mardi 31 mai 2016

Chronique de "Ballades du Soleil-Levant" de Jeremy Henry





Auteur : Jeremy Henry
Editeur : auto-édition
Sortie : 31 mai 2016

Service Presse Auteur

Résumé :
Martin était un Maestro, un Maître du piano. Yoshi était un Prince. La Troisième Guerre Mondiale a fait du premier un fugitif, et du second un soldat. Le reste fait partie de l’Histoire.



~ MON AVIS ~

Avec ce roman, l'auteur nous entraîne dans une ballade mêlant l'amour et la guerre, la douceur et la froideur. Un récit qui vous happe dès les premiers mots, pour vous raconter l'histoire de Martin et de Yoshi. Une histoire peu banale qui verra les deux hommes se rencontrer, se retrouver, se découvrir et s'aimer. Mais "Ballades du Soleil-Levant" c'est bien plus que ça.

Dès le départ, nous sommes en contact direct avec les deux protagonistes. Si Martin croit sa dernière heure arrivée, il n'en est rien. Il trouvera en Yoshi une personne de confiance, fiable, honnête, tendre et doux, assez loin de l'image publique. Avec un très grand appétit sexuel, ce qui nous apporte de très belles scènes !

Sur plusieurs années, nous sommes plongés sans relâche dans l'avancement de la troisième guerre mondiale, nous montrant tout en discrétion et pudeur, la cruauté, les enjeux et le résultat. Yoshi est un haut gradé, très efficace dans son travail. Martin, lui, essaiera de trouver sa place auprès de cet homme impressionnant. La musique qu'il crée enchante les oreilles, tout autant que sa sensualité innée qui émoustille Yoshi. Les deux hommes ont une très belle relation que vous verrez évoluer au fil du temps, au fil des années, chacun prenant un peu plus de place chaque jour dans le cœur de l'autre.

Il se passe énormément de choses dans ce récit, donc je vous conseille de le lire pour en savourer chaque instant, chaque petite douceur, chaque événement.

Martin est un jeune homme timide, calme, patient. Un peu comme sa musique, il se laisse aller au gré des événements et des situations. Quand il est avec Yoshi, dans l'intimité de la chambre, c'est un homme différent, charnel, sensuel. Petit à petit, vous le verrez évoluer pour devenir un homme plus sûr de lui, plus confiant, et surtout que son rôle de compagnon de Yoshi ne se résume pas qu'à cela. Martin est le ciment de tout le roman.

Yoshi est un dur dans son rôle de Général, mais c'est un homme tout différent quand il s'agit de l'amour de sa vie. Il sait être juste et bon quand il le faut. Il s'adoucira quelque peu au contact de Martin, celui-ci le poussant parfois dans ses retranchements, le faisant réfléchir. 

Au cœur de l'histoire de Yoshi et Martin, l'auteur a brillamment inséré d'autres histoires de couple, des couples qui viendront compléter ce binôme pour former une famille, une famille si spéciale et si attachante. Chaque histoire de cœur relatée vous apporte son lot d'émotions, bien que deux d'entre elles m’ont particulièrement émues.

J'ai trouvé à ce roman des similitudes avec un précédent titre de l'auteur : "Comme un oiseau". J'ai eu l'impression de retrouver un peu de Camille en Martin. Mais je vous laisse le découvrir par vous-même.

La plume de l'auteur est toujours aussi addictive, fluide, avec des mots bien choisi et un univers bien à lui. Certes nous sommes dans le futur, dans une hypothétique troisième guerre mondiale, mais sa touche personnelle est bien présente, avec toujours le Japon et sa culture en arrière plan, bien qu'à travers ce récit, vous allez voyager de pays en pays. 
Le rythme donné est entraînant, comme une symphonie musicale, avec des hauts et des bas. Les émotions sont au rendez-vous, de par les personnages ou leur situation personnelle. Parfois, vous avez l'impression que l'auteur fait bouger les corps dans une danse sensuelle et sexy, vous provoquant des sensations qui vous réchauffent le cœur et vous émoustillent, rendant les scènes de sexe et d'amour juste parfaites, mêlant amour et désespoir à la perfection.
Des personnages charismatiques, avec leur caractère propre, instaurent à ce texte de la consistance et apporte du rythme, car, page après page, vous allez sourire de leur humour, vous allez trembler de leur terreur, vous allez fondre de leur cœur et de leurs confessions parfois touchantes.

