jeudi 29 octobre 2015

Chronique de "PsyCop - Tome 1 : Parmi les vivants" de Jordan Castillo Price

NOTE : ♥♥♥♥


Auteur : Jordan Castillo Price
Éditeur : auto éditée
Sortie : 29 mars 2014

Résumé :
Victor Bayne, la moitié psychique d’une équipe PsyCop, est un médium gay qui préfère de loin passer inaperçu que de faire des vagues. 
Son ex-partenaire prend sa retraite et au cours du pot de départ, Victor a une aventure avec le beau Jacob Marks, l’un de ses collègues non-psychiques (également baptisés « Raides ») d’un arrondissement voisin. Il semble que sa chance pour le moins incertaine ait enfin commencé à tourner. Mais c’est justement à cet instant qu’un serial killer décide de faire surface. Ce dernier a le pouvoir de se métamorphoser, prenant ainsi l’apparence de la personne la plus sexy au monde suivant les goûts de chaque témoin. 
Résoudre des meurtres est un jeu d’enfant quand on peut demander « kikafékoi » aux victimes, mais ce tueur ne laisse aucun fantôme sur son passage.



*** MON AVIS ***

Un court roman qui mélange suspens et paranormal, en y ajoutant une pointe de sexe et de sentiments. Un très bon cocktail que j'ai dégusté et agréablement apprécié.

Ce récit est original de par les personnages et leurs "dons" . Le personnage principal, Victor, dit Vic, est un personnage totalement atypique, dont j'ai apprécié chaque parole, chaque pensée et chaque réflexion. Il est attachant et un peu gauche, il m'a bien fait rire avec ses manteaux et ses tâches ! Il a un parlé franc et honnête, naturel, ce que j'ai approuvé. Son histoire n'est pas simple, car finalement son don n'est pas si évident à supporter, et pour l'oublier de temps en temps, il se "shoote" et alors là, dans ces moments, c'est assez jouissif de le voir partir dans des élucubrations sans fin.

Sa rencontre avec Jacob Marks est.....chaude. Puis, le travail va les amener à les faire travailler ensemble. Cependant, si Jacob est à l'aise et honnête avec ce qu'il est, Vic lui ne l'est pas vraiment. Au fil des pages, nous sentons quand même un rapprochement entre nos deux personnages, et les scènes de sexe, ou plutôt de caresses poussées, sont très sexy, sensuelles, sans être vulgaires ou grossières. Elles restent dans la subtilité, même si aucun détail n'est omis. 

Au niveau du travail, Victor est en peine, car son ancien partenaire est parti en retraite, et la nouvelle partenaire qu'on lui assigne, qu’il apprécie, se fait finalement suspendre. Tout va de mal en pis. De plus, son don ne semble pas fonctionner dans cette enquête où le méchant prend bien des apparences différentes. De plus, pour être encore plus mal à l'aise, cette enquête concerne des victimes homosexuelles.

Bref, j'ai passé un excellent moment de lecture, trop court à mon goût, certes, mais passionnant. J'ai trouvé le scénario bien construit, une ambiance électrisante : nous avons l'impression de voguer dans le futur avec tout ce paranormal, et le suspens est bien présent. Les personnages secondaires sont bien travaillés. La partenaire de Jacob, une femme un peu psychorigide devient assez étonnante au final.

L'écriture est fluide, prenante, juste, réaliste dans les termes et les expressions. J'ai beaucoup aimé ce thème, mais aussi la relation qui se tisse doucement entre Vic et Jacob. On sent que Vic l'apprécie, même si parfois il reste un peu rustre, et la fin, un peu en cliffhanger vient nous confirmer cette impression d'attachement, j'ai eu un peu peur d’ailleurs, je dois bien l'avouer.  L'enquête, même si elle n'est pas forcément très poussée, et reste assez intrigante, et voir Vic se débattre avec ses fantômes qu'ils ne trouvent pas, et les quatre protagonistes se démener pour trouver une raison à ces meurtres, est captivant, et bien raconté.

La fin m'a scotché, car la jalousie de Vic lui a été soufflée de manière assez émouvante et mignonne de la part de Jacob.

Pour tout savoir de ces mystères et ces interrogations que vous pouvez avoir à la lecture de mon avis, et bien, lisez ce court roman, original et addictif. Vic est attachant, drôle, Jacob est prévenant, gentil et un peu autoritaire. Bref, un excellent cocktail savamment dosé et bien mélangé dont j'ai apprécié chaque gorgée.

