dimanche 31 juillet 2016

Chronique de "Déploie tes ailes - Tome 2 : Le loser amoureux" de Rose Darcy

*** SAGA COUP DE CŒUR ***




Auteur : Rose Darcy
Editeur : MxM Bookmark
Sortie : 29 juillet 2016

Résumé :
Dylan est un ange timide et maladroit. Derrière son apparence de loser se cache le cœur d’un homme qui cherche sa place Là-Haut. Son manque de confiance en lui l’amène à enchaîner les gaffes, jusqu’à faire craquer son boss qui décide de passer à l’action. Dylan se retrouve alors entre les pattes de deux anges pervers et très... enthousiastes, qui ont pour mission de l’aider à déployer ses ailes. 
Sur le chemin de l’acceptation, Dylan va se découvrir et explorer ses sentiments à l’égard d’un certain ange qui lui occupe l’esprit... Bastien. Surtout, il va apprendre à s’aimer un peu plus, à s’ouvrir aux autres, même s’ils sont foldingues sur les bords. Ce qu’il va trouver au bout de la route, le jeune Cupidon n’osait en rêver. 
Il suffit parfois d’un sourire pour changer une vie...



~ MON AVIS ~

Dans ce second volume, nous suivons l'aventure angélique de Dylan. Dylan est un jeune ailé tout attendrissant. Il m'a fait craquer avec son allure vieillotte, sa gaucherie, ses yaois et sa timidité maladive.
Manquant grandement de confiance en lui, Eros décide de l'aider et lui attribue notre Jasper et notre Cameron pour mener à bien cette mission. Quel plaisir de retrouver nos deux pervers ! Et je peux vous dire que je n'ai pas été déçue : ils sont toujours aussi craquants, aussi drôles et plus amoureux que jamais. Leurs échanges, toujours aussi piquants, font mouche à chaque fois, et vous arrache de beaux sourires. Jude, un autre ange, fait aussi son apparition pour leur prêter main forte. Cet ange est très doux, très tactile, et ne manque en aucun cas d'humour, participant volontiers aux joutes verbales de Jasper et Cameron.

Dylan, qui aura du mal à accepter cette aide au départ, va vite s'attacher à nos trois zigotos.
Dylan m'a touché dans sa façon d'être, de se percevoir. Il se sent invisible, insignifiant. Et avec son maudit cœur qui bat pour un certain Bastien, et bien, il est encore plus dépité.

Vous verrez au court de ce tome l'évolution de Dylan, cette confiance qu'il apprend à acquérir, pas à pas, marche après marche. Vous serez surprit par Bastien, un ange un peu fou, très possessif et quelque peu mystérieux dans sa façon d'être.

La plume de l’auteur est fluide, douce, vous entraîne avec bonheur à Nirvana, au cœur de la vie mouvementée de ces anges que l'on aime tant, que l'on découvre un peu plus et auxquels on s'attache.
Les émotions sont au rendez-vous, certes l'humour est très présent, mais la tristesse et la désolation vous serreront le cœur par la détresse et la douleur de Dylan face à ses camarades, à ce qu'il subi. Les mots de Rose Darcy sonnent justes, ils sont doux, légers, puissants dans leurs significations et tellement sincères. J'ai été séduite par Dylan, sa pudeur à s'ouvrir à l'amour, à sa façon timide d'explorer, de palper. J'ai été séduite par Bastien, par ses paroles, sa façon d'être, de protéger, de revendiquer.

Bref, je vous laisse découvrir par vous-même ce tome 2 qui vous comblera tout autant que le premier. C'est une belle suite dans le couple Jasper / Cameron, et une jolie découverte des personnages de Dylan et Bastien, sans oublier Jude ! Un roman qui vous transportera dans un univers superbe, bien construit, où l'on va de découvertes et découvertes, avec de nouveaux nuages, de nouveaux endroits, avec des personnages qui vous feront voir mille couleurs et vous procureront mille émotions, en passant par le rire et la peine. Une douce romance, une coquine comédie, un instant délicieux de lecture avec des anges qui vous foudroient le cœur et qui s'y ancre.