J'ai beaucoup aimé les descriptions faites de chaque endroit où nos personnages atterrissent. Des petits détails qui font mouches et vous plonge directement dans l'atmosphère créé par l'auteur.

En bref, un très bon récit porté par une plume juste, douce et dure à la fois. Une plume qui vous raconte à travers les années, avec brio, tendresse et amour, le destin peu banal de Martin, Maestro et fugitif, et de Yoshi, Prince et soldat. Un roman où l'amour est omniprésent, aussi bien que la dure réalité de la guerre, avec ses morts, ses trahisons, ses restrictions et ses obligations. Un roman qui, tel une mélodie, vous transporte sur le temps qui passe et qui vous montre comment Martin et Yoshi, malgré la guerre, malgré les circonstances, arrivent à porter leur amour à son paroxysme, avec un final des plus bluffant et des plus beaux.

Les deux personnages créé par Jeremy Henry sont les piliers de ce roman, ils se créent leur avenir, par forcement dans la simplicité, mais avec amour. Ils se portent une confiance totale. De temps à autre, la jalousie de Yoshi vous met le sourire aux lèvres autant que les craintes de Martin pour son amour vous serre le ventre. La construction de leur histoire est peu banale, et Yoshi vous réserve de belles surprises sur Martin, cet homme qui....et bien, vous verrez. Les personnages secondaires font partie intégrante du récit, ils s'insèrent à la perfection, chacun avec leur histoire, leur passé, leur blessure et leur hésitation.

Je vais m’arrêter là, car bientôt je vais vous faire un second roman, mais sachez qu'il se passe énormément de choses dans ce livre, de détails, de relations qui se tissent, d’événements heureux, de belles scènes de complicités et d'aveux....je ne peux pas tout vous dire, mais vous serez agréablement surpris par la richesse du texte, qui malgré tout est très cohérent.

Un roman à découvrir sans attendre, avec une couverture parfaite et un titre idéal, qui a toute son importance et dont vous découvrirez la signification au fur et à mesure de votre lecture.

Lien Amazon pour acheter



samedi 28 mai 2016

Chronique de "Richard" de Théodore Melmoth




Auteur : Théodore Melmoth
Editeur : MxM Bookmark
Sortie : février 2016

Résumé :
Bien que ce soit malgré lui, Lord Richard Aberale marque toujours les esprits de ceux qu’il rencontre. Depuis qu’il a été défiguré au combat, sa laideur effraie, dégoûte et fascine à la fois. Cependant, le jeune homme est aussi doté d’une intelligence remarquable qui va faire de lui le précepteur idéal pour Benedict, son double lumineux : le garçon, pourtant béni par une beauté divine, manque cruellement d’éducation et de réflexion. La rencontre entre les deux hommes porte vite ses fruits et chacun s’épanouit au contact de l’autre. Mais Richard porte un lourd secret qui menace non seulement leur amitié mais aussi leur existence.


~ MON AVIS ~

Un très joli conte revisité, une histoire belle, touchante et addictive.

C'est la rencontre de deux hommes opposés, deux hommes qui vont apprendre à se connaitre, qui vont s'attacher l'un à l'autre. La naissance d'une amitié sincère qui va se transformer en un tout autre sentiment.

