dimanche 15 juillet 2018

Chronique : "L'appel du renard - Tome 1 : Traqué"

*** COUP DE CŒUR ***


Auteur : Charly Reinhardt
Éditeur : Milady, collection EMMA
Date de sortie : 11 juillet 2018

Service Presse Partenariat Maison d'Edition - Collection EMMA

~ RÉSUMÉ ~

Après avoir vécu l’enfer en Afghanistan, l’ex-lieutenant Sander Jolan est de retour dans sa petite ville natale du Wyoming. Devenu shérif, il y mène une vie tranquille... jusqu’à ce qu’on découvre dans les bois attenants un corps atrocement mutilé. Sander pense à une bête sauvage, et ce n’est pas le ranger Will MacBoyd qui va le contredire. Le shérif n’a pas le choix : grand solitaire dans l’âme, il doit faire équipe avec ce bel homme mystérieux pour retrouver l’animal.
Ce qu’ignore Sander, c’est que Will sait qu’il ne s’agit pas d’une simple bête, mais d’un métamorphe, comme lui-même. Car Will fait partie d'une meute de renards installée non loin, et il est là pour retrouver le coupable avant qu’il ne trahisse leur existence. Mener l’enquête tout en poussant Sander sur une fausse piste ne va pas être facile, sans compter l’irrésistible et inexplicable attraction qui va naître entre les deux hommes, à leur corps défendant...


~ MA CHRONIQUE ~

Un premier tome réussi et très addictif. Il pose les bases de l'univers dans lequel nous allons voyager, un univers original, plaisant, fait de mystère, de magie et d'un certain mysticisme. Et une couverture juste sublime !

Nous faisons la connaissance de Sander, un homme drôle, attachant, perspicace. Il est fait de mystère et de force, très attaché à sa chienne. Son passé qui le hante nous montre parfois une facette attendrissante de cet homme, courageux et sensible.

Will, homme énigmatique et attractif, est une personne que j'ai beaucoup apprécié. Son parcourt difficile, non choisi, imposé et si refoulé, l'a forgé dans cette espèce de forteresse où son cœur reste bloqué, où ses envies restent enfouies, où sa confiance reste tapie. 

Leur rencontre va bouleverser bien des barrières chez eux. L'auteur a su, au fil des pages, nous montrer toute l'étendue de leurs blessures et toute la patience et la détermination, personnelle, de chacun, pour réussir à s'ouvrir, à se laisser aller. De très beaux moments, assez émouvants, entre ces deux hommes que la vie n'a pas épargnée, viennent ponctuer le récit de touches très sentimentales, très démonstratrices de ce qu'ils vont ressentir l'un pour l'autre, ainsi que la force et toute la puissance de ce lien qui va se créer tout naturellement entre eux, sans qu'aucun ne s'y attende.
L'auteur a pris leur temps avec eux, et j'ai apprécié.

Page après page, c'est aussi au cœur d'une enquête que nous tombons. Car tout commence par une agression, un meurtre, assez horrible par ailleurs. Cette enquête est parfaite, menée avec justesse et réalisme par l'auteur.
Par sa facon de nous présenter les indices, elle arrive à nous aiguiller vers une résolution, pour l'instant d'après, nous contredire et nous basculer vers autre chose. Notre esprit est ainsi ballotté d'un côté à l'autre.
Ce que j'ai particulièrement aimé, et qui apporte une touche de noirceur très prononcée au texte, ce sont les pensées du tueur, des pensées chargées en sentiments noirs et lumineux à la fois, qui nous font ressentir toute sa détresse mais aussi sa détermination à atteindre son objectif.

Niveau personnages, j'ai apprécié chacun d'eux, à leur manière, avec leurs démons propres, leurs facettes personnelles et leurs mystères non complètement dévoilés. Par la description de la meute et de son village, l'auteur nous présente ainsi presque chacun de ceux qui la compose, nous offrant une vue générale de cet univers si particulier dans lequel elle nous plonge.

Miette à miette, au fil des mots, votre cœur va en voir de toutes les couleurs. Il y a de l'action, du mystère, de la peur, de l'émotion, de la tendresse et aussi de l'humour. Ce cocktail parfait nous procure un instant excellent de lecture. L'auteur a su, avec brio, équilibré son texte entre romance et enquête, ainsi que tous ces liens que nous découvrons au fil des pages : amitié, familial... Un rythme soutenu qui vous donne envie de lire encore et encore, savourer chaque situation, chaque révélation, pour enfin arriver au but ultime, à la traque finale, à la vérité, qu'elle soit celle du cœur de nos deux protagonistes principaux ou du tueur.