Merci Rose pour ce second volume.
Merci d'avoir inventé ce si bel univers que j'adore, et ces anges qui ont conquit mon cœur. Ta plume est parfaite pour ce registre, maîtrisée à merveille, s'adaptant excellemment bien à chaque personnage.






mercredi 13 juillet 2016

Chronique de "Back in time - Bonus GMO Project" de Rohan Lockhart

*** SAGA COUP DE ♥ ***





Auteur : Rohan Lockhart
Editeur : auto-édition
Sortie : Juillet 2016

Résumé :
Lorsque Ash apprend que le jeu vidéo que possède son père vaut plusieurs millions de dollars, il se voit déjà nager dans l'opulence. Malheureusement pour lui, Richter s'est débarrassé de l'objet il y a bien des années.
Mais Ash ne désespère pas. Il a une idée bien précise pour parvenir à son but : retourner à l'époque de son père pour assister à la sortie du jeu et obtenir son exemplaire...
"Quand les deux générations se rencontrent..."



~ MON AVIS ~


Je remercie du fond du cœur Rohan Lockhart pour nous avoir offert ce petit bonus hors du temps, centré sur Kei, Ash et Sanka.

Un petit bonus qui se lit très vite, qui est assez intense en émotions, en amour et en tendresse. Bien sûr, j'ai eu quelques sourires avec mon Ash, quelque peu facétieux et taquin.

Dans cette petite escapade dans le passé, chacun de nos protagonistes va voir une part de lui, va être attendri ou surprit, et se rendre compte qu'au final, il y a certaines choses dont ils ne veulent pas être les témoins. 

Nous découvrons une autre facette de Sanka, en rapport avec Greyson, et assistons à une scène très émouvante, entourée d'une part de mystère.

Quant à Kei et Ash, nous les voyons interagir ensemble, se taquinant, se titillant, se chamaillant, comme à leur habitude. Kei découvre un nouveau sentiment, auquel il va devoir faire face, pour ne pas ternir sa relation avec Ash. Mais surtout, j'ai été sous le charme de Ash, qui encore une fois a réussi à me surprendre par son caractère qui s'affirme dans sa relation avec Kei, un caractère qui arrive enfin à lâcher ses sentiments, à poser des mots sur ce qu'il ressent et ose les exprimer. Les attentions, ainsi que les déclarations,  dont il fait preuve envers Kei m'ont totalement émue. Et le cadeau qu'il lui fait.....

Bref, je vous laisse découvrir par vous-même ce voyage dans le temps, qui fut bref mais intense. J'ai retrouvé mon couple fétiche Ash et Kei, dont l'amour a encore monté d'un cran, franchit une autre étape, et j'ai apprécié avoir des nouvelles de Sanka.
La fin m'a donné très très envie de découvrir la suite de la Next Gen, prévue dans quelques mois. Je me réjouie de retrouver Sanka et voir ce que l'auteur et l'avenir lui réserve, ainsi que Ash et Kei et leurs difficultés d'emploi du temps.

La plume de l'auteur est toujours aussi délicieuse, fluide, tellement accrocheuse. En peu de pages, elle a encore réussi à m'apporter un bon lot d'émotions et de joie. Et les quelques illustrations du petit livre sont superbes, délicates, en totale adéquation avec le texte.

Ce bonus est comme toujours : un régal aussi bien pour l'esprit que pour les yeux !

Merci Rohan.

Chronique de "Un nouveau départ" de Clémence Lucas

*** ÉMOUVANT ***





Auteur : Clémence Lucas
Editeur : Reines-Beaux
Sortie : 13 juillet 2016

Résumé :
Cassandra Lacour est une jeune femme au lourd passé. À vingt-deux ans, elle entre dans la vie active en faisant un stage chez Design & Co, entreprise dirigée d'une main de maître par Noah Beckham, à qui la vie sourit. Chaque nuit, ses vieux démons la hantent dans son sommeil et, chaque matin, elle s'efforce de vivre avec un fardeau insupportable. Pourtant très proche de son frère Mattéo et de son amie Barbara, elle n'a jamais réussi à se confier et n'accorde sa confiance à personne. Néanmoins, son charismatique patron va bouleverser sa vie, fissurant peu à peu la carapace qu'elle s'était forgée au fil des années. La vie l'a abattue, mais Cassie a décidé de se relever. Trouvera-t-elle son salut dans les bras de Noah, pourra-t-elle prendre un nouveau départ ?



~ MON AVIS ~

Ce roman est captivant du début à la fin. Dès les premières pages, je me suis laisser embarquer dans la vie de Cassandra Lacour, jeune femme brillante, au lourd passé, dont la vie s'apparente plus à de la survie. Lors de son stage chez Design & Co, la rencontre avec son patron va tout bouleverser : sa vie, son futur, son mal-être, ses cauchemars, ses rêves.

