samedi 30 septembre 2017

Chronique : "Ouvrir les yeux"

*** IMMENSE COUP DE CŒUR ***


Auteur : Marc Gardner
Éditeur : MxM Bookmark
Date de sortie : 11 octobre 2017

#BookTourMxMBookmark

~ RÉSUMÉ ~
Après avoir brûlé la chandelle par les deux bouts, Paul a décidé de reprendre sa vie en main. Aujourd'hui de retour dans sa ville natale, il jongle entre une formation d'instituteur, un stage et des heures de ménage dans des bureaux. Tout aurait été pour le mieux s'il n'avait pas la fâcheuse habitude de réarranger la décoration des employés.
Mais voilà que l'un d'entre eux remarque son petit manège et laisse un message à son intention. Commence alors une étrange correspondance entre Paul et le mystérieux comptable.


~ MA CHRONIQUE ~

Un très beau récit, même un immense coup de cœur pour ce texte, et ce, pour plusieurs raisons.

Tout d'abord, le style du roman. En effet, celui-ci est construit sous la forme de roman épistolaire...mais pas que. Un style que j'affectionne particulièrement car pour moi, c'est l'essence même du dévoilement de soi, la mise à nue de son âme, une manière de se confier librement, sans la peur du regard de l'autre, et cela se confirme encore ici. Un exercice de style que l'auteur a relevé avec brio et intelligence, mêlant humour, nostalgie et émotion.

Ensuite, vient la plume de l'auteur. Je suis tombée sous le charme car il utilise à la perfection les descriptions les plus précises pour nous offrir la plus minime des émotions, des réactions.

Enfin, l'histoire en elle-même : pour ses personnages, pour ses prises de position, pour ses remises en question et pour...ouvrir les yeux.

Nous faisons ici la connaissance de Paul. Jeune homme sympathique, plaisant qui parfois peut agacer en nous démontrant par bien des façons son obstination à suivre une idée qu'il s'est lui-même inculquée. J'ai adoré le voir évoluer, interagir avec les enfants, prendre conscience de ce qu'il veut, ce qu'il souhaite. Ce qui est intéressant et rend ce texte très complet, c'est que non seulement nous le voyons échanger avec F., mais nous le suivons aussi dans sa vie, ses relations avec ses parents, ses collègues, ses amis Parisiens. A chaque situation où il se trouve, il y a un climat différent, un conflit, une réflexion. Aussi bien pour lui que pour nous, lecteurs.

Paul et F. nous offre une belle complicité, une relation épistolaire addictive dont nous attendons avec fébrilité, comme Paul, chaque nouvelle missive. Mais surtout, nous restons en haleine de l'évolution de celle-ci. Et quelle évolution !

C'est vraiment un superbe récit. Nous avons l'impression de vivre en même temps que Paul tout ce qui lui arrive, les joies comme les peines, la surprise comme la déception, l'assurance comme le dégoût de soi, l'amour comme l'espoir.
Beaucoup de sentiments, de sensations nous sont offertes par l'auteur. Sa plume est un régal et nous donne matière à réfléchir. Ses mots nous comble d'émotion, de frustration et d'un éclat de lumière.
L'humour est très présent aussi, que ce soit sous forme écrite ou orale.
Une choses encore que j'ai vraiment, mais alors vraiment aimé : toutes les références aux séries, dessins animés des années 80, c'est-à-dire ma génération ! Quelle ne fut pas ma surprise à retrouver tous ces trucs qui ont fait ma jeunesse, un sentiment d'euphorie et de nostalgie m'a ainsi happée et j'en suis super heureuse, car ce fut un véritable plaisir que de me replonger dans ces années. D'ailleurs, mes chouchous, j'ai nommé LES SNORKY, font partie intégrante de ce roman et y jouent une grande place (et j'ai encore le générique en tête : qui qui qui sont les Snorky, qui qui qui mais qui...)

La fin du texte est tout bonnement magnifique et m'a émue très fortement.

C'est un premier roman vraiment excellent pour cet auteur, qui sous un style qui se veut léger nous apporte une vraie réflexion sur soi, sur ce que l'on pense de l'autre, sur des idées préconçues qui ne demandent qu'à disparaître, des œillères que l'on porte trop souvent et qui ont du mal à s'effacer. Un texte qui parfois se fait poétique, doux, tendre, nous offrant une petite larme au passage, car oui, j'en ai eu une...

