive, riche, à la fois mélodieuse et percutante, à l'image de l'atmosphère du roman, brumeuse, envoûtante. Une plume nous régalant de sensations aussi diverses que passionnantes, aussi douces qu'amer. Un vrai bonheur !

En bref, mon premier roman de cet auteur et pas déçue du tout. J'ai été agréablement surprise par ce récit saisissant, par ses personnages, sa complexité et l'histoire en elle-même très originale, très prenante, le tout enrobé d'un paysage en adéquation et parfaitement envoûtant et frissonnant. La finesse de la psychologie et sa précision est saisissante, les méandres de la mémoire passionnants et l'histoire géniale !

Je vous le conseille vivement.




0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Popular Posts

Chronique : "Bora Bora's Bitches - Tome 3"

Auteur : Jacinthe Canet Éditeur : autoédition Date de sortie : juillet 2019 ~ RESUME ~ Chère Licorne-journal, on dit que « ...

 
Mateiva Passion Lecture Blogger Template by Ipietoon Blogger Template