La suite semble très prometteuse, et j'ai hâte de la découvrir.



mardi 27 octobre 2015

Chronique de "Les Contes de Toronto - Tome 1 : Le chemin de l'acceptation" de KC Burn

NOTE : ♥♥♥♥♥ *** PETIT COUP DE ♥ ***


Auteur : KC Burn
Éditeur : Dreamspinner Press
Sortie : 23 avril 2013

Résumé :
L’inspecteur Kurt O'Donnell a l’habitude de déterrer les secrets des autres, mais quand il découvre que son partenaire décédé était marié à un autre homme, il est secoué. Déterminé à faire les choses comme il se doit, Kurt offre son soutien à Davy, en deuil. Aider Davy à surmonter son chagrin aide Kurt à faire face à la culpabilité dévorante de savoir que son partenaire ne lui faisait pas assez confiance pour lui dire la vérité à son sujet. Mais quelque part en chemin, Davy cesse d'être une obligation et devient un ami, l'ami le plus proche que Kurt ait jamais eu.
Son attirance grandissante pour Davy complique les choses, laissant Kurt face à la difficulté de reconsidérer sa sexualité. Puis, un échange sensuel auquel ni l'un ni l'autre ne s'attendait vient les perturber davantage. Pour être avec Davy, Kurt doit se résoudre à révéler son homosexualité, mais son travail et ses relations avec sa famille catholique le retiennent. Peut-il risquer de tout perdre pour la possibilité de vivre une relation avec un homme récemment devenu veuf ?



*** MON AVIS ***

Un petit coup de cœur pour ce roman prenant et assez réaliste.

Le résumé est parfais, rien à ajouter.

Lorsque Kurt découvre la vraie vie, et surtout une des facettes de son partenaire depuis trois ans, sans qu'il le sache, cela le déstabilise beaucoup. Il se dit que c'est de sa faute, il se sent trahi du fait que son partenaire ne lui est jamais rien avoué de personnel.

Quand il rencontre le mari de Ben, Davy, passé sa surprise, il se fait un devoir d'aider celui-ci dans son deuil. Au fur et à mesure, Kurt s’impose dans la vie de Davy, et très vite ces deux-là deviennent amis et complices. Une complicité qui grandit de jour en jour, mais surtout qui se transforme en quelques chose de particulier pour Kurt. Cette proximité éveille en lui des sentiments jusqu'alors inconnu, et dont il ne soupçonnait pas l'existence.

Ce récit est très bien mené, il prend son temps. Il nous montre le chemin difficile que Kurt va parcourir pour trouver qui il est, ce qu'il veut, et l'assumer complètement aux yeux de tous. Kurt est un jeune homme gentil, au cœur sur la main, courageux, et réaliste. Son cheminement ne se fait pas tout seul, et il aura bien des difficultés et des souffrances pour au final retrouver celui qu'il aime.

Ce que j'ai apprécié chez Kurt, c'est que même suite à sa découverte, il ne se jette pas à corps perdu dans des relations pour essayer, pour tester, pour être sûr. Car s'il est étonné de lui-même, la seule chose qu'il sait avec certitude, c'est qu'il aime Davy, et que celui-ci ne quitte jamais ses pensées.

Bien évidemment, Davy ne va pas vraiment réagir comme il le souhaite, et c'est alors un long chemin, pour tous les deux, pour affronter leurs démons, pour se reconstruire moralement, pour évacuer leurs peurs, leurs blocages, faire un point sur leur deuil, leur culpabilité et sur ce lien nouveau qui vient les happer de manière inattendue.

La famille nombreuse et omniprésente de Kurt vient apporter un peu de fraîcheur au récit, et d'humour. Le nouveau partenaire de travail de Kurt, Simon, deviendra également un allié et un nouvel ami. Une relation à l’opposé exacte de celle qu'il avait avec Ben.

Davy est un jeune homme abattu, désespéré par la perte de Ben. On se rend compte au fil des pages que Ben finalement l'a rendu un peu prisonnier de leur amour, l'a caché, l'a rabaissé finalement, lui faisant perdre de son caractère, de sa fougue et de son naturel, ainsi que bien d'autres choses. Davy est une personne au grand cœur, serviable et attendrissant. J'ai eu parfois de la peine pour lui, pour ce qu'il subi émotionnellement. Heureusement Kurt s'impose dans sa vie, et cela lui fait du bien.

J'ai vraiment passé un superbe moment, ce récit est très bien travaillé au niveau de la psychologie de Kurt, son cheminement réaliste pour arriver à avouer à tous ce qu'il est réellement, ce qu'il ressent et son amour pour Davy. Il devra passer par des phases dures, où il touchera le fond, sera désemparé, mais c'est un homme fort, qui prend conscience, grâce à ses amis et sa famille, qu'il peut y arriver, et qu'ils sont tous présents pour le soutenir.