Bref, un roman qui possède tout ce que j'aime, et bien plus encore, qui entremêle à la perfection humour, joie, peine, déception, amour et espoir, le tout agrémenté d'une bonne dose de nostalgie et saupoudré d'une vraie réflexion pas si innocente que ça.

Et que dire de la couverture ? Juste parfaite, reflétant à la perfection ce roman et ses subtilités.




lundi 18 septembre 2017

Chronique : "Un personnage de roman"

*** INTÉRESSANT ***


Auteur : Philippe Besson
Éditeur : éditions Julliard
Date de sortie : 7 septembre 2017

~ RÉSUMÉ ~
" Je connaissais Emmanuel Macron avant qu'il ne se décide à se lancer dans l'aventure d'une campagne présidentielle. Et quand il m'a exprimé son ambition d'accéder à l'Élysée, j'ai fait comme tout le monde : je n'y ai pas cru.
J'ai pensé : ce n'est tout simplement pas possible.
Pourtant, au fil des mois, au plus près de lui, de son épouse Brigitte et de son cercle rapproché, sur les routes de France comme dans l'intimité des tête-à-tête, j'ai vu cet impossible devenir un improbable, l'improbable devenir plausible, le plausible se transformer en une réalité.
C'est cette épopée et cette consécration que je raconte. Parce qu'elles sont éminemment romanesques et parce que rien ne m'intéresse davantage que les personnages qui s'inventent un destin. "


~ MA CHRONIQUE ~

J'ai passé un bon moment de lecture, appréciant me plonger dans ce texte particulier, un texte qui relate l'aventure que vit, et se crée, Emmanuel M.

J'ai lu beaucoup de critique sur ce roman, qu'il était inutile, que les gens ne voyait pas l’intérêt d'un tel bouquin.
Cependant, je ne suis pas vraiment d'accord, car je pense que ce livre doit être lu comme un roman, un peu comme une fiction dans laquelle le héro se bat avec force et conviction pour obtenir ce qu'il veut, se donnera les moyens pour atteindre son but, traversera les obstacles, les attaques et les coups bas pour enfin obtenir ce qu'il espère tant et ce en quoi il croit vraiment. Oui, Emmanuel M. fait le parfait héro de ce roman. Il en a l'étoffe, l’envie, la rage et la combativité.
D'ailleurs je trouve que le titre est parfaitement choisi car le destin d'Emmanuel M. est bien dans l'esprit et surtout, il se démène pour se le créer son fameux destin.

J'ai apprécié les confidences d'Emmanuel M. à Philippe Besson, ses éclats de vérité et parfois cette carapace que l'on voit se fissurer, ses quelques confidences dont les paroles m'ont parue sincères, le rendant plus accessible, plus humain.
J'ai aimé l'état d'esprit et les réparties de Brigitte M., qui semble à la fois espiègle, ouverte et très réaliste. J'ai aimé ses instants de fragilité où la peur transparaît, où l'inquiétude fait trembler les mots.
J'ai aimé la franchise de Philippe Besson quand il dit qu'inévitablement il ne pourra pas forcément rester objectif, même si cela est son souhait. Cependant il ne le fait pas à outrance et toujours avec sincérité, tout en restant insoumis et libre (un peu comme Emmanuel M. finalement...)
J'ai aimé les quelques questions incisives posées, les réponses parfois sans réponse (si habituel comme tactique que cela n'étonne même plus), les questions teintées d'humour ou de gravité.
J'ai aimé les remarques pertinentes et osées de l'auteur, j'ai aimé aussi sa discrétion.

C'est sûr que ce texte ne raconte rien de particulier si ce n'est cette extraordinaire épopée, assez incroyable, que vit Emmanuel M., une épopée à laquelle personne ne croyait, lui riant souvent au nez car trop jeune, trop présomptueux, trop...tout.

Page après page, j'ai suivi avec intérêt ce récit atypique, à la fois journal intime, chronique et récit romanesque. L'auteur, malgré le sujet, a réussi à m'apostropher et me maintenir en haleine jusqu'au bout, même si nous connaissons déjà tous l'issue. Un texte bien structuré, bien maîtrisé.

