dimanche 9 juillet 2017

Chronique : "Be with me"

*** IMMENSE COUP DE CŒUR ***


Auteur : Sophie Auger
Éditeur : éditions Addictives
Date de sortie : 10 juillet 2017

Service Presse Editeur / Auteur

~ RÉSUMÉ ~
Raphael est un garçon sans histoires. Brillant, charmant, modeste, il est ce qu’on pourrait appeler « le gendre idéal ». Tout juste diplômé d’une prestigieuse école et fraîchement séparé de son ex-copine, il est de retour à Lyon pour rejoindre son père comme associé dans sa clinique vétérinaire. Raphael a toujours fait ce qu’on attendait de lui… jusqu’au jour où il rencontre Sun, le chanteur d’un groupe de rock à succès. 
Solitaire, torturé, beau comme le diable, Sun repousse sans cesse les limites qu’on ne lui a jamais données et fait chavirer le cœur de bien des filles et des garçons. À lui seul, il va bousculer la vie bien rangée de Raphael, et le dévoiler à lui-même.
Entre tentation, passion, désir et obsession… jusqu’où ira leur histoire d’amour impossible ?


~ MA CHRONIQUE ~

Un véritable coup de cœur pour ce récit qui m'a hantée plusieurs jours. Deux personnages aux caractères forts dont il est difficile de se séparer. Deux hommes qui vont trouver l'un en l'autre ce qui leur manquait et qui vont apprendre à être eux-mêmes avec les difficultés et les peines que cela comporte.

Ce roman c'est Raphael et Sun deux jeunes hommes que tout oppose et qui n'aurait jamais dû se rencontrer. De cette rencontre inopinée surgit l'étincelle, celle qui fait vibrer votre cœur, celle qui vous submerge, celle qui vous rend fou et vous envahi de questions, de doutes et d'une certaine certitude finalement. La certitude que malgré tout rien ne sera plus comme avant.

Raphael est une personne gentille, douce, attachante. Il aime sa routine, n'aime pas les conflits, il peut-être même parfois naïf tant il fait confiance. Je dois bien avouer que certaines fois j'ai eu envie de le secouer tant les choses étaient flagrantes et que lui ne voyait rien !
Sa relation avec sa sœur, Zoé, est un élément du roman qui m'a beaucoup touchée. Ils m'ont émue tous les deux par leurs paroles, leurs confessions. 
Zoé, certes plus jeune que son frère, est une personne au grand cœur dont la vision de la vie est complètement différente de celle de son frère. Elle est mature pour son âge tout en restant fougueuse dans le vécu de sa jeunesse.

Sun est quelqu'un qui m'a attirée de suite, de par le mystère qu'il dégage, son impétuosité, son côté torturé. Il est à l'opposé de Raphael et vous verrez que sa vie n'est pas rose avec ses parents. Je vous laisse le découvrir par vous-même.

La rencontre avec Sun va apporter à Raphael bien plus que l'amour. Elle va lui ouvrir les yeux et même si parfois il se casse la figure, cet homme va changer toute sa vie, va redéfinir ses envies et ses priorités. C'est beau, c'est fort.

Page après page, c'est un maelstrom d'émotions que nous offre l'auteur, un amour difficile mais si simple, un amour qui fera des vagues, un amour qui trouvera sa conclusion dans la renaissance, l’abandon de soi, dans la douleur et dans la beauté. 

Au fil des mots, nous évoluons au milieu de personnages forts, qui ont du caractère. Chaque personnage secondaire fait partie intégrante du récit, fait partie des décisions, fait partie d'une attente de réactions souhaitées mais redoutées.

Ce que j'ai apprécié, c'est que l'auteur ne se contente pas simplement de nous parler de Raphael et de Sun, de leurs sentiments. Non, c'est toute une histoire qui se tisse sous nos yeux, tout un ensemble de situations qui se moulent les unes aux autres pour nous apporter une cohérence et un certain réalisme à tout ce qui se passe.
Un magnifique récit empli de tant de choses, tant de messages, d'amour, d'amitié, de liens familiaux et biens d'autres sentiments encore. Et pour moi plus personnellement, plein de détails qui me touchent (Lyon, les NAC, le bouledogue anglais etc...)
Le texte est rythmé, sans aucun temps mort. Nous allons de surprise en rebondissement, de joie en peine, de rire en larme.