Lord Richard est un homme, qui malgré son jeune âge, a vécu plus que de raison. Il a échappé à la mort, bien que celle-ci lui ait laissé un souvenir indélébile, marquant ainsi son visage à vie. Son apparence, comme dit dans le résumé, inspire le dégoût tout autant que la fascination.
Lorsqu'il rencontre Benedict, le fils d'un bon ami, celui-ci ne semble pas voir sa laideur, au contraire de Richard, qui lui, voit la beauté de Benedict.
Lorsqu'il doit "éduquer" ce jeune homme, Richard ne s'attend pas à éprouver toutes les difficultés du monde pour ignorer et repousser ce sentiment d'attirance envers celui-ci. En effet, à leur époque, cela était interdit et lourdement sanctionné.

Au fil des pages, vous allez découvrir comment Richard et Benedict deviennent amis, les instants qu'ils passent ensemble à apprendre, à s'amuser. Les émois que ressent Richard sont touchants, car s'il se sent attiré par Benedict, il sait bien qu'il ne doit pas, que cet homme mérite bien mieux que lui, et pas une vie à se cacher.

Seulement le cœur à ses raisons que la raison ignore, et contre toute attente, Benedict se rend compte de beaucoup de choses. Il est intéressant de voir Benedict se poser les bonnes questions, réfléchir. C'est à ce moment aussi que l'on se rend compte qu'il a mûri au contact de Richard, tout en gardant sa candeur, et surtout, un trait de caractère propre à lui : il sait ce qu'il veut, et fera tout pour l'avoir.

C'est une très belle histoire d'amour racontée par une plume fluide, légère, douce, nous montrant combien à l'époque les relations entre hommes étaient vraiment vu en horreur et condamnées. L'écriture, les mots, les termes employés par l'auteur sont tout a fait approprié à la période historique et confères au récit un charme désuet. 
Les sentiments et les émois de nos deux jeunes hommes sont pudiques et francs à la fois, un doux contraste qui rappelle la personnalité opposée de nos deux hommes. 
Un récit qui vous montre un combat intérieur pour réfuter des sentiments qui ne devraient pas exister. Seulement, quand l'amour est trop fort, trop beau, que faire ?

En bref, j'ai passé un excellent moment de lecture, qui m'a conquise, qui a fait chavirer mon cœur de romantique. Une histoire où l'on se bat pour avoir ce que le cœur nous dicte, une histoire où les émotions sont présentes, où l'humour de Richard fait mouche, où la gaucherie de Benedict vous fera sourire, si ce n'est vous attendrir, où l'amour tant rêver devient réel après bien des rebondissements et des hésitations.




jeudi 26 mai 2016

Chronique de "Scarlet Fate" de Daniel R. Mac Aseir

PETIT COUP DE ♥






Auteur : Daniel R. Mac Aseir
Editeur : MxM Bookmark
Sortie : mai 2016

Résumé :
« J’ai entendu dire que Peon Krasny, le chasseur en rouge, cherchait un remède pour guérir son grand-père mordu par un loup. »
Lorsque Peon Krasny, dernier descendant d’une longue lignée de chasseurs, rencontre Sery Olovoska, il ne connaît rien de lui. La seule chose que l’inconnu lui laisse savoir, c’est qu’il peut trouver la rare et précieuse belladone qui soignera son grand-père. Or Peon sait qu’il n’a pas beaucoup de temps pour mettre la main sur cette plante miraculeuse avant que son aïeul ne succombe à ses blessures. Il accepte donc de s’enfoncer dans les bois enneigés à la suite de cet homme sorti de nulle part. Pourtant, sa conscience lui hurle de se méfier...



~ MON AVIS ~

Une nouvelle que j'ai beaucoup aimé. La façon dont l'auteur a revisité ce conte est tout a fait originale et captivante, tout du moins, pour ma part.

Peon, le chasseur rouge, le chasseur de loups, descendant de toute une lignée, prend son travail très à cœur, et voue à son grand-père un amour sans borne, vous comprendrez pourquoi. Cependant, Peon rêve d'être un chasseur rouge bien différent et a le secret espoir d'y arriver.