La plume de l'auteur est sans conteste, hormis la maîtrise de son texte, le point fort pour moi. Car si j'ai été complètement happée par l'histoire, ses rebondissements, sa romance, ses dangers, je dois avouer que l'écriture de Charly Reinhardt m'a littéralement scotchée. Elle a une maîtrise parfaite des mots, de la langue française, passant en un clin d’œil du langage commun au langage plus soutenu. Une plume qui vous absorbe totalement, vous faisant passer du rire à la tristesse, de la joie à l’amertume, de la noirceur à la lumière. Pléthore d'émotions vous envahissent au fil des pages. C'est beau, c'est doux, c'est drôle, c'est dur.
Une plume toute en nuance, mature, maîtrisée à la perfection, adaptée à chaque sentiment, chaque action. Les instants de confidences sont d'une beauté à couper le souffle, je pense à un certain moment dans une certaine clairière, sous le regard bienveillant d'une certaine personne : un instant à la fois irréel et magique, qui m'a fait inexorablement fondre et m'a émue au plus haut point.

En bref, un coup de cœur ! Ce premier tome introduit un univers riche et extrêmement bien exploité. Les personnages principaux de ce tome, à la psychologie accrue, sont succulents, en tout point. L’auteur a une plume juste merveilleuse. Elle est très démonstrative émotionnellement et vous impact psychologiquement. C’est tendre, c’est brut, un peu sauvage, le tout très captivant et addictif.




dimanche 8 juillet 2018

Chronique : " Agents Virtu'Elles - T1 : Disparitions à Versailles"

*** PALPITANT et ORIGINAL ***


Auteur : Virginie Platel
Éditeur : Collection Infinity
Date de sortie : avril 2018

~ RÉSUMÉ ~
Alors qu'elle travaille au Louvre, Elfi découvre que La Paix ramenant l'Abondance de la célèbre portraitiste de Marie-Antoinette, Elisabeth Vigée Le Brun, a disparu... Pas seulement du musée mais bien de la conscience collective. C'est comme s'il n'avait jamais existé. Aussi, lorsqu'un ami scientifique qui oeuvre pour un laboratoire secret à Monaco, lui propose de tester un incroyable voyage dans le temps, Elfi y voit aussitôt l'opportunité de percer le secret de la disparition du tableau. Propulsée, en compagnie d'Inès, en plein coeur du XVIIIe siècle, elle n'aura que quelques heures pour résoudre des énigmes dont dépendent à la fois leur destin et leur survie dans le turbulent Paris de l'époque, avec Élisabeth Vigée Le Brun en personne, mais aussi dans le Versailles de la dernière reine de France... Les deux aventurières du XXIe siècle devront échapper à de multiples dangers, notamment à une menace sourde que semble tisser un ennemi invisible et rétablir une vérité entre ombres et lumières. Sauront-elles tirer leur épingle du jeu et revenir indemnes de cette aventure extraordinaire ?


~ MA CHRONIQUE ~

Un premier tome captivant, original et complètement fou.

J'ai adoré le sujet de ce roman. Cette capacité à pouvoir voyager à travers le temps pour accomplir de bonnes choses, réparer des erreurs, trouver des solutions etc...

Ici, nous faisons la connaissance d'Elfi et d'Inès. Deux femmes que tout semble opposée mais qui vont se retrouver à affronter ensemble une réalité qui les dépassent. Elles feront front ensemble et au fil des pages, chacune se dévoilera partiellement, avec ses faiblesses, ses doutes et ses peurs, mais aussi ses échecs.

Ce premier tome pose les premières pierres de ce qui deviendra, à n'en pas douter, une folle aventure d'enquête, de passion et d'amour.

Elfi et Inès sont aussi différentes que complémentaires. Après les œillades de coin pour se jauger, nous sentons l'alchimie prendre entre les deux femmes. Une attirance qui prend forme peu à peu, qui se dévoile vers la fin, tout en restant en filigrane derrière l'énigme et l'enquête. Un fil rouge en quelque sorte que j'ai aimé, qui prend forme tout en délicatesse, sensualité. Qui hésite, se questionne. Cette relation entre les deux femmes est savamment orchestrée par l'auteur pour nous offrir un début de romance très en douceur, tout à tâtons.

Nos deux héroïnes ont leur propre caractère, très bien détaillé par l'auteur. Elles font preuve de courage, de bravoure et de détermination. En apprenant à se découvrir, elles pourront compter l'une sur l'autre et ainsi mener leur mission a bien, tout en découvrant la réalité de ce qu'on leur a vendu, à savoir le voyage dans le temps et son but final.

Concernant l’enquête : j'ai adoré !!! Quel bonheur de se retrouver au cœur du XVIIIe siècle ! J'ai aimé me promener dans ce Paris historique, y ressentir toutes sortes d'émotions, de sensations. Y apprendre ou redécouvrir les us et coutumes de cette époque, les codes propres au peuple. Une atmosphère excitante et complètement envoûtante.

L'auteur a su faire un travail exceptionnel de recherches, de détails, de descriptions pour cette époque. J'ai particulièrement apprécié tout l'argumentaire concernant Elisabeth Vigéé Le Brun : je suis tombée sous le charme, à tel point que j'ai fait mes propres recherches pour voir ses tableaux !

