lundi 31 octobre 2016

Chronique de "Collision" de John Inman

*** COUP DE CŒUR ***


Auteur : John Inman
Editeur : Dreamspinner Press
Sortie : 1er novembre 2016

Résumé :
À vingt-six ans, les jours de Gordon sont comptés. Du moins, il espère qu’ils le sont. Lassé de la culpabilité et des regrets qui découlent d’un horrible accident de voiture, deux ans auparavant, dans lequel un homme a perdu la vie, il se réveille chaque matin avec des pensées suicidaires. Alors que la loi l’oblige à travailler pour expier ses péchés, sa rédemption personnelle est beaucoup plus difficile à trouver.
Puis Minus – un simple sans-abri qui a sa propre croix à porter – sauve Gordon d’un terrible destin. Une nuit, non seulement Gordon trouve une lumière à suivre, et peut-être même un but à sa vie, mais aussi la possibilité que l’amour l’attende au bout du tunnel.
Il n’aurait jamais imaginé qu’il découvrirait un moyen de se pardonner et, qu’en le faisant, il ouvrirait suffisamment son cœur pour gagner l’acceptation et l’amour de la personne qu’il a le plus blessée.



~ ~ MON AVIS ~ ~

Ce roman est un véritable coup de cœur. C'est une histoire qui m'a touchée, qui m'a bouleversée. Un récit poignant et vibrant d'émotions.

Avec ce roman, l'auteur nous transporte dans la douleur d'un homme qui a commis une faute, qui a prit une vie, par inadvertance, par l’excitation d'un avenir brillant. La douleur d'un homme qui regrette, qui subi, jour après jour, qui survie, qui attend le bon moment pour partir. Jusqu'au jour où il croise Minus. Minus, sa lumière, sa rédemption, son espoir.

Gordon est une personne brisée par ce qu'il a fait. 
Minus est une personne lumineuse, malgré ses blancs, malgré ses cicatrices. 
La rencontre de ces deux hommes écorchés, brisés, ressemble à un destin un peu fou, à un espoir qui peut devenir réalité.

Page après page nous suivons Gordon et Minus dans leurs rencontres, dans la montée de leur sentiment, dans ce cocon où chacun trouvera sa rédemption, sa force, son avenir. Chacun aidera l'autre dans ce qu'il a de plus douloureux et de plus honteux à surmonter, à accepter.

L'évolution de Gordon au fil des pages est magnifique à voir, elle vous émeut, vous touche. Il y va à tâtons avec Minus, et de cette patience il sera récompensée.
Minus est comme un apaisement à ce récit parfois si dur. Il m'a fait l'effet d'un ange. Il est toujours calme, un peu lunaire et dégage une aura si douce, si vibrante. Il est très intelligent, et devine beaucoup de choses. 
Le fait que le récit soit raconté du point de vue de Gordon renforce cette impression de douceur et d'apaisement que nous donne Minus.

Ce qui m'a vraiment marquée, c'est la plume de l'auteur. Elle est juste parfaite, audacieuse, percutante. John Inman a cette faculté de nous décrire des situations sans chichi, avec des mots chocs, des mots vrais, qui font mal, qui nous horrifie parfois, qui dégoûte, mais qui sont naturels, justes, et qui du coup rendent son récit réaliste. 
Son écriture vous transmet beaucoup d'émotions, très diverses. A travers ses mots, qu'il manie avec grand talent, vous ressentez la douleur des personnages, leur cri du cœur, leur désespoir, ce déchirement lorsque la vérité vous percute de plein fouet. Et au contraire, vous ressentez tout aussi intensément leur amour, leur joie, leur bonheur d'être ensemble, le frisson de s'abandonner l'un à l'autre, de ne faire qu'un, d'unir leur corps, leur cœur
Parfois, l'encre qui se forme sous vos yeux se trouble juste un instant, un instant pendant lequel vous emmagasinez toute la profondeur des réactions, des mots, des échanges, des confessions de Gordon et Minus.
Ce texte est beau et cruel à la fois.

Un panel de personnages secondaires sont présents et vous apporte beaucoup sur nos personnages, leur passé. Ils vous surprendront aussi par leur lucidité.
L'histoire est bien menée, bien construite, avec un cheminement intelligent, surprenant, jusqu'au bout.

Il est intéressant pour une fois d'avoir le point de vue d'une personne qui a prit une vie, sans le vouloir, d'avoir ses pensées les plus noires, les plus profondes, sa culpabilité, de voir ce que cette culpabilité peut faire, comment elle vous bouffe, vous tue à petit feu, vous fait marcher sur une corde sensible, vous rend malade. Puis, hasard, destin, coup du sort, cette lumière qui surgit, qui vous éclaire, vous lave petit à petit de cet état comateux, jusqu'à vous rendre propre, et peut-être réussir à vous absoudre.

La fin est habile, parfaite, sincère, intense et si poignante. Elle m'a retournée le cœur et l'âme. La vérité et la peur qui s'en dégage, l'amour qu'elle inspire, vous procure une émotion vive, vibrante. L'épilogue est un bonheur.

Je ne sais pas quoi vous dire d'autre sans vous dévoiler l'histoire, je ne sais pas quoi rajouter pour vous dire combien j'ai aimé Gordon et Minus, combien j'ai aimé leur histoire, combien j'ai frissonner avec eux, combien j'ai eu peur avec eux, combien j'ai aimé avec eux, combien j'ai espéré avec eux.
Alors, peut-être, je peux simplement vous susurrer de lire ce roman, de le lire pour en ressentir toutes les subtilités, toutes les émotions qu'il dégage, de le lire pour voir à quel point l’écriture de John Inman prend aux tripes, à quel point Gordon et Minus sont marquants, uniques. Et vous souffler aussi que le titre de ce roman : "Collision" porte son nom à merveille, dans tous les sens du terme.





