Chronique de "Beautiful" de Chris Verhoest

NOTE : ♥♥♥♥♥




Auteur : Chris Verhoest
Editeur : Alexan Editions
Sortie : 10 février 2015

Résumé :
À vingt-six ans, Loris décide de plaquer sa vie parisienne pour s'installer en Bretagne, dans la maison de sa grand-mère qui vient de décéder. Très vite, il tombe sur Valentin, un homme farouche qu'un drame a jadis défiguré. Valentin repousse violemment toutes les tentatives d'approche de Loris, qui se sent attiré malgré tout. Loris n'a pas dit son dernier mot. Il souhaite que Valentin fasse à nouveau confiance à l'être humain. Et tant pis si Valentin est hétéro, Loris fond déjà...



*** MON AVIS ***

Ce court roman a bien trouvé son titre car l'histoire est vraiment "Beautiful".

J'ai été transportée par ce récit dur et tendre à la fois. Une très belle rencontre qu'est celle de Loris et Valentin.

Loris décide de quitter Paris pour s'installer en Bretagne, dans la maison de sa grand-mère décédée. Un jour, par inadvertance, il percute Valentin, jeune homme sombre, sauvage, caché sous sa capuche et son foulard. De cette "percussion" Loris ne gardera en tête qu'un regard azur et des mèches blondes. Il est comme hypnotisé.

A force de persuasions, de paroles douces, réconfortantes, Loris et Valentin se rapprochent.

Je ne peux pas tout vous raconter, car il faut lire cette histoire pour ressentir toutes les émotions qui s'en dégage.

Chris Verhoest nous raconte un récit tout en douceur, pudeur, avec beaucoup de souffrance, de douleur, de peur. 
Nous avons deux orphelins, deux âmes seules, qui vont se rapprocher, s'apprivoiser. 
Le chemin vers le bonheur est semé d’embûches, Loris et Valentin vont souffrir. 

Valentin se retranche, a du mal à s'ouvrir, envahi par la peur du rejet, la peur des regards, la peur de l'amour qu'il n'a jamais connu. C'est un homme meurtri par son drame, devenu hermétique aux humains. J'ai souffert du désespoir de Valentin, de sa honte, de sa peur, de ce mal qui le ronge.

Loris est un jeune homme persévérant, prévenant, gentil, il veut que Valentin sorte de sa coquille, il souhaite son bonheur, il désir que Valentin se sente à nouveau beau, comme il le voit lui, malgré ses cicatrices, car tout simplement il en est amoureux comme jamais il ne l'a été. Il va souffrir énormément de la violence verbale de Valentin, des ses changements d'humeurs et d'opinions, j'ai eu mal au cœur pour lui, les larmes sont arrivées sans prévenir.

Mais, ne vous méprenez pas, il y a de très beaux passages de tendresse, d'amour, de douceur, de joie, de bonheur même.

Chris Verhoest sait alterner et entremêler à merveille toutes sortes de sentiments, un vrai tourbillon qui vous emporte dans les sphères du bonheur, de la douleur, de la peine, mais aussi de l'espoir, de la joie, du sourire. Un vrai arc-en-ciel d'émotions.

Valentin et Loris, deux très beaux personnages, avec une très belle histoire, très bien construite, solide, avec des mots percutants, une lecture fluide, un vrai régal à lire.

Vous verrez également que les animaux et la boulangère prennent une part importante dans ce récit.

Bon, je vais arrêter là, sinon je vais vous raconter toute l'histoire. Sachez seulement que c'est un récit fait de souffrance, d'espérance et d'amour intense.

Et, je me répète, mais ce livre est vraiment "Beautiful", tout comme la couverture d'ailleurs, qui représente très bien le personnage de Valentin.


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique : "Be with me"

Chronique de "Lola, petite, grosse et exhibitionniste" de Louisa Méonis

Chronique : "Une vie à t'attendre"