Page après page, il y a des rebondissements, des surprises. Grâce à ce voyage, Elfi va pouvoir également se trouver elle-même, mettre les choses à plat côté cœur, se rendre compte qu'elle fait fausse route et qu'elle doit faire les choses pour elle, pour ce qu'elle souhaite, ce qu'elle a envie. Inès, par son comportement et ses paroles, l'aidera dans cette quête d'elle-même.
D’ailleurs, je pense que le personnage d'Inès nous réserve encore quelques surprises.

Ce qui est intéressant aussi, c'est la facon dont l’auteur nous présente son voyage dans le futur, ou le passé. C'est assez plausible, ce qui peut faire peur, et tout a fait transposable dans notre réalité à nous. Une facon originale qui donne un impact de plus à ce texte particulier.
De plus, en effectuant ce voyage dans le passé, l'auteur a su faire passer par ses héroïnes cette difficulté à s'adapter à une autre époque avec ses mots, ses expressions. ce qui d'ailleurs a rendu quelques situations assez cocasses.

Les personnages secondaires vous réserve quelques surprises et ne manquent ni de piquant ni de mystère.

Un vrai régal qu'est ce récit !

Ce que j'aime chez l'auteur, que j'ai déjà remarqué à travers ces romans, c'est ce soucis du détail, cette perfection du contexte et surtout, ici, cette justesse dans sa facon d'introduire les personnages historiques connus, avec moult détails et précisions. Ces petites attentions, importantes, rendent le texte encore plus réel, fort et prenant.

La plume de l'auteur fut encore une fois un vrai régal, autant pour les yeux que pour l'oreille. Elle est fluide, légère, chantante. Une plume riche de mots, d'expressions, d'élégance. Une écriture fine et sans lourdeur pour vous procurer un maximum d'émotions. Le rire fait partie aussi de cette richesse chez l'auteur. Une plume qui suit sa direction pour vous emmener loin dans les sensations et les sentiments. Une plume dont je suis complètement fan. Je la trouve mature, percutante, raffinée. Vraiment incomparable.

En bref, je suis tombée sous le charme ! C’est captivant, original et je suis tombée en amour de tous les détails et toutes les sensations, odeurs, bruits que nous offre l’auteur à travers ses descriptions plus que parfaites du XVIIIème siècle. J’ai aimé chaque personnage, leur personnalité. Le suspens est présent à chaque page, ainsi que les découvertes, et cet amour qui surgit reste en filigrane, en douceur, il ne s’impose pas, il est une évidence. La plume de l’auteur est un véritable plaisir, fluide, travaillée, élégante et adéquate. Je suis charmée également par la richesse du texte, en tout point de vue. Un excellent premier tome qui pose bien les bases !

A découvrir.




Chronique : "Les lettres que je ne vous ai jamais envoyées"

*** COUP DE CŒUR ***


Auteur : Latie Gétigney
Éditeur : Diva Romance
Date de sortie : juin 2018

Service Presse Partenariat Maison d'édition

~ RÉSUMÉ ~
Londres, janvier 1797 
Cher Monsieur Clenneth… 
C'est ainsi que commencent les lettres que Miss Amy Rosebury écrit au gentleman entraperçu dans une librairie de Covent Garden par un bel après-midi d'hiver. Des lettres dans lesquelles elle ouvre son coeur d'autant plus librement qu'elle ne les lui enverra jamais et que leurs chemins ont peu de chances de se croiser à nouveau. Du moins, c'est ce qu'elle pense… Mais la gentry anglaise est un bien petit monde. 


~ MA CHRONIQUE ~

Un véritable coup de cœur pour ce roman qui a su me charmer par sa finesse et son élégance.

Dès les premiers mots je me suis laissée transporter dans cette époque que j'apprécie de plus en plus. Le contexte du roman est assez prenant et très enrichissant. L'auteur a su décrire un monde conventionnel, avec ses codes, ses obligations, sa droiture et son respect. L’Angleterre est un pays que j'adore, plus particulièrement Londres, et du coup, ici, j'ai été servie. Surtout au centre de cette époque où les clubs, les parcs, les bibliothèques, avaient bien plus d'importance et de charme que maintenant, bref, tout est très bien décrit et j'ai adoré.

Nous faisons la connaissance d'Amy Rosebury, jeune femme assez époustouflante par son intelligence, sa gentillesse, son ouverture d'esprit et son romantisme à fleur de peau. J'ai aimé la voir évoluer page après page au cœur de ce texte si touchant, si troublant. Ces lettres qu'elle écrit à cet homme aperçu dans une librairie ont fini de faire basculer mon cœur vers elle. Je trouve ce concept si romantique, si délicat, si songeur. Et parfois, le hasard de la vie vous surprend...

Nous faisons connaissance aussi d'Henry, un homme particulier, au charisme indéniable et porteur de secrets. Sans le vouloir, il va entraîner Amy avec lui dans une aventure où le danger guêtra à chaque coin de rue, à chaque sortie.
J'ai aimé ce côté aventureux que nous offre l'auteur. Car au-delà des conventions, c'est tout une enquête que nous suivons, des questions qui se posent, des réponses recherchées. Henry et Amy vont braver quelques dangers, vont vivre des sensations assez fortes et surtout, vont se trouver eux-mêmes, l'un à travers l'autre, à travers les regards qui se croisent et ne se lâcheront plus. Mais la vie n'est pas si simple et malentendus, quiproquos, jalousie vont semer leur parcours d’embûches, d'épreuves et de questionnements. Leur valeur sûre : cette amitié infaillible qu'ils ont développé l'un pour l'autre.