Chronique de "Australian Mafia Love - Tome 1 : Shun & le cowboy" de Jeremy Henry

*** UN RÉGAL ***



Auteur : Jeremy Henry
Editeur : auto-édition
Sortie : 31 octobre 2016

Service Presse Auteur

Résumé :
Envoyé en mission par son boss Takahashi dans l’outback australien, Tachibana Shunichi devra risquer sa vie afin de retrouver un cowboy. Mais tout ne se passe pas toujours comme prévu... Shun l’apprendra à ses dépens.



~ ~ MON AVIS ~ ~

Ce court roman est un vrai régal. 

Nous suivons ici l'histoire de Shun, personnage dont nous avions effleuré la personnalité dans "Comme un oiseau".
Il part en mission dans le bush australien et sera changé à jamais par son aventure.

Shun est une personne avec un sacré caractère, des regrets, des secrets, des espoirs, à cœur de bien faire. Il vit pour ses amis et son clan.

Le cowboy de Shun, Peter, est un homme au caractère bien trempé, qui sait ce qu'il veut. C'est un homme blessé intérieurement, il est fort, imposant et sacrément têtu, comme Shun d'ailleurs.

Au fil des pages, nous suivons le périple de Shun pour arriver à bon port. Son expédition dans le bush australien est bien décrite, et je dois dire que j'ai été séduite par les paysages, la narration qui en est faite, les sensations du soleil brûlant sur la peau...et oui, je suis fan d'Australie, et j'ai toujours rêvée d'y aller, donc ce récit avait déjà un plus pour moi.
Dés les premières pages nous plongeons au cœur de l’action, de la mission, au cœur des pensées de Shun, son devoir de bien faire, pour se racheter envers Takahashi, son boss. Et si vous avez lu "Comme un oiseau", vous saurez pourquoi.

La rencontre entre Shun et Peter sonne comme un essai, un jeu de dupe que les deux hommes auront plaisir à démêler. Ils se testent, se confrontent, se tapent sur les nerfs. J'ai bien aimé Peter et son rôle d'idiot. Cette phase du récit nous apporte bien des rires et des situations cocasses.
Quand enfin ils se mettent à nu, c'est alors un tout autre jeu qui se joue. Un jeu de cœur, de séduction, de vérité. Shun en sera perturbé, car ce sentiment qui l'envahi, inédit pour lui, le poussera à prendre des décisions, des décisions qui changeront sa vie, mais pas que.
Et lorsque ces deux-ci se mettent en mode "travail", c'est encore une toute autre facette d'eux que nous découvrons.

La connexion de ces deux hommes est vraiment sublime. Les descriptions de Shun quand il se laisse aller, quand il se laisse transporter par les affres du plaisir et de l'amour, sont magnifiques, sensuelles, sexy. Au travers des mots de l'auteur, j'ai eu l’impression de voir le corps lascif de Shun devant moi, de ressentir cette extase qui l'envahi, cette frénésie qui le fait trembler, ce plaisir intense qui le fait vibrer.
Peter se révèle être doux et sauvage à la fois. C'est un beau mélange qui nous donne de belles scènes entre ces deux hommes dont l'amour transcende leur connexion physique.

Dans ce roman, il y a de l'action, tout un cheminement aussi qui vous donne des complots, des mensonges, des vérités qui font mal. Ce roman, c'est une histoire de famille hasardeuse qui se dévoile, c'est un avenir qui se défini, des imprévus qui apparaissent. Chacun de nos deux protagonistes dévoilera ses blessures, ses appréhensions et ses peurs. Certains passages sont assez émouvants, attendrissants.

La plume de l'auteur m'a séduite une fois de plus, car je trouve qu'il a réussi à faire de ses personnages des hommes vrais, honnêtes, des hommes qui osent, qui iront au bout de leurs envies, de leurs décisions.
Une plume qui manie les mots avec brio  pour nous offrir un texte agréable, avec très peu de fautes, un texte nous offrant de l'humour, de la passion, de l'amitié, du danger, de la jalousie, de la taquinerie, une belle course-poursuite, des rebondissements, des révélations qui bousculent tout. Un texte qui sait se faire sérieux quand il le faut. Un texte bien mené, bien construit et qui évolue logiquement.

J'ai adoré retrouver pour un temps mon couple fétiche, Jun et Camille. Enfin, vous verrez par vous-mêmes.

Bref, un roman qui m'a fait passer un très bon moment, un roman court qui va à l'essentiel en ce qui concerne Shun et le cowboy, un concentré de situations qui les révèlent, un concentré de pensées qui nous les dévoilent. Beaucoup d'émotions aussi, et beaucoup de rire, car les joutes verbales entre nos deux hommes valent le détour, leur langue incisive vous procurant de vrais sourires et un humour délicieux, bon, parfois douteux, mais si jouissif.
Page après page, l'auteur nous offre un voyage parsemé d'embûches et de surprises, des instants délicats, des instants intenses en sensualité, en partage des corps.
Une aventure qui deviendra pour nos deux hommes l'aventure de leur vie, l'aventure de leur cœur.





samedi 29 octobre 2016

Chronique de "Noël, mon milliardaire et moi" de Rose M. Becker

*** MERVEILLEUX ***



Auteur : Rose M. Becker
Editeur : éditions Addictives
Sortie : octobre 2016


Résumé :
Harrison Cooper déteste les fêtes. Et particulièrement celles qui se passent en famille ! Mary Elligson est sa parfaite opposée, étudiante en médecine vive et enjouée, elle est une amoureuse inconditionnelle de Noël et submerge de décorations la maison qu’elle partage avec sa petite sœur. Entre eux, tout commence mal : jetant leur dévolu sur le même cadeau, Mary et Harrison s’affrontent avant même de faire réellement connaissance. Chacun préférerait ne plus jamais revoir l’autre ! Mais la magie de Noël peut faire des miracles, et voilà que leurs chemins se croisent à nouveau ! Invités à la même soirée, coincés sous une branche de gui, ils ne pouvaient imaginer pire situation... Et pourtant, de hasards en surprises, ils ne vont cesser de se rapprocher… Mais pourront-ils se supporter ? 