Lorsque son grand-père est blessé par un loup, Peon ne se doute pas que c'est sa vie qui est entrain de changer. Devant trouver une plante particulière afin de peut-être sauver son Deda, Peon s’aventure dans la forêt et fait une rencontre des plus troublante et des plus étonnante. Cette rencontre, c'est un homme au nom de Sery. Peon n'a alors pas le choix de se laisser embarquer avec cet homme afin de trouver la fameuse plante.

Cette nouvelle, c'est un périple à elle seule. Elle vous entraîne en plein cœur d'une forêt qui peu à peu, change de paysage, comme le cœur de Peon, qui peu à peu s'ouvre à un nouveau sentiment.
Au fil de leur quête, Peon et Sery font connaissance, se révélant chacun dans une facette que peu de monde connait d'eux.
Sery, cet énigmatique personnage qui fait vibrer Peon, voit alors son objectif tomber à l'eau. Il est émerveillé par la personnalité de Peon, par son idéologie et son innocence.

Seulement, quand la vérité sur chacun de nos protagonistes se fait jour, tout éclate et tout chavire.

Les personnages secondaires sont une force de plus à cette nouvelle captivante et envoûtante, et apportent également leur lot de surprises.

La fin du récit est superbe. J'ai beaucoup aimé.

En bref, je me suis régalée de cette nouvelle que j'ai lu d'une traite. La plume de l'auteur est belle, simple, douce, chantante. J'ai apprécié les descriptions du texte, nous conférant le sentiment d'être dans la forêt avec nos deux hommes, de ressentir la Nature et cet hommage permanent que Peon lui rend. Sery est un personnage intéressant, car au fil de leur aventure, il évolue, il réfléchit, tout comme Peon d'ailleurs, et prend des décisions pas faciles, dangereuses.
L'écriture de l'auteur vous permet d'être en total fusion avec les sentiments que ressentent nos deux héros, des sentiments décrits avec justesse, profondeur et minutie. Une écriture qui excelle pour vous créer un univers riche et captivant, un univers original où les hommes et les loups se détestent. Une écriture qui avec douceur et tendresse vous dessine des personnages attachants, car oui, Peon et Sery sont attachants chacun à leur manière, chacun avec leur défaut et leur bon cœur. Une écriture qui vous offre un hommage à la Nature époustouflant et ensorcelant.

Tout ça pour vous dire que j'ai vraiment beaucoup aimé cette histoire, assez triste par moment, qui a su conquérir mon cœur aussi bien au niveau des personnages que de l'univers. Une nouvelle qui va à l'essentiel et qui touche votre être grâce à des mots qui forment un ensemble magique d'émotions et de sensations.

Bravo Daniel R. Mac Aseir pour cette très très belle histoire.





Chronique de "Chicanos & Gringos - Tome 1 : Vengeance à rebours" de Elena De Sonio





Auteur : Elena De Sonio
Editeur : Mix Editions
Sortie : 26 mai sur le site Mix Edition et le 9 juin sur toutes les plateformes

Service Presse

Résumé de la série :
Construire une relation prend du temps. Chacun doit trouver sa place, il faut savoir faire des compromis et tisser une confiance à toute épreuve. Mais quand les secrets et le passé s'en mêlent, ces obstacles se transforment en menaces.
D'une rencontre inattendue à la décision ultime, Felipe Etchevarria et Cillian Darley n'avaient jamais imaginé les épreuves à traverser. Pourtant, c'est à eux de décider si leurs différences seront leurs forces, ou si la violence et les incertitudes les guideront dans une voie sans issue. De décider avec qui se fera le voyage de leur vie.

Résumé du tome 1 :
Le futur découle du passé. Pour le jeune serveur Felipe Etchevarria, sa période au sein d’un gang lui semble si lointaine que les jours à venir ne peuvent qu’être paisibles. Pourtant, lorsque trois hommes armés attaquent sa location, ses certitudes disparaissent. Ses heures les plus sombres le rattraperaient-elles ?
À ce troublant incident, s’ajoutent une rencontre inattendue et la soudaine disparition de son petit frère, Teófilo.
Se lançant sur sa trace, Felipe va essayer de remonter jusqu’à la vérité. Sans s'égarer.



