mercredi 29 mars 2017

Chronique "Al Dorsey - Le détective de Tahiti - Tome 1 : Crois-le" de Patrice Guirao

*** UN VRAI RÉGAL ***



Auteur : Patrice Guirao
Editeur : Au Vent des Iles

Résumé :
Ça sent le monoï, la transpiration, le sel de la mer, le frangipanier enveloppé dans du papier gas-oil. Ça respire la gouille d'un Eden d'aujourd'hui. Du pur jus de polar mitonné au poisson cru. Ça décoiffe les soutanes au paradis des bons pères. On marche sur le corail pilé sans savoir où on met les pieds ! Normal, c'est Al Dorsey qui nous y emmène. Al " the " Détective des tropiques. Les photos de trois jeunes gens prétendument disparus sur un voilier, un cahier d'écolier, deux gourmettes, un louis d'or, un opinel, des dettes par dessus la tête et une valise qui aurait dû rester là où elle était. Voilà avec quoi Al Dorsey va plonger bien malgré lui dans les secrets de personnages hors du commun et explorer les couloirs d'un passé extraordinaire qui refait surface et lui pète à la gueule comme une bulle de savon.



~ MA CHRONIQUE ~

Ce roman est un vrai régal ! 

Ce polar tahitien vous permet de vous évader dans une autre culture, dans un autre Pays, très peu utilisé, avec un texte rythmé, qui a du mordant, un humour incommensurable et un suspens qui fonctionne.

Ici, nous faisons la connaissance d'Al Dorsey, détective un peu désabusé de Tahiti, dans un bureau un peu miteux. Il attend une affaire et quand celle-ci se présente, sa vie va s'en trouver toute chamboulée. Nous suivons alors ce personnage peu conventionnel dans un périple où les embûches et les "emmerdes" s’accumulent, un vrai sac de nœuds qu'il aura bien du mal à défaire.

Je vous laisse découvrir par vous-même l'essence même de l'intrigue, son histoire palpitante et cette fin qui m'a littéralement mise sur les fesses, car il faut dire que je ne m'y attendais pas du tout !

Au fil des pages, de cette enquête policière qui prend des proportions gigantesque et sème le danger à chaque découverte, vous découvrirez une description de Tahiti, aussi drôle que réaliste, de ses personnages et de tout un paysage tout aussi beau que ragoutant.

J'ai beaucoup aimé les personnages construit par l'auteur, ils ont tous un petit quelque chose qui vous touche ou vous fait sourire. A travers leurs descriptions, nous découvrons des personnes humaines avec une identité propre. Des descriptions à la fois précises et abstraites qui impriment une réelle image dans notre cerveau, qui nous donnent l'impression d'être aux côtés d'Al et de voir exactement ce que lui voit en chacun.
Le personnage de Toti est assez atypique. Il est intriguant, roublard, il est partout. Si au premier abord il parait fragile, rappe et un peu simple, vous verrez qu'il n'en est rien. Il m'a touchée à un certain passage. Je vous laisse vous en faire votre propre opinion.
Un personnage qui m'a complètement subjuguée et séduite, c'est Gyanie, la mère d'Al. Elle a toutes les caractéristiques d'une mère, et bien plus encore. Sa philosophie de vie est parfois comme un rêve, cependant, lors de ma lecture, je me suis laissée embarquer avec elle, bercée par ses mots, rêver à adapter sa vision à la mienne, que la sienne devienne mienne. Une personne exceptionnelle qui nous intrigue par ses connaissances autant spirituelles qu'amicales.
Lyao-ly, la compagne d'Al Dorsey, que l'on voit très peu dans ce tome, bien que sa présence dans la tête d'Al soit omniprésente, nous fait autant rire qu'elle nous surprend. Avec Baldwin, ils forment un sacré duo : à vous de la découvrir !
Ensuite, nous avons Sando, le meilleur ami d'Al et policier. Un homme intelligent, malgré la non aide de ses collègues, compatissant et un peu lourd parfois. Car ce Monsieur adooooore faire des jeux de mots avec son ami Al.
Bref, tout un panel de personnages secondaires qui font partie intégrante du récit, l'enrichissent et le rendent tout en nuances.

La plume de l'auteur est maîtrisée, fluide, entraînante. Elle vous charme par ses envolées lyriques, qui arrivent comme ça, d'un coup, en plein milieu d'une situation comique. C'est ce mélange que j'ai énormément apprécié dans la plume de l'auteur, cet entremêlement de simplicité et de prose, un ensemble qui confère au texte une lecture agréable et vous procure des émotions. Car oui, j'en ai eu des émotions ! Des drôles, des tendres, des surprenantes.
Le respect de l'accent, avec les "r" roulés, est excellent et ajoute à la réalité.
Au fil des pages, l'auteur réussi à nous étonner avec son personnage principal. Ses facettes nous sont dévoilées petit à petit, ses sentiments profonds distillés avec soin et intelligence.

Ce roman policier est une vraie réussite pour ma part. Un texte original dans un lieu rare et peu connu qui nous ait montré dans sa vérité, dans son jus, tout comme les acteurs qui composent le récit.

La couverture est très belle et représente bien le texte. J'aime beaucoup.

