Chronique de "Fleurs Sauvages" de Kimberley Freeman

NOTE : ♥♥♥♥♥


Auteur : Kimberley Freeman
Editeur : éditions Charleston
Sortie : 9 mars 2015

Résumé :
« Il y a deux sortes de femmes : celles qui agissent, et celles qui se laissent faire. Essaie de faire partie de la première catégorie. »
Glasgow, 1929
Beattie Blaxland avait des rêves. De grands rêves. Elle rêvait d'une vie remplie de mode et d'étoffes. Ce dont elle n'avait jamais rêvé, c'était de tomber enceinte de son amant, un homme marié, à la veille de son dix-neuvième anniversaire.
Londres, 2009
Emma Blaxland-Hunter vivait son rêve. Danseuse étoile au Ballet de Londres, elle avait tout… jusqu'au jour où elle a tout perdu.

Des décennies les séparent mais les deux femmes devront trouver la force de reconstruire leur vie. Un héritage les mènera au cœur des terres australiennes, à Wildflower Hill, la colline aux fleurs sauvages, là où une femme peut apprendre à se relever et découvrir ce qu'elle veut vraiment.


*** MON AVIS ***

Tout d'abord, je souhaiterai remercier les Editions Charleston pour ce Service Presse.

Ce roman est une pure merveille, un récit à vous couper le souffle.

Une histoire à deux voies, celle d'une grand-mère et celle de sa petite-fille. Des décennies les séparent, mais au final leurs vies se rapprochent.

L'histoire de Beattie est bouleversante. Elle nous raconte comment sa vie a basculé le jour où elle est tombée enceinte, à dix-huit ans. De cet événement découlera des drames, des déceptions, des obstacles. Elle se retrouve alors avec son amant, cet homme marié, ils s'enfuient, se construisent une vie en Australie. Mais son amant se perdra dans l'alcool, les jeux, il deviendra violent, sa seule lumière : leur fille Lucy.
Alors Beattie, à bout, et pour sa fille, décide de s'enfuir. Pendant leur périple, elle fera la connaissance de Charlie, qui sauvera Lucy de la noyade.
Puis, elle attérit à Wildflower Hill. Cet endroit changera à jamais sa vie, du bon, comme du mauvais côté.

Je ne peux pas tout vous raconter, car cette histoire se vit, se ressent.

Mais Beattie, au fil des années, changera, évoluera, fera fortune, trouvera l'amour, le vrai, l'unique, le sincère, le flamboyant. Mais les préjugés des gens, surtout à cette époque, la méchanceté, la jalousie, le racisme, lui feront perdre tout ce pourquoi elle s'est battue : l'amour et sa fille.
Encore une fois, elle va tomber, pour mieux se relever. Mais un vide en elle subsistera toute sa vie.

En parallèle, nous avons la vie de Emma, la petite-fille de Beattie. Danseuse étoile, en couple, elle est comblée. Jusqu'au jour où tout s'écroule, sans rien voir venir : son couple, sa carrière, sa vie. Elle est alors brisée, désespérée.
C'est alors qu'elle se retrouve en Australie, chez sa mère, pour découvrir le testament de sa grand-mère, Beattie, femme avec laquelle elle a toujours eu des liens particuliers, très proches. De part ce testament, Beattie lui lègue Wildflower Hill. Elle décide de s'y rendre.
Immergée dans Wildflower Hill, sa vie va changer. Elle se rend compte des ses erreurs, de son obsession. Elle va évoluer moralement, va rencontrer des gens qui lui feront voir la vie autrement. Elle va découvrir qu'on peut tisser des liens, elle découvrira également le frisson de l'amour, le sincère, le véritable. Mais encore une fois, elle se trompera dans ces choix, et finalement se relèvera, pour mieux grandir.

Emma, en plein cœur de Wildflower Hill, apprendra par ses découvertes en rangeant la ferme, la vie cachée de sa grand-mère. Elle en sera curieuse, ravie, bouleversée.

J'ai aimé ce roman à deux voies, passé et présent. Nous nous rendons bien compte de l'évolution des mœurs, des mentalités. J'ai souffert de la vie que Beattie a eu, j'ai eu mal pour elle, mais elle s'est battue, elle était courageuse, forte, et finalement elle a réussi à s'en sortir, tout en étant une femme. Elle a réussi par sa détermination à faire fortune, même si elle se moquait bien de tout cet argent, ce n'est jamais vraiment ce qu'elle a recherché. Beattie m'a ému. J'ai été triste pour Charlie, un homme brave, bien, honnête, aimant, toujours là pour Beattie.

Emma, au début, je l'ai trouvé indifférente, sans compassion pour personne, elle était tellement immergé dans son rôle de danseuse étoile, ce pourquoi elle a travaillé dure toute sa vie. Mais au fil de l'histoire, nous nous rendons bien compte qu'elle n'est pas vraiment comme ça, qu’elle a un cœur, qu'elle est douce, gentille : il suffit de gratter un peu sous la carapace. Sa rencontre avec Patrick, sa sœur Monica, et Mina, change sa vision de la vie, et sa vie tout court. Elle se rend compte des vraies valeurs, de l'amour sincère.

Le point commun aux deux femmes : Wildflower Hill. Un lieu magique, avec sa colline aux fleurs sauvages, ses oiseaux qui chantent, des champs à perte de vue, le calme, la sérénité.
Finalement, ce lieu d'une beauté à coupé le souffle sera le point de départ d'une nouvelle vie pour toutes les deux, l'endroit où elles tomberont pour mieux se relever, se reconstruire, trouver cette force qui les transportera pour découvrir ce qu'elles veulent vraiment.

L'auteur décrit les paysages, les émotions, les sentiments, tout en pudeur, c'est d'une poésie redoutable. Je me suis sentie en plein cœur de la Tasmanie, en Australie, au milieu d'une immensité faite de fleurs sauvages, de poussière, d'arbres, de gommiers...Un lieu où les deux héroïnes trouveront leur voie, la révélation de soi, la force, le courage, mais aussi l'amour. L'auteur nous dépeint un portrait du racisme de l'époque affligeant, la dureté envers les femmes quand elles ne suivaient pas les diktats, les préjugés omniprésents.

Un très beau roman sur fond de secret de famille, de combats, de courage, de force, de tristesse, tomber pour mieux se relever. Et surtout d'amour, sous toutes ses formes.

Merci à l'auteur pour ce récit d'une grande beauté.

Et petit plus : la couverture est sublime.



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique : "Be with me"

Chronique de "Lola, petite, grosse et exhibitionniste" de Louisa Méonis

Chronique : "Une vie à t'attendre"