Je me suis littéralement laissée transporter par ce récit, j'ai tout aimé : le contexte familiale parfois difficile, les rivalités entre sœurs, la complicité aussi, ces non-dits qui gâchent tout, ces suppositions non fondées qui troublent toute vérité, les ballades à travers Londres ou la campagne anglaise, les descriptions parfaites qui vous entraîne en plein cœur de l'histoire, vous immergeant complètement, les coutumes, les mondanités...tout m'a captivée.

Page après page, miette à miette, c'est un récit assez complexe qui se dévoile sous vos yeux. Une intrigue et des secrets enfouis qui ressortent, une course contre les méchants, une course contre l'amour, contre ce cœur qui s'emballe, qui espère, qui joue de malchance, de jalousie et de promesse regrettée.
Beaucoup de rebondissements, d’événements, donnent du rythme au texte, soutenant une lecture fluide et entraînante.
Les personnages secondaires sont d'une nécessité absolu au récit et vous feront fondre, ou pas, au choix, suivant quel personnage c'est. Il y a des gentils, des méchants, des personnages qui se sentent mal aimé, chose infondée, et qui le rendent en faisant du mal, des personnages qui se voilent les yeux face à l'amour, des fidèles, des innocents. Je pense que chaque personnage saura vous toucher par sa personnalité et son histoire.

L'amour qui inonde les pages de ce roman est tout en subtilité, en délicatesse et en élégance. J'ai aimé chaque pensée de notre héroïne, chaque lettre qui dévoile la vérité sur ses pensées les plus sincères. J'ai aimé les gestes entre nos deux héros, des gestes tendres et attentionnés qui en dévoilent plus sur eux qu'ils ne le pensent.

La plume de l'auteur est succulente, riche, élégante, à la hauteur de ses personnages. Une plume qui sait vous emmener au centre d'émotions sincères et fortes, au centre des vérités du cœur, de ses tremblements et ses convictions. Une plume à la fois délicate, fluide et sensuelle, adaptée parfaitement à l'époque qu'elle nous dépeint.

Un roman d'aventure et d'amour parfait et addictif.

Bref, mon verdict ? Coup de cœur !
J’ai tout aimé : la plume si douce, si parfaite, si envoûtante et cajolante, l’époque historique respectée justement, l’atmosphère qui m’a charmée, les lieux qui m’ont conquise, le récit à la fois romanesque et épique. Ce contexte et cette époque font à chaque fois, pour moi, ce petit plus qui me touche l’âme. Et du fait que l’intrigue ce passe dans des lieux que je connais rajoute pour moi un énorme bonus. Au fil des pages vous découvrirez des personnages vibrants, touchants, intègrent. D’autres moins. C’est beau, c’est délicat, c’est...magnifique. 
Amy et Henry ont pour moi ce petit plus et cette pureté de l’âme qui font que je suis tombée en amour pour eux. Le romantisme et les aléas de cette époque sont à leur paroxysme et nous offre un roman historique des plus succulents.

A lire ABSOLUMENT !!!




Chronique : "En mer inconnue"

*** SOUS LE CHARME ***


Auteur : Tatiana Dublin
Éditeur : Milady, collection EMMA
Date de sortie : juin 2018

Service Presse Partenariat Maison d'édition Collection Emma

~ RÉSUMÉ ~
Mai 1837. Riche héritière d’une famille britannique, Ann Blackson détonne dans la haute société par ses manières anticonventionnelles. Elle a pourtant accepté un mariage de convenance avec son cousin. Lorsque celui-ci disparaît aux États-Unis peu avant les noces, elle se lance à sa recherche, et embarque à la hâte sur un bateau en partance.
Mais loin du navire d’agrément, La Mermaid se révèle être un bâtiment rude et son capitaine un homme aux intentions troubles, qui veut faire détour par l’Afrique. Mêlée contre son gré à un trafic qu’elle réprouve, la jeune femme va trouver de l’aide auprès de Burgess, le second du navire. Un homme dont elle a très vite fait son amant, pensant simplement assouvir ses pulsions physiques avec lui, mais qui en réalité fait vaciller ses barrières si soigneusement érigées. Dépassée par ce qui se passe sur le navire comme ce qui s’éveille en elle, la très pragmatique Ann Blackson risque bien de voir sa vie totalement chavirée par ce voyage mouvementé…


~ MA CHRONIQUE ~

J'ai adoré ce roman qui a su m'embarquer dès les premières pages.

Un roman "romanesque" où les émotions se bousculent. J'aime ce genre d’héroïne qui ne s'en laisse pas compter, qui bouscule quelque peu le protocole, une héroïne particulière qui vous réservera son lot de surprises.

