Chronique de "Attache-moi ! - Une folie douce" de Jeremy Henry




Auteur : Jeremy Henry
Editeur : auto-édition
Sortie : 30 juin 2016

Service Presse Auteur

Résumé :
"Attache-moi !"
Souffrant de son amour à sens unique pour son boss Osamu Shimizu depuis plusieurs années, Kou Miura finit par perdre la raison en enlevant celui-ci. Il va s’en suivre une relation à la fois brutale et cocasse où les deux personnages vont s’affronter en vue de la domination. 
~ ~ ~ ~ ~ 
"Une folie douce"
C’est l’histoire d’un premier amour que l’on ne peut oublier, d’une obsession qui pousse à la folie, un acte désespéré afin de retrouver le bonheur perdu. 
~ ~ ~ ~ ~ 
Avertissement ! 
Ce livre dépeint des scènes d’intimité entre hommes et un langage adulte. Il contient des scènes de soft BDSM, cosplay, un peu de romance, humour. 



~ MON AVIS ~


*** ATTACHE-MOI ! ***

Ce court roman se lit très facilement et nous entraîne dans la folie d'un homme, une folie où le cœur a ses raisons, où le cœur est abandonné, meurtri, où le cœur se languit d'amour. Le petit résumé vous révèle l'état d'esprit dans lequel est Kou, et la folie qui s'empare de lui dans son geste désespéré.
Seulement, rien ne va finir comme il l'avait programmé.

Dans ce texte, je retrouve l'auteur dans un tout autre genre d'écriture, un tout autre style, qu'il maîtrise pas si mal. 
Les deux personnages principaux, suite à cette rencontre quelque peu incongrue et forcée, vont finir par s'expliquer, mais surtout c'est une nouvelle relation qui débute. Une relation d’apprentissage, d'envie, de don naturel. Un autre couple fera son apparition, un couple qui sera à la fois une aide, mais aussi qui aura...enfin, vous verrez !

La plume de l'auteur est fluide, les mots parfois crus, parfois tendres. Kou et Osamu vont se découvrir chacun sous un nouveau jour, ils vont s'apprivoiser, se soumettre, se dominer. Les scènes de sexe sont chaudes, sexy, excitantes, brutales, affectueuses. Tout est bien détaillé à ce niveau, tant que cela nous émoustille quelque peu !
Au niveau de la romance, j'ai moins ressenti les sentiments, même si l'amour est présent, nous sommes plus dans une démonstration de relation BDSM, dans son apprentissage pour l'un et son besoin pour l'autre.

Bref, à vous de découvrir ce petit roman, que j'ai lu d'une traite. C'est une histoire folle, une aventure pour nos personnages dont l'avenir prend une toute autre direction que leur plan de départ, une aventure où la danse des corps rejoint la danse du cœur. Le texte est rythmé, prenant, érotique à souhait, parsemé de quelques sentiments amoureux, dévoilés avec parcimonie. Les détails précis au niveau BDSM sont justes, parfaits. L'état d'esprit est bien expliqué aussi, ce que j'ai apprécié. Le BDSM reste soft, cependant une certaine scène de cosplay est tellement décrite avec réalité, que si vous tombez sur cette page sans avoir lu le reste de l'histoire avant, vous allez vous dire : mais je suis tombée où ? Vraiment un sacré réalisme cette scène...Nous voyons le travail de recherche de l'auteur sur ce milieu.

Voilà, maintenant à vous de découvrir ce récit très chaud, très érotique, où de la folie naît la délivrance.


*** UNE FOLIE DOUCE ***

Cette nouvelle est merveilleuse. Elle m'a beaucoup émue et touchée, dès le départ, dès le désespoir de Yohan, avec cette fragilité qu'il nous montre, cette force, cette détermination.

Yohan et Laurent, c'est une rencontre faussée, une rencontre mensongère avec un but bien précis. De cet acte fou, d'un aveu choquant, va naître tout autre chose. De cet autre chose, vous allez aller de découvertes en surprises, de tristesse en joie, vous allez être attendri par Yohan, par son passé, son vécu, sa blessure, vous allez être admiratif de Laurent, ses gestes, son attitude, sa façon d'être. Jusqu'au bout vous serez surpris, et jusqu'au bout vous serez envahi d'émotion.

Dans ce texte, l'auteur nous raconte une belle histoire, un peu sombre, un peu triste, où les doutes seront omniprésents, le manque de confiance en soi, mais aussi les paroles bienveillantes, les actes doux, aimants. J'ai ressenti beaucoup de sentiments pour ces deux personnages, qui ont su toucher mon cœur de façon différente, car chacun a son caractère propre et son histoire personnelle. Il y a de jolis moments tendres, complices, intimes. Il faudra du temps à Yohan pour accepter ce qu'il a, pour accorder sa confiance totale en Laurent, en lui, en eux. La fin est lumineuse.

Bref, je vous laisse découvrir par vous-même cette petite nouvelle, qui file à une vitesse folle, mais où l’essentiel est raconté, posé avec des mots percutants, incisifs, justes, sincères. Une plume fluide qui vous entraîne dans la folie destructrice d'un jeune homme fragile, une folie où la haine et l'amour se chahutent, se combattent, s’entremêlent...s'apprivoisent, se consument. Un texte qui m'a touché.


Un grand bravo pour la couverture et les illustrations intérieur, que je trouve très belles et très représentatives de certains passages des textes.

Mon seul petit bémol, et qui n'engage que moi, c'est les personnages de Osamu et Laurent qui changent trop rapidement de bord pour moi. Mais bon, à vous de vous faire votre propre idée !






Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique de "Lola, petite, grosse et exhibitionniste" de Louisa Méonis

Chronique : "Je ne sais pas dire je t'aime"

Chronique : "Tombe, Victor !"