~ MON AVIS ~

Ce premier tome est excellent. L'auteur pose les bases de la série, nous familiarisant avec le milieu dans lequel elle nous plonge au fil des pages. Un récit rythmé, captivant, mêlant habilement suspens et romance.

Nous suivons Felipe, jeune serveur tranquille en apparence, gentil, calme, posé. Il a laissé de côté son passé pour aspirer à une vie paisible. Seulement, un soir, ce passé se rappelle à lui douloureusement, et ce faisant fait une rencontre inattendue : Cillian. Comme dit dans le résumé, la disparition de son frère Teofilo vient compléter ce passé qui resurgit violemment.

Au fur et à mesure de votre lecture, vous allez faire connaissance avec l'univers de Felipe, ses amis, sa famille, sa vie. C'est tout un panel de personnages intéressants et différents qui compose l'entourage de Felipe. Des personnages au rôle pas si secondaire, qui auront tous quelque chose à vous raconter, et seront d'une aide précieuse pour Felipe.

Ce récit vous happe dès les premières pages. Vous êtes plongé de suite dans le milieu des gangs, un sujet rare et bien traité par l'auteur. Notre héro va devoir malgré lui se lancer à la recherche de son frère, mais aussi de réponses face aux questions et événements troublants qui s'accumulent. Cette chasse apporte du rythme au texte, et vous entraîne dans une quête palpitante semée de danger, de rebondissement, de doute, de mort.

Felipe et Cillian, c'est une histoire tendre, qui apporte une certaine douceur à ce roman fait de violence. Cillian, c'est un peu le soleil dans l'univers noir de Felipe. Leur rencontre improbable va se transformer en une attirance délicate. Cependant, peu à peu, le passé de Felipe rattrape aussi Cillian, l'exposant au danger.
Leur rapprochement est lent, juste, beau. J'ai aimé cette façon qu'a eu l'auteur d'introduire cette relation, qu'elle lui offre du temps, qu'elle lui offre la possibilité d'exister.
Cillian reste un personnage énigmatique, l'auteur nous distillant ci et là quelques informations sur lui, sur sa vie.

Elena De Sonio a brillamment exploré le monde des gangs, sans nous décrire exactement la violence, mais en la soufflant, la suggérant, nous expliquant aussi la hiérarchie, les frères, les liens. L'atmosphère générale du roman est parfois suffocante, lourde, ponctuée de légèreté et de douceur, quelques rires aussi.

La plume de l'auteur est un régal, elle est fluide, en parfaite harmonie avec l'ambiance du texte. Une écriture simple, allant droit au but avec justesse et rigueur.

Bref, un premier tome addictif qui laisse présager une belle série, avec une histoire d'amour en devenir, où nous découvrons ici les prémices, un passé et un présent qui se télescopent, des gangs qui s'entrechocs et qui planent sur l'envie de Felipe de s'en départir. Un court roman qui vous fera ressentir quelques émotions au contact de Cillian, personnage lumineux et secret.
Une belle entrée en matière pour cette série dont j'ai hâte de découvrir la suite, car le milieu représenté m’intrigue et m’intéresse, mais surtout, je souhaite découvrir Cillian et Felipe plus en profondeur, plus d'eux, de leur passé, de ce qui ronge Felipe, des incertitudes de Cillian, découvrir aussi tous les autres personnages, qui je pense, nous réserve encore des surprises et des révélations chocs.

La fin de ce tome est superbe ! J'ai adoré, vraiment. Une fin excellente qui laisse présager une autre page pour Cillian et Felipe.

Merci Elena De Sonio pour cette série originale, qui porte bien son titre, et dont je me réjouie d'avance.




mercredi 25 mai 2016

Chronique de "Une famille si ordinaire" de Barjgy L.