La fin du roman est juste géniale, il n'y a rien à ajouter, elle est parfaite pour nos deux hommes et tout ce qui fait d'eux ce qu'ils sont, ce qu'ils étaient, ce qu'ils deviennent.

La plume de l'auteur est fluide, juste, romantique, émotive, démonstratrice et si généreuse. Les mots vous touchent, les sentiments vous percutent. Et toujours une petite pointe d'humour, quelques miettes d'espièglerie, qui viennent alléger un texte parfois très dur émotionnellement. Il est très difficile d'exprimer ce que j'ai pu ressentir. Je ne pense pas que mes mots soient assez fort pour le retranscrit exactement.
C'est juste que l’écriture de Sophie Auger dans ce roman est une pépite, je pense qu'elle le doit aussi à l'intensité de ses personnages et à l'histoire qu'ils vivent. Une histoire percutante, belle, profonde.
J'ai eu l'impression d'absorber chaque joie, chaque peine, chaque doute qui émanaient de Raphael et Sun, de sentir au plus profond de moi cette rage à aimer si fort, cette force que l'amour peut donner parfois pour offrir à l'autre son bonheur, qui par la même fait le vôtre.
Les quelques scènes explicites sont pudiques, tendres, dans le lâcher-prise, dans l'appréhension, dans l'amour le plus total.

Bref, un immense coup de cœur pour BE WITH ME, pour Raphael et Sun, deux personnages qui m'ont marquée chacun à leur manière, autant par leurs qualités que leurs défauts, par tout ce qui fait d'eux ce qu'ils sont, ce qu'ils dégagent, par ce qu'ils nous offrent.
Une histoire qui m'a touchée, qui m'a faite pleurer, qui m'a faite sourire, qui m'a chamboulée et beaucoup perturbée. Un texte dont les images restent longtemps en tête, comme les situations, les expressions des visages...et je dois avouer que c'est rare les romans qui me font cet effet.

Je m'excuse par avance s'il existe des répétitions dans mes propos car honnêtement il n'est pas évident d'exprimer l'exactitude de mes sentiments car, pour moi, ce roman ne se raconte pas, il se vit.



Chronique : "Al Dorsey, le détective de Tahiti - Tome 3 : Si tu nous regardes"

*** SÉRIE COUP DE CŒUR ***


Auteur : Patrice Guirao
Éditeur : Au Vent des Îles
Date de sortie : juin 2017

~ RÉSUMÉ ~
Ils sont tous là, Toti, Sando, Al, Mamie Gyani, les autres... et quelques cadavres. Les héros de "Crois-le !" et "Lyao-ly" se retrouvent dans ce troisième opus pour résoudre une double enquête qui s'annonce compliquée et dangereuse pour AL. Le ton y est toujours aussi décalé. La carte postale, déjà bien froissée dans les deux premiers volumes, est renvoyée au rang de carton d invitation. Et une invitation ça ne se refuse pas ! Surtout quand il s'agit de pénétrer au coeur d'un pays riche de sa joie de vivre, de ses spécificités cachées, de sa population multi ethnique attachante et de ce melting pot de vies colorées. Le tout sans bouger de son fauteuil ou pour les plus chanceux les pieds en éventail dans un transat sous un badamier. Dans "Si tu nous regardes" Tahiti devient, sous la plume de l'auteur, une île d'aventure, une auberge espagnole où chacun apporte son repas pour le partager avec l'étranger qui vient y poser ses valises. Même si parfois il faut se méfier des plats qu'on ne connaît pas...


~ MA CHRONIQUE ~

Un tome 3 excellent.
Humour et émotions sont réunis dans un récit passionnant, addictif où les rebondissements s’enchaînent.