La plume de l'auteur m'a encore une fois charmée. Je suis amoureuse de son écriture et malgré la spécificité du roman, il arrive à marquer de son empreinte ce texte par sa prose poétique, charmante et envoûtante, faisant ainsi de ce livre une histoire romanesque servie par un héro des temps modernes. 
Il a l'élégance des mots, la grâce des phrases et le charme du récit. 
Il a su agilement adapter sa plume à la particularité du genre, à la particularité du personnage et de tout ce qui l'entoure.
Je dois avouer que quelques phrases m'ont émues et touchées, d'autres m'ont fait sourire.

Petit plus : j'adore la couverture !

Bref, un roman que j'ai apprécié, où je retrouve la plume de l'auteur et son sens aiguisé des mots, un roman clair et précis où l'aventure tient toute sa place, où le combat se lit à chaque page, où le héro, soutenue par son héroïne, nous offre un personnage de roman intriguant, attachant, au destin incroyable.




Chronique : "Love Ticket"



Auteur : Mikky Sophie
Éditeur : La Condamine
Sortie : septembre 2016

~ RÉSUMÉ ~
Employée dans un fast-food, Mélissa se débat avec ses problèmes d'argent. Sa vie sentimentale ? Aussi vide que son compte en banque...
Mais la chance tourne quand elle remporte dix millions d'euros au loto. Quel pied de nez au banquier qui l'avait prise de haut quelques jours auparavant ! Une revanche sur ce beau garçon prétentieux et beaucoup trop sûr de lui...
Alors que Mélissa profite de sa fortune toute neuve pour réaliser ses rêves les plus fous, elle découvre qu'elle n'aurait peut-être pas dû juger cet homme sur les apparences. Et si son ticket de loto lui faisait gagner beaucoup plus que dix millions d'euros ?


~ MA CHRONIQUE ~

Un très bon moment de lecture avec ce roman pétillant, plein de vigueur, de jeunesse et de fraîcheur. Cependant, et malgré la couverture, ne vous y trompez pas ! car si nous avons l'impression que ce texte est léger, il s'avère bien plus ombrageux que cela.

Nous suivons ici la vie de Mélissa, une vie qui va changer en gagnant au Loto, mais pas forcement comme ce à quoi elle s'attendait. 
Mélissa est une jeune femme de son temps, elle est drôle, passionnée et déterminée. Sa rencontre avec David va lui donner la force et le courage de se battre pour ce qu'elle souhaite, ce qu'elle voit et ressent comme une évidence, quitte à se brûler les ailes. J'ai aimé son caractère, sa fougue et ce que l'auteur en a fait. Elle a joué sur les nuances et les blessures de Mélissa, elle a travaillé sa psychologie tout en nous apportant de l'humour et de la frivolité.

Le personnage de David est très mystérieux, son attitude ambiguë. Il va vous étonner et vous surprendre jusqu'au bout. C'est un homme complexe, avec ses fêlures et ses fantômes. Quand il se révèle, il brille, il devient lumineux et quand il ose, il devient lui. Mélissa devient sa force, son tout et cela l'auteur l'a très bien fait passer à travers ses mots et ses actions.

J'ai aimé avoir le point de vue des deux protagonistes. Je pense qu'ici cela était nécessaire pour comprendre toutes les subtilités qui forgent David et Mélissa.

Page après page, c'est un mélange de hauts, de bas, de très bas, de rebondissements, une intrigue qui tient la route et qui tient en haleine surtout. Un suspens parfois intenable et des réponses qui vous glacent le sang.
Le décor est bien planté, les descriptions agréables.
Les personnages secondaires apportent une saveur toute particulière au texte, le rendant encore plus attractif et plus addictif. Ils vous feront sourire et vous vous rendrez compte aussi que parfois il ne faut pas se fier aux apparences.
Beaucoup de relations sont mises en évidence ici : relation familiale, relation amicale et relation amoureuse. Tout est bien dosé, maîtrisé avec justesse et parfois pudeur.
Le sexe et les mots occasionnellement crus viennent pimenter un peu le tout.

La plume de l'auteur est addictive, fluide, légère. Une plume dans laquelle chacun peut se reconnaître, les mots sont frais, piquants, doux, acidulés.
Une plume qui sait aussi jouer avec les émotions, car je dois bien avouer que certains passages sont très sensibles et émouvants.
D'ailleurs, c'est ce mélange que j'ai adoré, c'est-à-dire que nous passons du rire aux larmes en un clin d’œil, de la légèreté à la gravité en un tour de page.