En bref un récit addictif, passionnant, imprégné de l'ambiance de la Polynésie et de sa nonchalance caractéristique. 
Le suspens est constant, les rebondissements permanents, les personnages attachants et bien décrits. Al est une personne dont j'ai beaucoup apprécié le caractère et ses réflexions à la fois comiques et poétiques : une dualité dans la plume de l'auteur qui est juste un régal. 
Mon petit plus personnel : j'ai voyagé en Polynésie et il fut très agréable de ne pas arriver en terre inconnue, de reconnaître certains endroits et de voir à quel point l'auteur décrit parfaitement cette île, aussi bien dans sa beauté que dans sa pauvreté.
Mon deuxième petit plus personnel : j'ai eu la chance de rencontrer l'auteur cette année à Livres Paris : il est génial et ce fut un réel plaisir que de discuter avec, ne serais-ce que quelques minutes...faut dire que le Monsieur était très demandé !


vendredi 24 mars 2017

Chronique "Le Temps Volé" de Chloé Duval

*** COUP DE CŒUR ***



Auteur : Chloé Duval
Editeur : Milady - Collection EMMA
Sortie  : mars 2015

Résumé :
La lettre d'un inconnu peut-elle changer votre vie ? 
Flavie, auteure de romans d'amour et fleur bleue dans l'âme, ne peut qu'être conquise, quand elle reçoit un jour une missive mystérieuse, accompagnée des excuses de la poste pour... les quarante-trois ans de retard.
Qui étaient donc cette Amélie et cet anonyme désespéré de la convaincre de tout quitter pour vivre avec lui ?
Bouleversée, Flavie brûle de les réunir, si longtemps après, et part en quête d'une aventure surgie du passé qu'elle espère faire renaître de ses cendres, au coeur de la Bretagne et de ses légendes.
Malgré les embûches, elle est bien décidée à obtenir son happy end.



~ MA CHRONIQUE ~

C'est un véritable coup de cœur pour ce roman qui m'a totalement bouleversée. L'émotion fleuri à chaque page, dans chaque mot, pour mieux vous habiter et vous faire vibrer au rythme de la quête de Flavie.

Cette quête, qu'elle entreprend par envie, par son côté fleur bleue et par réelle curiosité, va lui apporter bien plus que ce qu'elle avait envisagé et chambouler sa vie, dans tous les sens du terme.

Flavie est une jeune femme éblouissante. J'ai tout aimé dans son caractère : sa gentillesse, son empathie, sa douceur, ses divagations incessantes, son envie de faire bien et surtout cette détermination sans faille qu'elle arbore avec dévotion et sincérité. J'ai aimé son métier, sa passion, son tricot, ses amies et ce rapport très fort qu'elle entretient avec son père.

Les personnages secondaires sont terriblement humains et apportent une âme supplémentaire au texte, ce petit truc qui fait que ceux-ci font partie intégrante de l'histoire, ils la font exister, respirer et ainsi en deviennent des acteurs indispensables.

Vous verrez que le décor est très bien posé. Il y a tout un environnement, des habitudes quotidiennes, une vie créée autour de chaque personnage.

Ce roman est une véritable ode à l'amour et à l'espoir. L'espoir qu'il faut toujours garder au fond de soi, un espoir qui efface les regrets, un espoir qui gonfle les cœurs, un espoir qui offre l'avenir. 
Un roman qui m'a littéralement envoûtée et captivée. Il m'a transportée mot après mot dans un récit emprunt de nostalgie, de beauté, d'amitié, d'amour.
L’honnêteté et la vérité sont des points forts de ce texte. Ils transparaissent dans chaque parole, chaque paysage.

C'est un véritable voyage que vous procure "Le Temps Volé". Un voyage au fond des âmes, un voyage dans le temps, les souvenirs, un voyage au cœur de la Bretagne, de ses légendes, un voyage où l’amour bercera chaque instant de sa douceur et de sa force.

Ce roman se ressent, se déguste. Il faut en lire chaque phrase pour s'imprégner de l'ambiance angélique qu'il dégage et en absorber toute la saveur.

La fin est magistrale.

La plume de l'auteur est fluide, régulière. Elle nous transporte dans un maelstrom d'émotions intenses et omniprésentes.
La façon dont Chloé DUVAL fait parler son héroïne est très bien faite, avec une pointe d'humour, de rêve et d'auto-dérision.
La description des paysages, l'exposé des légendes et le flot imaginaire sans borne de Flavie sont tout simplement sublimes, tout comme la mise en oeuvre et l'évolution de l'histoire d'amour.
Il y a un bon équilibre entre la narration et les dialogues. On ne s'ennui pas une seule fois. C'est un texte assez addictif, très bien écrit, détaillé, sans longueur, avec des mots toujours justes, précis, là où il faut. Une plume simple et somme toute banale qui réussi, avec brio, par de belles alliances de mots à nous provoquer une réelle émotion, quelle qu'elle soit.

Bref, un roman magnifique. Le genre d'histoire qui me touche profondément, qui fait vibrer mon petit cœur de romantique et me fait rêver les yeux ouverts.
Un texte très émouvant avec des personnages attachants et touchants. Une couverture idéale et un titre...parfait ! Vous verrez pourquoi, il ne pouvait pas être mieux !
C'est beau, c'est tendre...un coup de cœur.
Merci Chloé DUVAL pour ce sublime roman qui a réussi à me tirer une petite larme. Merci pour toutes ces sensations et ces émotions qui ont fait tressaillir mon cœur et mon âme le temps de quelques heures.