Cassandra est un personnage très intéressant. Elle est dotée d'une force et d'un courage hors norme, d'une intelligence sans égal dans son travail, cependant, les horreurs de son passé la laisse très méfiante, lui jouant parfois de mauvais tours.

Noah, son patron, est un homme énigmatique dès le départ, il est également juste, prévenant, attachant et tellement gentil.

Cette histoire est vraiment sublime, j'ai beaucoup aimé la direction prises par les événements, du début à la fin il y a des révélations, des rebondissements. La façon dont est construit le livre est excellente, car petit à petit, au fil des pages, à mesure de ses cauchemars, vous allez découvrir quelques bribes de l'horreur vécu par Cassandra, juste ce qu'il faut pour vous titiller, pour vous pousser à lire encore et encore pour savoir, pour comprendre. La tension s’intensifie, et quand arrive enfin le moment tant attendu, et bien, je peux vous dire que ça fait mal, que c'est bouleversant, poignant. 

Le frère de Cassandra, Mattéo, fait partie intégrante du récit, il est touchant dans sa culpabilité, il est attendrissant dans sa protection, sa tendresse envers sa sœur.
Les autres personnages secondaires apportent une petite touche d'humour bienvenue, surtout Barbara, la meilleure amie de Cassandra. Et d'autres vous feront grincer des dents ! Quoi qu'il en soit, ils sont tous nécessaires à ce roman, apposant leur empreinte dans la vie de Cassandra.

La plume de l'auteur est fluide, agréable, douce et dure à la fois. Les mots, qui parfois vous percutent en plein cœur, choisit avec soin, apportent une tension à la limite du soutenable dans certaines situations, révélations. Les phrases défilent à toute vitesse et vous emportent dans un maelstrom d'émotions toutes plus différentes les unes des autres. Vous allez rire, sourire, lever les yeux au ciel. Vous allez être attendrie, dégoûté. Vous allez être en rage. Vous allez être sous le charme. Et jusqu'au bout, vous serez surprit par la force de Cassandra, son courage, sa détermination, par Noah, par sa vérité, ses aveux.

Je ne peux pas trop vous en raconter plus, car je ne veux pas faire un résumé plus étoffé que celui présenté en quatrième de couverture, qui est bien suffisant pour apporter juste le nécessaire à votre curiosité. Cependant, je dois vous dire qu'il faut vous lancer, que ce roman est vraiment addictif, bien construit, avec une histoire qui tient la route et qui vous étonnera jusqu'au mot fin.

En bref, j'ai adoré ce livre de Clémence Lucas (que j'ai eu la chance de rencontrer à la Japan Expo), une auteur que je ne connaissais pas. Le résumé m'a de suite apostrophée, ainsi que la couverture, sobre, mais tellement Cassandra, que je me suis jetée dessus pour au final le dévorer en un jour ! 
Le personnage de Cassandra est complexe, attachant. On a de l'empathie pour elle, on tremble avec elle, on souffre avec elle. Noah nous envoûte, nous passionne avec son aura mystérieuse, et les quelques passages introduit par l'auteur, racontés de son point de vue, nous offrent un impact de plus à son personnage, nous racontant l'essentiel sur son ressenti, ses pensées. J'ai beaucoup aimé aussi la musicalité du récit grâce aux chansons semées page après page, chansons essentielles à Cassandra, vous verrez pourquoi.

Un roman qui m'a séduite du début à la fin, avec de l'émotion, la révélation d'un drame qui nous tient en haleine jusqu'au bout, deux personnages principaux qui se découvrent, s'apprivoisent, un amour qui se construit petit à petit brisant toutes les barrières, repoussant l’horreur, pour se reconstruire, pour un nouveau départ.

Merci à Clémence Lucas pour ce superbe roman, et pour avoir réussi à me mettre la larme à l’œil !



lundi 4 juillet 2016

Chronique de "Romeo & Jules" de Stuart Evans






Auteur : Stuart Evans
Editeur : Editions Addictives
Sortie : 16 juin 2016

Résumé :
Croiser un type superbe quand on est déguisé en lapin géant… Ridicule ! Bousiller le téléphone – un prototype unique ultra-classe – du type canon et le mettre en colère… Un désastre ! Mais ça peut arriver non ? S’apercevoir le lendemain, lors de son entretien d’embauche, que le type superbe en question est son nouveau patron… La cata ! Et cette catastrophe, c’est sur moi qu’elle est tombée, comme par hasard ! Je m’appelle Jules, j’ai 23 ans et voici comment j’ai rencontré le sexy et ombrageux Scott Anderson…


~ MON AVIS ~

Ce roman n'est que amour, douceur et bonheur. Pas de souffritude, pas de drame, rien que de la tendresse, de l'humour et de l'amour.