L'écriture est fluide, posée, touchante, elle nous embarque dans des instants de bonheur, de tristesse, d'espoir, teinté d'amour et de danger. Pour moi, ce récit est un équilibre parfait, une combinaison gagnante, un meli-mélo de charme, de persévérance. 
La plume de l'auteur nous transporte à travers les pensées de Kurt, à travers sa culpabilité, ses déductions, à travers son combat psychologique pour se découvrir, pour se dévoiler, se libérer, et vivre ce qu'il veut plus que tout. L'attachement qu'il porte à Davy est beau à voir évoluer au fil de notre lecture, ce rapprochement entre ces deux hommes, dont l'amitié est très importante, mais où l'amour vient tout bouleverser et tout magnifier.

Une très belle fin.


Chronique de "Just Juliette" de Teri Wilson

NOTE : ♥♥♥♥♥


Auteur : Teri Wilson
Éditeur : &H - Harlequin
Sortie : 21 octobre 2015

Résumé :
La vie de Juliette Arabella est construite autour de deux commandements : le chocolat tu vénéreras, la famille des Mezzanote tu mépriseras !
Pour le premier, aucun souci : le chocolat, pour elle, c’est une passion. Et elle n’est jamais plus heureuse que lorsqu’elle travaille ses merveilleuses truffes dans l’atelier familial. Car, dans sa famille, on est maître chocolatier de père en fille.
Pour le deuxième commandement, ça se complique. Car si son père radote sans cesse à propos du statut de parvenus des Mezzanote, elle-même n’a rien à leur reprocher. D’ailleurs, toutes ces histoires commencent sérieusement à lui courir sur le cacao. Et si, pour une fois, elle cessait d’être Juliette Arabella l’héritière-d’un-empire pour être juste Juliette ? 
Alors, ce bal masqué organisé par de riches notables de la ville tombe à pic : enfin une occasion de faire la fête en tout anonymat, comme une fille normale !
Oui, mais voilà, quand on va à un bal masqué, on ne sait jamais sur qui on va tomber. Et avant de se laisser séduire par Leonardo-tout-court, Juste-Juliette ferait peut-être bien de soulever le masque…


*** MON AVIS ***

Un roman tout en douceur, amour et romantisme. Je me suis laissée transporter par cette vague de tendresse, d'amour interdit, de sucrerie chocolatée.

Juliette Arabella ne doit pas côtoyer un Mezzanote, alors en tomber amoureuse encore moins. Mais quand la vie en a décidé autrement, quand le destin vous tombe dessus d'un coup, quand un éclair vous foudroie le cœur et quand un baiser vous transporte en plein rêve et plaisir, que faire ? Et bien, on fait avec et on essaie de lutter. Mais l'attraction est trop forte, le désir incontrôlable.

Voilà l'histoire de Juliette et de Leonardo (vous remarquerez le parallèle avec Leonardo Di Caprio qui avait interprété Romeo dans le film), l'histoire d'une rencontre comme un rêve, une rencontre inopinée qui vient tout bouleverser et qui va changer le destin de deux familles.

La rancœur des Arabella et des Mezzanote date de la nuit des temps. Mais cet amour qui unit leurs plus jeunes enfants, Juliette et Leonardo, va tout ébranler, et la vérité va éclater, faisant tout voler en éclat.

L'histoire est très belle, surtout pour moi et mon cœur de guimauve, leur rencontre est paradisiaque, idéale, magique. Puis, quand ils se rendent compte de qui ils sont vraiment, c'est un choc. Mais les sentiments ne suivent pas forcement la raison, et leur attirance est trop forte. Alors, finalement, ils vont se rencontrer à plusieurs reprises, faire connaissance, et s'apprécier de plus en plus. Un sentiment fort naît entre eux. Cependant, leurs familles étant chocolatiers, et eux les chefs, ceux-ci compte sur eux pour gagner les concours auxquelles ils doivent participer et ainsi conforter le blason de la maison. Vous verrez que les raisons de cet engouement et cet acharnement pour gagner cache bien des raisons.

Juliette et Leonardo sont deux personnages doux, gentils, tendres. Ils sont calmes, posés, réfléchi, même si parfois la passion les dévore et les met dans des situations dangereuses.

Un petit clin d’œil pour leurs chiens respectifs. Vous verrez pourquoi.

L'écriture est fluide, douce, enchanteresse et poétique. Le récit vous transporte un peu comme dans un conte de fée, où l'amour transpire par tous les pores. Les personnages secondaires sont importants également dans cette histoire, surtout la cousine de Juliette qui m'a parfois bien fait rire. L'univers de la chocolaterie nous est dépeins avec gourmandise. Juliette et Leonardo, de par leur attirance et leur amour, découvrent bien des secrets sur leur famille respective, des secrets qui changent tout. Il y a très peu de rebondissements dans le récit, bien que quelques surprises et retournements de situation  surgissent, mais il arrive à vous tenir en haleine du début à la fin, enfin pour ma part.