Bref, un roman que j'ai apprécié pour la qualité de ses personnages, pour son histoire qui s'avère atypique au final, pour ce suspens qui nous tiraille jusqu'à la dernière ligne, pour les révélations qui m'ont serrée le cœur, pour l'amour qui se dégage entre Mélissa et David, cet amour qui sera une force et un guide dans chacune de leurs actions, pour les émotions qu'il m'a procurée : joie, peine, rire, espoir et bien d'autres encore.

A découvrir, sans hésiter !




vendredi 15 septembre 2017

Chronique : "Une vie à t'attendre"

*** UN RÉCIT ÉMOUVANT ***


Auteur : Alia Cardyn
Éditeur : éditions Charleston
Date de sortie : juin 2016

Service Presse Éditeur

~ RÉSUMÉ ~

« Je suis petite, si petite dans ces lieux silencieux. Je connais la nature des silences et celui-ci n'est pas bon. Il est le dernier souffle d'une maison qui s'est vidée, précipitant ma perte. Je les appelle et en réponse,ce silence implacable. Où sont-ils ? Je m'apprête à poser le pied sur cette marche mais j'ai déjà compris. Dans quelques secondes, je cesserai d'être une enfant. »
Qui devient-on dans une vie où des parents disparaissent mystérieusement ? Rose a six ans quand la tragédie se produit. Dans ce quotidien bouleversé, elle grandit avec sa version de l'histoire, qui l'étouffe.
Qui Rose serait-elle aujourd'hui si elle ne pensait pas qu'ils l'ont abandonnée ? C'est la question que se pose celui qui l'a toujours aimée.
À Bali, seize ans après leur disparition, Rose découvre quelques mots sur un carton. Commence alors un périple haletant. Les indices qu'elle va petit à petit accumuler lui permettront-ils de dépasser une enfance brisée ?



~ MA CHRONIQUE ~

Un instant sympathique qui nous embarque avec douceur et appréhension au cœur de la vie de Rose, au cœur de son âme, de ses sentiments et ses ressentis profonds.

Une lecture placide, mais ne vous y trompez pas, bien que tout reste en douceur, la douleur et l'horreur vécue par Rose sont tout à fait bien décrites, et surtout, au-delà de cette placidité, c'est un sentiment de thriller, de suspens qui s'ouvre à nous et ceci rend ce roman très très intéressant.

L'histoire qui file sous nos yeux nous démontre l'impact que peut avoir les circonstance et les drames qui jalonnent notre jeunesse. Ici, nous voyons comment le drame survenu a façonné le caractère de Rose, comment il l'a influencé. C'est douloureux et très réel. Ce drame marque le début de sa perte de confiance envers les autres, cette perte qui se manifeste par la peur à nouveau d'être abandonnée, déçue et brisée.
Page après page, nous naviguons entre présent et passé, entre les événements qui mènent Rose sur une piste dangereuse où la réalité sera peut-être au bout du chemin et les étapes de sa jeunesse, juste après le drame. C'est très captivant de suivre les deux en parallèle car cela nous informe sur le comment du pourquoi du comportement et des réactions de Rose.
Les personnages secondaires sont attachants à leur manière et nous dévoilerons bien des secrets. Ils apporterons à Rose ce qu'il lui a toujours manqué et ce à quoi elle n'aurait jamais espéré, ainsi que la plus belle preuve d'amour qu'elle pouvait imaginer.

Il y a de très beaux passages d'acceptation, de résignation et de remise en question. Chaque étape de son périple actuel fait gravir à Rose un nouveau palier pour son avenir, pour elle-même, pour son âme et son cœur.
Le décor est bien planté, vous faisant voyager avec envie, les époques bien délimitées, ce qui ne portent pas à confusion lors de notre lecture. Le roman est aussi très bien structuré, vous verrez pourquoi. Le début et la fin sont...magiques ! Et le titre, juste parfait.

Ce roman, c'est une femme de caractère à la recherche de son passé omniprésent, qui devra faire des choix, des choix qui changeront tout, qui définiront sa vie future et qui peut-être lui accorderont enfin la liberté de l'âme, de son âme... et de son cœur.
La fin m'a bluffée car c'est une chose à laquelle je n'aurai jamais pensé. L'auteur a réussi avec brio, tact et humilité à nous amener vers un dénouement totalement inattendu.