Ici nous retrouvons Al où nous l'avions laissé à la fin du tome 2 et nous savons enfin pourquoi il se retrouve là où il est. Beaucoup de mystères et de questions viennent nous assaillir, mais surtout, nous tremblons pour Al, nous prions pour qu'il réussisse à se dépêtrer de cette situation inextricable où il est. Cependant il ne perd pas de sa verve et nous régal avec ses réflexions parfois grotesques mais toujours aussi réalistes.

Nous retrouvons également tous nos personnages des tomes précédents, un Sando des plus loyal et fidèle, une Mamie Gyani toujours rassurante, la sagesse et l'apaisement qu'elle procure et dont Al a besoin, Toti toujours aussi mystérieux et si...particulier. Ils seront tous là pour Al, pour l'aider, le sauver et enfin connaitre toute la vérité.
J'ai une véritable affection pour Mamie Gyani et pour Sando. Deux personnages complètement opposés mais si attachants et touchants.

J'ai eu de la peine pour Al dans ce tome, pour tout ce qu'il fait pour son amour, ce qu'il a eu fait, et le résultat qui en ressort.

Un texte bien mené, cohérent et qui nous réserve son lot de surprises. Encore de nouvelles choses à découvrir sur la vie et les habitants de Polynésie, leur façon d'être, leur accueil, leur coutume.
Ce récit nous offre, comme les deux autres, un voyage extraordinaire dans un lieu décrit subtilement et avec amour.

Page après page c'est un combat qui se profile pour Al, une course contre la montre pour sa liberté et un espoir fou et vain pour Lyoa-ly. Une vraie enquête policière pour démêler ces deux meurtres commis sur l’île et des réponses très surprenantes au fil de la lecture, au fil des mots, des réponses qui nous éclaire et nous laisse parfois pantois, parfois avec le sourire.

J'aime les titres des 3 tomes qui mit bout à bout nous offre un appel et peut-être une réponse pour le prochain tome. A voir.

Je ne peux pas trop vous en dire, car c'est une série qu'il faut découvrir par vous-mêmes pour en avoir toute la saveur et toutes les subtilités
Tout s’emboîte, tout prend place ici dans ce troisième opus et franchement, c'est un régal et une réussite.

La plume de l'auteur est devenue pour moi un coup de cœur, une plume qui allie poésie et légèreté, humour et décadence, sarcasme et originalité. Une plume à la fois élégante et moderne qui nous procure des émotions et qui dépeins à merveille toutes les sensations éprouvées au travers des paysages polynésiens et aux travers des sentiments de nos personnages.

Encore une fois j'adore la couverture de ce tome et je dis merci et bravo à l'artiste.

Maintenant j'ai hâte de retrouver Al et les autres dans le tome 4 à paraître. J'ai hâte de savoir les quelques questions restées en suspens, notamment sur le cœur et les sentiments d'Al.


dimanche 2 juillet 2017

Chronique : "Chevalier Noir - Tome 2 : Les Noces"

*** COUP DE CŒUR ***


Auteur : Diane B. Rylia
Éditeur : MxM Bookmark
Date de sortie : février 2017

~ RÉSUMÉ ~
Épouser le Chevalier Noir, quelle étrange idée !
Ciarán, le Sorcier Gris n’a jamais entendu parler de telle union et n’a aucunement l’intention de lier son destin à celui d’un homme qui affole déjà ses sens et bouleverse sa vie par sa simple présence.
Seulement Schwarz est obstiné et bien décidé à obtenir ce qu’il veut. Chaque jour, il courtise le sorcier, n’hésitant pas un instant à se servir du désir qui consume leurs deux corps pour arriver à ses fins : il possédera Ciarán et se vengera, détruisant sa vie.
Mais, alors que les ennemis du royaume continuent d’attaquer insidieusement, Schwarz devra choisir entre son passé et son futur, quand Ciarán mettra bien plus que sa vie entre les mains du Chevalier Noir.


~ MA CHRONIQUE ~

Un second tome à la hauteur du premier, voir même encore meilleur !

J'ai adoré le prologue car c'est le même que dans le premier tome mais vu par Schwarz et je trouve cette idée très intelligente et excellente pour nous lecteurs.
J'aime toujours les petits apartés à chaque début de chapitre, la façon dont l'auteur nous présente l'histoire, comme un beau conte. 

