samedi 19 mai 2018

Chronique : "Sous l'emprise de l'héroïne"

*** EXCELLENT THRILLER ***



Auteur : Cédric Castagné
Éditeur : auto-édition
Date de sortie : 19 mai 2018

Service Presse Auteur

~ RÉSUMÉ ~
Matias, qui n’a plus parlé à sa sœur Eva depuis un an, espère que les fêtes de fin d’année leur offriront l’occasion de renouer le fil de leur histoire… Ugo, quadragénaire à la réputation sulfureuse, part en Amérique du Sud pour tenter de tourner la page de son sombre passé… Dans une France gangrenée par la drogue, un enquêteur est désigné pour s’attaquer au fléau et casser l’omerta qui règne dans certains quartiers… Des histoires sans liens évidents. Mais les choses ne sont pas toujours ce qu’elles semblent être. Saurez-vous trouver ce que cachent les apparences ?



~ MA CHRONIQUE ~

Une lecture addictive pour un récit original qui m'a tenu en haleine jusqu'au bout.

Ici, nous suivons plusieurs personnages dans leurs histoires personnelles, leur travail, leur vie. Un texte haletant qui vous entraîne dans son sillage, qui vous fait vous poser des questions. Les chapitres sont courts, donnant du rythme à notre lecture, une bonne cadence pour ne jamais s'ennuyer.
Le contexte est bien posé, une atmosphère sombre, tantôt oppressante, tantôt plus claire. Les descriptions sont excellentes et vous donnent l'impression d'être aux côtés de chacun des personnages, de ressentir leur angoisse, leur stress, leur peur et leur espérance.

Ce roman vous fera voyager, le temps de quelques chapitres, en Colombie. Une parenthèse pas si anodine...

Matias, Eva, Ugo, Tiago, François...ont tous un petit quelque chose qui vous touche par leur vie pas si simple, par les épreuves qu'ils ont vécues. Des personnages par moment surprenants, par d'autres détestables et incompréhensibles.
J'ai aimé ce que l'auteur a fait avec eux. En effet, ils ont une psychologie assez poussée, des pensées complexes. Ils savent réfléchir, ils sont intelligents et très au parfum de leurs responsabilités ainsi que des actes qu'ils commettent.
Page après page, vous découvrirez que leur destin, leur vie, sont entremêlés d'une façon ou d'une autre. J'ai été très surprise par certain lien, par la finalité des choses.

Un récit qui vous transportera en plein cœur d'une ville parasitée par la drogue, une ville où la politique et ses complots sont rois, un récit qui entrelace avec brio famille, amour, amitié.

Il est difficile de parler clairement d'un thriller sans en dévoiler l'intrigue. Donc je m’arrêterais ici pour l’histoire en elle-même.

J'aime bien les thriller car ils me procurent une sensation de vitesse, de course contre la montre pour connaitre la fin. Ils apportent de l'action, qu'elle soit physique ou psychologique, des retournements de situation, du danger...la mort. Et avec ce roman, j'ai retrouvé toutes ces sensations que j'apprécie tant, le tout combiné à une histoire originale, complexe, délicate, avec des personnages haut en couleur, présents à chaque page, bien encrés dans l'histoire et l'action, aux personnalités perspicaces et aux caractères bien trempés. Certains vous surprendrons fortement.

Un récit bien structuré qui suit un cheminement cohérent. Nous ne sommes pas perdus une seule fois.

La plume de l'auteur est franche, percutante, incisive, vous entraînant tête baissée dans son aventure tout en suspens. Les mots sont durs, justes, en total adéquation avec l'atmosphère et le style du roman. Vous sentez l'angoisse, la peur et tout le mystère qui entoure ce texte prenant.

En bref, un thriller excellent pour ma part, un très bon moment de lecture, d'évasion. Un récit captivant, surprenant, palpitant. Chapitre après chapitre, au fil des mots et des miettes d'indices, l'aventure qui s'écrit noir sur blanc sous nos yeux monte en puissance, en consistance, en questionnement, en révélation et la vérité, qui se dévoile peu à peu, tissant lentement sa toile, nous laisse pantois. L'intrigue est poussée jusqu'au bout, la vérité apparaissant dans le tout dernier chapitre. Un récit atypique porté par une plume exquise.




vendredi 18 mai 2018

Chronique : "Le chant de l'encre"

*** COUP DE CŒUR ***


Auteur : Anna Briac
Éditeur : auto-edition
Date de sortie : février 2018

Service Presse Auteur

~ RÉSUMÉ ~
Ce soir, le monde a basculé dans le cauchemar. Le voile d'illusion qui protège les hommes s'est déchiré et j'ai vu quelles créatures monstrueuses se dissimulent dans l'ombre. Ce soir, mes tatouages se sont réveillés : des ailes puissantes battent dans mon dos, et le tigre dessiné sur mon épaule se dresse désormais à mes côtés.
Accusée d’un meurtre sanglant et pourchassée par de mystérieux Veilleurs, je me lance dans une glaçante course contre la montre pour tenter de sauver ceux que j’aime. Et ce n’est pas le Traqueur ténébreux qu’on m’a imposé comme partenaire qui m’en empêchera.