J'ai été émerveillée par tant de complicité et d'amour, de belles phrases, de belles paroles, de belles déclarations, toutes plus romantiques les unes que les autres. Alors certains trouveront peut-être que c'est un peu trop guimauve, mais pour moi, ce fut un énorme plaisir que de me délecter des aventures de Juliette et Leonardo. Etant une grande fan de Romeo et Juliette, je fus ravie de ce remake, qui a une toute autre fin.

L'amour et les émotions sont omniprésentes, une odeur chocolatée à chaque page vient envahir votre esprit, cette adoration et ce respect qu'ils ont l'un pour l'autre est superbe, les mots vous transportent dans une bulle, un cocon de douceur, d'apaisement, de bien-être. Un amour hors du commun les télescope dès leur premier touché. Un amour comme nous aimerions toutes et tous en avoir. Un amour sincère, fort, unique, qui vous poussent à faire votre maximum pour le vivre, le montrer et le faire accepter aux yeux de tous. Une histoire qui mélange secret de famille, concours, chocolat, gourmandise, remises en question, et surtout un amour passionnel et inconditionnel.

Un roman très fleur bleue qui m'a totalement comblé et ravi. Un amour profond et vrai, comme je les aime, avec une volonté de tout balayer et surmonter tous les obstacles pour vivre pleinement cette folie douce qui vous tombe dessus comme une goutte de pluie, sans vous y attendre, mais qui vous atteins au plus profond de votre cœur et de votre âme.



vendredi 23 octobre 2015

CONCOURS JOSH LANYON

*** CONCOURS SURPRISE *** 
*** DU 23/10/2015 ***
*** AU 30/10/2015 20H00  ***


A l'occasion de la sortie le 6 novembre prochain du tome 2 de la série "Adrien English" de Josh Lanyon, Mateiva vous offre la possibilité de gagner, en partenariat avec les éditions MxM Bookmark, un exemplaire papier du tome 1 :

"Adrien English - Tome 1 : Ombres Funestes"
Sortie le 21 février 2015
De Josh Lanyon
Aux éditions MxM Bookmark


~ RÉSUMÉ ~
Un beau matin, Adrien English, libraire et aspirant auteur vivant à Los Angeles, se retrouve face à un meurtre. Son ancien camarade de lycée (et employé) a été trouvé poignardé dans une ruelle après qu’il ait été vu en pleine dispute avec Adrien le soir précédent. Naturellement, les flics ont quelques questions à poser à Adrien. Ils ne sont pas vraiment impressionnés par ses réponses et, quelques heures plus tard, quand quelqu’un s’introduit dans la boutique d’Adrien et la vandalise, la police a tendance à penser qu’Adrien essaie de détourner les soupçons qui pèsent sur lui. Mais Adrien n’est pas dupe. Adrien sait qu’il est le prochain sur la liste.


| MODALITÉS DU CONCOURS |

* Laissez un message sous ce post
* Indiquez votre prénom, les messages sous anonymat ne seront pas prit en compte
* Concours ouvert à la France métropolitaine
* Acceptez de transmettre vos coordonnées postales par mail à Mateiva et à l'éditeur

!! Le livre sera envoyé par les Éditions MxM Bookmark dans les jours qui suivent le résultat du concours. Aucun des organisateurs – Mateiva et MxM Bookmark – ne pourra être tenu pour responsable en cas de dégradations ou de perte durant le transport !!

Sachez que le tome 2, qui s’intitule "Danger à Pine Shadow" sortira le 6 novembre 2015, et que les pré commandes eBook sont d'ores et déjà ouvertes sur Amazon. 

Alors n’hésitez pas à tenter votre chance et faire connaissance avec un personnage succulent !

Bonne chance à tous.

Mateiva


jeudi 22 octobre 2015

Parutions en cours et futures aux éditions MxM Bookmark

Bonjour à tous,

Voici un aperçu des dernières parutions chez MxM BOOKMARK, et celles à venir, mais également un récapitulatif des futures licences à paraître, qui ont déjà été annoncées sur leur page Facebook courant octobre.
Merci de bien noter que certaines dates de sorties sont à titre provisoires, et sont susceptibles d'être modifiées.

Bonne découverte, et bonne lecture !