Je vous conseille ce livre très délicat, très savoureux, qui saura, j'en suis sûre, vous réchauffer le cœur et vous donner la foi et l'espoir.



lundi 20 mars 2017

Chronique "Histoire d'aimer MM - Tome 3 : Poussières de rêve" de Thémys Eridine


Auteur : Thémys Eridine
Editeur : auto-édition
Sortie  : 20 mars 2017

Service Presse Auteur

Résumé :

Kenzo, 24 ans, est archiviste dans une société de jouets anciens. Un matin il se réveille en réalisant qu'il a fait un rêve étrange : il s'était retrouvé dans un lit en compagnie de Romain Lafont, le fils de son patron. Les nuits se succédant, il comprend à travers ses rêves qu'il vit une idylle avec cet homme alors qu'il n'est pas gay et ne le côtoie pas en dehors de l'entreprise. Et c'est perdu entre deux réalités qu'il va peu à peu tomber amoureux d'un Romain totalement différent... Romain, 29 ans, rejoint l'équipe de son père le temps qu'Amandine, sa sœur et PDG de l'entreprise, termine son congé parental. Loin d'en être ravi, il est toutefois surpris chaque fois qu'il croise l'archiviste. Il est persuadé de l'avoir déjà rencontré des années plus tôt, mais cela est impossible parce que Kenzo n'avait pas vieilli... 
Si vous n'avez pas lu Eleven T1 et Neuf mois, vous ne comprendrez pas les bonus, toutefois l'histoire en elle-même peut se lire seule.





~ MA CHRONIQUE ~

J'ai beaucoup apprécié cette lecture où nous faisons la connaissance de Kenzo et Romain, de la naissance de leur couple. Cette histoire se passe en parallèle de celle d'"Eleven", c'est-à-dire le tome 1. Nous retrouvons d'ailleurs tous les protagonistes rencontrés dans celui-ci.

Cette histoire, c'est un peu le rêve et la réalité qui se rencontre, un songe qui devient réalité. Un rêve qui donne du réconfort, le rêve d'un homme idéal duquel on tombe amoureux, le rêve d'une vie heureuse.

Kenzo et Romain sont deux personnages très attachants. Nous les découvrons avec leurs fêlures, leurs blessures. 
Kenzo est une personne timide, assez solitaire, retranché dans son monde, ne souhaitant pas se faire remarquer.
Romain est une personne aux premiers abords froide, cependant, page après page, nous le découvrons sous un tout autre angle.
Ils m'ont émue et touchée. Leur relation est atypique, belle, tendre. Elle prend son temps, elle se pose les bonnes questions, elle ose. 

Il y a une petite touche d'humour bienvenue aussi.

Ce récit est très doux mais ne manque certainement pas de rythme. Les rêves nous sont dévoilés, et je dois dire que c'était appréciable. Nous avions l'impression de vivre deux histoires parallèles. 
Ce texte, c'est aussi un peu une histoire de famille, avec beaucoup de révélation, une histoire de légende, une belle légende, romantique à souhait, mais qui peut vite devenir terrible suivant l'utilisation faite. D'ailleurs Romain en saura quelque chose.

Les personnages secondaires, que je connaissais déjà, apportent certains éléments aux questions que l'on pouvait se poser dans le premier tome. J'ai apprécié de les voir sous un autre angle eux aussi.

Je vous laisse découvrir par vous-même ce roman qui mélange surnaturel et réalité, entremêlées à la perfection d'ailleurs ! C'est une histoire qui se lit, elle ne se raconte pas.

La plume de l’auteur est fluide, savoureuse, envoûtante et très addictive. Elle a su faire de ses personnages des personnes attachantes aux caractères bien définis. Avec ses mots, justes, précis, elle m'a transportée dans de belles situations dont je n'ai eu aucun mal à m'imaginer, avec des paysages et des descriptions fantastiques, qui ajoutent du mystère et du romantisme à cette relation entre Romain et Kenzo.
Les émotions ont été présentes, je les ai ressenti. Donc, pari gagné pour moi ! 

Bref, une excellente lecture qui a su me charmer de par ses personnages et son histoire originale, tout du moins pour moi. 
J'ai franchement beaucoup aimé ce mélange de rêve et réalité (je me répète d'ailleurs !), une chose que j'aimerai bien vivre une fois, ça doit être magique...mais assez effrayant tout de même ! D'ailleurs les réactions et sentiments de Kenzo et Romain sont tout à fait bien retranscrits à ce niveau. Nous comprenons chaque pensée, chaque geste, chaque action. 
Un roman qui vous entraîne dans une belle histoire d'amour, un peu féerique pour ma part, avec tout ce que j'aime : un peu de tristesse, beaucoup d'amour et une touche d'humour.

Pour les bonus de fin, ce sont tous des personnages que nous rencontrons dans "Eleven". Il vaut mieux avoir lu ce dernier pour les comprendre.

Dans le premier "Rien n'est acquis", nous faisons la connaissance d'Anton, personnage atypique et ô combien intéressant, mais très tourmenté. Bon petit bonus d'introduction pour son personnage quelque peu...brisé.

Dans le second bonus, nous retrouvons Cédric et Jérôme, les personnages principaux de "Neuf mois" aux prises avec les petits-enfants. Beaucoup d'humour, mais aussi une réflexion sur l'avenir de leur couple et leur priorité.

Ensuite, nous avons droit à un petit bonus de "Poussières de rêve" intitulé "Le collier perdu de Kenzo" : un régal ! Et je ne vous en dirai pas plus ;-)

Enfin, l'auteur nous offre un tome 3,5 nommé "Le temps d'une vie" : il nous raconte la rencontre et  la construction du couple Anton / Zacharie (le frère de Véronica, qui travaille pour Romain). Ce court texte m'a beaucoup émue, je l'ai trouvé même poignant, que ce soit dans l'histoire personnelle de chaque personnage ou dans la difficulté qu'ils ont pour se trouver et se dévoiler. Beaucoup de rebondissements et de surprises aussi dans ces quelques lignes. Une émotion très forte qui m'a serrée le cœur et le bonheur d'un accomplissement à la fin. Bref : génial !