Au fil des pages, c'est un véritable film qui se déroule sous vos yeux. Que ce soit au niveau des paysages, des lieux, des odeurs, tout vous pousse en plein cœur de ce récit mêlant piraterie, combats et amour.

Nous suivons ici l'aventure d'Ann Blackson, jeune femme atypique dans la société où elle évolue. A la recherche de son cousin, elle va s'embarquer sur un bateau où elle trouvera de l'aide de la part de Burgess, le second du navire, comme indiqué dans le résumé. Seulement, son objectif va se voir quelque peu bouleversé par la véritable nature du navire sur lequel elle foule l'océan.

Ann est un personnage fort, forgée par une enfance quelque peu... particulière. Une enfance où l'amour n'a pas vraiment trouvé sa place, le préférant à la perte et rendant ainsi Ann très renfermée par-rapport à ce sentiment. En faisant la connaissance de Burgess, au-delà d'un allié de taille, cet homme fera éclore en elle des sensations encore inconnues, des sentiments enfouis au plus profond d'elle, bien recouverts par tout ce que son malheur enfantin lui a fait subir, et que sa jeunesse a développé en un roc. L'auteur a fait un magnifique travaille sur la personnalité d'Ann. Nous montrant petit à petit comment elle va s'épanouir, au fil des épreuves et des caresses, au fil des mots, des douleurs. J'ai aimé qu'elle ne change pas d'un coup, qu'elle réfléchisse, qu'elle prenne ses propres décisions et surtout, qu'elle reste elle-même, quoi qu'il se passe.

Burgess est un homme très énigmatique. Lui aussi ne se livre pas facilement. Il est tendre, brut, sauvage, mais cache une personnalité extraordinaire et une vie spéciale. Beaucoup de surprises de la part de cet homme, qui vous fera fondre par sa sensibilité et son intelligence. Lorsqu'il se livre, c'est juste très émouvant.

Certes, il y a énormément de scènes de sexe dans ce récit. Cependant, suite à ma première impression de "trop", ces scènes se sont révélées nécessaires à la compréhension des personnages, en particulier d'Ann. Et surtout, elles se sont révélées déterminantes dans sa délivrance d'elle-même, dans l’apprentissage de l'inconnu et son déclic face à ce qu'elle croyait vital.

De très beaux échanges de paroles entre nos deux protagonistes, une belle complicité et des scènes parfois assez drôles.

Le récit en lui-même est passionnant, vous faisant naviguer de terres en terres, de vagues en vagues, vous décrivant les paysages, les membres de l'équipage, que vous adorerez ou que vous détesterez, un trafic ignoble qui vous donnera envie de vomir, des odeurs à vous soulever le cœur, des rebondissements qui donnent du rythme au texte, des combats palpitants.

La plume de l'auteur est à l'image de son texte : romanesque et sensuelle. Mais pas que ! Sa plume est crue, percutante, sans faux-semblant, en totale adéquation avec les événements qu'elle décrit. Elle est aussi douce, tendre, délicate. Des émotions j'en ai eu, des fortes, des douloureuses, des joyeuses, des drôles... à l'image de l’héroïne, Ann.

Bref, j’ai beaucoup aimé ! Un récit romanesque et dépaysant, empreint d’une émotion palpable, qui au-delà des scènes d’amour, toutes en sensualité, nous révèle beaucoup de cette personnalité si farouche et si passionnée d’Ann, notre héroïne. Un récit qui vous serre le cœur aussi. Une épopée qui vous transportera dans son sillage, qui vous réservera beaucoup de surprises sur ses personnages, qui vous fera frémir sous les caresses de nos deux héros, qui vous fera trembler lors des combats, qui vous fera craquer lors de passages, très durs émotionnellement, sur la condition humaine. Un véritable régal autant pour l'esprit que pour l’âme.




Chronique : "La noirceur des étoiles - Tome 1 : Les yeux noirs"

*** COUP DE CŒUR - PASSIONNANT ***



Auteur : Jessica Naide
Éditeur : MxM Bookmark
Date de sortie : février 2019 / mars 2019


~ RÉSUMÉ ~
L’univers est vaste, la Nature n’y a plus sa place, et la Deuxième Ethnie n’y voit que source de profit et de conquêtes.N’étant plus le bienvenu dans la plupart des galaxies, le capitaine Iwata Kazuya arpente l’univers en compagnie de son équipage à bord de son vaisseau, le Sekai.Jusqu’au jour où son voyage lui fait croiser la route d’un vaisseau en perdition et qu’il sauve d’une mort certaine un jeune homme à la mémoire évanouie. Le passé à ses trousses, et confronté à lui-même, Kazuya peut-il faire confiance à cet homme qui ignore d’où il vient et ce dont il est capable ? Des souvenirs douloureux aux visions prophétiques, Kazuya tentera à ses côtés de trouver la réponse à la question qui le hante depuis toujours : dans un univers où la Nature n’est plus qu’une légende, pourquoi celle-ci continue-t-elle de l’appeler sans relâche ?




~ MA CHRONIQUE ~

Ce roman est un coup de cœur ! Il est d'une richesse incroyable, un véritable page-turner, une soif de lire et de découvrir vous envahissant à chaque page !