Dès le départ, nous reprenons à la fin du tome 1. Et je dois dire que j'en ai été ravie, surtout pour voir la réaction de Ciaràn face à la déclaration de Schwarz. Bref, nous rentrons en plein cœur du sujet. Cependant, suite aux paroles de Schwarz, d'autres choses viennent à nouveau perturber le royaume et nos deux héros vont devoir s'en accommoder.

Dans ce récit, il y a beaucoup d'action, de rebondissements, de sentiments bouleversés, de cœurs malmenés, de surprises, de danger... la mort, la peur.

Ici, à travers le nouveau voyage que doivent entreprendre Ciaràn et Schwarz, c'est la profondeur de leurs sentiments qui est exprimée, des sentiments qui peu à peu vont évoluer, se transformer et apparaître un peu comme une évidence. Toutefois, les épreuves qu'ils vont devoir subir vont aussi nous indiquer plus de choses sur eux-mêmes, sur leurs blessures passées, présentes, sur leur vie, leur famille.
Nos deux hommes restent égaux à eux-mêmes, gardant leurs sentiments enfouis.

Les personnages secondaires sont un peu plus présents et Ali encore plus. Je trouve que c'est une belle personne, mais il reste encore assez intriguant, mystérieux. A voir ce que nous réserve l'auteur pour lui dans le tome 3. Et pour les autres aussi d'ailleurs !

Aux turpitudes du cœur de nos deux hommes viennent s'ajouter ici des légendes, des hallucinations, du combat, des dragons et surtout, un événement que je n’avais pas vu venir et qui vient encore plus perturber la vie de Ciaràn et Schwarz, lui donnant une nouvelle saveur, un nouveau chemin, un nouveau but, mais aussi de l'inquiétude et beaucoup plus de danger et de menaces.

De très beaux instants de douceur, de tendresse. De grands moments d'émotion. Une belle magie qui s'offre à vos yeux. Des paysages époustouflants décrit avec brio. De grands instants de peur, de serrement de cœur. Quelques touches d'humour.
J'ai tout aimé dans ce texte, que ce soit le chemin pris par l'auteur, les rebondissements, l'attitude de nos deux héros, leurs réflexions, leurs confidences, leur force, leur courage et cette confiance que finalement ils s’accordent l'un l'autre malgré les circonstances.

La plume de l'auteur est très fluide, riche de mots et d'émotion. Une plume parfois sensible, délicate tout autant que percutante, crue.
Par ses phrases, elle arrive à nous faire ressentir ce que nos deux hommes peuvent penser, tout comme leurs sentiments, leur peur et leurs réticences.
Une plume qui ne laisse aucun temps mort dans les actions offrant ainsi du rythme au texte, pour notre plus grand plaisir.

Bref, un véritable coup de cœur pour ce second tome, tout comme le premier. J'ai aimé la dimension qu'a pris ce roman, nous offrant une grandeur d'âme à Ciaràn et Schwarz, nous offrant toute leur vulnérabilité et ces sentiments qui prennent forme dans leur cœur et dans leur tête, des sentiments qu'ils ne sont pas prêt à avouer, bien que leurs gestes parlent pour eux. 
Un roman qui nous offre de belles scènes de combat, de joutes verbales, de jalousie aussi et surtout une nouvelle donne qui vient tout chambouler.
Une fin à la hauteur du roman : étonnante et annonciatrice d'un nouveau combat, mais pas comme nous le pensons.

J'ai hâte de lire le troisième et dernier tome pour enfin connaître tous les secrets qu'il nous reste à découvrir, toutes les raisons de tout ce qui arrive, le pourquoi, le comment et surtout savoir si ce conte que l'auteur nous a concocté finira comme tous les beaux contes !



