Chronique : "Les fureurs invisibles du cœur"

*** COUP DE CŒUR ***


Auteur : John Boyne
Éditeur : JC Lattès
Date de sortie : août 2018

~ RÉSUMÉ ~
Cyril Avery n’est pas un vrai Avery et il ne le sera jamais – ou du moins, c’est ce que lui répètent ses parents adoptifs. Mais s’il n’est pas un vrai Avery, qui est-il ?
Né d’une fille-mère bannie de la communauté rurale irlandaise où elle a grandi, devenu fils adoptif d’un couple dublinois aisé et excentrique par l’entremise d’une nonne rédemptoriste bossue, Cyril dérive dans la vie, avec pour seul et précaire ancrage son indéfectible amitié pour le jeune Julian Woodbead, un garçon infiniment plus fascinant et dangereux.
Balloté par le destin et les coïncidences, Cyril passera toute sa vie à chercher qui il est et d’où il vient – et pendant près de trois quarts de siècle, il va se débattre dans la quête de son identité, de sa famille, de son pays et bien plus encore.
Dans cette œuvre sublime, John Boyne fait revivre l’histoire de l’Irlande des années 1940 à nos jours à travers les yeux de son héros. Les Fureurs invisibles du cœur est un roman qui nous fait rire et pleurer, et nous rappelle le pouvoir de rédemption de l’âme humaine.


~ MA CHRONIQUE ~

Quel beau coup de cœur que fut ce roman ! Une lecture sublime qui vous transporte très loin, jusqu'au plus profond de vous-même.

J'ai adoré me plonger dans ce récit qui vous fait voyager à travers les époques, en des instants clés, en compagnie de Cyril Avery, en plein cœur de l'Irlande. 

Il y a tant à dire...

Page après page, c'est une lecture riche, riche en détails, en précisions sur la période, riche en descriptions, aussi bien sur les états d'âme de Cyril que sur l’environnement. Une lecture riche d'émotions, de sentiments et de sensations. Des sensations parfois sourdes, parfois douces. Un roman qui vous touchera obligatoirement et égratignera quelque peu votre âme.

Cyril est un personnage très attachant. J'ai beaucoup aimé son humour pince-sans-rire, sa naïveté parfois, son étonnement sur l'évolution de la vie. Il m'a énormément serré le cœur, car ce jeune homme, qui devient peu à peu sous nos yeux un homme, va vivre des instants très difficiles dans sa vie, tout autant que de très beaux moments de bonheur et d'amour.
Il se cherche longtemps lui-même, il se voile quelque peu la face, aura honte de ce qu'il est, mentira pour se protéger, avec les conséquences adéquat. Les doutes, les questions, parsèmeront toute sa vie, jusqu'au jour où il découvrira celui qui changera tout, celui qui lui insufflera confiance dans un monde où cela devient possible, malgré les dangers, les a priori. Car ici, on voit encore une fois la nature humaine sous son plus mauvais jour, avec force et rage, une nature humaine qui dénigre et maltraite ce qu'elle ne connait pas, ce qui lui fait peur.
L'auteur nous démontre tout cela avec beaucoup de justesse et de minutie. Un langage des mots qui vous permet de tout prendre en pleine figure : l'horreur, le sang, la mort, la peur, la colère, la tristesse, la douleur.
Cyril en aura beaucoup de douleurs, celles invisibles mais qui restent gravées et celles qui marquent la peau, la chair.

Au fil de sa vie, il fait des rencontres redondantes : hasard ? heureux présage de la vie sur ses questionnements ? à vous de le découvrir. Sur ce travail de destins croisés, l'auteur a fait un remarquable travail, c'est bien mené, cohérent et surprenant ! J'ai beaucoup apprécié.

Chaque personnage de ce roman apporte à Cyril quelque chose et vient sans aucun doute renforcer la consistance de ce texte, le rendant réel, palpable et vivant. Certains personnages m'ont plus marqués que d'autres, certains m'ont fait sourire, certains m'ont répugnés et d'autres m'ont attendri. Un vrai maelstrom de personnalités qui viennent compléter à merveille la vie de Cyril.

Il y a énormément de choses à dire sur ce pavé. Pavé qui passe comme une lettre à la poste tant la lecture est intéressante, prenante et addictive. Le mieux encore, je pense, est que vous le lisiez pour vous en faire votre propre opinion et découvrir ainsi tout ce que ce roman recèle comme petits bonheurs et grands malheurs. Des petits bonheurs qui font une vie, des grands malheurs qui vous forgent le caractère, des remarques acerbes qui vous construisent une carapace... 
Cyril évoluera beaucoup au cours des années, au cours de sa vie, en plein cœur d'une Irlande qui n'évolue pas vite, d'une Irlande très difficile, très rigide, très dure et amer.

La plume de l'auteur est tout simplement sublime. Elle est d'une élégance parfaite, à la fois soutenue et simple, adaptée à son environnement, à son lieu. Une plume qui vous fera voguer sur l'océan des émotions, vous entraînera dans un tourbillon de sentiments contradictoires, de sentiments nuancés, vous plongera dans un humour particulier, vous noiera de larmes par ses descriptions choc, brutales, déchirantes. Ici, il est très facile de passer en un clin d’œil du rire aux larmes, car le destin, qu'il se joue de nous ou pas, peut-être aussi cruel que rayonnant.

En bref, roman terminé avec la larme à l’œil. Une larme de joie, d’émerveillement, de bonheur. Une larme qui recèle toutes les émotions ressentis à travers chaque page.

Roman très beau, très dur, très vivant, très émouvant.
Roman qui vous fait voyager à travers les époques, à travers les espoirs, à travers les malheurs, à travers les petits bonheurs.
Un coup de cœur pour l’écriture et tout ce que chaque mot noirci sur les pages évoque et fait ressentir au plus profond de soi.


A lire sans aucun doute !




Commentaires

Articles les plus consultés