Je dis bravo à l'auteur pour sa série, car elle réussi à entremêler tous les personnages et les histoires propres à chacun à la perfection, tout en gardant une cohérence et surtout une originalité individuelle à chaque récit.




dimanche 19 mars 2017

Chronique "Glam', blog d'une stagiaire" de Virginie PLATEL

*** COUP DE CŒUR ***




Auteur : Virginie PLATEL
Editeur : Editions EDB
Sortie  : 1er mars 2017

Résumé :

28 ans, fraîchement larguée sur les marches de l'autel, de retour dans sa chambre d'ado chez ses parents et sans emploi malgré ses nombreux diplômes, Alyson fait le point et panique.
En désespoir de cause, elle signe pour le poste que lui propose le webzine féminin le plus en vogue du moment.
Stagiaire ? Elle ? Dans cet univers fait de stress et paillettes où les journalistes sont aussi piquantes que leurs talons aiguilles, Alyson n'a pas d'autre choix que se fondre dans la faune de la rédaction. Et quand on a Lou Sherman comme patronne, votre capacité d'adaptation en milieu hostile peut vous sauver la vie.
Suivez Alyson au fil de son blog-exutoire et découvrez l'envers du décor de Glam' comme vous ne l'avez jamais vu.




~ MA CHRONIQUE ~

Un véritable coup de cœur pour ce roman pas comme les autres qui vous plonge avec modernité et fraîcheur dans le blog d'Alyson, stagiaire malgré elle.

Page après page nous découvrons l'expérience d'Alyson en tant que stagiaire, ses réflexions, ses anecdotes. Le résumé se suffit à lui-même pour vous dire exactement de quoi il s'agit dans ce livre.

J'ai beaucoup aimé ma lecture car elle était légère, mais pas que. En effet, à travers les paroles d'Alyson, ses expériences au sein du webzine, elle nous assène quelques vérités qui font du bien et qui donnent matière à réflexion. Tout comme sa malheureuse aventure avec son ex qui laissera des traces chez Alyson, notamment sur sa confiance en soi.

J'ai trouvé génial et très intelligent la construction du roman. Celui-ci est exactement comme si vous lisiez un blog, avec ses articles, ses vidéos, et bien sûr ses commentaires ! Tout y est, parfaitement retranscrit, et c'est un régal car cela donne en plus une bonne rythmique au texte.

Glam' c'est vraiment un webzine déjanté, tout comme les personnes qui y travaille. Vous allez halluciner devant les reparties de chacune, vous allez grincer des dents devant l'attitude de la patronne, qui vous fait bien rire aussi, elle est tout en contradiction d'ailleurs. Vous allez être déstabilisée, tout comme Alyson, devant l'attitude d'Ethan, et aussi charmée je pense.
Nous vivons au rythme du blog d'Alyson, au rythme des jours où elle s'épanche avec sincérité et dérision sur les coulisses de Glam'. 
A travers les épreuves et surprises qu'elle vit, nous voyons l'envers du décor pour les stagiaires, leur condition et comment ils sont exploités. 
De situations humiliantes en situations cocasses, elle ne nous épargne rien.

Au milieu de tout ce capharnaüm, elle nous relate également les aléas de son cœur. Ses espoirs, ses envies, ses déceptions. Un trait plus doux dans un monde de stress. Une petite pointe d'amour, plus tendre, plus romantique. Mais là encore, certaines situations sont assez délectables : nous avons l'impression qu'Alyson a un peu la poisse ! 
Le tout est savamment bien entremêlé à l'histoire de son job. J'ai adoré cette petite romance qui joue à cache cache, qui se frôle, qui s’évite, qui se cherche, qui espère, qui se trouve. 

Alyson ne nous cache rien non plus de sa relation avec ses parents. Et oui, les parents....même à l'âge adulte nous restons leur bébé, ils souhaitent le meilleur pour nous. Vous verrez que ceux d'Alyson ne déroge pas à la règle.

Ce roman est une vraie bouffée de chaleur et un vrai bonheur d'humour, et cela fait un bien fou. Chaque personnage à sa personnalité propre, avec ses défauts, ses qualités. Chaque répartie est succulente, sarcastique. Un peu un monde de fou.
Cependant, malgré ses réticences du départ, Alyson mettra un point d'honneur a donner le meilleur d'elle-même dans ce job inattendu, testant tout ce qu'on lui demande, subissant les assauts de sa patronne, améliorant chaque jour sa plume à travers son blog.

La plume de l'auteur est fluide, addictive. Une plume moderne, enjouée, incisive, pleine d'humour, de jeux de mots. Une plume qui sait aussi se faire plus douce, plus tendre. Une plume qui vous raconte avec simplicité les états d'âme d'une jeune femme moderne, des états d'âme parfois très réalistes où chacun chacune peut se retrouver, se deviner, s'identifier. 
L'émotion est présente, que ce soit la joie, le rire ou l'indignation. D'une manière ou d'une autre, vous ne resterez pas indifférent au quotidien d'Alyson, à son expérience enrichissante au sein de ce webzine complètement décalé !

La couverture du roman est superbe ! Elle claque !

La fin du livre est géniale, j'ai adoré, une conclusion parfaite à toute cette aventure hors du commun.