Chronique : "A fleur de peau"

*** UN ROMAN QUI FAIT DU BIEN ***


Auteur : Saverio Tomasella
Éditeur : Leduc Editions
Date de sortie : 15 mai 2017

Service Presse Éditeur

~ RÉSUMÉ ~
- Je vais mieux depuis quelque temps.
- Ça se voit !
- En même temps, j'ai l'impression d'être plus fragile. C'est curieux, non ? Par exemple, je supporte de moins en moins bien les piques d'Estelle... Je n'arrive pas à passer outre.
- Flo, c'est difficile de ne pas se sentir blessé quand on est attaqué, non ? Pour moi aussi, pour tout le monde. Tu es sensible, voilà tout !
- Trop sensible...
- Comment peut-on être « trop » sensible ? Quelle idée ! La sensibilité est une vraie qualité. Un être humain n'est jamais trop sensible !

Flora a tout pour elle : un fils drôle et adorable, un mari brillant, des amis sincères, un jardin qu'elle aime et un beau cerisier. Pourtant, elle a l'impression que son extrême sensibilité perturbe sa confiance et la pousse parfois à se replier sur elle-même. Un soir, elle rencontre Marc, professeur de yoga... Comment l'aidera-t-il à surmonter son hypersensibilité ?

Inclus : un cahier pratique pour tout savoir sur les manifestations de l'hypersensibilité et toutes les pistes pour l'apprivoiser !


~ MA CHRONIQUE ~

Un roman qui fait du bien et qui apporte beaucoup. En tout cas ce fut le cas pour moi, il m'a aidé à relativiser, à accepter, à m'écouter.

Ici, nous suivons l'histoire de Flora, jeune femme hypersensible qui du coup se sent en décalage par-rapport aux autres. Un jour elle fait la connaissance de Marc et c'est comme une renaissance. Pas à pas elle va maîtriser cette hypersensibilité qui fait partie d'elle, elle va se rendre compte de certaines choses dans sa vie, de femme et de mère, elle va s'apprivoiser, s’accepter, s'affirmer.

J'ai été happée dès les premières pages par ce roman particulier, un roman initiatique, accessible à tous par son langage simple et compréhensif, parfois imagé, de très belle manière. Un roman qui donne de bonnes pistes pour vivre avec son hypersensibilité. Cependant, ce roman est destiné à tout le monde car nous pouvons tous y trouver un petit quelque chose qui nous éclairera sur nous-mêmes ou autres.

C'est un récit prenant, avec des personnages authentiques auxquels nous pouvons nous identifier facilement. Une vraie histoire qui vous distille ses conseils en même temps pour intégrer cette hypersensibilité à votre vie. Certains passages sont émouvants. J'ai eu comme l'impression de flotter tout au long de ma lecture, d'être un peu à part. Un bon sentiment.

Le livre est bien structuré et nous pouvons retrouver à chaque fin de chapitre, en post-it, des conseils, un peu comme des mantras.

Les personnages secondaires nous aide par leurs réflexions et dialogues, à nous faire comprendre l'état d'esprit de Flora par-rapport à ce qu'ils pensent d'elle quant à son comportement, sa façon d'être et d'exister.

La plume de l'auteur est fluide, sensible, délicate. Elle apporte son lot d'émotion, tout comme son héroïne, qui nous touche. Chaque sensation et sentiment sont décortiqués pour nous faire ressentir au maximum ce que peut éprouver Flora, ce qu'elle s'imagine quand elle part dans ses rêveries, comprendre ses questionnements, ses réactions.

Bref, un roman qu'il est difficile de lâcher une fois commencé, un vrai délice de délicatesse, de douceur et de vérité. J'ai été charmée par cette histoire, par Flora, dans laquelle parfois je me suis reconnue. J'ai essayé d'adopter certains petits conseils et je dois avouer que cela marche et m'a bien aidé à relativiser, à me comprendre. Un récit avec un bon début et une belle fin, une écriture addictive, charmante. Un régal dont il ne faut pas se priver. Une très belle découverte qui fait du bien.



samedi 1 juillet 2017

Chronique : "Les lendemains avaient un goût de miel"

*** UNE TENDRE LECTURE ***


Auteur : Marlène Schiappa
Éditeur : Editions Charleston
Date de sortie : 16 juin 2017

