Chronique de "Le bébé d'Elena - Partie 1" de Angie Le Gac




Auteur : Angie Le Gac
Editeur : auto-édition
Sortie : 30 juin 2016

Service Presse Auteur

Résumé :
Elena est jeune. Elena est belle. Elena est malade. Elena est bipolaire. La réalité lui échappe parfois, son cerveau la poussant aux confins de la folie. 
Entre ses séjours en clinique psychiatrique et sa vie à l'extérieur, elle essaie de se construire jour après jour et de trouver sa propre voie vers le bonheur. 
Aidée de Simon, son homme-talisman, elle tutoie les anges. Mais la vie a beaucoup d'imagination. Elle se montre, encore une fois, bien cruelle avec Elena. Il lui faudra énormément de courage pour surmonter les épreuves qui émaillent son parcours et retrouver peut-être le chemin de la félicité. 
Entre romance et drame, découvrez l'histoire d'Elena 


~ MON AVIS ~

Cette première partie débute avec un prologue totalement flippant et surtout très haletant, oppressant : on a envie de savoir, on a envie de lire.

Cette première phase nous entraîne aux confins de la vie d'Elena, nous raconte son début, sa chute, comment elle est, ce qu'elle fait. Ses problèmes sont racontés de façon simple, pudique. Avec ses mots, l'auteur arrive à nous faire ressentir cette peur mais aussi cette envie d’Elena de comprendre, d'avancer, de s'en sortir. Nous avons un peu une mise en bouche dans cette première partie, qui est là pour nous poser les bases de la suite terrible à venir, de mon point de vue.

La lecture est parfois douce, parfois plus percutante, plus dure. Ce texte alterne les instants de tendresse, de joie, de vie simple, avec les instants de réalité, de douleur, la douleur d’être malade, de ne pas savoir ce que l'on a fait et ses conséquences.

Le mélange de récit et de journal intime est un régal. De ce fait, nous avons une part de l'auteur sur les descriptions, les ambiances, l'environnement, puis, avec les mots d’Elena, nous avons plus le ressenti, le vécu, les sensation, l'instant présent. C'est un bon cocktail qui fonctionne à merveille sur moi.

Elena et ses listes...cela m'a plu. Elena a une vie assez trépidante au départ, puis, l'insouciance fait place à la solitude, l'amertume et la peur aussi. Vous verrez des personnages secondaires forts en personnalité, bien intégrés au récit. J'aime beaucoup la maman d’Elena...elle a un petit côté excentrique je trouve, et j'adore ça ! Cependant, elle sait être là pour sa fille, à l'écoute, une aide, une épaule sur laquelle se reposer.

Vous allez aussi être spectateur d'un coup de foudre, un regard, une évidence : Elena et son Simon. Un joli couple qui se complète dans ses silences et ses vérités. Je vous laisse découvrir cette relation inopinée par vous-même, une relation simple, belle, aussi brutale qu'un éclair, mais pas aussi fugace !

La plume de l'auteur est fluide, claire, simple et nous permet de nous mettre dans l'ambiance du vécu d'Elena de façon intense et calme dans cette première partie. Une façon efficace de nous amener, je pense, au chaos et à la folie dans la seconde partie : mais ceci n'est que mon ressenti.

En bref, une bonne lecture avec une première partie qui remplie à merveille son rôle de découverte et son rôle de "planter le décor" pour nous amener tout doucement vers la déchirure et la folie dans le second tome. Je dois vous avouer qu'avec un prologue pareil, où l'on arrive à se poser beaucoup de questions, j'ai hâte de lire la seconde partie pour voir où l'auteur embarque notre couple, pour voir si Elena reste ce qu'elle est, si elle évolue, si elle se maîtrise...et si....et si...

Je suis très frustrée de ne pas avoir la suite, et je dois dire bravo à l’auteur pour avoir réussi à nous mettre un suspens pareil, et surtout pour réussir à nous titiller de telle sorte que la seule envie que nous ayons, et bien c'est d'avoir la suite ! Mais bref, je me répète !

Autre point : j'aime beaucoup la couverture.



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique : "Be with me"

Chronique de "Lola, petite, grosse et exhibitionniste" de Louisa Méonis

Chronique : "Une vie à t'attendre"