Bref, j'ai eu un coup de cœur pour ce roman, pour sa construction vraiment parfaite, pour les confidences d'Alyson, en aparté, avec sa meilleure amie, pour son histoire avec Ethan, pour tout ce qu'elle vit au sein de son stage. Un coup de cœur pour tous les personnages qui composent ce récit. Un coup de cœur pour l'humour, pour l'écriture, pour ces petites scénettes qui donnent du rythme. Un coup de cœur pour cette impression que l'on a de suivre réellement Alyson dans son aventure, de dialoguer avec elle (on se sent vraiment impliquée).

Un coup de cœur général pour ce roman qui réuni l'amour, l'amitié et l'humour. 

A lire sans modération.



mercredi 15 mars 2017

Chronique "Pour lui" de Jeremy Henry


*** ÉMOTIONS & INTENSITÉ ***



Auteur : Jeremy Henry
Editeur : auto-édition
Sortie  : 15 mars 2017

Service Presse Auteur

Résumé :
1 - Marc & Hugo
Hugo est en rupture sociale et familiale. Comment pourrait-il s’assumer alors qu’il a grandi dans un milieu où ce qu’il est ne devrait jamais exister ?
Dans un acte autodestructeur, il est sauvé in extremis par Marc, un médecin qui passait par là durant son jogging. Comment redonner goût à la vie à un jeune homme qui a perdu tout espoir ? C’est la question que Marc ne cessera de se poser afin de sauver Hugo dont il est tombé sous le charme.
Voici l’histoire d’un jeune adulte amer et d’un trentenaire qui ne baisse jamais les bras et conserve son humour.
2- Stan & Thomas
Marc n'a pas encore réglé les comptes de son histoire familiale. Il en est de même avec la fratrie d'Hugo et Thomas. Ce tome raconte l'histoire du couple de ce dernier et Stan. Qu'adviendra-t-il de leur relation maintenant qu'il connait la vérité ?



~ MA CHRONIQUE ~

PARTIE 1 : Marc & Hugo - COUP DE CŒUR

Cette première partie est tout simplement magnifique. J'ai beaucoup aimé, j'ai ressenti énormément d'émotions et ça, pour moi, c'est essentiel.

Marc & Hugo c'est une rencontre inattendue et improbable. La rencontre du jour et de la nuit. Dès les premières pages, je me suis sentie happée, transportée par le tourbillon émotionnel que m'a infligée Hugo, par ses phrases dévastatrices, ses phrases qui vous arrache le cœur et vous comprime la poitrine.

La vision de Marc sur Hugo la toute première fois qu'il le voit m'a émue. C'était si...romantique, presque irréel.

Le résumé se suffit à lui-même pour vous raconter l'essentiel de ce court texte.
L'ensemble est bien traité, l'environnement bien défini, très très peu de fautes donc agréable à lire. La construction du texte est intéressante, car nous voyons bien l'évolution de chacun des protagonistes au fil des mois. L'auteur va à l'essentiel à chaque chapitre, ne nous inondant pas de descriptions futiles, ceci donnant un impact supplémentaire au ressenti que l'on peut avoir sur ce qui se passe dans la tête et le cœur d'Hugo et Marc.

Marc est un homme patient, déterminé, très gentil. Il se battra pour Hugo, pour le faire se sentir à nouveau vivant, libre, épanoui, heureux. Il va en baver et encaisser bien des brimades, des mots durs de la part d'Hugo.
Il va aussi devoir conjuguer avec un ami d'Hugo envahissant, son père et la famille d'Hugo. Vous verrez mais rien n'est jamais simple, et surtout, tout est à construire.

Hugo est un jeune homme au bord de la rupture émotionnelle, sociale et physique. Il a tellement vécu dans le déni et dans les paroles qui lui ont été inculquées, qu'il a bien du mal à parler pour lui-même. Il veut se libérer de tout ce qui l'opprime, l’oppresse, l’empêche de respirer et de vivre. Il veut mourir, coûte que coûte. Sa déchéance au niveau de son dénigrement est vraiment terrifiante à lire.
L'arrivée de Marc dans sa vie va, pas à pas, changer la donne.

Ce texte, il faut le lire pour en ressentir toutes les émotions qu'il dégage, cette puissance dans la force de destruction d'Hugo, dans sa rage à se détruire. C'est terrible et poignant. Marc viendra alléger tout ceci avec son humour parfois...douteux, mais aussi avec ses phrases chocs, ses directives pour faire réagir Hugo. C'est une très belle relation qui naît de la douleur et qui s'offre à nos yeux. Il y aura des hauts, des bas, des difficultés. Il y aura cette confiance pas facile à offrir, ni à gagner, cet abandon, pas facile à donner.

La plume de l'auteur est magnifiquement brutale, dure, qui sait se faire douce, tendre, et parfois bien taquine. Les mots employés par Jeremy Henry s'adaptent idéalement à son récit, il trouve toujours les bons mots pour exprimer ce que son personnage veut nous adresser, nous faire comprendre. Les scènes d'amour sont tantôt abruptes, sauvages, tantôt très romantiques, très tendres,  initiatiques. C'est beau, c'est chaud, c'est sensuel.

Les personnages secondaires s’intègrent à l'histoire, ils ne font pas seulement potiches. Ils ont chacun leur rôle et chacun nous dévoilera sa face cachée, son caractère. Sans aucun doute, ils vous feront réagir. A vous de voir de quelles façons !

