Chronique de "Dans mon genre" de Marine Sautivet

♥♥♥♥♥/5 *** DOUCEUR ET HUMOUR ***



Auteur : Marine Sautivet
Editeur : Mix Editions
Sortie : 5 mai 2016 sur le site Mix Editions et le 17 mai sur toutes les plateformes

Service Presse Partenaire

Résumé :
Liam est un jeune homme qui s’apprête à vivre la grande aventure de la vie. Il quitte sa cambrousse natale perdue au fin fond du Nebraska, pour la Californie. Admis à Caltech, l’une des plus grandes universités des États unis, il entame un nouveau chapitre de sa vie.
Sous le soleil de Pasadena, il va enfin pouvoir être lui-même sans craindre d’être jugé, ce qu’il n’a jamais fait jusqu’à maintenant. De nouvelles rencontres se profilent à l’horizon.


*** MON AVIS ***

Une nouvelle qui m'a fait passer un excellent moment de légèreté et de douceur, le tout teinté d'émotions.

Nous suivons la nouvelle vie de Liam, enfin plutôt sa nouvelle rentrée scolaire, loin de ses parents, loin de son patelin où il ne peut être lui-même, et espère donc ainsi pouvoir vivre librement ce qu'il est : c'est-à-dire son homosexualité.

Au fil des pages, notre Liam rencontre de nouveaux amis, et maintiens également le lien avec sa meilleure amie, qui sera d'une grande aide tout au long de son aventure. Il fera la connaissance de l'énigmatique Josh. Et c'est par ce fameux Josh que sa vie va être toute chamboulée et devenir un vrai casse-tête émotionnel.

L'histoire est courte, mais l’essentiel est raconté, sans bla-bla, sans détails inutiles, une histoire où le titre va prendre tout son sens. 

Page après page, Liam se dévoile complètement, il fait l'apprentissage de la fête, de l'amour, de la peine, de l'abandon et de l'espoir. Beaucoup de sentiments se mélangent dans sa tête, des sentiments qui le feront aussi grandir en quelque sorte. Il devra assumer ce qu'il est, ce qu'il ressent, ce qu'il veut. 

Josh, même si l’histoire n'est pas de son point de vue et du coup grâce aux dialogues écrits par l'auteur, arrive à nous faire ressentir toutes les questions et le mal être qu'il ressent face à sa rencontre avec Liam, ses hésitations. Puis, quand arrive le moment de la confession, le point de non retour, cette franchise qu'il nous offre est tout simplement désarmante et touchante.

J'ai beaucoup aimé la façon dont le récit nous est proposé par l'auteur, car le narrateur nous fait participer à ses réflexions, et par le narrateur, je veux dire Liam. Ce garçon est un mélange d'autodérision et de sensibilité à fleur de peau, ce qui nous le rend très attachant.

La plume de l’auteur est fraîche, fluide, elle vous entraîne dans un court récit offrant de l'humour, du punch, le tout parsemé de moments plus touchants, plus émouvants. Sous couvert de rire et de fête, finalement, l'auteur réussit à nous montrer combien il est difficile d'être soi-même, et surtout d'accepter ses sentiments, les conséquences que cela peut entraîner, avec ses hauts et ses bas, et surtout le bonheur que cela peut vous offrir à la clé si vous êtes un tant soit peu honnête avec vous-même et que vous osez aller de l'avant.

Bref, j'ai vraiment aimé cette nouvelle, que je relirai avec plaisir, une nouvelle qui vous montre une relation complexe, des bons et des mauvais choix, des personnages attachants, et des personnages secondaires qui apportent une touche un peu fofolle, humoristique, mais qui seront essentiel à notre Liam.

Une belle histoire d'amour comme je les aime, ni simple, ni facile, juste avec ce qu'il faut de réflexions, d'épreuves et de courage pour aboutir à la liberté d'être soi...et d'aimer.



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique de "Lola, petite, grosse et exhibitionniste" de Louisa Méonis

Chronique : "Je ne sais pas dire je t'aime"

Chronique : "Les lendemains avaient un goût de miel"