Chronique de "Kraft" de Matthieu Biasotto

NOTE : ♥♥♥



Auteur : Matthieu Biasotto
Editeur : auto-édition
Sortie : janvier 2015

Résumé :
Rattrapé par la crise de la quarantaine, Gabriel est au bord du gouffre.
Pour son anniversaire, Delphine, sa femme, organise une soirée en amoureux.
Une ultime tentative pour sauver leur couple en perdition.
Tout bascule, lorsque Delphine est assassinée sous les yeux de son mari.
Une exécution froide qui marque le début d’une magistrale descente aux enfers.
Gabriel va connaître les heures les plus sombres de sa vie.
A la recherche de réponses et d’une mystérieuse enveloppe kraft, il découvre les travers de la femme qu’il vient de perdre. Lorsqu’il commence à comprendre, la partie vient de s’achever. A moins qu’une nouvelle ne débute…



*** MON AVIS ***

Matthieu Biasotto nous livre ici un thriller palpitant, oppressant, qui ne se lâche pas jusqu'à la dernière page.

Cette histoire nous embarque dans un récit hallucinant. Gabriel voit sa femme se faire exécuter devant ses yeux, et là, tout s’enchaîne, un périple sans temps mort s’amorce, sa vie devient l'enfer. Qui a tué sa femme ? Et surtout, mourir à cause d'une enveloppe kraft ? Que contient-elle ?

Tout au long de la lecture, les événements s’enchaînent, nous faisant passer du présent au passé, pour mieux nous aiguiller sur le pourquoi du comment, comment tout se cauchemar a débuté. Pour mieux comprendre les personnages.

L'intrigue est bien menée, le suspens est maintenu jusqu'au bout, jusqu'à la révélation, le dénouement, l'apothéose de ce roman.

Tous les dangers, tous les événements font réfléchir Gabriel, sur le sens de sa vie, sur son comportement avec sa femme, sa relation avec elle, il se remet en cause, se motive, réagit. Cette terrible épreuve fait grandir Gabriel, il se remet en question, bien que ce soit trop tard, car Delphine n'est plus là.

Je ne peux pas trop vous en dire, car étant un thriller, il faut le lire par vous-même pour vous rendre compte du caractère oppressant de cette traque.

Matthieu Biasotto a su retranscrire une atmosphère sombre, digne d'un bon thriller, nous embarquant avec Gabriel pour une course au tueur effrénée, bien menée, de l'action à chaque page. Les événements et les révélations s’enchaînent sans nous laisser le temps de respirer pour nous amener au dénouement renversant. C'est également une belle déclaration d'amour, une remise en question.



Commentaires

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique : "Be with me"

Chronique de "Lola, petite, grosse et exhibitionniste" de Louisa Méonis

Chronique : "Une vie à t'attendre"