~ ~ MON AVIS ~ ~

Un roman qui vous embarque dès les premières pages. Nous suivons Mary, jeune fille en étude de médecine, qui pour arrondir ses fins de mois et subvenir aux besoins de sa sœur, aide les personnes qui en ont besoin. Pour Mary, Noël est un peu son Saint-Graal, une fête qu'elle adore et attend avec impatience. C'est une jeune femme vive, un peu timide, un peu gauche, très gentille. Elle n'a pas la vie facile, mais s'en sort plutôt bien, surtout après le drame qu'elle et sa sœur ont subi.

Un jour, elle rencontre un homme aussi beau que détestable. Une rencontre assez explosive, dosée d'humour, mais désagréable. Et l’ironie du sort veut que ces deux-là se croisent et se recroisent ! 
De nouveau ensemble à une soirée, ils font alors plus ample connaissance après avoir réglé leurs griefs.
Pourront-ils s'accorder ? Se comprendre ? Et que cache cet homme au regard parfois taciturne et voilé de tristesse ?

Une très belle histoire, sous le signe de la légèreté, de l'humour, avec une pointe de tristesse et surtout des secrets qui viendront ébranler toute cette magie.

J'ai adoré l'ambiance du livre, une ambiance hivernale, féerique grâce à Noël, envoûtante grâce à la neige. Les descriptions faites par l'auteur sont un régal, tant au niveau du paysage que des sentiments de nos protagonistes.

Mary et Harrison sont totalement opposés, mais se reconnaissent à travers les yeux de l'autre. C'est une romance comme je les aime, qui fait palpiter mon petit cœur et me mets des étoiles plein les yeux.

Page après page, nous découvrons un récit qui peut paraître léger, mais qui ne l'est pas du tout. La douleur de nos personnages, leurs cicatrices du passé, tout vous est dévoilé petit à petit.
Les confessions m'ont émues, les instants de complicité m'ont fait vibrer. Leur amour est juste sublime. Mais voilà, le passé les rattrape et le danger s'invite dans leur vie. Ils vivront des péripéties, ils vivront la peur, ils vivront la passion.

Les scènes d'amour sont sensuelles, chaudes, douces, toujours décrites avec un romantisme et un attachement absolu.

Les personnages secondaires apportent un plus au récit, mêlant légèreté, humour et dangerosité. Des personnages parfois hauts en couleur, qui feront réfléchir nos personnages, qui contribueront à être là pour eux.

L'écriture de l'auteur est fraîche, fluide, enjouée, avec des descriptions parfaites où l'on a l'impression de se retrouver en plein cœur du Montana, avec notre héroïne, des paysages à vous couper le souffle, une ambiance délicieuse, apaisante, avec tous ces petits détails qui font que vous êtes en pleine période de Noël. 
La plume de l'auteur nous embarque avec une grande facilité, nous suivons avec plaisir la vie de Mary, une vie pas facile, mais où la jeune femme s'en sort à merveille, avec courage, une battante, qui a du caractère, malgré quelque timidité, ce qui fait tout son charme, et la vie de Harrison, personnage mystérieux avec ses secrets, ses faiblesses, car même si sa description physique nous fait rêver, et s'il s'avère attentionné et généreux, nous sentons bien que ce Monsieur cache de terribles blessures.
Le travail sur le caractère de ces deux personnages est assez fascinant d'ailleurs, car sous des airs de fanatique de Noël pour Mary et sous des airs sévères pour Harrison, et bien il se cache quelque chose de plus profond, de plus dur, de plus complexe, que vous aurez à cœur de découvrir page après page.

En bref, ce roman m'a charmée, j'ai adoré l'ambiance, les personnages, dont les personnalités sont distillées avec agilités et parcimonies, et ce sentiment où l'on flotte entre légèreté et tristesse, entre humour et amour, entre force et faiblesse.

Un roman où les pages se tournent toutes seules, où l'émotion vous prend par surprise, où l'humour vous fait rire à gorge déployée, où la magie de Noël vous fait rêver, espérer un miracle. Une Mary et un Harrison attachants et touchants, qui lutteront contre les barrières qu'ils se sont imposées pour se livrer entièrement l'un à l'autre, sans filet, mais avec tout leur cœur et toute leur sincérité.