Service Presse Éditeur

~ RÉSUMÉ ~
De retour de Milan où elle a réglé avec ses filles et ses deux sœurs la succession de leur arrière-grand-mère, Justine ne comprend pas. Alors que toute la famille croule sous le luxe, héritant de demeures magnifiques ou d’œuvres d'art inestimables, elle-même reçoit uniquement une vieille boîte en carton remplie de babioles et un carnet abîmé…
Elle plonge alors dans le passé de « Jolie Rose », de son enfance à la fin du XIXe siècle à ses fiançailles avec un
diplomate italien dont elle conserve précieusement la photo, en passant par le difficile retour des soldats en 1918… Les confidences posthumes de l'aïeule font étrangement écho à la propre vie de Justine.
Mais quel message Jolie Rose veut-elle lui transmettre ? Pourquoi une certaine ritournelle revient-elle sans cesse dans les lettres ? Et qui est ce mystérieux Lorenzo ?


~ MA CHRONIQUE ~

Un très agréable moment de lecture avec Justine et Jolie Rose.

Si j'ai trouvé quelques réflexions trop féministes à mon goût, je dois dire que je me suis laissée emporter très facilement dans ce récit doux et sucré. J'ai aimé cette alternance entre présent et passé, cette différence d'époque, qui au final reste très proche dans les cœurs et les sentiments de chacun.
J'ai adoré la jeunesse et la modernité des instants présents, très actuels et bien ancrés dans notre société (je pense au DAB notamment). J'ai apprécié aussi ce mélange des genres entre récit narratif et récit épistolaire. Le roman est bien structuré, cohérent. Il nous plonge dans une certaine nostalgie, une autre époque où rien n'était vraiment comme maintenant.

L'histoire de Jolie Rose m'a beaucoup émue. Elle est dure et simple, parfois cruelle et tout aussi tendre. C'est une femme vraie, authentique, non dénuée d'humour aussi dans ses lettres !
Justine est une femme de notre temps, active, mère. Ses répliques sont un véritable régal où j'ai beaucoup rit et les échanges avec ses sœurs...succulents !

Chaque personnage, secondaire ou principal, à son importance. Que ce soit les sœurs de Justine, l'intriguant Lorenzo ou les autres.

Page après page, le temps d'un voyage en train, vous allez vivre un récit tantôt bouleversant, tantôt léger, avec comme ligne de mire cet héritage si particulier de Jolie Rose, cet héritage qui apportera à Justine des réponses mais aussi un autre regard sur elle, sa vie, sur Jolie Rose.
Un voyage à travers les époques, à travers les coutumes, les codes.
Un voyage où l'amour, dans toutes ses formes, est omniprésent.

L'avant-propos de l'auteur est intéressant car il nous plonge dans la confusion quant à la vérité et l'origine de son roman. Vous verrez pourquoi.

La plume de Marlène Schiappa est fluide, légère, douce. Elle s'adapte à ses héroïnes, celles de maintenant et celles d'hier.
Une plume simple mais efficace qui vous procure des émotions et vous fait réfléchir à certaines situations.
Une plume basique qui sait retenir votre attention et qui ponctue ses lignes de quelques sourires et questions, ce qui donne du rythme au texte, un rythme doux, sincère.

En bref, un bon roman qui nous fait du bien, qui au fil des mots nous offre un suspens quant à cette fameuse boîte et les trésors qu'elle contient, des trésors qui peu à peu, au fur et à mesure de notre lecture, prennent tout leur sens, toutes leur saveur. 
Une fin un peu rapide mais très émouvante où tout s'éclaire et où le titre nous offre son origine.
Un très joli récit.
Un coup de cœur pour la couverture, sobre, délicate, nostalgique.



