Chronique de "Raptor - Tome 2 : Amour interdit"

*** TRILOGIE COUP DE CŒUR ***


Auteur : Catherine Epfel
Éditeur : Amalthée
Sortie : 5 mars 2015

Service Presse Auteur

~ RÉSUMÉ ~
(…) je ne veux pas, je t’en empêcherai, cet autre, je l’arracherai, je sais moi que tu n’es que douceur, amour (…) 
Kévin ne sait plus envisager de vivre sans Yann. Malgré l’angoisse que Yann ressent à l’entraîner dans son enfer, il ne peut renoncer à Kévin. Mais Kévin parviendra-t-il à se séparer d’Agnès, qui est depuis toujours la femme de ses rêves ? Yann réussira-t-il à convaincre Max de l’aider à retrouver sa vie ? 
Sur le présentoir de leur église à Berck, les bougies luttent pour ne pas s’éteindre, mais Raptor impose sa présence de noirceur et de violence. Kévin saura-t-il arracher chez Yann cet « autre », certainement le plus terrible obstacle à leur amour interdit ? Sans oublier que dans l’ombre, le Centre veille… 


~ MA CHRONIQUE ~

Tout d'abord, un grand merci à Catherine Epfel pour l'envoi de la suite de son roman.

Un véritable coup de cœur pour Yann et Kevin, encore plus que le premier tome.

Dans ce second opus, nous retrouvons nos deux hommes, plus attachés que jamais l'un à l'autre. Nous découvrons l'évolution de leur relation, ses limites, ses dangers, ses obstacles. Nous découvrons leurs pensées profondes, leurs peurs, leurs espoirs, leurs fragilités.

Ce roman m'a emporté comme jamais, j'ai pris en pleine figure toute l'émotion qui se dégage de ce couple si attachant, si troublant, si délicat. Ils font ensemble l'apprentissage du véritable amour, celui qui nous émeut, celui qui nous fait frissonner, celui qui nous fait deviner les pensées de l'autre sans parole, celui qui nous transporte dans un monde de tendresse, de joie, de douceur, d'extase.

Au fil des pages, leur relation évolue au niveau physique. Des tendres caresses aux baisers passionnels, ils vont découvrir ensemble le plaisir de la chair. La scène de leur première fois m'a terriblement bouleversée, car Catherine Epfel a pris son temps pour nous dévoiler leur état d'esprit à cet instant, comment ils réagissent à chaque seconde de cet accouplement, à chaque caresse, chaque touché, chaque baiser, chaque gémissement d'extase. J'ai vécu ce moment intime et intense avec eux. J'ai ressenti leur vibration, leur amour si pur, si vrai, si sincère, sans aucune pudeur, un instant de partage et d'abandon sans équivoque, avec des chansons parsemées entre les scènes qui m'ont fait trembler, vibrer, frissonner. Des chansons qui restent en boucle dans notre tête. C'était beau, touchant, profond, extrêmement palpitant, déchirant de par son intensité émotionnelle et son lâcher prise total pour ressentir en profondeur tout ce qu'ils éprouvent l'un pour l'autre.

L'autre scène où mon cœur a failli défaillir et a frémi de toutes ses forces, c'est l’instant si doux où Kevin apprend à Yann à ressentir à nouveau, à éprouver des sentiments, des sensations, des choses. Un interlude tellement bouleversant....qu'il faut le lire pour l'éprouver à votre tour.

Une autre scène également qui m'a transpercée au plus haut point, qui a fait chavirer mon cœur et mon âme et m'a transporté dans les affres de la passion et de l'amour, c'est lorsque Kevin et Yann se retrouvent dans leur église pour leur bougie, et qu'ils deviennent les Anges de l’Éternité. A vous de découvrir cet instant bouleversant où mes larmes de bonheur, de joie, de contentement, n'ont pas été loin.

Il est beau de voir l'évolution du personnage de Yann, la découverte des sentiments pour cet homme si formaté à la noirceur, à la violence. Kevin grandit aussi à travers ce récit, il devient plus fort, plus confiant.

Le bleu et le vert, voilà leur combinaison gagnante, celle qui leur donne la force, le courage, celle qui leur fait deviner leurs pensées, leurs envies, celle qui reflète leur sincérité, leur honnêteté, leur amour si puissant, si fort, si intense, si vrai.

Au-delà de la construction lente, mais certaine et sûre, de leur relation à deux, ils vont devoir faire face à tout ce qui concerne le monde extérieur : Agnès, la femme de Kevin, le Centre, le travail de Yann, et surtout, faire face à Raptor. Raptor, cet autre dont Kevin fait l'expérience. Rien ne va être simple, ils vont devoir se battre, se faire confiance, lutter, ruser. 

Un événement va venir bouleverser tous leurs plans, et changer la vie de Kevin et Yann. Le danger va s'accentuer, se rapprocher, les atteindre. Et si Raptor s’effaçait petit à petit, une chose inimaginable va venir le ressusciter.

L'écriture est égale à elle-même, c'est-à-dire que l'auteur emploi encore son schéma initial en nous mettant des phrases courtes, hachées, une ponctuation libre. Et encore une fois, la mayonnaise a pris pour moi, car justement, c'est ce style d'écriture qui me fais ressentir tous ces sentiments bouleversants, cette écriture qui apporte un impact plus profond, plus prononcé pour toutes ces émotions qui se dégagent de ce texte. Et de l'émotion, je peux vous dire que j'en ai eu à foison avec ce tome 2. Ce tome 2 qui prend son temps pour construire et approfondir la relation entre Kevin et Yann, pour nous montrer tout l'amour et le respect qu'ils se portent, toute la peur qu'ils ont l'un pour l'autre, la peur de se perdre, de la mort, un amour un peu fou, une folie, mais un amour tellement puissant, innocent, unique, merveilleux, pur, inégalable. 

Ce tome est juste parfait, l'évolution de l'histoire est cohérente, le danger arrive à pas de géant. Nous retrouvons Max aussi, celui qui est toujours là pour aider Yann, cette relation un peu particulière, ambiguë, il y a Agnès, avec son courage, sa force pour se battre et récupérer Kevin, il y a les filles de Kevin, toutes mignonnes et si innocentes, et encore pleins d’événements qui font de ce second opus un récit parfait, bien orchestré.

La fin est telle que l'histoire, un suspens insoutenable et intense. J'ai hâte de pouvoir lire la suite et fin, car je sens que tout va voler en éclat, que le déchaînement va être présent, la mort aussi. Mais ce que je souhaite plus que tout, c'est retrouver Kevin et Yann et cet amour si troublant et inconditionnel qu'ils se portent et partagent avec tout leur cœur.

Bref, pour moi un tome sublime, des émotions en pagaille, à fleur de peau, une écriture qui me fait frisonner, percutante, juste, de l'amour inconditionnel, sincère, vrai, du danger, du courage, de la force, de l'espoir, de la tendresse, une évolution des personnages et des événements qui vont crescendo pour vous amener à un final insoutenable.

Yann et Kevin, deux hommes poignants dont j'ai du mal à me séparer.




Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique de "Lola, petite, grosse et exhibitionniste" de Louisa Méonis

Chronique : "Je ne sais pas dire je t'aime"

Chronique : "Les lendemains avaient un goût de miel"