Chronique de "When the moon is full - Tome 3 : Louana & Amy - Une fraction de seconde" de VD Prin

*** COUP DE CŒUR ***


Auteur : VD Prin
Editeur : auto-édition
Sortie : octobre 2016

Service Presse Auteur

Résumé :
Louana, chasseuse de la Guilde — société chargée de surveiller tous les surnaturels vivant sur terre — est engagée afin d’éliminer une démone : Amy Loopsing. 
Elle la trouve dans la ville d’Arkansas City et, alors qu’elle la tient dans sa ligne de mire, Louana est incapable d’aller au bout de sa mission. 
Déstabilisée, énervée, elle fait appel à son ami Jim qui accourt à son secours pour la sauver de ce qu’il pense être une tentative de la démone de soumettre Louana à son contrôle. 
En parlant à la jeune femme, Louana et Jim se rendent compte que la chasseuse a failli tuer une innocente.
Ils n’ont plus le choix : Amy doit être protégée.
Jim décide de se rendre dans sa meute de Lynx, celle de Claire Bank, la sœur de Louana.
Louana, qui avait juré de ne jamais remettre les pieds dans son clan, opte finalement pour la voie de la raison : Amy est devenue beaucoup trop importante pour elle.
Ils vont retrouver là-bas, Pat et Syrvian, Detroit, Dallas, Mejiana, Claire et Sean. 
Un personnage inquiétant va faire son apparition, alors qu’une vingtaine de mercenaires métamorphes s’approche du village pour terminer la mission inachevée de Louana. 


~ ~ MON AVIS ~ ~

Ce troisième tome de la série "When the moon is full" est un coup de cœur ! 

C'est un roman captivant qui vous teint en haleine jusqu'au bout, un roman rythmé, agréable, avec de nombreuses nouvelles informations, de belles interactions entre les personnages, de nouveaux liens qui se tissent ou qui sont en devenir, des rebondissements, de l'action, même s'il n'y a pas vraiment de grand danger.

Le résumé se suffit amplement à lui-même pour vous apporter l'essentiel de ce qu'il vous attend dans cet opus.

Nous suivons donc Louana, la sœur de Claire, dans une mission de routine. Seulement, cette mission s’avère bien différente des autres et changera sa vie, dans tous les sens du terme. Louana est une femme forte, fière, têtue, courageuse, qui ne baisse jamais les bras. Une blessure au fond de son cœur reste béante, lui apportant parfois une certaine morosité. Lorsqu'elle rencontre Amy, son cœur s'en mêle et sa férocité en est décuplée. Elle fera tout pour protéger celle que son âme lui réclame.

Amy est une jeune femme douce, gentille, mystérieuse, qui réserve bien des surprises. Son passé l'a marqué, l'a rendu méfiante. Lorsqu'elle croise la silhouette de Louana, elle sait déjà. Elle sait déjà quoi ? Et bien, à vous de lire !

Ensuite, nous découvrons plus amplement Jim, le meilleur ami de Louana. Cet homme est une vraie perle, un ami fidèle et fiable. C'est aussi quelqu'un de drôle, qui possède une répartie et un franc-parlé qui m'a complètement conquise. Grâce à lui et sa parole aiguisée, je dois bien avouer que mon sourire s'est étiré plus d'une fois sur mes lèvres. Je pense cependant que ce jeune homme n'a pas fini de nous étonner et nous cache un caractère bien plus sensible que ce qu'il laisse paraître.

Page après page, nous plongeons dans une aventure palpitante, où l'auteur nous décrit avec brio l'environnement, les paysages, mais aussi avec clarté les émotions de nos personnages. Au court ce périple, nous découvrons de nouveaux éléments sur le monde créé par l'auteur, de nouveaux pouvoirs, de nouveaux être surnaturels, mais aussi de nouveaux personnages qui viennent agrémenter un casting déjà bien fourni.

Le couple Louana et Amy est un couple très frais, très fusionnel. Ce sont deux femmes au grand cœur. Les scènes d'amour entre nos deux héroïnes sont douces, délicates, toutes en sensualité. C'est mon premier vrai roman F/F et je dois dire que j'ai été sous le charme de ces femmes, de leurs caresses, de leur douceur, de leur délicatesse, tout en ressentant cette rage de s'appartenir, cette rage de ne faire plus qu'un, un seul corps, un seul cœur.

La plume de l'auteur est fluide, douce, agrémentée d'un humour certain, bien dosé, et d'une touche de sensualité parfaite. Les quelques moments de confessions et de pardon qui parsèment le texte, nous procure une certaine émotion.

En bref, ce roman est un coup de cœur. J'ai adoré ce tome car nous en apprenons beaucoup sur l'intrigue fil rouge depuis le début, la lumière commence à se faire, et surtout nous retrouvons tous nos personnages des tomes précédents, nous les redécouvrons, avec de nouveaux aspects sur leur vie, certaines rancœurs sont démêlées, et d'autres questions apparaissent aussi. 
L'auteur a réussi brillamment à mêler intrigue et amour, un juste dosage qui permet un texte rythmé, sans temps mort. Les explications sur les être surnaturels sont bien retranscrites, sans nous perdre, et sont très intéressantes
J'ai aimé le contraste entre Louana, la fougueuse, et Amy, la douce. Au contact l'une de l'autre, elles deviennent meilleures, elles se complètent. 
Loriet fait aussi son apparition dans ce tome. Loriet, personnage charismatique, mystérieux, qui m'a quelque peu surprise ici, car oui, il peu faire de l'humour et des allusions coquines ! J'aime beaucoup ce personnage et j'ai hâte de tout connaitre de lui, de savoir ce que cet homme si complexe cache.

