samedi 7 septembre 2019

Chronique : "Dîner à Montréal"

*** COUP DE COEUR ***


Auteur : Philippe Besson
Éditeur : éditions Julliard
Date de sortie : mai 2019


~ RESUME ~
Ils se sont aimés, à l'âge des possibles, puis quittés, sans réelle explication. Dix-huit ans plus tard, ils se croisent, presque par hasard, à Montréal. Qui sont-ils devenus ? Qu'ont-ils fait de leur jeunesse et de leurs promesses ? Sont-ils heureux, aujourd'hui, avec la personne qui partage désormais leur vie ?
Le temps d'un dîner de retrouvailles – à quatre – chaque mot, chaque regard, chaque geste est scruté, pesé, interprété. Tout remonte à la surface : les non-dits, les regrets, la course du temps, mais aussi l'espérance et les fantômes du désir.
À leurs risques et périls.



~ MA CHRONIQUE ~

Encore une fois sous le charme de la plume de Philippe Besson avec cette suite à "UN CERTAIN PAUL DARRIGRAND", suite parfaite qui nous montre, dû aux années écoulées surement, une autre vision de cette relation particulière entre Philippe et Paul.

Cette fois, une plume un peu moins poétique, un peu plus tranchante, plus incisive… finalement en total adéquation avec les sentiments ressentis par nos protagonistes lors de ce dîner très spécial.

J'ai adoré ce roman qui nous raconte, le temps d'un dîner, les retrouvailles avec Paul. Ce texte nous offre une autre perspective de ce qu'a pu être cette relation, peut-être trop fantasmée, et ce, vu par nos deux protagonistes. Une vision plus étoffée, plus réfléchi, après 20 ans, après la vie qui a continué, qui a changé, tout comme les envies et les besoins.

Ici, nous retrouvons donc Philippe et Paul dans un dîner à quatre, un dîner aussi désagréable que fascinant. Il est drôle de voir les 4 personnages interagir entre eux. Isabelle, toujours fidèle à elle-même, mais surtout, toujours un peu cette peur au fond d'elle de perdre Paul, et tout ses privilèges  avec... et Antoine, l'ami de Philippe, un ami que j'ai beaucoup apprécié pour sa justesse, sa jeunesse, sa fougue et surtout sa vision très réaliste de cette relation qu'il entrevoit entre Philippe, Paul et Isabelle. Il a toujours le mot qui fait mouche, la question pertinente et surtout cette faculté à deviner qu'il faut un peu d'intimité entre Paul et Philippe pour tout clarifier, pour expliquer, pour pardonner et en garder un beau souvenir. Ces apartés entre Philippe et Paul que nous offre Antoine sont un régal. Si aux départs elles peuvent paraître en retenues, en indécisions, elles deviennent vite indispensables et surtout libératrices d'un fardeau, d'un secret, de paroles pour délier la vérité, les sentiments, les questions.

Une biographie reste toujours difficile à interpréter, à analyser, car au final c'est l'homme que l'on juge, que l'on blesse ou encense. Une biographie vous donne un sentiment de voyeurisme mais aussi une sorte de complicité avec l'auteur, un peu de lui, de son âme, de son cœur.
Ici, la plume de Philippe Besson ne transcende pas les mots, elle devient les mots, elle devient l'humeur, le sentiment, la sensation. Tranchante, parfois dure, mais teintée d'une vérité en rapport avec ses sentiments. Du doux, du piquant, du poétique (très peu), du cru : un beau cocktail pour une envie de lire renouvelée à chaque page.

Ce roman nous offre aussi la vision que peut avoir l'auteur de lui-même comme une sorte de manque de confiance, un sentiment de mal-être, et ceci malgré les années, malgré les amours, malgré les corps.

En bref, un grand bravo à l'auteur pour avoir réussi à faire de ce roman de 191 pages un plaisir et tout cela juste avec un dîner. Une sorte de huit clos où nous sentons la gêne, le faux-semblant, le pédant, la sincérité peut-être, mais surtout une décortication des paroles, des gestes, des regards. Et l'amour, toujours.