La plume de l’auteur est très agréable, fluide et d'une poésie remarquable. Je me suis laissée bercer par ses mots, des mots qui m'ont procurée énormément de sensations et d'émotions.

En bref, un joli roman, émouvant, qui nous narre, tout en poésie et en force, le cheminement d'une vie et la quête de soi à travers la perte et l'ignorance.




Chronique : "Juliette"

*** COUP DE CŒUR ***


Auteur : Anne Fortier
Éditeur : éditions Charleston
Date de sortie : juin 2017

Service Presse Éditeur

~ RÉSUMÉ ~
À la mort de sa tante préférée, Julie ne reçoit pour héritage qu'une mystérieuse clé, accompagnée de l'adresse d'une banque à Sienne. Elle s'envole aussitôt pour l'Italie et y trouve une liasse de papiers jaunis relatant les amours d'un jeune homme prénommé Roméo avec celle qui est sans doute son ancêtre, la belle Juliette Tolomei. La Juliette de Shakespeare.
Alors que Julie déchiffre les parchemins, elle comprend que la sinistre malédiction prononcée six siècles plus tôt plane encore sur sa famille… Pourra-t-elle échapper au danger qui la guette à vouloir ainsi découvrir son destin ?


~ MA CHRONIQUE ~

Je suis littéralement tombée amoureuse de ce texte. Que ce soit de la plume de l'auteur, de l'ambiance romantique parfois féerique ou carrément cosmique, des personnages, du paysage...tout ce qui se rapporte et contient ce texte m'a charmée très profondément. Mon cœur a succombé à chaque page, chaque mot, il a fondu de douceur à la découverte de l’intrigue, il a été envoûté par ce mélange de passé et de présent, par cette légende qui prend vie, par cet amour absolu et unique.

Si le roman est assez conséquent en terme de volume, cependant les pages se tournent toutes seules, un véritable "page-turner" ! Il m'a été très difficile de m'en détacher une fois commencé. Après c'est peut-être mon âme d'amoureuse transie, de romantique passionnée, ou ma sensibilité qui parle, ou alors mon amour pour Shakespeare et Roméo & Juliette, mais ce texte a sonné comme une évidence, comme la résurrection dont je rêvais, qui défie la tragédie, la rendant encore plus gracieuse et délicate.

Ce récit, c'est l’histoire de Julie qui va voir arriver un bouleversement radical et inattendu dans sa vie grâce à sa tante. Une aventure hors du commun, pleine de rebondissements et de surprises, pour cette jeune femme tranquille, passionnée de Shakespeare.
Des instants électrisés, romanesques et bien plus encore viennent chambouler votre âme, la titiller de la plus belle des façons.
Un texte exaltant, sans temps mort, qui vous mènera au bout du chemin, aux côtés de Julie, pour découvrir le mystère de sa famille. L'action est présente, l'intrigue captivante. Page après page, c'est une quête de soi, de ce que l'on est, une recherche excitante, palpitante, des secrets révélés, un amour en devenir. C'est beau, élégant, écrit de façon admirable et intelligente.

Les personnages sont attachants et ne manquent pas de caractère. J'ai aimé la similitude entre les personnages présents et les personnages du passé. Ils sont tous participatifs à ce récit, avec un rôle important à jouer, tout autant que nos personnages principaux.

La plume de l'auteur est un vrai régal et d'une grande beauté, très littéraire, très élégante et adaptée à la perfection à son texte, que ce soit dans l'actuel ou dans l'historique.
Une plume qui sait apprivoiser les mots pour en faire ressortir toute l'essence, toute les nuances et ainsi vous procurer pléthore d'émotions.
Une plume qui m'a transportée dans un tourbillon de sensations exquises grâce aux descriptions des lieux, de l'ambiance chevaleresque, de l'atmosphère mystérieuse et passionnée qui baigne le texte.
Une plume savoureuse et maîtrisée.