Pour ceux qui ont déjà lu les deux tomes précédents, je vous conseille vivement de lire ce troisième qui vous apportera des réponses, vous en donnera d'autres, mais surtout, pour moi, ce tome est un degré au-dessus des autres, plus complexe, plus étoffé. Et si les nouvelles informations, que ce soit avec les nouveaux personnages ou le danger qui rôde perpétuellement, peuvent vous paraître noires ou sombres, le couple féminin vient adoucir, apaiser tout ceci. Et vous ne manquerez pas de rire aux réparties de Jim, et aux commentaires de Pat, toujours égal à lui-même. Ah, Pat et Syrvian, quel bonheur aussi de les retrouver, car je dois dire que je les adore. Vous retrouverez aussi Dallas. 
Enfin bref, vous retrouvez l'intégralité des personnages présenter dans les autres tomes, et d'ailleurs je dis bravo à l'auteur, car avec cette multitude de personnages, et bien pas une seule fois je ne me suis sentie perdue dans le texte, parfaitement mené et structuré.

Maintenant, je n'ai qu'une hâte, c'est de découvrir le tome 4, car avec les quelques lignes de la fin de ce roman, ma curiosité a été piquée au vif, et les questions afflues.





mardi 25 octobre 2016

Chronique "Le supplément d'âme"

*** SURPRENANT ***




Auteur : Matthieu Biasotto
Éditeur : auto-édition / 2018 : éditions Bragelonne
Sortie : décembre 2015 / Poche Bragelonne : août 2018

~ RÉSUMÉ ~
Victime d'un accident de moto, Thomas Garnier est à l'hôpital sous assistance respiratoire, dans un coma si profond que les médecins envisagent de le débrancher. En réalité, il est coincé entre la vie et la mort dans le « supplément d'âme », en compagnie d'un étrange gamin. Il a une chance de revenir du côté des vivants, à condition de comprendre ses erreurs.
De révélation en électrochoc, Thomas recompose la trajectoire de son existence avant qu'il ne soit trop tard. Entre déni et prise de conscience, une seule question le hante : saura-t-il encaisser la vérité ?

~ MA CHRONIQUE ~

Un roman qui nous tient en haleine jusqu'au bout, qui nous dirige dans une direction, pour ensuite nous aiguiller dans une autre. Un roman psychologique fort émotionnellement, autant pour son personnage principal, que pour nous, lecteur.

A travers ces quelques pages, nous suivons Thomas, son cheminement pour connaitre la vérité, pour savoir ce qu'il fait encore sur Terre, pour savoir ce qui lui arrive et pourquoi.

Le texte est riche en rebondissements et en surprises. Sa construction nous fait sauter du présent au passé, un passé fait de chroniques, d'instants clés, d'instants qui sonnent comme un coup de poignard pour Thomas, d'instants qui révèlent à cet homme ce qu'il a été, ce qu'il a fait, ce qu'il est.

Page après page, nous pouvons nous poser la question de savoir si nous regrettons les choix que nous faisons, si notre vie nous convient, si les bonnes choses sont accomplies, mais surtout pour qui ? pour quoi ? ne passons-nous pas à côté des choses essentielles ? de l'amour ? du bonheur d'être ensemble ? du bonheur de partager ?

Je dois dire qu'à la découverte du personnage de Thomas, de ce qu'il est, de ce qu'il a fait, je l'ai trouvé détestable, imbu de lui-même, égoïste, arrogant. Puis, au fil de ma lecture, j'ai compris, j'ai compris cet homme si complexe, cet homme qui fini par s'enliser dans ce qu'il croit être juste, être bon pour lui et sa famille, pour son entreprise. Un homme qui ira loin, très loin, pour tout sauver, pour gagner plus, toujours plus. Et au final, sa prise de conscience me l'a rendu attachant.

Matthieu nous confit ici un thriller psychologique intense, déroutant. Un univers qui vous entraîne dans un au-delà troublant, où ni la mort ni la vie ne veut de vous, où vous puiserez au fond de vous-même pour trouver la solution et espérer.

Les personnages secondaires deviennent des principaux tant leur présence et leurs actions sont utiles au récit, le rendant complet dans sa description d'un Thomas qui se cherche, qui creuse au fond de sa mémoire pour trouver ses réponses, sa rédemption.

J'ai eu un petit coup de cœur pour Tomato. Il m'a touché et ému par son calme, sa simplicité, sa désinvolture, son air absent mais bien présent.

La plume de l'auteur est un régal, une plume qui se renouvelle pour s'adapter parfaitement au ton du récit, une plume juste, percutante, franche, qui vous transmet par petites touches un nombre incalculable d'émotions, de réactions, de stupéfaction. Une plume parfois dure, violente envers son personnage. Une plume qui sait également se faire plus douce, plus mélancolique.

Bref, un excellent roman qui m'a conquise, happée du début jusqu'à la fin. Et cette fin, et bien je ne m'y attendais pas. Matthieu a réussi à me faire croire certaines choses pour finalement m'en révéler une nouvelle qui m'a complètement estomaquée.

Un récit addictif, bien mené, sans aucun temps mort, où la seule chose qui vous préoccupe est de tourner encore et encore les pages, d’engloutir l'encre qui se forme sous vos yeux, de déchiffrer les mots couchés sur le papier, pour vous amener le plus vite possible au dénouement, à la vérité, une vérité entre songe et réalité.

J'apprécie beaucoup l'impact que peux avoir ce texte sur nous-même, à réfléchir à nos actes, à voir où sont nos priorités, nos valeurs, à essayer de ne pas se laisser engloutir, au risque de perdre le plus important, le plus essentiel.

Un triller original, surprenant, troublant, addictif et touchant. A découvrir.