Chronique : "Ceux qui savent"

*** COUP DE CŒUR ***


Auteur : Julien Messemackers
Éditeur : Anne Carrière
Date de sortie : juin 2017

Service Presse Éditeur

~ RÉSUMÉ ~
Alexandre, jeune veuf au bout du rouleau, n'a qu'un seul espoir : celui de voir guérir sa fille, Hélène, atteinte d'une maladie orpheline depuis l'âge de 6 ans. Lorsque Frederick Stern, spécialiste des thérapies géniques, fait irruption dans leur vie en proposant de sauver l'adolescente, Alexandre croit à un miracle. À l'institut Stern, tout semble idyllique : Hélène suit un traitement révolutionnaire et découvre l'intensité du premier amour avec Simon, un jeune patient. Mais le rêve tourne vite au cauchemar quand Alexandre découvre les véritables agissements du scientifique, qui utilise sa fille comme cobaye. Alors qu'il cherche à prendre la fuite avec elle pour la protéger, Hélène lui impose de partir avec Simon. Sans autre choix que de les emmener tous les deux, le père va prendre tous les risques pour sauver sa fille mais il ignore encore le pire à venir...


~ MA CHRONIQUE ~

Un thriller haletant, passionnant, étonnant et bourré d'émotions. Un vrai coup de cœur.

Page après page j'ai été bluffée, horrifiée par l'histoire qui se déroulait sous mes yeux. Et, en même temps, j'ai été touchée par Alexandre, par sa malchance, par ce père si aimant pour sa fille, son trésor, son tout, par cet homme qui tentera l'impossible, qui tentera le diable et la mort pour la protéger, pour sa survie.
Hélène est une jeune fille mature, compréhensive, douce et très intelligente.

Ce que l'auteur nous propose est à la limite de l'imaginable...non, c'est même inimaginable ! Le récit est très bien mené, nous amenant pas à pas à cette vérité que nous attendons, que nous redoutons. Un récit très bien documenté aussi. L'auteur a réussi parfaitement à nous plonger dans son univers sans nous perdre ou nous noyer d'explications ennuyeuses.

Par l'espoir d'Alexandre, c'est toute sa vie et celle d'Hélène, mais pas que, qui vont être bouleversée à jamais. Danger, peur, complot, amour, pardon : c'est tout ceci qui va devenir leur quotidien. Un quotidien qui jonglera avec les doutes et les angoisses.

J'ai beaucoup aimé le personnage de Simon, son aplomb, sa clairvoyance, ses espoirs qui lui briseront littéralement le cœur, son amour pour Hélène, beau, sincère, pur, son adoration pour Alexandre, son extase dans sa découverte du monde qui l'entoure. Il m'a vraiment beaucoup touchée lorsqu'il a fait le douloureux apprentissage de la vie, de sa vie.

Des personnages principaux travaillés, avec du caractère, tout comme les personnages secondaires, qui vous toucheront ou vous glaceront le sang, mais qui ne vous laisseront pas insensibles. Je vous laisse tous les découvrir par vous-mêmes.

Nous avons ici un thriller qui côtoie les émotions en permanence, qui côtoie la mort, la vie. Un thriller époustouflant, unique et original. Le récit m'a émue et je dois vous avouer que certains passages m'ont fait pleurer. C'est un sentiment intense qui m'a envahie pour l'horreur découverte, pour le gâchis, pour la folie des hommes, pour l'espoir que tout finisse bien...mais rien ne peut peux finir intact.

La plume de l'auteur est addictive, parfaite. Un enchaînement de mots qui vous procurent pléthore de sensations. Une plume qui sait rythmer son texte tout en lui apportant une touche de douceur et d'amour, une petite pause qui fait du bien pour apaiser les cœurs et estomper l'horrible vérité.

Bref, un roman coup de cœur où nous voyons un père qui pour souhaiter un nouveau destin à sa fille va lui offrir bien malgré lui la tragédie et son premier amour. Un roman où le courage et la malchance vont de pair. J'ai été admirative d'Alexandre mais aussi d'Hélène, de cette force qu'ils ont pour tout subir, pour remonter la pente et surtout cette rage pour s'en sortir. 
L'auteur nous offre vraiment un superbe thriller avec un style addictif, bourré d'émotion. Captivant.
Bravo pour ce premier roman, réussi pour ma part.