Auteur : Bargy L.
Editeur : Mix Editions
Sortie : 15 juillet 2016

Service Presse En Avant Première

Résumé :
Kyle Leager, marié et père de deux enfants, voit sa vie basculer quand sa femme, Clara, décède des suites d'un cancer. Acculé par les dettes, il finit par accepter l'offre de son meilleur ami, Josiah : louer une maison et s'en partager les étages. Chacun sa vie, chacun son espace : Josiah avec son compagnon volage, Reginald, et Kyle avec ses enfants, Chadwick et Jewel.
Une étrange routine finit par s'installer entre ces murs, entre rires et larmes, bonheur et petites tragédies du quotidien. Un nouvel équilibre dans leurs vies pas tout à fait ordinaires.
Mais le cœur a ses raisons que la raison ignore. L'arrivée de Paige Dubois dans cette petite famille va semer le trouble et surtout mettre en danger ce bel équilibre retrouvé.
Kyle va devoir se poser les bonnes questions s'il ne veut pas tout perdre. En premier lieu, son amitié avec Josiah. Mais n'est-ce au fond que de l'amitié qui lie ces deux hommes ?



~ MON AVIS ~

Ce roman est un réel plaisir de lecture, tout en tendresse, délicatesse et humour. Le résumé se suffit à lui-même pour vous donner juste ce qu'il faut pour avoir l'eau à la bouche. 

Je dois vous avouer qu'au début de ma lecture, j'ai trouvé le texte monotone. Ni mal écrit, ni quoi que ce soit, mais lent, plat. Cependant, je me suis rendue compte que ce début était nécessaire à la construction et à la compréhension du récit, un récit au final qui s'épanouie tout doucement, à tatillon parfois, mais avec conviction. Puis, une fois commencé, de toute façon, je n'ai pas pu m'arrêter car les événements et les situations, allant crescendo, m'ont totalement happée !

Nous suivons donc la vie de cette famille, une famille qui a souffert et qui s'est battue pour arriver à cette harmonie qui l'entoure, cet équilibre qui semble l'habiter.
Page après page, nous découvrons comment s'est construit cette petite famille pas si ordinaire, et surtout les joies et les peines qui viennent bousculer leur quotidien. Nous découvrons également chaque personnage de ce clan : Kyle, Chadwick et Jewel, ses enfants, et Josiah, le meilleur ami, le confident. Puis, autour d'eux, d'autres personnages hauts en couleurs qui viennent compléter l'ensemble.

Ce roman, c'est un condensé d'émotions, des émotions vraies, sincères. Kyle et Josiah sont deux hommes terriblement attachants, chacun à leur manière. 
Kyle est une personne enthousiaste, un rien râleur, têtu, possédant un langage très fleuri que j'ai adoré ! 
Josiah est plus posé, à l'écoute, plus patient, mais n'en est pas moins drôle, possédant une bonne répartie. Ce sont de vrais amis, ceux qui se remontent le moral, qui s'aident, qui ne jugent pas, qui vous disent la vérité, même si cela doit faire mal. De vrais amis qui parfois se sacrifient pour le bien de l'autre, pour son bonheur. 
Les enfants sont adorables, tolérants, facétieux et loin d'être aveugles....

Les personnages secondaires font partie intégrante du récit, ils apportent ce dont auront besoin nos héros aux moments opportuns : du réconfort, des conseils, de l'écoute. Ils seront présents à chaque étape, à chaque coup dur, à chaque question. Ils seront d'une valeur inestimable, sachant aussi bien tourner les situations à la dérision qu'être sérieux quand il le faut. Je pense à Reginald, un personnage hors norme, qui vous fera fondre.

Un autre protagoniste a son importance également : le chien. Vous allez passer de bons moments en sa compagnie, et l'arrivée de celui-ci vous provoquera quelques bons fous rires.

Au fil des mots et des phrases, l'auteur nous entraîne dans des instants de vie quotidienne. Des instants partagés, des instants de souffrance aussi, des instants de bonheur, comme une certaine escapade dans un ranch, des instants d'amour, sous toutes ses formes. Car c'est bien l'amour qui ressort de ce texte, l'amour de la famille, l'amour des siens, et l'amour tout court, celui que l'on ne ressent pas tous les jours.

