Ma chronique de "Le Parc à l'Aube", nouvelle de Lee Brazil

NOTE : ♥♥♥♥♥


Auteur : Lee Brazil
Éditeur : Lime Time Press
Sortie : 1er mars 2014

Résumé :
Ils étaient d'abord trois, ils ne sont maintenant que deux. Jason et Morgan peuvent-ils bâtir quelque chose sans Paul ? 
Pendant des années, les trois avaient été inséparables, d'abord comme amis, puis comme amants. Cela faisait dix ans qu'ils s'étaient séparés pour ce qui était censé être un an pour poursuivre leurs rêves. Ce n'étaient pas les retrouvailles qu'ils avaient prévues. Pour commencer, elles ont lieu neuf ans trop tard, et il manque un des hommes.
Au cours des années qui ont suivi la mort de Paul, Morgan n'a pas vraiment attendu que Jason lui tende la main. Il avait été trop occupé à essayer d'oublier, à continuer sa vie. Jusqu'à ce que Jason lui envoie le bon message. Le tableau est-il juste une excuse pour revoir son ex ?


*** MON AVIS ***

Cette nouvelle est superbe. En peu de pages, avec des mots percutants, Lee Brazil nous offre un récit étonnant, bouleversant.

Le résumé est parfait, pas la peine d'en rajouter plus.

Mon avis va être court, car c'est une histoire qu'il faut lire et vivre pleinement pour en ressentir toute l’émotion, toute la tristesse, toute la douleur. La sensation d'arriver 9 ans trop tard, de ne plus rien vouloir, de s'être complètement trompé et d'avoir occulté l'essentiel, mais surtout d'avoir brisé une promesse.

Jason et Morgan sont de beaux personnages, pas vraiment approfondis, mais ce n'est pas ce qu'a voulu montrer l'auteur. Par cet instant de vie, il nous montre que l'amour existe, qu'il perdure et que l'on peut lourdement se tromper à rester enfermé et ne pas oser dire et faire ce que l'on pense.

Les personnages sont unis par une profonde amitié, mais aussi un amour inconditionnel depuis leur tendre enfance. Après la perte, le drame, tout vole en éclat.
Mais un mot, une lettre vient tout remettre en question. Toutes les promesses bafouées refont surfaces.
Morgan se replonge alors dans les souvenirs, dans ses sentiments restés intacts pendant ces 9 années, dans son manquement et dans sa lâcheté. Sa rencontre avec Jason le met alors face à son amour, toujours présent, toujours fort. La tristesse dans les yeux de Jason lui brise le cœur, il y voit la douleur, le regret et l'amour.

Mais après son silence, n'est-il pas trop tard ?

Une très belle romance, douce, poignante, avec des mots beaux, percutants, une écriture poétique, tendre, parfois douloureuse.

Cette courte nouvelle est un condensé d'émotions fortes, j'ai eu le cœur serré tout le long, j'ai espéré. Leurs sentiments m'ont pris aux tripes. Tout simplement une histoire bouleversante.

La fin est quelque peu frustrante, même si on l'imagine aisément. 

Et vous verrez au fil de votre lecture, le titre prend tout son sens, et bien plus encore.


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique : "Be with me"

Chronique de "Lola, petite, grosse et exhibitionniste" de Louisa Méonis

Chronique : "Une vie à t'attendre"