Bref, un énorme coup de cœur littéraire pour ce roman où la passion et la poésie se mêlent sensuellement pour nous offrir un récit d'une grande beauté, sublimé par l'amour, la fidélité et le sacrifice.




dimanche 10 septembre 2017

Chronique . "Prisonnier de tes bras"

*** COUP DE CŒUR ***


Auteur : Jeremy Henry
Éditeur : auto-édition
Date de sortie : 8 septembre 2017

Service Presse Auteur

~ RÉSUMÉ ~

Après une jeunesse placée sous le signe de la notoriété, Jérémy Garnier est parti vivre à Toronto (Canada), afin de prendre un nouveau départ. Il troque les batteries musicales contre celles de cuisine, et devient chef dans un restaurant. Sa vie bascule le soir où il accepte de faire un extra, après la fermeture, avec son patron. Au mauvais endroit, au mauvais moment, Jérémy croise le chemin de Jin Yu, intermédiaire de la triade chinoise Luon, qui le dépossède de sa vie, par simple désir de rompre sa monotonie.



~ MA CHRONIQUE ~

Un véritable coup de cœur pour cette magnifique histoire qui vous happe dès les premières pages vous plongeant directement au cœur de l'action et de la folle aventure que subira Jérémy.

Un véritable page-turner où la rencontre entre Jérémy et Yu est baignée de peur, de sang. Une rencontre qui sonne comme le fin d'une vie et qui au final deviendra bien plus que cela.

L'auteur nous offre ici une histoire sombre, imprégnée de violence, de devoir, d'ordre. 
Yu s'avère être un personnage que j'ai aimé détester. Il est sombre, arrogant, cruel. Il est une énigme qui au fil des pages se dévoilera, goutte à goutte, pour vous faire découvrir un personnage bien au-delà de ce que vous pourriez penser de lui au début de votre lecture.
Jérémy est un homme sensible, fort émotionnellement, gentil et perspicace. Son malheur se transformera en une chose qu'il n'aurait jamais deviné ni osé rêver. J'ai aimé ses larmes, ses peurs, ses envies et ses pensées.
Le fait que l'auteur nous offre le point de vue des deux personnages confère au texte une puissance toute particulière et nous donne ainsi la possibilité d'apprécier Yu et Jérémy à leur juste valeur. J'ai beaucoup aimé le travail fait sur la personnalité de chacun. Une personnalité très complexe d'ailleurs pour Yu, avec beaucoup, beaucoup de surprises pour nous lecteur.

Page après page vous suivrez donc la dépossession de la vie de Jérémy par Yu, ce que cela lui a fait, ce que Yu en pense et ce que cet enlèvement changera pour lui, pour eux, pour leur âme, leur cœur, vous plongerez au centre de la vie de Yu avec ses devoirs, son travail et surtout son véritable but. Sang, passion et instants émouvants viennent ponctuer ce récit qui s'avère être un véritable bijou.

Beaucoup de choses se passe dans ce roman, surtout au niveau de la psychologie des personnages. Ils évoluent, se posent des questions, réagissent parfois de manière inattendue. Il y a de l'action, de l'humour aussi, de la passion, oui, oui et de l'amour....toujours ! Un ensemble complet qui fait que l'on a du mal à décrocher de notre lecture une fois commencée. Chaque réaction est intéressante, chaque sentiment exprimé est réfléchis, posé et du début à la fin l'histoire est cohérente, que ce soit dans l'évolution du personnage de Jérémy et ses sentiments propres ou dans la ligne de conduite de Yu et son but à atteindre, même si pour celui-ci son but se verra gratifier de bien plus que ce qu'il avait prévu, d'une chose bien plus précieuse et exceptionnelle.

J'ai adoré et eu la joie de retrouver plusieurs personnages des romans de Jeremy Henry. Il a parfaitement réussi à entremêler tout ça et du coup cela nous offre un véritable bonheur de revoir tout ce petit monde.

La plume de l'auteur est un véritable régal, elle vous entraîne dans des sentiments et des émotions contradictoires, sur des montagnes russes, vers un soleil qui se lève et vous adouci, sur une ombre qui vient tout bouleverser et  dans une joie incommensurable sur l'ensemble du récit qui vous apporte moult émotions, qu'elles soient dures, très dures, douces, coquines, humoristiques. Une plume qui aligne les mots pour vous donner un texte à la valeur des sentiments de nos personnages. Un savant mélange de haine et d'amour, de désespoir et d'espoir, de rage et d’abandon.

Un roman qui porte bien son nom.