LES SORTIES D'OCTOBRE 2015 :




"Stigmata" - C.J Sterne
D’aussi loin qu’il se souvienne, Enki a toujours vécu entre les murs d’une maison close. Une vie dure et monotone, baignée de chansons et d’histoires où de pauvres filles de joie finissent toujours par être sauvées par de beaux chevaliers. Mais Enki sait bien que ces choses-là n’arrivent jamais.
Jusqu’au jour où un jeune étranger passe la porte de l'établissement. Rey porte sur sa peau les stigmates d'une autre vie. Des marques qui intriguent Enki, autant qu’elles l’inquiètent. 
Les symboles des initiés à la magie...
Date de sortie : 09 octobre 2015



"Barman, Détective Privé" - Ethan Stone
Après avoir été radié par sa fédération, l'ancienne star du hockey Linc Carpenter décide de prendre un nouveau départ en partant servir des verres à Tampa. Malheureusement il fait un barman aussi mauvais qu'incompétent. Alors, quand l'opportunité de suivre une formation pour devenir détective se présente, Linc n'hésite pas. Et même s'il n'est pas très doué, l'apprenti détective parvient à décrocher un contrat simple en apparence : suivre le magnat de la mode, Quentin Faulkner. Mais c'est sans compter sa maladresse légendaire, une affaire plus complexe qu'il n'y paraît et Brady William, le garde du corps - très sexy - de Faulkner.
NUMÉRIQUE EXCLUSIVEMENT
Date de sortie : 16 octobre 2015



"Le Cœur en balance" - Marie Sexton
Levi Binder, barman à Miami, a deux passions : le surf et le sexe. Rejeté par sa famille mormone en raison de son homosexualité, Levi est bien décidé à vivre sa vie comme il l’entend. Tout change quand il rencontre Jaime Marshall, un kinésithérapeute.
Jaime est un grand solitaire, hanté par les horreurs de son passé et avec pour seul ami Dolly, son fidèle chien. Levi est son parfait opposé, intense, plein de vie. Jaime ne sait pas comment s’y prendre avec lui. 
Malgré leurs différences, ils désirent tous deux quelque chose qu’ils ne peuvent atteindre qu’ensemble. Avec le massage comme thérapie et grâce à leur amour, ils pourront se guérir l’un l’autre et apprendre à concilier leur mode de vie avec leur famille religieuse.
Sortie le : 30 octobre 2015




LES SORTIES DE NOVEMBRE 2015 :


"Danger à Pine Shadow" (Adrien English tome 2) - Josh Lanyon
Souffrant du syndrôme de la page blanche et frustré par sa relation avec Jake Riordan - le séduisant inspecteur du LAPD qui refuse de quitter son placard - Adrien English, libraire gay et auteur de romans policiers, prend
des vacances dans la Californie du Nord. Sur la route, il tombe sur un mystérieux cadavre.
Mais, au moment où les shérifs arrivent, le corps a disparu et Adrien se retrouve une fois de plus à jouer au détective amateur. Quand le jeu devient mortel, Adrien se retrouve obligé de faire appel à Jake.
Jake a peut-être des doutes sur certaines choses, mais pas lorsqu’il s’agit de garder son amant en vie ; peu importe le prix.
Sortie le : 6 novembre 2015 (date donnée à titre indicatif, susceptible d’être modifiée)


"Abysses" -  Lily Haime
« L’un est mon enfer… »
À la mort de sa mère, Rafael se retrouve seul dans les rues de Boston, cette ville qui l’a vu grandir. Une nuit, dans une impasse sans lumière, il rencontre Charles et, avec lui, le monde obscur de la prostitution. Dix ans plus tard, les trottoirs qu’il arpente ont l’éclat des beaux quartiers. Chaque dollar qu’il empoche porte quelques gouttes de son sang, quelques-unes de ces larmes qu’il ne verse jamais. Pourtant, tous les dimanches sans exception, il revient quand même vers Charles.
Un jour de hasard, il croise Caleb, un petit génie de l’aéronautique, élève surdoué du MIT. Rafael plonge alors dans un regard gris qui lui murmure quelques vérités. Petit à petit, un pas après l’autre, d’une lueur vacillante aux lendemains incertains, Rafael se laisse approcher, se laisse émouvoir. Malgré ces portes qui se ferment sur lui, ces chambres où il se perd, il laisse Caleb lui murmurer une autre façon d’aimer.
« … l’autre est mon espoir. »
Sortie le : 13 novembre 2015 (date donnée à titre indicatif, susceptible d’être modifiée)


"Ink" - Isabelle Rowan 
Le centurion romain Dominic rend son dernier souffle au temps d’Hadrien. Devenu un vampire, il assiste depuis des siècles à l’évolution du monde autour de lui. Jusqu’au jour où il se retrouve prisonnier de sa fascination pour le jeune et passionné Michael Chapman, tatoueur à Melbourne, en Australie.
Incapable de résister à l’attrait de la beauté de Michael, Dominic décide de franchir l’entrée de son salon et de se faire faire un tatouage.
L’attraction qu’il ressent pour le tatoueur est si forte que, malgré sa réticence à s’impliquer avec un être humain, lui et Michael entament une liaison. Leur relation naissance attire l’attention d’un spectre noir venu tout droit du passé sanglant de Dominic.
Bientôt, un jeu dangereux du chat et de la souris s’installe entre eux et menace non seulement l’amour naissant de Dominic et Micheal, mais aussi leur humanité.
Sortie le : 30 novembre 2015 (date donnée à titre indicatif, susceptible d’être modifiée)