Bref, une nouvelle que j'ai adoré, une nouvelle qui va en s'épanouissant, tout comme nos personnages, une nouvelle qui vous fera passer par pas mal d'états émotionnels, où il y a quelques rebondissements, de la douleur, de la tristesse, mais aussi de l'amour, beaucoup d'amour, un espoir fou, un être qui s'éveille à la vie et qui nous le rend poignant, un autre qui nous tire son admiration pour sa patience et tout ce qu'il fait. 
Cette première partie est un coup de cœur pour moi car elle m'a fait trembler, souffrir tout en m'apportant de l'humour, de l'espoir, du réconfort et de l'amour, un bel amour sincère et fort, de celui qui réussi à tout surpasser. Un coup de cœur pour Hugo et Marc aussi que j'ai adoré pour tout ce qu'ils sont, ce qu'ils font.
Une histoire qui vous montre que parfois la vie vous fait des cadeaux qu'il faut savoir saisir et vous envoi vers la bonne personne, une personne qui vous aidera, qui vous aimera. Une personne qui vous ranime le corps, l'âme, le cœur, une personne avec qui vous souhaitez devenir un tout.


PARTIE 2 : Stan & Thomas

Dans cette histoire, si l'acceptation de soi est le point commun avec le premier récit, cet état va se développer d'une manière toute différente, un peu moins dure, mais tout aussi émouvante.

Stan et Thomas, c'est une évidence, une évidence qui va devenir toute autre lors de certaines révélations. La colère, le rejet, le désespoir et la déchéance morale sont partie prenante ici. Thomas est poignant dans son ressenti propre, dans ses réflexions, dans cette évidence et ce besoin qui lui font un électrochoc.
Thomas est un homme conditionné par sa jeunesse, par ce qu'on lui a inculqué et répété inlassablement. Petit à petit il se rendra compte de tout le temps perdu, de tout le gâchis causé par son état d'esprit.
Stan est un jeune homme très gentil, un homme qui se sacrifie lui-même pour l'amour de sa vie. Cependant, il va devoir trancher et être ferme.

J'ai beaucoup aimé avoir la continuité de l'histoire d'Hugo et Marc, intimement entremêlée à celle de Stan et Thomas. Certaines révélations vont venir bouleversée un peu la vie de Marc, ainsi que celle d'Hugo, tout en la rendant meilleure.
Nous voyons toute l''évolution d'Hugo dans ce texte, ce qu'il est devenu, ou plutôt ce qu'il a retrouvé grâce à Marc, à son amour inconditionnel, sa patience et sa gentillesse.

Nous abordons également un peu le milieu du sport et cela n'est pas toujours évident lorsque l'on se découvre et ose être ce que nous sommes.

La plume de l'auteur est fluide, très émotive, empreinte d'une complicité et d'une confiance sans faille. Les mots, percutants, vous entraîne encore une fois dans un maelstrom d'émotions. L'humour est très présent ici et apporte une touche de légèreté bienvenue tout en nous montrant l'indéniable lien de complicité et d'amitié qui existe entre Stan et Thomas.

Je ne vais pas trop m'étaler sur ce texte pour ne rien dévoiler des deux histoires, juste vous dire que j'ai adoré la relation entre Stan et Thomas, une relation virile, forte qui trouvera son bonheur après la douleur et le choc des révélations, des vérités. Ils sont tous les deux d'une sincérité bouleversante.


EN GÉNÉRAL :

Dans sa globalité ce roman m'a beaucoup émue. J'ai été conquise par les personnages, leur histoire très dure, leurs émotions à fleur de peau.
La construction du livre est parfaite car si les deux histoires sont séparées, elles sont la continuité l'une de l'autre, en parfaite complémentarité.
Certains trouveront peut-être que la relation entre ces couples est rapide,  que cela manque de détails ou de profondeur ; mais pas pour moi. Pour moi, l'auteur est allé à l'essentiel, s’attardant essentiellement sur la douleur et le ressenti profond de chaque personnage, surtout ceux dont l'affirmation de soi était un enjeu. Il est allé piocher dans l'âme de chacun pour nous montrer toute l'étendue des dégâts et la déchirure qu'un déni et des paroles moralisatrices peuvent provoquer.
Il est allé droit au but dans les événements qui jalonnent la vie de ces deux couples, dans les secrets dévoilés, les relations familiale, fraternelle et d'amitié.
Quelques scènes bonus viennent s’immiscer dans le roman, des scènes toutes mignonnes et que j'ai apprécié.
Des chapitres courts qui donnent du rythme et très très peu de fautes confèrent au texte une lecture agréable et fluide.
Les ressentis et les émotions que m'ont procurée ce roman sont tout simplement fabuleuses et c'est ça qui prime pour moi dans une lecture. La plume de l'auteur a vraiment été magnifique sur cette retranscription des sentiments, quels qu'ils soient.

Très bon choix de titre.

Si vous souhaitez passer un excellent moment, je vous conseille ce livre qui est tout en dualité, en puissance émotionnelle, avec une pointe d'humour parfaite. Des personnages très attachants, poignants, qui vous feront vibrer, trembler et sauront, d'une manière ou d'une autre, conquérir votre cœur. Un beau message transparaît aussi en filigrane tout au long du roman : à vous de le découvrir !




dimanche 12 mars 2017

Chronique : "Cyël"

*** ÉNORME COUP DE CŒUR ***


Auteur : Nathalie Marie
Editeur : Mix Editions
Sortie  : réédition juillet 2019


~ Résumé ~
Après avoir repris connaissance dans un endroit inconnu, Samaël, seul, démuni et totalement perdu, n'a d'autre choix que d'avancer droit devant lui, jusqu'à tomber de fatigue. Lorsqu'il se réveille une seconde fois, l'étranger face auquel il se retrouve lui apprend que la Terre a été dévastée ; la Nature s'est rebellée et a tout détruit. C'est dans ce monde chaotique, entourés de quelques survivants, qu'ils vont tenter de rénover le village de Cyprian, l'homme qui l'a accueilli ; là que Samaël va devoir se révéler et se construire.