Chronique : "Al Dorsey, le détective de Tahiti - Tome 2 : Lyao-ly"

*** SÉRIE COUP DE CŒUR ***

Auteur : Patrice Guirao
Éditeur : Au Vent des Iles
Date de sortie : juin 2017 (nouvelle édition)

~ RÉSUMÉ ~
D'aucuns pourraient penser que Tahiti est un pays de cocagne où l'on sirote des cocktails face à l'océan... Si vous demandez l'avis d'Al Dorsey, unique détective privé de l'île, il ne manquera pas de vous rire au nez ! Tout, sauf reposant, Tahiti ! Du moins pour lui... Dans le tome 2 de cette trilogie éponyme, notre privé retrouve la momie de sa petite amie manchote, Lyao-ly... Il va devoir exercer tout son flair pour remonter la piste des croyances ancestrales flirtant parfois avec le surnaturel et ramener sa bien-aimée à un aspect plus acceptable...


~ MA CHRONIQUE ~

Un excellent tome 2, une suite parfaite. Nous reprenons quelques temps après la fin du tome 1.

Ici, Al retrouve sa fiancée Lyao-li mais plus tout à fait elle-même. Il va devoir se surpasser pour la sauver, pour la retrouver, pour eux, pour son amour. Et dans le même temps une nouvelle affaire s'offre à lui.

J'ai beaucoup aimé ce tome car il a une atmosphère particulière, un peu mystique, magique. Nous découvrons ainsi un autre aspect de cette Polynésie que j'aime tant, ses croyances, ses lieux magiques, ses habitants accueillants, parfois particuliers, mais si attachants.

Page après page, nous sommes transportés au cœur de l'intrigue, au centre des rebondissements. Tout va crescendo et l'auteur réussi un beau tour de passe passe. Vous verrez pourquoi.

Nous retrouvons avec plaisir mamie Gyani et sa force tranquille, Toti, qui reste toujours une énigme et Sando, toujours aussi troublions, mais sur qui Al peut compter, un véritable ami.

La grande force de l'auteur réside dans sa plume et sa facilité à nous captiver. Son récit est un mélange d'humour et de choses plus profondes, plus réfléchies, de narration et de dialogues : un cocktail parfait pour nous ancrer à son histoire.

Ce que j'ai apprécié également ici c'est que nous découvrons un Al différent, plus émotif, plus confident sur ses sentiments envers Lyao-li. Un nouvel aspect de sa personnalité qui nous le rend encore plus attachant.

Les descriptions de la Polynésie, des différents endroits parcourus par Al sont énoncés merveilleusement bien, avec des détails sur les couleurs, les aspects, les odeurs, de telle sorte que nous avons l'impression réelle de nous y trouver.

L'histoire est prenante, bien menée, avec une fin surprenante et qui nous laisse présager une suite bien compliquée pour Al, mais surtout, qui nous plonge à nouveau dans un questionnement qui jusqu'ici c'était apaisé.

La plume de l'auteur est fluide, riche de mots et d'expressions Polynésiennes, riche de nuances. Un mélange de poésie et d'humour qui confère à ce texte une grande richesse au niveau des émotions et des ressentis. Une écriture parfois fragile, plus douce, qui fait ressortir toute l'intensité de ce que ressent le personnage principal. Un beau panel de sentiments et de réactions que nous offre ici Patrice Guirao. Il a vraiment un don pour nous conter ses histoires. Je suis devenue une grande fan de son écriture, mais aussi de son personnage Al, à la fois humain et si...réel.

En bref, un tome 2 encore meilleur, qui nous tient en haleine jusqu'au bout avec ses questionnements et ses rebondissements, une fin cliffhanger qui laisse présager une suite explosive et bien compliquée. Une suite qui nous offre aussi moult détails sur la personnalité d'Al, ses origines, la Polynésie. A chaque tome sa part de plus sur ses personnages.

Un coup de cœur aussi pour la couverture du roman. Tout comme le tome 1, je dis bravo à l'illustrateur car les illustrations sont justes superbes et représentent à merveille le passage concerné avec une petite touche de liberté en plus.



Chronique : "La rumeur"

#PALPITANT Auteur : Lesley Kara Éditeur : France Loisir (pour ma version) / éditions Les Escales Date de sortie : janvier 2020 (...