LES FUTURES LICENCES


"Tied together" - Z.B. Heller
Lorsqu’il était au lycée, Ryan Keller a vécu le plus parfait des coming-out : des parents tolérants, des amis présents et sa propre carte de crédit pour les magasins J. Crew. Son attitude fière et son physique avenant lui ont permis d’obtenir tout ce qu’il désirait, y compris profiter du buffet d’hommes qui lui était offert... Jusqu’à ce qu’il se découvre une passion pour un plat en particulier : Brandon. Mais Brandon ne dégage pas vraiment d'aura arc-en-ciel, et Ryan se voit rapidement relégué dans le rôle tant redouté du bon copain.
Brandon Ford est enfermé tellement profondément dans son placard que même la mode des années 70’ a plus de chance d’en resortir un jour. Ses craintes d'assumer ses véritable désirs pourraient divertir n'importe quel psychologue. Mais même en faisant de son mieux pour réprimer ses émotions, le mur de brique qu'il a construit autour de lui se fissure face au charme de Ryan.
Suivez la relation de Ryan et Brandon de leurs années de lycée jusqu’à l’université, et au-delà. Parviendront-ils à surpasser la terrible étape de la « friendzone » pour devenir « Tied Together ».


"Hanté" - Jordan L. Hawk
Le Bon Gars : Travailler avec les fantômes, Dan Miller a ça dans le sang. Et tout le monde ne peut pas en dire autant. Aider les morts qui n’ont pas trouvé le repos à passer de l’autre côté, surtout quand ils menacent les Vivants, n'est pas de tout repos. Seulement la mort de ses parents, six ans auparavant, a forcé Dan à tout arrêter pour élever son frère et sasœur, tout en se débattant pour maintenir à flot leur ferme rurale de Caroline du Nord.
Aussi, quand l'extravagant Leif Helsvin apparaît sur le pas de sa porte, recherchant de l’aide pour stopper un maléfique nécromancien appelé Runar, le premier réflexe de Dan est de refuser. Avec deux adolescents à charge, il a déjà plus de problèmes qu’il ne peut gérer. Et puis le sexy Leif est une bien trop grande tentation, surtout quand on cache résolument son homosexualité comme lui.
Le Mauvais Garçon : Leif, tatoué et percé, ne couche jamais deux fois avec le même mec. Il évite les complications, surtout que son serment d’arrêter Runar l’oblige à se déplacer constamment d’une ville à l'autre.
Mais cette fois, Leif a besoin d’aide. Une aide incarnée par le très pragmatique Dan. Et puisque les Bons Gars ne sont pas au menu, Leif doit se résoudre à garder ses mains dans ses poches aussi longtemps qu'il le faudra pour mettre fin aux plans de Runar. Mais alors qu'il se retrouve entraîné dans la vie de Dan, il se rend rapidement compte qu’il ne risque pas seulement de briser ses règles, mais également de se briser le cœur.


"Seidman" - James Erich
À l’époque de l’ère Viking en Islande, où l’on attend des jeunes garçons qu’ils deviennent de bons fermiers et des guerriers habiles, il y a peu de place pour Kol, jeune garçon chétif de douze ans, jusqu’à ce qu’il retienne l’attention d’une femme seið – une sorcière – et devienne son apprenti. Kol se rend chez la sorcière où son petit-fils, Thorbrand, le prend sous son aile. Bientôt, Kol découvre autre chose sur lui-même – quelque chose qui le différencie de manière peu virile : il est tombé amoureux d’un autre garçon.
Mais le monde change et menace ceux qui pratiquent les arts anciens. Alors que la nouvelle vie de Kol le conduit à travers les Terres Nordiques, il découvre qu’une nouvelle religion se développe rapidement et que le Roi Olaf Tryggvason pourchasse et exécute les sorciers. Quand une querelle vieille de plusieurs décennies force Thorbrand à choisir entre Kol et son devoir envers un parent, Kol se retrouve livré à lui-même, avec pour seuls guides les messages énigmatiques d’une Déesse Antique, pour le mener à son destin – et probablement à sa mort.