J'ai rarement trouvé roman aussi palpitant, aussi prenant, aussi original. J'ai adoré évoluer dans cet univers si particulier où l'auteur a su me guider, m'apprenant petit à petit comment ce monde est devenu noir, sans couleur, sans nature. J'ai aimé ces petites prises de conscience face à la nature humaine à ce qu'elle a de meilleure et de pire, ces petites touches pour nous montrer que la nature doit être respectée autant pour elle que pour nous, pour notre oxygène, notre survie.

Ici, nous faisons la connaissance d'un équipage particulier. Chaque membre le composant est unique et vous apportera son lot de rires et de larmes face à leur vie, leur passé et leur présent. Notre héros, si l'on peut dire ainsi car chaque personnage est ici nécessaire, s'appelle Kazuya. Cet homme est d'une complexité absolue. J'ai aimé sa noirceur tout autant que sa lumière qui s’éveille peu à peu face à Sotcha, homme hors du commun qui rejoindra leur vaisseau, sauvé par Kazuya.
Kazuya, protagoniste torturé par la vie, par son passé, par ses souvenirs. Il est juste et bon, mais son passé peut parfois le guider vers le mauvais chemin.

Sotcha, personnage surprenant et envoûtant. Il m'a charmée par sa personnalité à la fois désinvolte et sa douleur à ne pas se souvenir. Au fil des pages il se découvre des dons, des forces, des pouvoirs insoupçonnés. Il est une énigme à lui-même.

Le récit est assez addictif. L'univers est très bien décrit par l'auteur, avec beaucoup de descriptions, d'explications, sans pour autant nous perdre. Un univers où vous naviguez dans l'univers ! Tout est bien expliqué, et petit à petit, vous rentrez dans les détails du pourquoi du comment, vous explorez les souvenirs de Kazuya, sa grande blessure et ce passé qui le hante. C'est extrêmement riche comme contexte, original, palpitant.

Mon petit plus ira pour cette relation entre Kazuya et Sotcha, ce lien particulier qui les unis, ces tatouages qui racontent beaucoup de chose, qui se dessinent. Bref, vous verrez par vous -mêmes, mais j'ai adoré cette particularité entre eux que l'auteur nous a concocté. Elle est mystique.

Il y a beaucoup de choses à dire sur ce roman, le mieux étant encore de le lire. Vous serez extrêmement surpris par le récit et tout ce qui s'en dégage, comme cette atmosphère magique qui parfois vous prend aux tripes, ou encore les scènes de combats, justes exceptionnelles, ou bien ce suspens au fil des pages qui vous poussent à lire encore et encore. Et cet amour discret par la parole mais si fort en actes et en regards.

La plume de l'auteur est fluide, remarquable, teintée de douceur et de noirceur. Une écriture riche en détails et descriptions, qui vous transmet des sensations assez vivantes, vibrantes. Une plume au service de ses personnages et de son univers ce qui nous donne un récit fluide, cohérent et addictif, tout en vous apportant son lot d'émotion, de palpitant et de mystère.

Bref, quelle belle surprise ! Un premier tome époustouflant porté par une plume à la fois sauvage et poétique : un mélange d’étonnant et envoûtant. J’ai A-DO-RÉ ! L’histoire nous subjugue du début à la fin, il y a du suspens, du mystère, un petit côté mystique et rêveur, du combat. Des descriptions poussées et parfaites, une vraie plongée au cœur de l’univers. Des personnages captivants, aux psychologies fascinantes, un lien qui les unis que l’on découvre peu à peu, assez extraordinaire et porteur de beaucoup de révélations et secrets à venir. Une famille unie qu'est le Sekai, unie dans l'adversité, la peine et l'espoir. L'espoir d'amener leur chef à cette quête qu'il convoite tant, cet éden tant espéré et dont il croit dur comme fer. Une quête en laquelle Sotcha redonnera l'espoir par ces bribes de souvenirs. Un roman où l'auteur, en subtilité, nous confronte à ce que nous faisons de notre monde, à ce que nous voulons qu'il soit. 

Un très bel univers que j’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir. Vivement la suite !




Chronique : "En aller simple"

*** SINGULIER, RICHE, PRENANT ***


Auteur : Cédric Hermann
Éditeur : Cœur de Lune
Date de sortie : 29 juin 2018

Service Presse Partenariat Maison d'édition

~ RÉSUMÉ ~
Thomas est un garçon réservé et solitaire. Depuis quelques mois, il vit à Genève. Fils de diplomate, son enfance et son adolescence se résument à des séjours plus ou moins longs de ville en ville. Entre cours au lycée et séances d’escrime, le quotidien de ce brillant élève de terminale est orchestré par sa mère, virtuose de l'organisation. Elle le charge d’épauler Russell, un nouveau camarade de classe, trublion collant qui a le don de l’agacer. Soucieux de son avenir, son père se met en tête de lui trouver un professeur particulier pour apprendre l’allemand.
Jeune homme ordonné et discipliné en proie à la menace d'une vie qu'il croit tracée d'avance, Thomas s’éprend alors de Klaas, l’enseignant désigné par son père. S’échappera-t-il des méandres troublants du souvenir sensuel de son premier amour ? Assumera-t-il ses sentiments jusqu'à l'accomplissement ? Une chose est sûre, il devra prendre son avenir en main.
Un premier roman au fil duquel Cédric Hermann mène une réflexion sincère sur la difficulté de franchir le pas, dans une société où il faut aussi apprendre à trouver sa place. L’auteur dessine avec une belle spontanéité les contours contemporains d'une personnalité en éveil.