Chronique de "Magnas & Lords - Tome 1 et 2 : Liés & Déliés" de S.M. Gerhard



Auteur : S.M. Gerhard
Editeur : auto-édition
Sortie : 12 novembre 2016

Service Presse Auteur

Résumé :
"Liés"
La vie d’un Lord n’est pas forcément évidente, celle d’un Magna encore moins, mais celle d’Angel a basculé dans la complexité depuis dix ans quand il s’est retrouvé lié à un enfant. Cependant, le temps de la rupture et du changement a commencé. Mais rien n’est aussi simple qu’il y paraît surtout quand ça concerne David.
"Déliés"
Depuis plus de vingt ans suite à un accident, Luc n’a pas une vie facile. Déjà qu’être le frère d’un Magna puissant n’est pas évident pour sa sœur, ses frères et lui ; il avait fallu qu’il soit tout simplement différent des autres Lords. Ses secrets le rongent mais des rencontres l’amènent peu à peu vers la voie de la transformation.


~ ~ MON AVIS ~ ~

"Liés"
Une histoire particulière, originale, prenante.
Au fil de ma lecture, j'ai découverts une belle histoire d'amour, un lien puissant, fait de magie et d’honnêteté. Cependant, j'aurai souhaité plus de détails quant à l'origine et la signification exacte de toute cette magie, ces pouvoirs, d’où cela provient-il à l'origine etc.... et plus de danger et de férocité dans le dernier combat.
Malgré tout, cela reste une lecture très agréable, bien racontée, bien écrite.
Angel et David sont deux hommes qui, bien malgré eux, sont unis par la force des choses. Mais ce "bien malgré eux" va leur offrir aussi d'autres horizons, d'autres sensations, des sentiments qui au fil des années sont devenus réalité, sont devenus forts, intenses, tissant un lien unique ; ce qui est bien difficile à gérer pour eux, à accepter. 
Page après page, nous découvrons leurs doutes, leurs peurs mais aussi cette sensation étrange qu'ils ont au fond de leur esprit, une sensation qu'ils auront à cœur d'éclaircir pour pouvoir, peut-être, réussir à la faire éclore.
Cette nouvelle vous emportera dans un tourbillon de magie, d'Âmes, de pouvoirs, mais aussi dans la force du lien qu'est l'amour, l'acceptation, l'évidence. Car Angel et David vivent une chose unique, complexe, une réalité à accepter, à faire vivre. Tout n'est pas simple pour eux, ils vont en baver pour arriver à quelque chose de spécial. Mais le danger rôde...
Ce premier tome, c'est également l'occasion de connaitre chaque personnage qui compose cet univers, chaque membre de la famille d'Angel et de David, ainsi que ceux qui gravitent autour.

"Déliés"
Dans cette nouvelle, c'est l'histoire de Luc, le triplé d'Angel, que l'auteur nous raconte. Luc, c'est un homme taciturne, presque transparent. C'est aussi un homme qui cache de bien nombreuses blessures, des blessures qui le guideront dans des travers dangereux, des blessures qui le rendent parfois amères envers lui-même, et l'amènent toujours à la même solution : la fuite.
Lorsqu'il croise le regard d'un jeune homme, sa vie va s'en trouver changer, les sentiments vont naître.
Cette rencontre entre nos personnages est belle, racontée avec pudeur et délicatesse, cependant, la dévalorisation permanente de Luc, ses peurs, rendent cette union impossible à ses yeux. La jalousie est de mise également.
Ce jeune homme dont Luc est éprit est une personne lumineuse, qui croit en eux, et qui aura bien du mal à convaincre Luc de son amour pour lui. Le texte est rythmé, jusqu'au bout vous doutez, vous espérez.
La magie est encore une fois bien représentée, elle vous transporte avec elle, donnant une ambiance féerique au texte.
Les personnages sont bien décrits, bien développés, leur caractère et leur personnalité assez travaillées. Les émotions sont palpables et nous retrouvons avec plaisir tous les protagonistes du premier tome.
De jolis instants de confessions, de vérités avouées, de sentiments consumés.

EN GÉNÉRAL :
Globalement, je dirais que ce roman nous propose un très bel univers dans lequel je me suis plongée avec bonheur. J'ai été happée de la première à la dernière page, sans aucun temps mort.
Cependant, j'ai noté beaucoup de fautes, de mots oubliés, de phrases biscornues. C'est dommage, car cela altère un peu le texte. Je me suis également un peu mélangée les pinceaux dans les solstices d'été et d'hiver pour chaque événement qu'il doit y avoir pour nos triplés et leurs moitiés.
Les personnages sont travaillés, ils ont du caractères, de la sensibilité, l'ensemble est riche et enchanteur, il m'a fait rêver. 
Les quatre personnages principaux m'ont chacun touché à leur manière. Et si par moment j'aurai souhaité des interactions plus chaleureuses entre eux, les sentiments forts qu'ils éprouvent sont quand même bien retranscrit.
Un roman qui fut donc un très agréable moment de lecture, un récit qui nous fait voyager, riche en aventures et rebondissements, le tout enrobé de magie et d'amour.





lundi 24 octobre 2016

Chronique de "La panne et autres désagréments..." de Angie Le Gac



Auteur : Angie Le Gac
Editeur : auto-édition
Sortie : 23 octobre 2016 en broché / 28 octobre en ebook

Service Presse Auteur

Résumé :
Lionel est un drôle de garçon. Il vit seul avec maman dans un très vieil appartement... Oups ! Non ! Ce n'est pas lui ça. J'ai confondu avec un autre. 
Lionel est ce qu'on appelle communément un Geek : il vit branché à son ordinateur, sous perfusion de café au lait et ne sort jamais de chez lui. Sa vie aurait pu continuer à s'écouler calme et sans surprise, à l'abri des murs de sa maison, mais une panne le contraint à partir à l'aventure. Hors de son cocon protecteur, propulsé dans le vaste monde, il pourrait bien se perdre... Mais c'est sans compter sa rencontre avec Sasha, le beau gosse indiscipliné. 
Lionel et Sasha parviendront-ils à faire fi de leurs différences ? Lionel dit de Sasha qu'il est son "exact contraire, comme un négatif de photographie". Donneront-ils raison au vieil adage qui veut que les contraires s'attirent ? Par ailleurs, une histoire naissante peut-elle faire le poids face à la force des amours passés incarnés par le solaire Alexis ?
À toutes ces questions, cette histoire répondra. Ou pas...