~ MA CHRONIQUE ~

Beau coup de cœur pour ce roman atypique qui m'a subjuguée !

Cette romance paranormale est juste géniale. Ma lecture fut un vrai régal, pleine de surprise, de sourire, de tendresse, de peur.

Sigrid, personnage principale, est une jeune femme qui m'a touchée. J'ai aimé son caractère bien trempé qui cache une sensibilité toute tendre. Son humour et ses gaffes sont aussi sources de rire pour nous lecteurs, bien que parfois, pour elle, ce soit plus source de honte...
Cette jeune femme plonge à l'aveugle dans ce qui est son destin et son origine. Deux éléments que nous découvrons à ses côtés, en même temps qu'elle, au fur et à mesure des pages.
Le petit plus que j'ai adoré, ce sont ses tatouages. Des tatouages qui s'éveillent, se réveillent et protègent. Une idée tout a fait originale, très bien menée et expliquée par l'auteur. J'aime beaucoup cette idée car étant moi-même tatouée, cela a rendu mon imagination fertile quant à l'animation de mes propres tatouages !

Nous plongeons dans un univers complètement fou, ignoré des humains. Un univers détaillé où l'auteur n'oubli pas de nous offrir des sensations à la lecture de ce monde, des sensations multiples, telles que les odeurs, les sons, les paysages, la température des atmosphères lors de certaines scènes.
Page après page, ce sont des combats qui vous attendent, une course contre la montre pour la survie d'un frère que l'on aime, des sacrifices pour arriver jusqu'au bout, des personnages loufoques, des personnages attachants, émouvants. Une peur parfois qui vous prend aux tripes et ne vous quitte plus.

En même temps que Sigrid, nous faisons la connaissance de Lucas, homme froid, mystérieux, puissant. J'ai adoré sa personnalité faites de nuances, de perspicacité, de courage et de force. Un caractère détaché et hautain qui cache un cœur en or et une sensibilité à fleur de peau. Homme de mystère qui nous cache encore, j'en suis sûre, bien des secrets. Quelques bribes de sa vie nous sont dévoilés et ces instants, partagés avec Sigrid, sont assez magiques, un peu comme une victoire sur le cœur de cet homme.
Entre ces deux protagonistes, c'est une alchimie évidente qui existe, un accord parfait, malgré les dissonances de leurs joutes verbales, assez exquises, d'ailleurs. Un destin qui me souffle que rien n'est fini, que tout va commencer entre eux. J'espère donc une suite Madame l'Auteure !

Dès les premières pages vous êtes happés dans l'histoire, envoûtés par l'univers qui s'y dévoile et complètement ensorcelés par le développement que prend le texte, par la vérité qui se profile, miette à miette, par le destin de Sigrid, ses vraies origines et tout ce que cela engendre. 
Beaucoup d'action chapitre après chapitre, des scènes de combat épiques, bien décrites. Quelques instants tendres, délicats, de douces confessions, vous feront craquer. Et si l'amour est bien présent, il reste cependant en arrière plan, comme un espoir auquel se rattacher, une récompense quand l'enfer aura fini de se déchaîner, un amour tout en filigrane mais bien ancré, tout en subtilité et délicatesse.

La plume de l'auteur est succulente. Elle allie avec doigté humour et gravité.
Sa plume, tantôt délicate, tantôt franche, provoque moult émotions, des émotions en yo-yo, des émotions vives qui vous caresse l’âme, qui vous serre le cœur ou bien l’encense de joie et d'amour.
Une plume faite de sensation, de sentiment, vivante, vibrante, humaine.

