Chronique de "Les Montgomery et les Armstrong - Tome 1 : Au-delà des mots" de Maya Banks

NOTE : ♥♥♥♥♥


Auteur : Maya Banks
Editeur : J'ai Lu pour Elle
Sortie : 7 mai 2014

Résumé :
Coup de tonnerre dans les Highlands : pour rétablir la concorde entre deux puissants suzerains, le roi ordonne le mariage d'Eveline Armstrong et Graeme Montgomery. Ce dernier est atterré. Epouser la fille de son pire ennemi, une gamine qu'on dit retardée ? Inconcevable ! Seulement, on ne désobéit pas au roi. Crame se soumet et ne tarde pas à découvrir que son épouse, loin d'être idiote, est simplement sourde suite à un accident. Et elle est si belle qu'il a soudain hâte de l'emmener dans son lit. Mais saura-t-il la protéger contre la haine meurtrière de son clan ?



*** MON AVIS ***

Un très bon roman, très addictif, qui se lit d'une traite tellement l'histoire est belle et prenante.

Dans ce premier tome, nous faisons la connaissance de deux clans ennemis : Les Montgomery et Les Armstrong.

Je ne vais pas vous refaire le résumé car il cible l'essentiel du roman.

Quand Eveline rencontre Graeme, celui qu'elle doit épouser par ordre du roi, son corps ressent une vibration. Elle sent de suite qu'elle peut avoir confiance en lui, et il dégage une telle force.

Graeme, qui n'apprécie pas de devoir se marier avec la fille de son pire ennemi, fait un effort, et ne peut aller contre l'ordre du roi. Mais dès qu'il voit Eveline, il perçoit sa beauté, sa fragilité. Il perçoit également qu'elle ne parait pas être ce que tout le monde prétend, et cherche à en savoir plus sur elle.

Dès lors, comme il est honnête et droit, il se dit qu'il ne peut en vouloir à celle-ci, et lui promet de tout faire pour la protéger une fois qu'elle sera avec lui dans son clan.

Commence alors une longue bataille pour Eveline pour réussir à se faire accepter par ceux qui désormais sont les siens. Mais, malgré tous ses efforts, rien ne sera facile, et rien ne lui sera épargné. Beaucoup resteront méchants envers elle, surtout du fait de son handicap. J'ai eu beaucoup de peine pour elle.

Rori, la sœur de Graeme, se prend vite d'affection pour Eveline, et elles deviennent rapidement complices. Les frères de Graeme, réticent dès le départ, vont vite changer d'avis et se ranger du côté de leur frère, leur Lord.

Graeme et Eveline apprennent à se connaitre doucement, la confiance s'installe entre eux, ainsi qu'une douce attirance. Eveline se confiera à Graeme sur l'origine de son mal. Car celle-ci est loin d'être celle que tout le monde prétend. Elle se révèle douce, agréable, intelligente, gentille et la main sur le cœur.

Graeme aura bien du mal à faire face à l'hostilité des siens, et il devra tout mettre en oeuvre pour faire accepter celle qu'il aime, celle qui est la fille de leur ennemi depuis des générations. Il va douter, il va se battre et être intransigeant.

J'ai beaucoup apprécié cette relation entre eux, qui est tendre, délicate. Maya Banks sait manier les mots avec brio pour nous entraîner dans un tourbillon de bons sentiments et d'émotions intenses.

Eveline, à bout, souhaite partir. Car même si elle est forte, elle est lasse de toute cette cruauté gratuite. Puis, plusieurs événements et dangers vont s’enchaîner, de la peur, des émotions forte qui feront que tout change et tout évolue. Une fin superbe, empreinte d'amour et de pardon.

Je me suis complètement laissée transporter par ce récit. J'ai adoré l'ambiance,  la beauté des Highlands, très bien décrits, la force des Highlanders, ces guerriers si puissant, et au contraire, la douceur d'Eveline, sa délicatesse, sa féminité. Graeme est un homme bon, juste, honnête, fort, courageux et protecteur. Il découvre ses sentiments pour Eveline, et petit à petit ceux-ci évoluent, jusqu'à prendre une place telle qu'il ne l’aurait jamais pensé. Les scènes d'amour entre eux sont douces, à l'image d'Eveline, belles, toutes en pudeur et en romantisme. Au fil des pages, vous êtes instantanément immergé dans l'aventure, l'action, le courage, la peur, mais aussi une douce mélodie que l'on nomme amour. De très beaux personnages secondaires, notamment les frères de Graeme, ainsi que sa sœur, mais aussi la famille d'Eveline, que nous voyons quelque peu évoluer dans ce tome.


Commentaires

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique de "Lola, petite, grosse et exhibitionniste" de Louisa Méonis

Chronique : "Je ne sais pas dire je t'aime"

Chronique : "Les lendemains avaient un goût de miel"