Comme dit dans le résumé, nous suivons Jules et ses mésaventures, Jules et sa rencontre avec son Romeo, car oui, c'est bien de cela qu'il s'agit. Je pourrais apparenter ce roman a un conte de fée, et je suis fan, cœur de romantique que je suis !

Après sa rencontre quelque peu catastrophique avec Scott, Jules verra sa vie changer. Cependant, cela ne va pas ce faire aussi facilement, car Scott revêt une carapace dure à enlever. Jules, petit à petit, par sa candeur, ses gaffes, son amour, va réussir à effeuiller lentement chaque couche pour enfin trouver le vrai Scott, celui qui est aimant, doux, prévenant.

Ce livre est très sympathique à lire. Il vous entraîne dans une histoire où l'amour ne sera pas le seul sujet, car l'auteur nous a concocté quelques intrigues qui vous tiennent en haleine jusqu'au bout. Je dois dire que je me suis laisser entraîner avec plaisir dans ce récit, Jules m'a fait fondre par son côté un peu gauche, par ses maladresses, son côté enfant qui découvre le monde, la richesse, mais aussi par sa jalousie, son innocence et son manque de confiance en lui, en Scott. Cela va parfois lui jouer quelques tours.

Scott est une énigme, nous allons le découvrir en même temps que Jules, découvrir sa vraie facette, sa vie difficile. Cet homme si ombrageux va se révéler tendre, drôle, attachants. C'est un homme qui prend les choses en mains, qui planifie tout et ne laisse jamais rien au hasard.

Ensemble, il forme un couple assez détonant, un couple qui se complète, s'apaise. Les scènes d'amour sont justes belles, romantiques, les scènes de confidences sont touchantes, les scènes de sexe sont très explicites, mais sans être vulgaires ou trop détaillées : la juste dose !
Si Jules a beaucoup de mal a se faire à la fortune de Scott, celui-ci trouvera les bons arguments pour ne pas le faire culpabiliser et surtout que cela devienne source de disputes ou de gêne entre eux. Bref, pleins de petits détails qui font que ce couple est divin, car chacun essaie de s'adapter à l'autre, avec tout ce qu'il apporte, tout ce qu'il représente.

Les personnages secondaires sont nécessaire à l'histoire et viennent compléter cette romance à merveille, en apportant de la consistance et un vrai récit. La famille de Jules est extraordinaire et quelque peu décalée, mais si attachante, si aimante. Sa maman m'a beaucoup fait rire avec une certaine chose...à vous de lire pour le découvrir.

La plume de l'auteur est simple, sans fioriture, fluide. Par ses mots, il nous conte une romance à vous faire rêver, une romance où les sentiments et les émotions sont présents, où l'amour vous transporte, vous émerveille, vous fait découvrir ce qu'est un cœur qui bat à l'unisson. Etant très fleur bleue, j'ai été totalement séduite par l'histoire de Jules et Scott.

Au fil des pages, la romance s'étoffe, les rebondissements aussi, la découverte de l'autre prend de l’ampleur, il n'y a aucun temps mort, un texte rythmé par les battements de cœur de nos deux héros, par leurs sentiments, leurs doutes, leurs peurs, leur futur et leur présent. Un roman où l'auteur, par sa plume, réussi à rendre son roman prenant, addictif, une écriture qui entremêle à merveille l'humour (car chaque personnage n'en manque pas), le suspens et la romance dans toute sa splendeur.

Mon cœur a été séduit par ce roman romantique à souhait, par ce roman conte de fée, par ce couple attachant où l'humour vient pimenter une relation tendre et belle.

Et j'adore la couverture : elle est simple, mais parfaite pour moi.