En bref, un excellent coup de cœur pour un roman que j'ai adoré. L'univers est atypique, l'histoire palpitante, les personnages hypnotisant à souhait, de l'action juste ce qu'il faut, de l'amour bien dosé, de l'humour comme je l'aime, de la répartie, de la douceur, de la violence... un RÉGAL !
La couverture est sublime et colle parfaitement à l'ambiance du texte, à ce qu'il dégage, et que dire de cette fin... whaou... à quand une suite ?




mardi 15 mai 2018

Chronique : "Au-dessus des nuages"

*** COUP DE CŒUR ***


Auteur : David Mansac
Éditeur : Coeur de Lune
Date de sortie : mars 2018

Service Presse Maison d'Edition

~ RÉSUMÉ ~
Dans les vallées profondes ou sur les hauts plateaux, là où la forêt tropicale côtoie les tumultueux torrents de montagne, le jeune Jefferson Campbell se lance sur les traces de son passé. À bord d’un avion biplan, hérité de la Première Guerre mondiale, ou à pied sur d’étroits sentiers vertigineux, il parcourt le cœur du Pérou, où les traditions religieuses se mêlent aux ombres des dieux et des esprits séculaires, à la faveur d’obscurs mystères, de profonds secrets. Au cours de son périple, il rencontre Gabriel, un paysan péruvien beau et étrange à la fois, qu’il a le sentiment de connaître à l’avance. Mais qui est donc ce garçon fort et volontaire, si attirant au premier regard ?



~ MA CHRONIQUE ~

Ce roman fut pour moi un véritable bonheur tant au niveau de l'histoire que des personnages, ou de l’univers, du décor majestueux que l'auteur offre à son récit.

La couverture est magnifique et le titre impeccable, en total adéquation avec le texte.

Ici, nous suivons Jefferson sur les traces de ce qu'il est, de ses origines, sur les traces de ce père disparut, de ce frère manquant. Son périple ne sera pas de tout repos et lui réserve grand nombre de surprises. Le danger ne sera jamais bien loin...tout comme ses cauchemars, souvenirs d'une guerre ignoble, difficile et brutale. D'ailleurs, le roman débute sur une scène de guerre assez époustouflante, car j'ai eu l'impression d'y être, d'être à ses côtés et vivre ce terrible drame avec lui.

Page après page, nous plongeons au cœur d'une faune et d'une flore totalement époustouflante, verdoyante, faite de beauté et de magie. Le Pérou, à travers les yeux de Jefferson et les mots de l'auteur, devient un lieu mystique, empreint d'un je ne sais quoi qui vous transcende et vous transporte loin, très loin... bien au-dessus des nuages.
L'histoire, au fur et à mesure, prend de l’ampleur, de la consistance, nous dévoilant tant de secrets, de vérités, qui parfois font mal. Cette histoire, c'est aussi la rencontre de deux hommes, Jefferson et Gabriel, qui vont apprendre à se connaitre à travers ce sentiment de déjà se connaitre, de cette impression d'un passé, ou d'une illusion, commune. Ces deux hommes m'ont complètement captivée, dès leur première rencontre, car nous sentons avec force et conviction que leur histoire est puissante, intemporel et importante.

Beaucoup de rebondissements viennent compléter le passé et le destin de Jefferson, donnant ainsi au texte du rythme. La construction du récit est bonne, bien équilibrée et le cheminement juste et cohérent. De très belles descriptions de scènes de vol vous en mettent plein les yeux et l'environnement vous plonge en plein cœur d'un voyage majestueux. Un texte qui vous réserve bien des surprises !

Ce que j'ai particulièrement adoré dans ce roman, c'est toute la spiritualité qu'il dégage, ce sentiment de flotter, ce côté un peu mystique qui vous enveloppe pour ne plus vous quitter. Chaque page vous offre son lot de mystère, de questionnement et cette force qui vous happe, dès le départ, pour vous emmener toujours plus haut, toujours plus loin.

La plume de l'auteur est tout simplement sublime. Elle est imagée, fluide. Une plume qui transmet pléthore d'émotions et de sensations. Une plume qui vous fait atteindre un haut niveau de ressentis et de sentiments, vous transportant jusqu'à la passion, voir jusqu'à la déraison. Un océan de frissons et de bouleversements qui vous touche l'âme tant la beauté des mots est singulière, en adéquation parfaite avec le texte, les personnages et ce lieu mystique que nous offre l'auteur. 
J'ai été totalement et irrémédiablement charmée par la plume de David Mansac, par ses mots, si justes, si empreint de spiritualité, de poésie, de beauté... ses mots, qui ensemble, confèrent au récit ce petit supplément d'âme que j'affectionne tant.

En vérité, ce roman ne se raconte pas, il se lit, il se vit, il se ressent.

