dimanche 3 février 2019

Chronique : "Sa majesté des fèves"

*** TENDRESSE ET RIRE ***


Auteur : Eve Borelli
Éditeur : Mazarine
Date de sortie : 16 janvier 2019

Service Presse Maison d'édition


~ RÉSUMÉ ~

« Tu as toujours eu peur de vivre, Lucien. »
Il soutint son regard.
« Et toi, Cristalline, tu as toujours eu peur de te montrer prudente et raisonnable. »
Lucien, dernier fabricant de fèves de France, désespère : l’âge d’or des féviers est révolu, il vient de mettre la clef sous la porte et pour couronner le tout, sa petite amie plie bagage.
Heureusement, sa sœur Cristalline ne l’entend pas de cette oreille. Pour une lanceuse de disque de son niveau, la défaite n’est pas une option. Elle met donc au point un plan follement insensé pour sauver son frère : destination Londres pour rencontrer la reine Élisabeth, grande adepte de galettes des rois et devenir son févier officiel !
Commence alors un périple rocambolesque en compagnie de Roméo, le fils de Cristalline, qui traîne un vague à l’âme inexplicable, mais aussi de son infâme caniche Micheline Ostermeyer, sans compter la rencontre d’un ex-détenu au cœur d’artichaut et d’une danseuse boiteuse à la beauté renversante. Drôle d’équipe, aussi tendre que dépareillée ! Mais ces êtres cabossés par la vie ont une revanche à prendre…




~ MA CHRONIQUE ~

Un très bon récit que j'ai adoré dévorer. Un texte assez original qui vous transporte dans un périple dont le chemin se fera lumineux, bien que parfois la lumière s'éteigne, pour une renaissance bien méritée.

Nous suivons ici plusieurs personnages : Lucien et sa sœur Cristalline, Roméo, le fils de Cristalline, Maguelone, Twix, sans oublier Micheline Ostermeyer, le caniche de Cristalline.
Lucien, Cristalline et Roméo embarquent direction Londres pour une mission de la plus haute importance : que Lucien devienne févier de la reine Elisabeth. En dehors de cet objectif un peu saugrenu, c'est aussi une sorte de voyage de la seconde chance, de la libération, d'un nouveau souffle.
Les rapports entre Lucien et sa sœur sont très forts. Depuis petits ils ont tissé un lien incroyable, un lien protecteur, un lien fort et sincère. L'auteur nous le décrit de manière parfaite, nous faisant ressentir toute l'émotion que chacun éprouve pour l'autre. Cependant, un secret bien gardé, lourd à porter aussi, viendra quelque peu ébranler ce beau tableau de complicité et de confiance.
Maguelone et Twix, rencontrer en chemin, passagers blablacar de ce périple un peu fou, sont deux personnes écorchées par la vie, par une maladie, par des rencontres malheureuses, un accident inattendu brisant les rêves.
Roméo, quant à lui, fils adoré de Cristalline, prunelle de ses yeux, entretiendra le mystère de sa mélancolie tout au long du roman, pour enfin nous offrir l’objet de cette tristesse qu'il a du mal à quitter, malgré les efforts de sa mère. Un épanchement libératoire qui sera de l'oeuvre de Twix, grand géant au cœur tendre dont Roméo s'est rapproché grâce à sa simplicité et son naturel.
Nous ferons également la rencontre d'une tante aigrie, fourbe, très peu délicate, mais qui par certains côtés ne peut que vous toucher.

Page après page, nous découvrons des paysages, des lieux, une ambiance, des situations assez truculentes, des histoires de vie émouvantes, des espoirs, des folies, des rires, de la joie. Le tout parfaitement dressé par l'auteur.
Cristalline est un personnage qui m'a beaucoup touchée, que ce soit par sa force de caractère, et physique également, que par son cœur de maman et de sœur. Elle ose tout pour aider ceux qu'elle aime, quitte à ne pas réfléchir aux conséquences, qui parfois peuvent être terribles. Elle a un secret lourd à porter, et quand nous en avons connaissance, nous pouvons facilement imaginer le poids que cela a dû être pour elle.
Son caniche, Micheline, est un personnage à part entière ! Un caniche très caractériel a qui une drôle d'histoire va arriver... une histoire aux poils !!!
Chaque personnage est attachant à sa manière, avec ses doutes, ses colères, ses peurs, et surtout cette envie qu'ils ont tous de recommencer à zéro, de revivre, de repartir, de se libérer complètement de leurs angoisses. Ils ont tous ce petit truc qui vous plante une flèche en plein cœur, vous marquant durablement.

La plume de l'auteur est fluide, simple mais si intense, si vraie, légère, profonde. Des émotions il y en a eu, de la tendresse aussi, une ou deux petites larmes et beaucoup de rire et de sourire.
Un style très agréable à lire.

J'ai beaucoup aimé la fin qui nous montre qu'à faire trop compliqué on ne parvient pas toujours à ses fins et que le destin peut parfois se montrer taquin et complice de nos vies et nos envies.

En bref, un excellent récit, qui sous couvert d'un voyage un peu fou, nous narre la rencontre de personnages simples, d'une belle équipe complètement dépareillées de gens cabossés par la vie, avec leur problème, leur peur, leur blocage, leur défaut physique, tout en nous offrant de beaux instants de confidences et de partages, une mise à nue de la vérité, un épanouissement de chacun, une prise de confiance en soi et en la vie. Le tout agrémenté de situations rocambolesques et d'une plume succulente.

A lire sans hésiter !




0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Popular Posts

Chronique : "Bora Bora's Bitches - Tome 3"

Auteur : Jacinthe Canet Éditeur : autoédition Date de sortie : juillet 2019 ~ RESUME ~ Chère Licorne-journal, on dit que « ...

 
Mateiva Passion Lecture Blogger Template by Ipietoon Blogger Template