"I’ll always miss you" - Raine O’Tierney
Isa Zaman pourrait pardonner à ses parents d’accueillir le fils d’un ami si seulement il n’était pas l’adolescent le plus ennuyeux de l’univers. Macklin ‘Mackie’ Cormack n’est intéressé que par les livres et le grand air. Oui, c’est cela. Isa est convaincu que Mackie est soit un pyro soit un klepto. De plus, en tant qu’enfant blanc, Mackie a l’air ridicule dans le foyer Arabo-américain des Zaman. Forcés de partager une chambre, les garçons continuent de se prendre la tête jusqu’à ce qu’une dispute absurde brise enfin la tension entre eux.
Isa commence tout juste à comprendre la vie : ce nouvel invité, son identité culturelle, l’école et même les filles, quand toute sa famille est déracinée de leur maison pour des raisons qu’Isa ne peut comprendre. Ils quittent leur minuscule appartement en ville pour une maison aussi vieille que gigantesque dans une petite ville, à des heures de tout ce qu’il a jamais connu. Oh, et la nouvelle maison ? Elle est probablement hantée. En tout cas c'est ce que raconte le voisin de dix ans, le visage impassible. Et comme si les choses n’étaient pas suffisamment bizarres, l’amitié d’Isa et de Mackie prend un tournant étrange qu’Isa n’est pas sûr d’être prêt à suivre. Il découvre que Mackie n’est pas aussi ennuyeux qu’il se l’était imaginé.


"The other guy" - Cary Attwell
De son propre aveu, Emory James n’est pas le genre de personne que l’adjectif « excitant » pourrait désigner, même de loin. Prudence, réserve et timidité sont, au contraire, de vieux compagnons. Cela ne l'avait jamais dérangé... jusqu’à ce que sa fiancée décide de l'abandonner au pied de l’autel.
Par dépit, Emory décide de partir seul en lune de miel, direction la Thaïlande. Là-bas, il pourra prétendre être quelqu’un de meilleur l'espace de quelques jours. Mais sa rencontre avec Nate, un autre voyageur, va peu à peu apprendre à Emory à cesser de faire semblant, et peut-être à aimer de nouveau.


"Puzzle me this" - Eli Easton
Luc Schumaker travaille à domicile dans la conception de jeu vidéo. Chaque jour, il promène son chien dans les bois voisins, ne se doutant pas que quelqu'un l'observe avec attention, totalement épris de lui.
Alex Shaw, imagine des jeux d'esprits et des mots croisés depuis son appartement. Ses options sont limitées. Il est trop timide pour aborder Luke et son fauteuil roulant ne lui permet pas de le suivre dans les bois. Alors il se résout à laisser des messages secrets pour Luke. Des mots croisés à décoder qu'il crée pour lui dans le journal local.
Quand Luc les décrypte, c'est le début d'une nouvelle histoire. Mais entre une soeur trop présente, le handicap d'Alex et les doutes, rien n'est jamais facile.



De belles choses à venir, des auteurs que j'apprécie, et d'autres à découvrir.


Chronique de "Inspire-moi seulement" de Princess So

NOTE : ♥♥♥♥♥ *** INSTANT ÉMOTION ***


Auteur : Princess So
Éditeur : Juno Publishing
Sortie : 23 octobre 2015

Résumé :
Xherdan Chantal est un artiste qui en est encore à essayer de trouver sa place parmi les maîtres de la couleur. C'est une âme plutôt indépendante, travaillant au Metropolitan Museum de New York, qui n'a pas le temps de faire semblant d'être ce qu'il n'est pas ou de s'impliquer dans quoi que ce soit si ce n'est de stimuler sa muse. 
Cependant, quand un pole danseur local se faufile avec insistance dans sa vie, se débrouillant pour séduire beaucoup plus que la muse de Xherdan, il n'est pas sûr de savoir comment relativiser. Là encore, la peinture est la magie artistique de Xherdan, pas les mots. Ainsi, tandis que la prose poétique lui fait défaut, il est heureux d'explorer cette nouvelle sensation avec une attention fidèle qui met Sreven au-dessus du reste du monde dans le seul but de nourrir sa muse. Ce à quoi Xherdan ne s'attendait pas , c'était que Sreven devienne la raison d'exister de sa muse. 
Mais il y a un combat qu'un amant ne doit jamais engager avec un artiste. 



*** MON AVIS ***

Un beau récit, empreint de fluidité, de légèreté, de poésie, d’envoûtement.

Xherdan est un peintre dont la Muse a besoin de s'alimenter. Pour se faire, il a une méthode bien à lui, qui peut paraître douteuse, mais est efficace. Un jour, il aperçoit le corps en mouvement de Sreven, danseur de pole dance, et c'est alors que sa Muse s'agite et approuve. Seulement, il ne pensait pas que Sreven s'infiltrerait à travers lui telle une liane, enserrant sa Muse et bien d'autres choses encore.

Xherdan est un personnage atypique, qui fait ce qui lui plait, pense ce qu'il veut, et aime à se comporter et à se nommer : un "enfoiré". Il est asocial, n'a pas vraiment d'ami, sauf son Padawan, c'est-à-dire son collègue de travail au Musée, Dimitri, personnage haut en couleurs et fidèle. Xherdan nous raconte comment il a échappé à sa famille, les conflits et sa ruse. Mais il est des événements qui vous marquent, et Xherdan s'en rendra compte, espérons-le à temps.
Son moteur, sa raison de vivre, c'est sa Muse, celle qui le fait vibrer, ressentir.