Chronique de "Tout est sous contrôle : Le tumultueux quotidien d'Olympe McQueen" de Sophie Henrionnet




Auteur : Sophie Henrionnet
Editeur : éditions Charleston
Sortie : mares 2016

Service Presse Maison d'Edition

Résumé :
Olympe a 38 ans, un emploi de photographe culinaire qui ne lui plaît qu'à moitié, une fille de 12 ans bien plus mature qu'elle, une famille déjantée, des copines délurées et un ex-mari, Bertrand, qui l'appelle chaton. Lorsqu'elle perd son job, elle supplie son meilleur ami Hugo, qui tient une agence de détectives spécialisée dans les arnaques aux assurances de l'embaucher. Faisant valoir son expérience de photographe, elle réussit à intégrer l'équipe de détectives à une condition : elle ne devra s'occuper que des affaires les plus simples. Bien entendu, Olympe n'est pas assez raisonnable pour respecter les consignes et l'appel des commissions versées à chaque résolution d'affaires est trop fort pour qu'elle garde ses fesses confortablement posées sur le siège de sa voiture... Mais que va-t-il se passer quand les cadavres commencent à s'accumuler et que l'on cherche à l'éliminer à son tour ?


~ MON AVIS ~

Ce roman est un concentré de bonne humeur, de rire et de tendresse. C'est un roman qui vous embarque dès les premières pages. J'ai beaucoup souri, car pour être honnête, je me suis retrouvée un peu en Olympe, surtout cette façon qu'a sa fille de prendre soin d'elle (la réveiller par exemple), même si ce n'est que mon seul point commun avec elle !

Olympe est une femme qui se porte la poisse, seulement, dans sa malchance, elle va se trouver, et surtout sa vie va changer, tout va changer. C'est un personnage assez atypique, une femme enfant je dirai, qui prend la vie comme elle vient, sans se poser trop de questions, vivant d'insouciance et de Carpe Diem. Sa fille de 12 ans, beaucoup plus mature, est la chose la plus précieuse qu'elle possède au monde.

Alors certes quand elle perd son job dans des circonstances assez hilarantes je dois dire, même si la chose ne prête pas au sourire, et bien elle rebondit, et ne se gêne pas pour faire chanter son meilleur ami. Comme dit dans le résumé, elle va devenir détective privé. Si son meilleur ami la dépanne, ses prérogatives sont minimes...mais c'est mal connaitre Olympe, et bien sûr rien ne va se passer comme cela le devrait.

Ce récit est une vraie bouffée d'air par sa légèreté, par son ton décalé et son héroïne qui sort de sentiers battus. Dans ce roman, vous allez être entraîné dans une tranche de vie palpitante, faite de rebondissements, de suspens et de danger. Une douce romance viendra également pointer le bout de son nez, une romance toute en pudeur, en arrière plan, comme un mirage, mais bien présente.

Les personnages secondaires font partie intégrante du récit, chacun avec sa personnalité et sa petite particularité qui fait mouche, et vraiment, l'auteur a fait un beau travail sur ceux-ci, car ils sont détaillés juste ce qu'il faut pour vous attirer et vous les faire connaitre parfaitement. Ils vont tous apporter leur aide, leur soutien, ou tout autre chose : ils seront nécessaire à Olympe, que ce soit dans sa vie, dans son enquête ou dans son cœur. Et je vous assure que la famille d'Olympe vaut le détour !

Beaucoup de choses et de rebondissements se passe dans le roman. Il n'y a aucun temps mort, aucune lassitude, juste du rire, de l'affection pour cette héroïne hors norme. Car sous ses airs de femme qui s'en moque, un peu naïve, Olympe a un cœur en or, elle est sensible, douce, attachante et possède une répartie du tonnerre ! Et toute une intrigue est ficelée pour vous tenir en haleine jusqu'au bout, que ce soit sur le plan professionnel ou personnel.

En bref, j'ai passé un super moment de lecture, un roman qui se lit d'une traite tant il est prenant. Une héroïne comme on les aime, avec du charme, de l'espièglerie, une femme normale, qui se prend pas la tête, mais qui reste sensible et douce, une femme très attachante, comme chaque personnage qui compose ce récit.
La plume de l'auteur est agréable, fluide, prenante, entraînante, elle arrive à vous faire passer du rire à un état ému en un claquement de doigt. Ce récit est un concentré de bonheur à lui tout seul, car vous avez tout pour vous faire passer un très agréable moment : du suspens, du danger, de l'humour à foison, de l'émotion, des sentiments amoureux, amicaux et familiaux intenses, vrais, justes, des personnages atypiques, attachants et émouvants.

Je vous le conseille d'urgence.