L'évolution des pensées et des sentiments de Kyle se fait petit à petit, mais aussi avec beaucoup de réflexion, de question, de peur, de doute, mais une envie terrible d'y arriver, et de comprendre : pourquoi ? Comment ?

J'ai aimé ce roman car il est vibrant d'émotion, de vérité. L'auteur nous embarque au côté de cette famille avec facilité, nous en décortiquant chaque instant de joie, de complicité. Elle arrive même à intégrer dans ce texte toutes les difficultés du regard des gens,  l'intolérance et les à priori sur Josiah, sur cette famille.

La plume de l'auteur, si particulière et si envoûtante, fait ressortir les sensations puissance mille. Une plume délicate et fluide, qui couche les mots sur le papier avec humilité, honnêteté. Car ce roman, cette famille, ce pourrait être vous, votre famille. Oui, j'ai trouvé cette histoire très réaliste, sans chichi, sans blabla, rien que du concret.

En bref, ce fut un très bon moment de lecture. J'ai été émue plus d'une fois, pour différentes raisons, j'ai été scotchée par certaines déclarations, certains aveux, qui vous prennent aux tripes, j'ai ri de bon cœur aux joutes verbales des uns et des autres, j'ai apprécié avoir tous ces beaux moments de complicité, de famille, des instants vrais, natures, partagés. J'ai aimé que Kyle soit lent dans sa découverte, j'ai aimé qu'il soit buté, têtu, qu'il se pose des questions, j'ai aimé qu'il ait eu peur et j'ai aimé que Josiah soit là, tout simplement.

J'ai aimé la réalité de ce roman, la réalité de cette famille pas si ordinaire qui, miette à miette, devient si ordinaire, le tout servi par une plume atypique de qualité.

Merci pour ce beau moment, même si au départ, ce n'était pas gagné !

Et bravo pour la couverture, qui représente à merveille l'ensemble de ce roman.

Lien Mix Edition pour commander


dimanche 15 mai 2016

Chronique de "La meute des SixLunes - Tome 1 : Elijah" de SC Rose

COUP DE ♥



Auteur : SC Rose
Editeur : auto-édition
Sortie : 15 mai 2016

Service Presse Auteur

Résumé :
La meute des SixLunes est l’une des plus puissantes meutes au monde. Et leur Alpha, Elijah Hunter, est un Ancien parmi les Anciens. Il est craint et respecté de tous. Enfin, presque… 
Aussi, ce n’est pas d’un bon œil qu’il voit l’arrivée de Matthias au sein de sa meute. Transformé malgré lui, Matthias représente un danger, autant pour les humains que pour les Lycaës. 
Seulement, voilà, Matthias n’est encore qu’un enfant, et Elijah ne peut rien faire contre lui pour le moment. 
Le jour où Matthias deviendra un homme, sera le jour de sa mort. 
Mais parfois, le destin s’en mêle, et rien ne se déroule comme prévu… 



~ MON AVIS ~

Un véritable coup de cœur pour ce roman addictif.

Dès les premières pages, je me suis laissée entraîner au sein de cette meute. Une meute qui force le respect, mais qui ne manque pas d'humour.

Elijah Hunter, l'Alpha, est un homme très charismatique, juste, sévère. Un homme craint et respecté. C'est aussi un homme en parfaite symbiose et harmonie avec sa meute, et plus particulièrement avec son Bêta et meilleur ami, ainsi qu'avec ses lieutenants.

Matthias est ce qu'on appelle un Transformé au sein de cette meute. Il ne doit sa survie qu'à son jeune âge. Seulement, le jour où il deviendra un homme, ce sera également pour lui le dernier jour de sa vie. Il va donc vivre avec cette épée de Damoclès au-dessus de sa tête, vivre en paria.

Nous commençons donc ce roman avec cette mort imminente. Seulement, le jour tant attendu par Elijah, comme dit dans le résumé, et bien, c'est tout autre chose qu'il se passe. La vie parfois est bien drôle avec vous, et ce Matthias va bouleverser celle d'Elijah de bien des façons.