Sreven est un jeune homme qui bosse dans un club comme pole danseur, pour payer ses factures, son loyer. Sa véritable passion, celle qui l'anime, c'est la danse. Quand il rencontre Xherdan, il se méfie, souhaite le connaitre, puis, rapidement, l'attirance est là, bien présente.

Peu à peu, ils font connaissance, dans tous  les sens du terme. Ils vont vivre de belles choses, des instants un peu magiques parfois, doux. Les scènes de sexe sont nombreuses, sensuelles, sexy, sauvages, douces, inattendues, insolites, mais toujours dans le respect de nos personnages, sans vulgarité ou bestialité.

Cependant, quand la Muse et la jalousie font connaissance, cela ne donne rien de bon, et tout éclate, tout part, pas de retour possible, sauf que....

Ce récit est une poésie à lui tout seul. Les émotions, les phrases, tout est beau, tout est magique. L'écriture de l'auteur est douce, fluide, elle vous transporte dans un autre monde, et ses descriptions arrivent à vous faire littéralement planer, flotter. j'ai été envoûtée par les scènes de danse et de peinture de Sreven et Xherdan, un moment touchant, qui a chaque fois a fait mouche avec moi. Surtout lorsque les deux éléments s’entremêlent, cela forme un tout, une complémentarité et un idéal sublime.

Nos deux personnages sont très intéressants. Xherdan est un handicapé des mots, alors il s'exprime à travers ce qu'il sait le mieux faire : sa peinture. Une peinture empreinte d'amour, même si lui ne le sait pas encore. Et Sreven est tout simplement parfait dans sa façon de danser, enfin ce sont toutes les descriptions qui me l'ont fait ressentir comme ça, car j'ai vraiment eu l'impression d'être devant lui, la musique dans les oreilles, à le voir voler, pointer, s'étirer, tournoyer....un véritable régal pour mon imagination.

L'histoire entre ces deux hommes est complexe, car tous deux ne savent pas ce qu'est l'amour. Alors ils sont biens ensemble, s'aident mutuellement, s'encouragent, accomplissent des choses, se soutiennent dans certaines épreuves, mais tout ce qu'ils ressentent, tout ce qu'ils expérimentent...est-ce de l'amour ? Voici la question dont ils n'ont pas la réponse, car quand on ne connait pas, on ne peut pas savoir.

Au niveau des personnages secondaires, j'ai apprécié Dimitri, le seul ami de Xherdan. C'est un homme qui n'ose lâcher prise, qui refrène sa Diva, de peur de se montrer, de peur...de vivre, finalement, vivre comme il l'entend, sans se soucier des autres. C'est un homme attachant, avec de l'humour, qui soutien et aide notre couple, mais c'est aussi un homme triste, qui se cherche à travers Xherdan, qui m'a ému. Mais l'auteur ne l'a pas laissé tomber, et l'épilogue est juste parfait et m'a enchanté pour ce personnage si attendrissant.

A la fin du récit, quand tout se met en place, quand nos deux hommes comprennent, savent, devinent, c'est un vrai bonheur et un régal pour le lecteur. Leur déclaration reste atypique et émouvante, comme tout le récit, comme eux.

Bravo à l'auteur pour cette histoire emplie de virtuosité, de couleurs. C'est un magnifique tableau, qui nous en met plein les yeux et le cœur, une explosion de teintes, de nuances, un arc-en-ciel vibrant d'émotions. J'ai littéralement été aspirée par ce récit, que j'ai vécu comme un film sous mes yeux et dans ma tête, j'ai été bouleversée par l'impact qu'a eu sur mon âme cette danse de Sreven, cet enchaînement de pas qui font de lui un génie de la danse, l’émotion également à travers les séances photos et de peinture de Xherdan, cette capacité qu'il a de mettre en couleurs et en mouvements un corps, une vue, une parcelle de peau. 

Dans ce récit, le mélange de la peinture et de la danse nous propose une palette incroyable de douceur, de vérité, de passion, d'amour. La plume de l'auteur est un enchantement pour nous, lecteurs, car à travers son ton employé, ses comparaisons, et tout simplement son histoire, elle arrive à donner vie complètement à la danse et la peinture, les faisant passer comme un prolongement de l'âme de Xherdan et Sreven, ce qui les définis, les rend vivants.

Et félicitation aussi pour cette superbe couverture, qui prend son importance, sa définition et sa vérité à la fin de notre lecture.

Merci.


Popular Posts

Chronique : "Bora Bora's Bitches - Tome 3"

Auteur : Jacinthe Canet Éditeur : autoédition Date de sortie : juillet 2019 ~ RESUME ~ Chère Licorne-journal, on dit que « ...

 
Mateiva Passion Lecture Blogger Template by Ipietoon Blogger Template