Chronique de "Le bébé d'Elena - Partie 1" de Angie Le Gac




Auteur : Angie Le Gac
Editeur : auto-édition
Sortie : 30 juin 2016

Service Presse Auteur

Résumé :
Elena est jeune. Elena est belle. Elena est malade. Elena est bipolaire. La réalité lui échappe parfois, son cerveau la poussant aux confins de la folie. 
Entre ses séjours en clinique psychiatrique et sa vie à l'extérieur, elle essaie de se construire jour après jour et de trouver sa propre voie vers le bonheur. 
Aidée de Simon, son homme-talisman, elle tutoie les anges. Mais la vie a beaucoup d'imagination. Elle se montre, encore une fois, bien cruelle avec Elena. Il lui faudra énormément de courage pour surmonter les épreuves qui émaillent son parcours et retrouver peut-être le chemin de la félicité. 
Entre romance et drame, découvrez l'histoire d'Elena 


~ MON AVIS ~

Cette première partie débute avec un prologue totalement flippant et surtout très haletant, oppressant : on a envie de savoir, on a envie de lire.

Cette première phase nous entraîne aux confins de la vie d'Elena, nous raconte son début, sa chute, comment elle est, ce qu'elle fait. Ses problèmes sont racontés de façon simple, pudique. Avec ses mots, l'auteur arrive à nous faire ressentir cette peur mais aussi cette envie d’Elena de comprendre, d'avancer, de s'en sortir. Nous avons un peu une mise en bouche dans cette première partie, qui est là pour nous poser les bases de la suite terrible à venir, de mon point de vue.

La lecture est parfois douce, parfois plus percutante, plus dure. Ce texte alterne les instants de tendresse, de joie, de vie simple, avec les instants de réalité, de douleur, la douleur d’être malade, de ne pas savoir ce que l'on a fait et ses conséquences.

Le mélange de récit et de journal intime est un régal. De ce fait, nous avons une part de l'auteur sur les descriptions, les ambiances, l'environnement, puis, avec les mots d’Elena, nous avons plus le ressenti, le vécu, les sensation, l'instant présent. C'est un bon cocktail qui fonctionne à merveille sur moi.

Elena et ses listes...cela m'a plu. Elena a une vie assez trépidante au départ, puis, l'insouciance fait place à la solitude, l'amertume et la peur aussi. Vous verrez des personnages secondaires forts en personnalité, bien intégrés au récit. J'aime beaucoup la maman d’Elena...elle a un petit côté excentrique je trouve, et j'adore ça ! Cependant, elle sait être là pour sa fille, à l'écoute, une aide, une épaule sur laquelle se reposer.

Vous allez aussi être spectateur d'un coup de foudre, un regard, une évidence : Elena et son Simon. Un joli couple qui se complète dans ses silences et ses vérités. Je vous laisse découvrir cette relation inopinée par vous-même, une relation simple, belle, aussi brutale qu'un éclair, mais pas aussi fugace !

La plume de l'auteur est fluide, claire, simple et nous permet de nous mettre dans l'ambiance du vécu d'Elena de façon intense et calme dans cette première partie. Une façon efficace de nous amener, je pense, au chaos et à la folie dans la seconde partie : mais ceci n'est que mon ressenti.

En bref, une bonne lecture avec une première partie qui remplie à merveille son rôle de découverte et son rôle de "planter le décor" pour nous amener tout doucement vers la déchirure et la folie dans le second tome. Je dois vous avouer qu'avec un prologue pareil, où l'on arrive à se poser beaucoup de questions, j'ai hâte de lire la seconde partie pour voir où l'auteur embarque notre couple, pour voir si Elena reste ce qu'elle est, si elle évolue, si elle se maîtrise...et si....et si...

Je suis très frustrée de ne pas avoir la suite, et je dois dire bravo à l’auteur pour avoir réussi à nous mettre un suspens pareil, et surtout pour réussir à nous titiller de telle sorte que la seule envie que nous ayons, et bien c'est d'avoir la suite ! Mais bref, je me répète !

Autre point : j'aime beaucoup la couverture.



Popular Posts

Chronique : "Bora Bora's Bitches - Tome 3"

Auteur : Jacinthe Canet Éditeur : autoédition Date de sortie : juillet 2019 ~ RESUME ~ Chère Licorne-journal, on dit que « ...

 
Mateiva Passion Lecture Blogger Template by Ipietoon Blogger Template