Page après page, nous découvrons comment Elijah va se battre pour obtenir le pardon et le respect de Matthias. Nous allons découvrir petit à petit sa vraie personnalité, sa tendresse, sa gentillesse...l'opposé exact de son rôle d'Alpha.
Matthias est une personne têtue et n'a pas sa langue dans sa poche. Il va se battre lui aussi pour résister tant bien que mal à ce sentiment qui se forme au creux de son ventre. Il se pose beaucoup de questions, mais surtout, le sort qui lui était réservé et la véhémence d'Elijah à l'accomplir lui reste en travers de la gorge, comme un goût amer.
Tout au long du récit, Matthias et Elijah vont devoir composer pour se comprendre, se révéler, mais surtout pour accepter ce qu'ils sont l'un pour l'autre, tout du moins pour Matthias. Il y aura de la peine, de la rancœur, des paroles blessantes, de l'espoir, de la surprise. Des instants tendres, d'autres plus tristes.
A vous de découvrir leur histoire.

En parfaite harmonie avec la relation improbable d'Elijah et Matthias, il y a tout un fil conducteur à suivre avec des ennemis de la meute. Des ombres, des Anciens....Beaucoup de mystères et de suspens qui viennent ajouter du rythme au cœur de cette romance impossible.

L'auteur nous décrit avec justesse l'environnement dans lequel elle nous plonge, nous en expliquant l'essentiel, les rouages et l'essence même de la meute. Ses descriptions ne sont pas pompeuses, bien au contraire, j'ai trouvé que cela enrichissait grandement le texte, sans en faire trop. Nous avons donc un aperçu total de ce qui compose le roman, que ce soit au niveau de la meute, du village ou du reste.

Les lieutenants d'Elijah sont des personnages importants, ils ne se contentent pas d'être des seconds rôles, ils font partis intégrante du récit et ont tous un rôle à jouer, d'une importance capitale. Nous sentons leur complicité avec leur Alpha, leur respect. Certains passages sont bourrés d’humour. Ils peuvent aussi bien être sérieux que de vrais enfants. Leurs joutes verbales sont succulentes.

Bref, je ne peux vous en dire plus sans spoiler. A vous de lire le roman pour découvrir ce qu'il se passe pour Matthias et Elijah, pour vous tordre de rire avec les lieutenants, mais aussi pour voir tout le danger qui entoure la meute et Matthias, les complots qui s'accumulent et cette ombre qui rôde, prête à frapper.

J'ai bien retrouvé la plume de SC Rose dans ce texte, avec sa pointe d'humour toujours au bon moment et ses expressions bien à elle. Une écriture fluide, piquante, qui avec des mots simples arrive à nous transmettre des émotions en pagaille.

Au final, je dirai donc que ce fut un coup de cœur pour cette meute si attachante. Un roman qui vous fera passer un excellent moment de lecture. Les personnages sont attachants et touchants, parfois complexes. A travers l'histoire de Matthias, nous verrons tout ce qu'il faut de courage et de patience pour accepter et pardonner, pour aimer, pour comprendre. Avec Elijah, nous verrons les difficultés à gravir pour se faire pardonner, les concessions. Nous verrons des liens d'amitiés sincères et fidèles. Bref, nous verrons tout un panel de sentiments décrits parfaitement par l'auteur. 

Un véritable régal, très très addictif, des personnages au top, avec du caractère, une histoire prenante, surprenante, pleine de surprises, de danger, de rebondissements, de rigueur et de taquineries ! Une histoire pleine de tendresse aussi, avec quelques bons moments de complicité et d'amour.





Popular Posts

Chronique : "Bora Bora's Bitches - Tome 3"

Auteur : Jacinthe Canet Éditeur : autoédition Date de sortie : juillet 2019 ~ RESUME ~ Chère Licorne-journal, on dit que « ...

 
Mateiva Passion Lecture Blogger Template by Ipietoon Blogger Template