~ MA CHRONIQUE ~

Un roman qui m'a plu dès le départ, dès les premières pages, dès les avant avant-propos, avant-propos, qu'il faut bien lire d'ailleurs, un roman qui m'a offert un énorme coup de cœur pour tout ce qu'il représente, tout ce qu'il dégage, pour ses personnages.

J'ai passé un excellent moment de lecture. L'histoire est magnifique, originale, surprenante. Un très beau post-apocalyptique dont j'ai apprécie la construction du texte, un ton intimiste, une façon de rendre le lecteur très proche du narrateur, de vivre avec lui son voyage, ses émotions exacerbées et ainsi se les approprier réellement.

Page après page, nous découvrons l'étonnante aventure dont est victime Samaël. Une aventure dans un monde de désolation qui changera sa vie à jamais. Une aventure qui va le faire évoluer, se remettre en question, lui faire voir les choses différemment et surtout une aventure qui va le révéler à lui-même, le faire vivre, se construire, tout simplement.

Sa vraie personnalité va prendre vie au contact des autres personnes qu'ils va côtoyer et à travers cette nouvelle terre qu'il va découvrir. Il va devoir s'adapter, apprendre à vivre en harmonie avec les autres. Cette communauté décrite à travers ses yeux est une poignée de gens qui se soutiennent, qui acceptent les différences, qui font avec ce qu'ils ont, qui essaient d'améliorer leurs conditions de vie, qui veulent survivre et se reconstruire une Terre, un lieu, une vie.

Samaël, au-delà de l'horreur vécue à son réveil, posera ses yeux sur Cyprian, son sauveur. Ces deux-là sont très attachants, ils ressentiront des sentiments forts, ambigus, se poseront des questions. Mais avant tout, c'est une très belle amitié qui s’instaure et se construit au fil des jours, au fil du temps qui passe. Leurs sentiments évolueront lentement, au rythme de leurs conversations, de leurs expéditions, de la découverte de l'un et de l'autre. Un amour qui prend forme doucement pour devenir puissant, beau. Je vous laisse découvrir ceci par vous-même.

Cyprian est un homme avec une belle âme. Avec les yeux de Samaël, nous le découvrons calme, posé, déterminé. Un homme qui osera ce que son cœur lui dictera.
Tous deux se complètent à merveille. Ils sont complices, ils rient, se chamaillent.

L'univers créé par l'auteur est très riche, dense, et surtout, il est très bien décrit, très bien expliqué. Un monde dévasté, un monde à reconstruire. Rien ne sera facile et tous les protagonistes mettront la main à la pâte pour s'en sortir, pour leur confort, pour leur futur. Bien sûr, vous verrez que quelques personnes ne pensent pas comme eux et ils auront des difficultés à affronter, des choses sombres qui feront basculer Samaël dans un état de défense absolu, un état qui le rendra fébrile, un état qui peut tout faire basculer.

Chaque personnage qui compose ce roman est une personne à part entière, ils font partie intégrante de ce nouveau monde, mai ils sont aussi présents aux côtés de Samaël pour le guider, l'aider dans ses questionnements, ses doutes et ses peurs.

Rien ne sera facile. Pour personne. Il y aura des problèmes à affronter, des événements à surmonter, des joies pures, vraies, grâce à l’accomplissement, au dépassement de soi, la volonté de chacun. L'amour entre Samaël et Cyprian est parfaitement entremêlé au récit et aux actions qu'il s'y passe. C'est un ensemble parfait où les mystères, qui viennent de-ci de-là, révèlent les instincts, où la force de chacun accompli des miracles. 

J'ai vraiment été transportée par ce texte, il m'a envoûtée ! J'ai aimé chaque page, chaque phrase, chaque réflexion qui vous pousse à vous questionner également. J'ai adoré la construction du texte, si intime, si précieuse, j'ai aimé la narration parfois drôle, parfois surréaliste, parfois tendre, parfois très émouvante. Samaël et Cyprian sont dans mon cœur, je les aime pour tout ce qu'ils sont, pour leur caractère si différent mais si complémentaire, pour l'amour qu'ils se portent, pour leur confiance, leur générosité, leur volonté.

Nathalie Marie m'a surprise avec ce registre, mais je dois dire que je lui dis bravo car ce roman est tout simplement sublime.
Sa plume est délicate, belle, fluide, parfois audacieuse, toujours juste dans son contexte et ce qu'elle veut exprimer, elle vous transporte avec facilité et engouement dans un monde sombre, un monde à reconstruire où tous espère la lumière au bout du labeur, où ils faut se serrer les coudes, un monde noir sous un ciel bleu.
Une plume qui transcende les sentiments, les rend beaux, vrais. Des sentiments que j'ai ressenti indubitablement, que j'ai vécu avec Samaël, au plus profond de mon être. C'est doux, c'est fort, c'est dur, c'est puissant. Au milieu de tout cet amour, de toute cette force mystique, il a y des traits d'humour, des instants légers de joie, de partage. Des instants très noirs aussi, qui verront cette communauté malmenée.

La fin du roman est tout simplement sublime. Elle est l'aboutissement de cette histoire, de cette reconstruction. J'ai vraiment apprécié ces dernières pages car elles concluent parfaitement l'histoire de Samaël, de Cyprian, de Cyël. Cela m'a émue.