Chronique "On s'est aimés comme on se quitte"

*** EXCELLENT MOMENT ***


Auteur : Charlie Wat
Éditeur : auto-édition
Date de sortie : juillet 2019


Service Presse Auteur



~ RESUME ~
Denis, 45 ans, est un homme triste. Englué dans ses problèmes de travail, ne sachant plus communiquer ni avec son fils ni avec son père, il voit son existence lui glisser entre les doigts.
Mais quand il apprend par inadvertance que son ex femme doit en épouser un autre dans trois jours à l’autre bout de la France, il refuse de laisser passer sa chance et s'embarque pour un improbable voyage.
Un périple au bout duquel il pourrait bien trouver autre chose que ce qu’il cherchait.




~ MA CHRONIQUE ~


Ce roman est un fabuleux voyage émotionnel fait de rebonds, de vagues, de douceur, de chaleur et de turbulences.


Prendre la route avec Denis, c'est s'assurer qu'au bout du chemin la vie vous paraitra plus belle et plus limpide. Ce road-trip auquel nous prenons part nous plonge en plein cœur d'une famille imparfaite, un peu cassée, un peu abîmée.
Denis, son fils Ludo et son père François, nous offre un instant familiale fort en émotions. En effet, ces trois jours pour Denis vont lui paraitre les plus longs et les plus intenses de sa vie.


A travers la route qui se dessine devant lui, Denis va apprendre beaucoup sur lui-même, sur son fils et cette relation perdue avec son père, cette relation quelque peu trompeuse.
Page après page, les cœurs vont s'ouvrir, les paroles se libérées, la vérité se dessiner.
Les rencontres faites au fil du chemin sinueux leur apporteront beaucoup, leur ouvriront de nouvelles perspectives sur eux, sur ce but, sur ces relations qui les lient.
C'est en quelque sorte un voyage initiatique où le but ne sera pas forcément celui espéré, cependant il vaudra bien plus que tout l'or du monde.


J'ai aimé me plonger au cœur de cette relation intime entre père et fils, entrevoir leurs faiblesses, leurs blessures, tout cet amour qui les bouffe sans savoir comment s'en servir, tous ces doutes, ces peurs qui les assaillent, qui les entrainent au fond, leur apporte le silence, la rancœur.


Au fil de la route, les réflexions s'enchainent, les révélations aussi, la surprise, l'amour, la peur… C'est émouvant, c'est drôle aussi, car nos protagonistes ne manquent ni de facéties, ni d'humour et ni de mauvaise foi !!


Ici, le sujet est la relation de couple, la séparation, mais au-delà de ceci, c'est surtout la relation d'un père avec son fils et d'un fils avec son père. C'est bien écrit, prenant, addictif. Des péripéties en pagailles, des rebondissements mais surtout cette détermination à aller jusqu'au bout, se surpasser pour ne pas abandonner même quand parfois l'espoir n'est plus là, quand tout semble se mettre en travers de votre route.
Les personnages ont tous ce petit quelque chose qui vous sert le cœur, qui vous touche. Ils paraissent si… réels !


La plume de Charlie Wat a se mélange de fantaisie et d'émotion qui vous touche à chaque fois, à chaque mot. La plume est fluide, créatrice d'émotions, sous toutes ses formes. Doux, piquant, chaleureux.


En bref, j'ai adoré ce roman qui change, qui vous embarque à travers un voyage plein de chaleur, plein d'émotion et surtout à travers le chemin du cœur, celui qui vous fera ouvrir les yeux sur votre famille, ce qu'elle représente, ce que vous avez raté, pas vu, pas fait l'effort et surtout sur ce que vous désirez plus que tout pour enfin vivre en paix et complet. Denis va en faire l'expérience, et si douloureuse soit-elle parfois, le résultat sera bien au-delà de cette douleur.




dimanche 1 septembre 2019

Chronique : "La Seconde Rébellion"

