Chronique de "La boucle parfaite" de KZ Snow

NOTE : ♥♥♥

Auteur : KZ Snow
Editeur : Editions Reines-Beaux
Sortie : 7 août 2015

Service Presse - Partenariat

Résumé :
Jess Bonner, dix-huit ans, a décidé d’abandonner les faux-semblants… et, ce faisant, quelques-uns de ses anciens amis qui ne sont pas nécessairement dignes de confiance. Dans quelques mois à peine, il va rentrer à la fac, et il est temps pour lui d’avouer la vérité : il est gay, et non bi, et seul un de ses plus anciens amis détient le moindre intérêt à ses yeux. Quand Dylan Finch, alias Mig, suit le mouvement et met de la distance entre lui-même et son groupe d’amis, Jess et lui se laissent aller à l’attirance mutuelle qui n’a fait que grandir entre eux pendant toutes ces années.
Mais naviguer sur les eaux troubles d’une relation tumultueuse n’est jamais simple pour des novices, et des forces qu’ils semblent incapables de maîtriser ne cessent de les faire trébucher : l’appétit sexuel, leurs insécurités personnelles, la peur d’être découvert, et plus encore. Ils ont besoin de clarté. De courage. Alors qu’ils sont sur le point de les trouver tous les deux, un acte de jalousie rancunière envoie l’un d’eux derrière les barreaux. Toutes les victoires durement gagnées sont en danger et risquent de finir en poussière. Et la seule manière pour eux de sauver ce qu’ils ont est de reconnaître son existence… et de se battre pour son intégrité.



*** MON AVIS ***

Une histoire qui se laisse lire mais qui malheureusement ne m'a pas transportée.

Nous suivons l'histoire de Jess et Dylan, qui du haut de leur dix-huit ans laissent libre court à leur attirance mutuelle, pour être ce qu'ils sont vraiment. Mais leur relation ne sera pas de tout repos, et beaucoup de questionnements et de barrières viendront les perturber.
Les personnages sont assez bien développés au niveau psychologique, et il est intéressant d'avoir les deux points de vue de nos deux jeunes garçons.

Face aux difficultés qui s'accumulent, nous remarquons que leur amour grandit, prend un sens, car finalement ils restent bien seuls tous les deux pour réussir à gérer ce qui leur arrivent, ce qu'ils ressentent, cette attraction sexuelle.

De l'amitié à l'amour il n'y a qu'un pas, et c'est ce que Jess et Dylan expérimentent ensemble.

Beaucoup de sujets pas évident sont amenés par ce roman : le coming-out, la peur, la jalousie, l'amitié, l'amour, la méchanceté, la découverte, l'espoir.... 
Les garçons sont vulgaires dans leur langage, et quand bien même qu'ils soient jeunes, c'est un peu trop pour moi, et je pense que ceci a fais que je n'ai pas senti de connexion avec ces personnages.

Les personnages secondaires, assez bien développés, apportent une profondeur au récit, un petit plus pour le petit frère de Jess, que j'ai bien aimé.

Sinon, dans l'ensemble le récit se laisse lire, il y a quelques longueurs pour moi, mais les personnages, malgré leur vulgarité et leur jeunesse, ont une force de caractère et du courage pour pouvoir faire accepter et reconnaître cet amour qu'ils ont, si fort, si vrai, mais si fragile par moment. Certaines émotions sont quand-même présentes, avec une touche d'humour.
L'écriture est assez originale, parfois très crue, et parfois romantique, douce, un contraste assez déroutant.

Vous verrez qu'au fil de l'histoire, le titre prend tout son sens.

Un petit clin d'oeil pour la couverture que je trouve superbe, en adéquation avec le récit.

Voilà, je vous laisse vous-même vous faire votre propre opinion.



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique : "Be with me"

Chronique de "Lola, petite, grosse et exhibitionniste" de Louisa Méonis

Chronique : "Une vie à t'attendre"