~ ~ MON AVIS ~ ~

Ce court roman se lit assez vite et assez bien. L'histoire est sympathique, assez douce, bien que certains passages puisse vous serrer un peu plus le cœur.

Page après page, nous suivons un instant de vie, un instant de rencontre, entre Lionel, Sasha et Alexis et John. Sasha étant l'élément principal au milieu des autres hommes. C'est un peu lui le ciment de l'histoire, lui qui nous aiguille tantôt chez l'un, tantôt chez l'autre.

Une panne viendra chambouler tout ce petit monde. Une panne qui aura bien des conséquences sur chaque aspect de la vie de Lionel, mais qui lui apportera aussi quelque chose de bien précieux.

Lionel est un personnage spécial, dont les divagations m'ont fait sourire. Si sa maladie est à l'origine de son comportement, j'ai trouvé que cela n'avait pas été assez exploité, développé, et surtout, qu'il n'avait pas expliqué une seule fois ce qu'il avait à qui que ce soit. Finalement, je me dis que si la maladie n'avait pas été mentionnée, mais seulement dit un caractère renfermé, maniaque, silencieux, de nature méfiante et distante, et bien cela aurait été pareil. 
Après, par certains aspects, Lionel nous est attachant, et, au fur et à mesure de notre lecture, nous espérons pour lui, voulons savoir si cette rencontre deviendra certaine ou si elle demeurera un passage.

Sasha est un homme ambiguë, très gentil, tout en légèreté et en luminosité. Au contraire de Lionel, Sasha est quelqu'un des très optimiste, de joyeux, de gai. Il entraînera sur son chemin notre geek, et lui ouvrira un nouvel horizon.
Son amitié avec Alexis est très forte, et vous verrez pourquoi. Il est là pour lui, pour l'aider, le soutenir.

Alexis est un personnage que l'on pourrait qualifier de secondaire, mais qui a son importance pour Sasha, pour nous montrer son caractère, nous révéler des choses de son passé.
Alexis va vous émouvoir par son histoire, son vécu et va étonnamment vous surprendre. A vous de lire pour savoir ce que vous réserve ce jeune homme particulier.

La relation entre Sasha et Lionel se fait assez rapidement. Pour moi, il m'a manqué un peu de sentiments, de chaleur entre ces deux hommes que tout oppose, j'ai trouvé aussi l'acceptation de Sasha par Lionel assez rapide compte tenu de son état émotionnel. Cependant, cette relation est tendre, douce, faite de compromis, d'amitié.

La construction du roman est bien menée, il est agréable d'avoir les points de vue de chacun des protagonistes, ce qui nous aiguille un peu mieux dans leur ressenti et leur vie. Les petits extraits mit au début de chaque chapitre sont un petit plus aussi, en adéquation avec le thème dudit chapitre. Et quand j'ai vu de qui était les petits extraits, j'ai souri, mais encore une fois, ça colle avec les personnages.

La plume de l'auteur reste assez légère, les traits d’humour et les sarcasmes sont un régal, bien qu'ils contiennent un peu de lourdeur parfois, il y a du rythme dans le  texte,  un élément étant toujours présent pour relancer l'intrigue, le décor est bien posé, nous comprenons où nous sommes. Au niveau de l'ambiance, j'aurai bien souhaité un peu plus de référence à la période du roman, c'est à dire Noël, du coup, cela m'a manqué un petit peu.

Au niveau des fautes et inversions de prénom que j'ai pu voir, je ne peux pas vraiment me prononcer, car j'ai eu une version non corrigée. Donc je resterai neutre là-dessus. J'espère seulement que la version finale sera plus aboutie.

La fin du livre est surprenante, et je dois vous dire que je ne l'ai pas vu venir. Ce final m'a donnée l'impression de partir sur un tout autre genre, l'impression de début d'un autre roman, bien plus glauque. 

En bref, un récit qui se lit facilement, une histoire qui tient la route, qui vous pousse à lire pour savoir où vont nos personnages, ce qui leur arrivent, s'ils s'en sortent, s'ils se trouvent, s'apprivoisent. De jolis instants d'humour, une première fois entre nos deux personnages principaux des plus mignonnes, toute en suggestion et douceur, ce que j'ai beaucoup aimé.
Si pour moi il m'a manqué quelques éléments pour me convaincre, cela reste une lecture sympathique, sans prise de tête, agréable.





