Chronique de "PsyCop - Tome 1 : Parmi les vivants" de Jordan Castillo Price

NOTE : ♥♥♥♥


Auteur : Jordan Castillo Price
Éditeur : auto éditée
Sortie : 29 mars 2014

Résumé :
Victor Bayne, la moitié psychique d’une équipe PsyCop, est un médium gay qui préfère de loin passer inaperçu que de faire des vagues. 
Son ex-partenaire prend sa retraite et au cours du pot de départ, Victor a une aventure avec le beau Jacob Marks, l’un de ses collègues non-psychiques (également baptisés « Raides ») d’un arrondissement voisin. Il semble que sa chance pour le moins incertaine ait enfin commencé à tourner. Mais c’est justement à cet instant qu’un serial killer décide de faire surface. Ce dernier a le pouvoir de se métamorphoser, prenant ainsi l’apparence de la personne la plus sexy au monde suivant les goûts de chaque témoin. 
Résoudre des meurtres est un jeu d’enfant quand on peut demander « kikafékoi » aux victimes, mais ce tueur ne laisse aucun fantôme sur son passage.



*** MON AVIS ***

Un court roman qui mélange suspens et paranormal, en y ajoutant une pointe de sexe et de sentiments. Un très bon cocktail que j'ai dégusté et agréablement apprécié.

Ce récit est original de par les personnages et leurs "dons" . Le personnage principal, Victor, dit Vic, est un personnage totalement atypique, dont j'ai apprécié chaque parole, chaque pensée et chaque réflexion. Il est attachant et un peu gauche, il m'a bien fait rire avec ses manteaux et ses tâches ! Il a un parlé franc et honnête, naturel, ce que j'ai approuvé. Son histoire n'est pas simple, car finalement son don n'est pas si évident à supporter, et pour l'oublier de temps en temps, il se "shoote" et alors là, dans ces moments, c'est assez jouissif de le voir partir dans des élucubrations sans fin.

Sa rencontre avec Jacob Marks est.....chaude. Puis, le travail va les amener à les faire travailler ensemble. Cependant, si Jacob est à l'aise et honnête avec ce qu'il est, Vic lui ne l'est pas vraiment. Au fil des pages, nous sentons quand même un rapprochement entre nos deux personnages, et les scènes de sexe, ou plutôt de caresses poussées, sont très sexy, sensuelles, sans être vulgaires ou grossières. Elles restent dans la subtilité, même si aucun détail n'est omis. 

Au niveau du travail, Victor est en peine, car son ancien partenaire est parti en retraite, et la nouvelle partenaire qu'on lui assigne, qu’il apprécie, se fait finalement suspendre. Tout va de mal en pis. De plus, son don ne semble pas fonctionner dans cette enquête où le méchant prend bien des apparences différentes. De plus, pour être encore plus mal à l'aise, cette enquête concerne des victimes homosexuelles.

Bref, j'ai passé un excellent moment de lecture, trop court à mon goût, certes, mais passionnant. J'ai trouvé le scénario bien construit, une ambiance électrisante : nous avons l'impression de voguer dans le futur avec tout ce paranormal, et le suspens est bien présent. Les personnages secondaires sont bien travaillés. La partenaire de Jacob, une femme un peu psychorigide devient assez étonnante au final.

L'écriture est fluide, prenante, juste, réaliste dans les termes et les expressions. J'ai beaucoup aimé ce thème, mais aussi la relation qui se tisse doucement entre Vic et Jacob. On sent que Vic l'apprécie, même si parfois il reste un peu rustre, et la fin, un peu en cliffhanger vient nous confirmer cette impression d'attachement, j'ai eu un peu peur d’ailleurs, je dois bien l'avouer.  L'enquête, même si elle n'est pas forcément très poussée, et reste assez intrigante, et voir Vic se débattre avec ses fantômes qu'ils ne trouvent pas, et les quatre protagonistes se démener pour trouver une raison à ces meurtres, est captivant, et bien raconté.

La fin m'a scotché, car la jalousie de Vic lui a été soufflée de manière assez émouvante et mignonne de la part de Jacob.

Pour tout savoir de ces mystères et ces interrogations que vous pouvez avoir à la lecture de mon avis, et bien, lisez ce court roman, original et addictif. Vic est attachant, drôle, Jacob est prévenant, gentil et un peu autoritaire. Bref, un excellent cocktail savamment dosé et bien mélangé dont j'ai apprécié chaque gorgée.

La suite semble très prometteuse, et j'ai hâte de la découvrir.



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique de "Lola, petite, grosse et exhibitionniste" de Louisa Méonis

Chronique : "Je ne sais pas dire je t'aime"

Chronique : "Tombe, Victor !"