*** UNIVERS RICHE ET COMPLEXE ***


Auteur : Jeremy Henry
Éditeur : auto-édition
Date de sortie : 31 août 2019

Service Presse Auteur


~ RÉSUMÉ ~

Quand Damien est arbitrairement envoyé en mission chez les humains, il ne se doute pas de l’importance de celle-ci ni qu’une nouvelle guerre contre des rebelles à la fois anges et démons est sur le point d’éclater.
Le fils de Lucifer devra embrasser un destin auquel l’éternité ne l’avait pas préparé, aussi bien en tant que prince, qu’en tant que démon incarnant la luxure. L’amour croisera son chemin dans de drôles de circonstances, et il devra opérer des choix, non seulement pour lui mais pour tout le monde. 
S’ils veulent vaincre, Les Enfers et le Paradis seront forcés de s’allier et combattre ensemble, mettant toute forme de vie en péril, y compris les humains.




~ MA CHRONIQUE ~

Un très bon roman qui nous ouvre une nouvelle perspective et une suite, en quelque sorte, des deux tomes de "Vers la 4ème Extinction", univers rassemblé sous le titre de série LE CRÉATEUR.
Je précise qu'il n'est pas du tout obligatoire d'avoir lu "Vers la 4ème Extinction" avant pour la compréhension de celui-ci.

Ici, nous découvrons l'Enfer et le Paradis, nous découvrons le fils de Lucifer, Damien, face à son destin, face à l’inattendu, face à la guerre, face aux choix, face à l'amour. Un amour aussi brutal qu'imprévu, aussi doux que funeste.

Page après page nous sommes plongés dans un univers complexe, riche en révélations, en informations. Il faut bien suivre pour ne pas perdre le fil, pour savourer chaque détail, chaque plan que l'auteur a fomenté dans son esprit et nous retranscrit ici avec passion et cohérence.
Les descriptions concernant les Enfers et le Paradis, tout autant que les autres dimensions, sont bien fournies avec cette sensation d'imaginer l’environnement complètement et de nous y trouver en même temps que nous avançons dans notre lecture.

Damien et Luciano sont deux personnages attachants, avec une complicité sans égal, bravant la sentence pour vivre leur amour, bravant la peur pour accomplir leur funeste mission avec bravoure et acharnement. Ils sont deux êtres très intelligents nous réservant bien des surprises dans leurs tactiques de combats, dans les plans échafaudés.
Leurs pères sont aussi énigmatiques qu'attachés à eux.
C'est une très belle histoire d'amour, de respect, de famille et de destin. Avec un petit point sur notre environnement et tout ce qui touche notre planète. Très subtil et bien amené.

Le roman se lit très vite, l'action et le suspens s’enchaînent, le brin d'humour est un régal, les combats sont un peu survolés mais restent cohérents dans le contexte de l'histoire et les personnages secondaires font leur part du marché, ils complètent à merveille.

Miettes à miettes tout se met en place, nous amenant peu à peu vers la vérité, vers ce destin choisi pour Damien, Lucifer, Michel et Luciano par le Créateur, par son esprit retords et parfois conciliant.

Il y a tant à raconter qu'il vaut mieux lire et découvrir par vous -même ce texte assez bluffant tant par son originalité que par sa complexité.

La plume de l'auteur se révèle encore une fois à la hauteur, maniant les mots et les situations pour nous provoquer moult émotions. Les larmes ont parfois surgie...
Une plume qui vous embarque rapidement avec elle en plein cœur de ce récit tortueux où l'amour et l'action sont entremêlés de facon homogène et parfaite.

En bref, un très bon moment avec des personnages complexes, un univers riche, une histoire à suspens et danger, de la tristesse aussi, un brin d’humour et un amour aussi inattendu que beau. Des protagonistes attachants, de l'émotion, du danger, de l'action. Un bon cocktail pour vous faire passer un excellent instant de lecture qui vous fera partir dans des contrées splendides.




Chronique : "La rumeur"

#PALPITANT Auteur : Lesley Kara Éditeur : France Loisir (pour ma version) / éditions Les Escales Date de sortie : janvier 2020 (...