Bref, je ne sais plus quoi dire pour vous inciter à lire ce roman, et désolée si je me suis répétée. 
Je finirai donc en disant que c'est un immense coup de cœur, un récit comme je les affectionne, un récit que je relirai avec grand plaisir, un récit qui ne vous laissera pas indifférent.
















Chronique de "Les Lauriers de la vengeance" de Chris Verhoest

*** UNE PLUME PARFAITE ***



Auteur : Chris Verhoest
Editeur : Editions ALEXAN
Sortie  : février 2017 (réédition)

Résumé :
« C’est mon histoire. Celle d’une vengeance. De ma vengeance. » Juin 1680. Orphelin trouvé sur le parvis d’une église, Lannig est parvenu à se jouer de ce triste départ dans la vie en travaillant dans une auberge de St Cloud. Un jour, des nobles ivres font irruption, saccagent l’établissement, tuent la personne la plus chère à son cœur et brûlent tout. Lannig parvient à s’enfuir et se retrouve sous la protection d’Armand de Torquemart, l’un des mignons du frère du roi. Armand l’emmène au château de St Cloud. Lannig sait que les assassins sont là, quelque part. Le danger est partout, entre les intrigues, les manipulations et les luttes de pouvoir. Lannig rencontre l’inquiétant chevalier de Lorraine, l’amant de Monsieur, frère du roi, mais aussi Louis de Vermandois, dont il tombe éperdument amoureux. Ce fils bâtard du roi Soleil, si beau, n’est pourtant pas le préféré de son père, qui le délaisse. La passion emporte Lannig et Louis. Jusqu’à ce que sa vengeance rattrape Lannig, au cours d’une cérémonie secrète. Réussira-t-il à prendre sa revanche, ou bien se retournera-t-elle contre Lannig et celui qu’il aime tellement ? 



~ MA CHRONIQUE ~

Un excellent roman historique qui nous transporte à l'époque du Roi Soleil et qui m'a captivée dès son prologue.

Nous suivons le jeune Lannig dans sa vie, une vie triste et belle à la fois, une vie pas évidente à mener pour son époque. Il côtoiera le malheur, le bonheur, la duperie, l’écœurement, l'espoir et l'amour sous toutes ses formes.

Lannig est un personnage attachant pour lequel notre cœur va palpiter au rythme des épreuves qui l'attendent. Dans son malheur, il aura la chance de croiser la route d'Armand qui lui ouvrira des portes insoupçonnées, une chance pour sa vengeance, mais surtout, ce que va lui offrir Armand c'est un réconfort bienvenu, un avenir et une amitié inconditionnelle. Armand est vraiment une belle personne.

Un jour, Lannig croisera le regard de Louis. Coup de foudre. Amour. Passion.
Cependant, dans cette époque particulière, ils devront se démettre de leur naïveté et accepter certaines choses. Nous n'avons pas toujours le choix, et ce choix imposé fait parfois saigner le cœur. Ils l'apprendront à leurs dépends, à leur soif de vengeance et de reconnaissance.

Page après page, l'auteur nous offre les dessous d'une époque faite de débauche, de décadence, de plaisirs charnels, de manigances, de complots. Des droits et des passe-droits.

Mots après mots, mon cœur s'est serré, j'ai trouvé Lannig et Louis très dignes, très déterminés.
Nous comprenons le besoin de Louis, cette envie de reconnaissance et ce q'il fera pour y parvenir quand il pensera enfin la toucher du bout des doigts.
Nous comprenons aussi Lannig et son besoin de vengeance, cette envie de faire disparaître les bourreaux.
Mais tout ceci se retournera contre eux, un engrenage dans lequel ils se perdront un peu.
Certains aspects de leur psychologie sont très bien décrits, très bien retranscrits.

Les personnages secondaires font partie intégrante de ce récit, ils sont une nécessité. À travers leur rôle nous comprenons mieux le fonctionnement d'une cour, de ce que cela implique et ce qu'il s'y passe. L'auteur a fait un excellent travail là-dessus, ainsi que sur ces personnages secondaires, tout en leur offrant une consistance, une âme, bonne ou mauvaise, mais qui vous interpellera d'une manière ou d'une autre.

La plume de l'auteur est un vrai régal, elle est totalement adaptée à l'époque du roman, et je dis bravo !
C'est une plume fluide, osée, douce, posée. Elle vous entraîne dans un univers prenant riche, vous procure des sensations et un bon nombre d'émotions : de la peine, de l’espoir, de la joie, de l'écœurement.
Elle décrit à merveille les scènes charnelles, sans jamais tomber dans l'obscène ou le vulgaire....surtout vu l'époque et ce que l'on découvre ! Et quand sa plume nous offre celles de Louis et Lannig, nous sentons bien la différence dans l'expression des ressentis, dans le ton qui devient plus sensuel, plus amoureux.

J'ai trouvé la fin magnifique même si elle apporte aussi de la tristesse.

Bref, un très bon roman dans une époque difficile, où le choix n'est pas la liberté, une histoire d'amour très belle et très dure à la fois qui devra surmonter bien des défis et qui devra se faire confiance.

La couverture est parfaite pour ce roman. Très jolie.



Popular Posts

Chronique : "Bora Bora's Bitches - Tome 3"

Auteur : Jacinthe Canet Éditeur : autoédition Date de sortie : juillet 2019 ~ RESUME ~ Chère Licorne-journal, on dit que « ...

 
Mateiva Passion Lecture Blogger Template by Ipietoon Blogger Template