samedi 8 juin 2019

Chronique : "Ciao Bella"

*** COUP DE CŒUR ***


Auteur : Serena Giuliano
Éditeur : éditions Cherche Midi
Date de sortie : 14 mars 2019


~ RÉSUMÉ ~
Grandir, pardonner et manger des pâtes. 
" J'ai peur du chiffre quatre. C'est une superstition très répandue en Asie. Le rêve ! Enfin des gens qui me comprennent ! Je devrais peut-être déménager...
– Vous avez beaucoup d'autres phobies ?
– Vous avez combien d'années devant vous ? "
Anna a peur – de la foule, du bruit, de rouler sur l'autoroute, ou encore des pommes de terre qui ont germé... Et elle est enceinte de son deuxième enfant. Pour affronter cette nouvelle grossesse, elle décide d'aller voir une psy. 
Au fil des séances, Anna livre avec beaucoup d'humour des morceaux de vie. L'occasion aussi, pour elle, de replonger dans le pays de son enfance, l'Italie, auquel elle a été arrachée petite ainsi qu'à sa nonna chérie. C'est toute son histoire familiale qui se réécrit alors sous nos yeux... 
À quel point l'enfance détermine-t-elle une vie d'adulte ? Peut-on pardonner l'impardonnable ? Comment dépasser ses peurs pour avancer vers un avenir meilleur ?



~ MA CHRONIQUE ~

Un très beau récit qui fut un coup de cœur.

L'histoire est une perle, un cocon où il est doux de se réfugier. Anna est une battante, même si elle ne le sait pas.
Une histoire où l'intime est primordial, où la sensibilité est de mise, où l'amour triomphe par sa force et sa sincérité.

Un récit qui nous plonge dans la vie d'Anna, ses phobies, ses doutes, ses peurs. Un récit à deux voies qui vous transporte dans un quotidien qui peut être ordinaire tout en étant unique par ses origines, ses failles et ses particularités.

Dans ce livre, vous serez confronté à une sorte de huit-clos, à la fois angoissant, drôle et passionnant ! Une drôle de combinaison pour un roman sorte de journal intime, sorte d'exutoire face à une vie faite d'angoisse, de manque de confiance, de malheurs et de bonheurs.
Anna est une femme qui a vécu une enfance particulière, très perturbante, qui a pu la pousser à être ce qu'elle est, ce qu'elle ressent. Son dialogue est assez percutant, plein d'un humour qui cache ses faiblesses, ses peurs, ses angoisses.

Miettes à miettes, elle va se dévoiler, oh pas complètement, mais assez pour réussir à remonter à la surface, à être ce qu'elle veut et surtout, grâce à sa psy et grâce à la force de l'amour de son mari, elle va se libérer de certaines angoisses, comprendre certains blocages, certaines réactions.

J'ai aimé ce voyage, à travers ses paroles, en plein cœur de son pays d'enfance, l'Italie, mélange de bonheur et de douleur, cette relation si intense avec sa Nonna, pleine de vérité, d’amour et de tendresse, ces descriptions qui donnent l'eau à la bouche, les traditions, les rires, les larmes.
Un voyage qui nous permettra de comprendre Anna, ses réactions, son mal-être, ce manque de confiance.

Ce que j'ai apprécié également c'est que la thérapie d'Anna ne résout pas tout en un coup de baguette magique ! Effectivement, ce roman se passe sur plusieurs années, mais surtout, la fin n'est pas vraiment une fin en soi car rien n'est jamais vraiment aplani et certaines phobies, angoisses, subsistent. Ce qu'il faut retenir c'est ce combat contre elle-même, cette force qu'à Anna à essayer de comprendre, de faire mieux, de combattre, d'apaiser ses peurs. J'ai adoré quand elle parle de ses enfants, de son mari, et de ses amies : on y sent tout l'amour et le respect qu'elle leur porte, et surtout ce merci silencieux d'être à ses côtés, de la soutenir, de l'encourager... de l'aimer.

La plume de l'auteure est une merveille. Un beau cocktail d'humour et d'émotions.
Un récit tout en délicatesse et humour porté par une plume sincère et authentique. 
Un joli phrasé pour beaucoup de sentiments et une belle auto-dérision.

En bref, un véritable coup de cœur littéraire ! Merci Serena Giuliano pour ce roman magnifique, simple et si fort à la fois. 
Je ne connais ni la part de vérité, ni la part de fiction ici, (car je ne vous connais pas vraiment), par contre, tout ce que je sais, c’est que cette histoire m’a autant apportée de rire que de larmes, d’amour que de tristesse, mais surtout, un grand bonheur de lecture grâce à une plume qui est belle, puissante, créatrice de beaucoup d’émotions et de sensations. 
Un roman aussi frais que mélancolique, aussi doux que piquant. Des instants de victoires, des instants de joie, des instants de doutes.... mais toujours un courage et une force incroyable pour essayer, pour surmonter, pour vaincre et vivre enfin plus sereinement.

A lire de toute urgence !




Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Chronique : "La rumeur"

#PALPITANT Auteur : Lesley Kara Éditeur : France Loisir (pour ma version) / éditions Les Escales Date de sortie : janvier 2020 (...