Bref, un roman coup de cœur pour un texte fabuleux qui m'a prise aux tripes, qui m'a comblée. Une histoire magnifique, une plume juste, des personnages attachants, émouvants qui vous embarqueront avec addiction dans leur aventure peu commune qui débouchera sur le plus beau sentiment du monde et l'espoir que tout ceci soit éternel.




samedi 2 septembre 2017

Chronique : "Une lumière dans la nuit"

*** INSTANT DOUCEUR ***


Auteur : Jeremy Henry
Éditeur : auto-édition
Date de sortie : 1er septembre 2017

Service Presse Auteur

~ RÉSUMÉ ~

Samuel Boitel est de retour d’une tournée en Europe avec son groupe les Révélations, lorsque son couple vole en éclats. 
Refusant d’affronter la réalité, à un moment charnière de son existence, il quitte Paris et ses responsabilités.
Son errance l’emmène à l’autre bout de la France, sur un îlot surmonté d’un phare. Au mauvais endroit, au mauvais moment, la Nature s’immiscera dans son destin, et le remettra sur le droit chemin, le guidant comme une lumière dans la nuit.



~ MA CHRONIQUE ~

Une belle histoire d'amour qui traverse les épreuves et le temps. J'ai passé un agréable moment de lecture mêlant douceur et humour, un instant réconfortant.

Ici, nous suivons l'histoire de Samuel. Samuel qui se retrouvera coincé dans un phare au cœur d'une tempête. Tempête qui fait rage autant dehors qu'au fond de son cœur. Dans sa mésaventure, il rencontrera un homme, Laurent, un homme qui deviendra sa lumière dans la nuit. Un homme qui apaisera ses tourments, son angoisse permanente et son anxiété exubérante.

Dans ce roman, nous assistons à une belle histoire d'amour, une de ces rencontres qui changent tout, un de ces rencontres qui en un clin d’œil vous apporte l'évidence, l'éclaircie dont vous aviez besoin.
Samuel est une personne très angoissée, et même si cela peut parfois paraître exagéré ou exaspérant, cela fait partie de lui, de ce qu'il est. Au contact de Laurent on le découvrira attentionné, compréhensif. J'ai beaucoup aimé sa personnalité.
Laurent est un homme calme, posé, patient, plus réfléchi, qui au-delà de son amour pour Samuel, voue une grande passion à son travail. Il sera d'un soutien indéfectible pour Samuel, un repos pour son âme, pour apaiser ses doutes, ses craintes.
Chacun se soutient dans son ambition et ses envies.

Au fil des pages nous suivons l'évolution de ce couple, dans les mois, dans les années, dans leurs décisions sur le plan professionnel et personnel. C'est un récit calme, tendre, le récit d'une existence où les remous font parfois des vagues, un récit où le cocon familiale est bien représenté, avec ses hauts et ses bas, ses difficultés et ses moments de bonheur.

UNE LUMIÈRE DANS LA NUIT c'est des cœurs à l'unisson, une rencontre des plus improbables qui change une vie à jamais, lui donne un sens et un but. Certains passages sont très émotifs, je pense notamment à un passage de la fin entre Samuel et sa mère. Une relation des plus délicates : à vous de la découvrir.
Laurent m'a beaucoup émue aussi avec ses déclarations aussi romantiques qu'inattendues.

Une plume en adéquation avec son récit et ses personnages, tantôt tendre, tantôt coquine, tantôt drôle. Un bel ensemble de nuances pour un texte emplit de compassion, d'amour, d'amitié et d'espérance. Une vie qui évolue en fonction de ses personnages, une vie qu'ils construisent ensemble, cote à cote, se soutenant quoiqu'il arrive : bonheur ou malheur.

En bref, un roman qui fait du bien, qui fait rire, qui fait chaud au cœur. Il est très agréable de suivre l'évolution de Samuel et de Laurent, que ce soit leur caractère ou leur vie à deux. Ils se complètent à merveille et même si parfois les nuages pointent le bout de leur nez, nous sentons que ce qui les relie sera plus fort que la tempête, plus fort que les turbulences. Un amour qui ouvre les yeux et le cœur pour nos deux hommes. Un amour qui leur apportera ce qu'ils n’auraient jamais osé rêver, ni penser.
J'aime beaucoup la couverture qui rappelle certains éléments du roman.

A découvrir pour vivre un bel instant de magie, de douceur et d'amour.




Chronique : "La rumeur"

#PALPITANT Auteur : Lesley Kara Éditeur : France Loisir (pour ma version) / éditions Les Escales Date de sortie : janvier 2020 (...