En bref, un sublime roman qui vous transporte très loin, dans une quête de ses origines, dans un pays à la fois mystique, sauvage et saisissant, avec deux beaux personnages. Une histoire poétique et fascinante où l'amour, tout en filigrane et délicatesse, nous envoûte de son chant lyrique qui résonne par delà les montagnes et les plaines de ce Pérou si mystérieux.




lundi 14 mai 2018

Chronique : "Le silence des damnés"

*** ÉMOUVANT COUP DE CŒUR ***


Auteur : Alec Ace
Éditeur : MOR publication
Date de sortie : 27 avril 2018

Service Presse Auteur

~ RÉSUMÉ ~
Au crépuscule de sa vie, Johannes Heigel décide de mettre de l'ordre dans ses affaires. Son passé semble bien loin, et pourtant le fil de ses souvenirs va le ramener à Saint-Jean, dans la France occupée de 1941. 
Commence alors le récit de sa jeunesse nazie et son existence de soldat allemand, partagé entre exaltation et désillusions, durant l’une des périodes les plus sombres de l’Histoire. 
Il revient notamment sur sa relation sulfureuse avec Maximilian Ritter, plus taboue et condamnable à toute autre, à une époque où devoir et secret ne font pas bon ménage. 
Johannes aura-t-il le temps de faire la paix avec lui-même, avant d’entamer son dernier voyage… ?


~ MA CHRONIQUE ~

Ce roman est tout simplement sublime. Dès le départ j'ai senti que ce récit allait me toucher profondément. Et bien, je ne me suis pas trompée !

Ici, nous devenons en quelque sorte la mémoire de Johannes et, en même temps, les témoins silencieux de son passé, de son amour éternel envers celui qui fera aussi bien vibrer votre cœur que l’écœurer. Johannes est un homme mystérieux qui vous réservera des surprises jusqu'au mot fin. Un homme tout en retenue et "bougonnerie", mais aussi un homme juste, gentil et loyal.

Ce que j'ai apprécié dans ce texte, c'est que l'auteur nous raconte une histoire entre hommes pendant la guerre, réalité interdite, mais surtout, chose plutôt originale, pour ma part en tout cas, c'est que cela soit uniquement du point de vue Allemand. Oui, pour une fois, nous sommes au centre de cette armée Allemande, cette armée terrifiante, rude, austère. Au cœur de ces hommes pour qui nous en venons à compatir. J'ai trouvé que l'auteur s'en sortait très bien dans ses descriptions, les lieux, les attitudes, les atmosphères... un très beau travail de recherches, ce qui confère une vraie réalité à ce roman.

Page après page, j'ai aimé me plonger dans ce journal intime, en quelque sorte, de Johannes, un texte poignant qui retrace avec justesse et pudeur, mais aussi avec dureté et toute la cruauté de cette époque, de cette jeunesse nazie, de cette existence de soldat Allemand, comment il a rencontré Maximilian, qui était-il pour lui et comment en sont-ils arrivés là où ils en sont arrivés. De très beaux instants entre ces deux personnages, qui vous feront trembler de peur, de tendresse. 
Johannes m'a beaucoup émue à travers ses mots et ses pensées, mais aussi à travers cette timidité quand l'instant tant souhaité arrive. 
Vous verrez aussi comment les liens qui l'unisse à sa famille sont forts et respectueux, particulièrement la relation avec son fils.

Pour moi cette histoire est à lire pour en ressentir toute la force, la cruauté et la beauté du texte, de ses personnages. Texte extrêmement bien écrit, et qui, sans prendre partie ou quoi que ce soit, arrive juste à nous exposer une histoire d'amour et d'amitié dans un contexte terrible, et surtout, arrive à nous attendrir et nous émouvoir pour deux...barbares... monstres... bourreaux, juste par leurs ressentis, leurs pensées, leurs vérités... leur vie d'hommes et de soldat, tout simplement.

La plume de l'auteur est magnifique et pleinement exploitée. Une plume qui vous fait naviguer en eaux agitées, surfer sur la vague des émotions, dans toutes leurs nuances, qui vous fait pleurer, renifler. Une plume qui vous fait frémir, comme une pluie d'été. Une plume qui sait utiliser les bons mots pour vous faire goûter au plaisir de la lecture et tout ce qu'elle peut vous apporter comme sensations. Une plume qui confère une réalité telle, qu'elle vous effraie et vous rassure à la fois.

Et cette fin... juste terriblement sublime. Tout autant que la couverture (ou le titre) qui prend tout son sens à la fin du récit.

En bref, un émouvant coup de cœur pour ce roman, que je ne vais pas hésité à me prendre en papier. Une lecture terminée avec beaucoup d'émotions, de regrets aussi pour chaque personnage de cette histoire, un profond sentiment de gâchis mais aussi de compassion, voir une sorte d'admiration pour les moments passés de et entre Johannes et Maximilian. 
Une très belle histoire, qui m'a tirée les larmes, qui m'a plongée dans une période très dure et parfois ignoble. Le tout raconté avec un entremêlement de pudeur et de violence, autant dans les sentiments que dans les actes.

A découvrir absolument.




Chronique : "La rumeur"

#PALPITANT Auteur : Lesley Kara Éditeur : France Loisir (pour ma version) / éditions Les Escales Date de sortie : janvier 2020 (...