samedi 22 octobre 2016

Chronique de "Chevalier Noir - Tome 1 : La Quête" de Diane B. Rylia

*** COUP DE CŒUR ***



Auteur : Diane B. Rylia
Editeur : MxM Bookmark
Sortie : 28 octobre 2016

Résumé :
Dans la vie de Ciarán, le sorcier, il n’y a eu qu’un homme, un chevalier, dont il ne connaît pas même le nom mais à qui il a pris non seulement une nuit de plaisir mais quelque chose de bien plus précieux. Il pensait ne jamais le revoir, mais, même après dix ans, il n’a pu oublier son visage. Quelle n’est pas sa surprise quand il découvre que le mercenaire que le Roi veut qu’il accompagne pour pourfendre le dragon n’est autre que cet homme. Un homme qui semble avoir tout oublié de lui, un homme violent et brutal mais aussi terriblement attirant.
Schwarz est un homme maudit, excommunié, rejeté par son ordre, il n’a pour lui que son cheval, son épée et son écuyer. Errant de royaume en royaume il loue ses services au plus offrant, ne se sentant vivant et entier que lorsqu’il laisse libre cours à sa rage. Mandé par le roi Adelar pour tuer le dragon, il découvre avec stupeur le sorcier que le roi lui avait adjoint : un homme d’une beauté irréelle mais d’une froideur glaciale. Un homme qui réveille ses instincts les plus violents et lui jette au visage son passé et sa chute.
Sur les routes, forcés de rester ensemble, nos deux héros ne tardent pas à ranimer un feu bien plus brûlant que celui du dragon.



~ ~ MON AVIS ~ ~

Ce roman est un coup de cœur a bien des niveaux. Non seulement la couverture est superbe et convient parfaitement au récit, mais les personnages, l'univers et les paysages sont simplement un régal, et réunissent tous les codes du genre.

Dès le prologue vous êtes happés en plein cœur de l'histoire, d'une intrigue, d'un questionnement pour savoir où vous êtes tombés.

Si le résumé vous raconte juste ce qu'il faut pour vous tenter, je peux vous dire qu'au court de votre lecture, c'est bien plus que votre curiosité qui va être attisée.

L'univers créé par l'auteur est riche, bien décrit, sans aucune lourdeur. Vous êtes catapultés dans un lieu assez chouette, où les codes des sorciers sont respectés à la lettre, ainsi que la monarchie et tout ce qui s'y rapporte.

Nous suivons la vie et le destin de Ciaràn. Ciaràn, sorcier froid, beau, dévoué à son roi et à ses apprentis. Il est parfois taciturne, silencieux, mais au fur et à mesure de votre lecture, vous comprendrez pourquoi, cependant il se montre de bons conseils envers ses apprentis, et une épaule sur laquelle ils peuvent compter, aussi bien pour le savoir que pour la protection. Lorsqu'il croise le chemin de Schwarz, il ne se doute pas de qui il est, mais lorsque son regard se pose sur cet homme, tout devient limpide et les souvenirs refont surface.

Schwarz est un homme profondément blessé et meurtri par son passé, sa chute. Sa rage le fait vivre, ou plutôt survivre, il en puise son souffle, sa force. Il est intriguant, attirant.

La mission confiée par le Roi les incite à voyager ensemble. A travers ce voyage, ils vont beaucoup apprendre l'un sur l'autre, rien ne sera facile, leurs personnalités vont se révéler, leurs faiblesses un peu, et leur courage beaucoup. Un voyage parsemé de rencontres étonnantes, de danger, mais aussi, pour Schwartz, de souvenirs fugaces qui apparaissent inopinément au fond de son subconscient. Un sentiment de culpabilité, accouplé à l'attirance, au souvenir de celui qu'il n'a jamais oublié, naît également chez Ciaràn.

Ce roman est un vrai héroïque fantasy, avec un prologue des plus aguicheur, une histoire qui prend le temps de se poser, sans aucune lassitude, des héros à la Merlin et Arthur, de la magie, du chevalier, de l'épée, du dragon, du feu, une princesse, et bien plus, à sauver. 
En filigrane, nous suivons les affaires de cœur et d'âme de Ciaràn et Schwarz, leur désir, leur regret, le tout très naturellement, discrètement, pour s'approfondir en fin de tome, et carrément nous surprendre à la fin du roman !

La plume de l'auteur est parfaite, fluide, c'est très bien écrit, très bien mené, sans aucun temps mord. Un combat contre un dragon des plus épiques, des plus dangereux, avec les conséquences qui s'en suivent. Des actions et des réflexions qui vous poussent à tourner les pages, encore et encore.
Une plume qui avec ses mots, parfois crus et percutants, parfois doux et étonnants, vous procure quelques sensations qui vous fond palpiter le cœur, qui vous chauffe les sens, qui vous titille les neurones.

Nos deux héros sont des personnages qui vous touchent, dans leurs pensées, dans leur faux-semblants, dans leur vulnérabilité. Ils sont énigmatiques, charismatiques, attachants. Les personnages secondaires apportent de la consistance et de la fraîcheur au récit, le pousse encore plus loin, nous montrant d'autres facettes de nos deux personnages principaux. 
Le cheminement mené par l'auteur est parfait, une ligne géniale qui vous attise de bout en bout, qui vous dévoile les secrets et les réflexions  de Ciaràn et Schwarz, petit à petit, vous montrant le chemin vers un final surprenant, et qui je dois l'avouer, m'a prise de court, car je ne m'y attendais pas du tout.

En bref, un roman que j'ai adoré, que j'ai lu d'une traite. Un roman qui m'a transportée, un monde qui m'a conquise, avec de la magie pour m’envoûter, un chevalier pour m'attiser, un mystère entre nos deux hommes pour me faire trembler, un combat pour me faire vibrer, du danger pour me faire frissonner, un soupçon de sensualité pour m'adoucir, un dragon pour m'impressionner, un brin de romance pour me faire espérer, une fin surprenante pour m'accrocher.

A découvrir absolument.





Chronique : "La rumeur"

#PALPITANT Auteur : Lesley Kara Éditeur : France Loisir (pour ma version) / éditions Les Escales Date de sortie : janvier 2020 (...