~ MA CHRONIQUE ~

Encore une fois je suis charmée par la couverture de ce roman. Cette maison d'édition a vraiment le don de nous offrir toujours une couverture belle, simple et si évocatrice de ses romans. Celle-ci est encore une fois parfaite et exprime à merveille les contradictions de son héros Thomas et ses questions pour se trouver, pour oser, pour s'affirmer.

Dans ce livre, nous faisons la connaissance de Thomas, jeune homme un peu "formaté" par ses parents, par la vie qu'ils mènent, par leurs fonctions. Il est gentil, généreux. J'ai aimé sa personnalité, à la fois conciliante et en opposé à ce qu'il souhaite, désir, rêve. Il est respectueux de ses parents tout en essayant de s'affirmer. Mais la société dans laquelle il évolue avec ceux-ci, un monde un peu privilégié où les faux-semblants sont rois, il aura des difficultés à la trouver, sa place. Lorsqu'il rencontre Klaas, c'est son besoin de s’émanciper qui va grandir, sans qu'il le sache encore. Avec cet homme, par ses paroles et son amitié, il va apprendre à vouloir ce qu'il veut, à se battre pour être aux côtés de cet amour qui grandit. Un amour qui trouvera des blessures, des malentendus, des non-dits qui feront souffrir d'absences, qui feront souffrir le cœur, l'éteindre...pour mieux le réanimer.

Au fil des pages, l'auteur nous conte à merveille cet univers si particulier que côtoie Thomas. Les mondanités, les apparences, la politesse, trop factice parfois, les obligations dues à la fonction du père, où lui, le fils, devra faire bonne figure. Une mère à la fois froide, autoritaire, très organisée, qui aime planifier, sauf l'amour de son fils. Cependant, vous verrez que malgré les apparences, parfois les choses changent, malheureusement brutalement, et rendent ainsi la vie plus vraie et lui redonne son vrai sens, ses vraies priorités.

Le contexte dans lequel ce passe cette histoire, Genève, est très bien décrit. J'ai particulièrement aimé car c'est tout proche de chez moi, et surtout, je connais ce milieu, sans vraiment l'avoir côtoyé. Il est retranscrit à merveille par l'auteur, nous montrant ainsi par Thomas ce que peut faire ce métier si particulier sur les enfants : la solitude, l'attachement provisoire, les amitiés brèves, les emménagements éphémères, sans vraiment s'intégrer... J'ai beaucoup aimé aussi les passages sur Londres ou en Allemagne, donnant ainsi à Thomas l'occasion de nouvelles expériences, le décidant un peu plus sur sa vie future et ses envies propres.

L'histoire qui se tisse entre Klaas et Thomas est aussi l'occasion de nous montrer que le cœur a parfois bien des réactions bizarres et le cerveau encore plus. Le silence sera l’ennemi de ce couple, mais surtout, ce sera leur expérience passée qui faussera la donne. Pourtant, cet amour, cet attachement, nous le sentons à chaque mot, chaque pensée, chaque geste.

Ce qui m'a touchée aussi, c'est la relation amicale entre Thomas et Russell. Vous verrez comment ces deux jeunes gens, que tout oppose au départ, vivront quelque chose de fort, d’inattendu, de véritable, de sincère et durable.

La plume de l'auteur est magnifique. J'ai beaucoup aimé ce style à la fois délicat, tout en pudeur, mais avec force de sincérité, de mots durs et tendres à la fois. Une écriture élégante et soutenue, parfaite pour ce récit et cette atmosphère particulière qui a su toucher mon cœur. Les émotions sont présentes, toutes en retenu, comme les personnages qui composent ce texte. Une écriture sensuelle,  singulière, riche, dure et honnête.

Pour un premier roman, l'auteur a réussi à m'embarquer avec lui à travers une histoire originale, avec des personnages aux psychologies complexes, des personnages sincères, en quête de leur vie. Surtout, il a réussi à montrer toutes les difficultés à trouver sa place, à travers Thomas, dans un contexte professionnel et familiale pas si évident, avec ses codes et ses obligations, et ainsi, avec sincérité, relaté une belle personnalité qui s’éveille, lentement, à la vie, à l'amour et à ses propres envies.

Bref, un très beau roman, particulier à mon cœur. Je le relirai avec un immense plaisir et je le conseille fortement. Un premier roman qui sort des sentiers battus, riche de réflexions et de rencontres, un couple sensible et beau, un amour et un avenir qui demandent courage et force de caractère. Coup de cœur.



mardi 3 juillet 2018

Chronique : "Le Serpent à deux Têtes - 2"

*** COUP DE CŒUR ***


Auteur : Jeremy Henry
Éditeur : auto-édition
Date de sortie : Juin 2018

Service Presse Partenariat Auteur

~ Résumé ~
Un an après la disparition d’Alban, la vie de Vince est un véritable champ de ruines. Le jour où il reçoit quelques mots griffonnés, accompagnés d’un billet d’avion, il lâche tout et s’envole pour la Guyane. Sans réflexion ni intention précise, il se lance dans l’aventure. Tuera-t-il l’homme qui l’a trahi, ou s’accrochera-t-il à leur amour ? Cette fois, il s’agit du point de vue d’Alban. L’ancien flic et tueur à gages, aujourd’hui en fuite, poursuit deux objectifs bien distincts. D’une part, il désire venger la mort de ses parents. De l’autre, il rêve de reconquérir l’amour de Vince. Pourra-t-il réaliser l’un, sans perdre le second ?


~ MA CHRONIQUE ~

Ce second tome est une réussite totale pour ma part. Je l'ai adoré du début à la fin. Tout y est : des rebondissements, de l'action, des surprises, de l'amour, sous toutes ses formes, de l'humour et une narration à l'émotion intense, juste.

Nous retrouvons Vince et Alban. Ce roman, comme indiqué dans le résumé, est du point de vue d'Alban et je dois dire que l'auteur a réussi à faire ressortir sa personnalité d'une manière admirable, tout en respectant l'homme qu'il est, l'homme qu'il souhaite être, l'homme en devenir et l'homme avec ses démons et son "formatage".

Rien n'est simple ici pour nos deux héros. Ils auront nombres d'épreuves à traverser, des choix à faire, décisifs pour chacun d'eux, pour leur avenir, pour leur couple. L'intrigue se met en place insidieusement et quand tout est dévoilé, c'est vraiment un très bon "thriller" que l'auteur nous offre, un truc assez fou, mais tout a fait plausible.

Alban se dévoile sous le plume de Jeremy Henry d'une façon à la fois pudique et intense. Nous découvrons enfin sa part de lumière, celle que Vince fait naître et grandir en lui. Son enfance nous est dévoilée plus en profondeur, et quand les souvenirs s'imbriquent les uns aux autres, Alban est assez secoué. Cette vérité qu'il apprendra, et ce danger permanent et latent qui plane sur lui et Vince, le rende à la fois fort et fragile, mais aussi le libère presque complètement dans ses sentiments et cet amour qu'il a pour Vince. D'ailleurs, au début du chapitre, vous verrez la fébrilité de cet homme à son paroxysme face à cet abandon qu'il a eu envers Vince un an auparavant. Et surtout la dévastation de son cœur quand il se rendra compte par lui-même de l'impact de cet abandon sur Vince.
Bref, de très beaux moments entre ces deux hommes dont l'amour inonde les pages de ce roman.

J'ai apprécié aussi le fait que nous en sachions plus sur la famille de Vince, sur les fêlures qu'il éprouve avec son père et cette relation qu'il a avec chacun des membres de son entourage. Beaucoup de surprises vous attendent et vous surprendrons.

Les dialogues entre Vince et Alban sont succulents !! Cet humour qu'ils ont m'ont définitivement conquise. J'ai adoré aussi le fait qu'ils ne se cachent pas, qu'ils existent et vivent en tant que couple, sans peur, sans honte. Une belle chose apprise à Alban de la part de Vince. Un beau cadeau. D'ailleurs, Alban sait aussi offrir... vous verrez ! De la rigolade et de la tendresse en perspective.

La plume de l'auteur m'a une fois de plus enchantée. C'est fluide, bien écrit. Une plume aussi vive que douce, tendre et légère. Des jeux de mots excellents, de l'émotion et de l'intensité dans les actions et les paroles, tout comme dans les gestes et les regards. Un tourbillon de sentiments qui feront à coup sûr chavirer votre cœur.

En bref, ce tome 2 est juste parfait ! Encore mieux que le 1. Un peu différent, plus dans le sentiment pour ma part, dans la prise de conscience, la réflexion et surtout cet amour entre Vince et Alban, sur ce qu'il leur apporte et leur offre et cette force incroyable qu'il dégage. Beaucoup de surprises ici, de rebondissements, d'actions et de réflexions. Des personnages attachants, d'autres, affligeants. De nouvelles têtes qui viennent se greffer, offrant au texte une nouvelle fraîcheur et d'autres perspectives. Un récit à la plume juste, démonstrative et pleine d'humour : un coup de coeur !

Je vous le conseille vivement.




Popular Posts

Chronique : "Bora Bora's Bitches - Tome 3"

Auteur : Jacinthe Canet Éditeur : autoédition Date de sortie : juillet 2019 ~ RESUME ~ Chère Licorne-journal, on dit que « ...

 
Mateiva Passion Lecture Blogger Template by Ipietoon Blogger Template