Chronique de "Apollon Mortel" de Thomas Andrew

*** COUP DE CŒUR ***


Auteur : Thomas Andrew
Editeur : Sidh Press
Sortie : 23 novembre 2016

Résumé :
L’amour et le destin sont souvent indissociables…
Lorsque Glen Landsbury débarque à Cambridge pour la poursuite de ses études à Harvard, il ne se doute pas un seul instant que sa vie va radicalement changer. Il aura suffi d'un seul baiser, profond, langoureux et passionné avec cet inconnu au regard de braise, pour que tout bascule, de manière irréversible. Et lorsqu’il essaye d’oublier son amour impossible, Killian, il voit arriver à la confrérie un charmant et séduisant colocataire qui cache bien des secrets et des mystères.
La vie paisible du jeune étudiant en droit va être chamboulée lorsque Killian refait surface, ranimant une flamme qu’il pensait éteinte. Mais ce retour, aussi soudain qu’inattendu, va entraîner un lot de problèmes et de catastrophes qu’il ne soupçonnait pas.
Qui a dit que rencontrer l’amour était sans danger ? Certainement pas Glen…

Apollon Mortel est l’intégrale, illustrée par ArtByFab, de la saga Glen Landsbury regroupant les volumes 1 et 2 : Phoebus Mortel et Hermès Mortel.


Bonus : Saturne Mortel (Nouvelle Inédite)

Noël est la fête préférée de Glen mais, cette année, tout dérape avec l’arrivée surprise des parents et des beaux-parents. Entre règlement de compte et concours du parent le plus odieux, le réveillon s’annonce explosif.
Qui a dit que Noël était sans danger ? Certainement pas Glen…



~ MON AVIS ~

Cet intégral fut un véritable régal ! Une lecture addictive, prenante et carrément marrante, mais pas que !

Dans ce roman nous suivons Glen Landsbury, jeune universitaire qui nous raconte comment sa condition et sa vie ont changé, de façon permanente.

Glen est un jeune homme aussi adorable qu'exaspérant. Je me suis attachée à lui, il est gentil, calme et possède une répartie du tonnerre. Certes, son humour est parfois quelque peu douteux, mais les joutes verbales qu'il entretien avec ses camarades sont un vrai bonheur. J'ai beaucoup souri grâce à lui.

Killian, l'homme qui fait battre son cœur, est un personnage mystérieux, charismatique, athlétique, beau. Il est aussi doux que fougueux, aussi chaleureux que colérique. Cet homme m'a complètement séduite. J'ai adoré son caractère, son jeu du oui, du non, son manège pour allumer Glen, puis refréner ses ardeurs, et ses répliques qui font mouches à chaque fois, qu'elles soient drôles ou très sarcastiques.

Dans Phoebus Mortel, page après page, c'est la mise en place des lieux, de l'environnement, des personnages et du pourquoi Glen est devenu ce qu'il est, que nous découvrons. Nous suivons pas à pas sa relation avec Killian, une relation faite de hauts et de bas, une relation qui évolue au fil des mois, une relation qui devient intense et qui voit une très belle complicité s'installer entre nos deux hommes, malgré les quelques secrets qui persistent du côté de Killian.
Il y a de tendres instants d'émotion dans ce premier volume : la douleur de Glen face à sa perte, la confession de Killian sur son attitude envers Glen, leurs déclarations mutuelles et leurs derniers instants ensemble.

Dans Hermès Mortel, nous retrouvons Glen désœuvré et poussé par sa meilleure amie à se...consoler. Le côté de ce qu'ait devenu Glen est beaucoup plus développé dans ce second volet, et plus présent.
Les divagations sentimentales de Glen sont divertissantes, sauf pour lui, bien évidemment, Duke est un personnage très particulier et attachant, et notre Killian devient dans cette partie une personne moins mystérieuse et très...jalouse, possessive. Le combat de coq entre celui-ci et Duke est d'ailleurs très délectables.
Au fil des pages, les affaires de cœur se mélangent aux intrigues, aux rebondissements, au danger.

Dans la petite nouvelle Saturne Mortel, c'est notre Glen que nous retrouvons pour un Noël avec son amoureux, un Noël comme il en a toujours rêvé, enfin....jusqu'à ce que ses parents, sa belle-mère et ses amis ne viennent s'en mêler. Je peux vous assurer qu'avec cette nouvelle l'auteur nous a régalé niveau humour ! J'ai adoré !

En général, ce roman m'a plu et les personnages deviennent vite attachants. Cette histoire prenante vous embarque dans un univers simple, cependant, toutes les petites particularités du ton employé par l'auteur font de cette histoire quelque chose d'unique et de délicieux.

Je me suis attachée à Glen autant qu'il m'a exaspéré ! Et oui, je l'ai trouvé parfois si faible devant la chair, un peu naïf aussi et si aveugle face à son amour pour Killian. C'est une personne vite influençable aussi, notamment par sa meilleure amie.
Au fil des chapitres, au fil de son aventure, il va cependant gagner en maturité et en assurance.

Killian est tout simplement adorable. L'auteur a fait de lui un être à part entière, qui passe de mystérieux à carrément génial. Plus les chapitres avancent, et plus il devient captivant. Que ce soit par sa force, son état d'esprit, son humour, sa maturité, et son amour pour Glen, qui parfois le pousse à la folie. Quand il devient jaloux et possessif, c'est juste un régal. Et quand il se dévoile, étale ses sentiments, c'est votre cœur qui en prend plein...les yeux !

Les personnages secondaires font partie intégrante du récit. Ils apportent une légèreté appréciable, ils vous font rire, soupirer, lever les yeux au ciel. Ils accompagneront nos deux protagonistes tout au long de leur aventure, leur apportant leur soutien et leur amitié et bien d'autres choses parfois moins agréables.

D'une plume simple, jeune, fraîche, fluide, l'auteur réussi à transmettre un certain nombre d'émotion, de la plus douce à la plus hilarante, de la plus cruelle à la plus romantique,  le tout contrebalancé par certaines déclarations, qui surgissent comme ça, d'un coup, et qui vous touchent en plein cœur
Le langage familier apporte une certaine réalité à ce récit, qui du coup s'oppose à l'univers du récit, un univers un peu humain, un peu surnaturel, mais qui nous confère une proximité immédiate avec les personnages.

Les scènes de sexe, bien que répétitives dans leur forme, sont décrites à la perfection, avec douceur et ardeur, des scènes très explicites, sexy, sans vulgarité, juste la bonne dose d'excitation pour nous lecteur.

Bon, je vais m'arrêter là, car je suis entrain d'écrire un roman, mais bon, il y a tant de choses à dire.

Ce roman est donc un coup de cœur pour moi, il est juste parfait, complet, tant au niveau des personnages, de leur personnalité, de leur environnement, qu'au niveau de ce qui les entoure, de ce monde nouveau dans lequel plonge Glen. Les émotions sont au rendez-vous, des émotions qui vous procurent de la joie, du rire, beaucoup de rire, avec un humour que j'ai adoré, qui me correspond beaucoup et des situations risibles au possible. Vous ressentirez de la peine et de la compassion, et beaucoup d'amour, car au fond, l'amour est le fil principal de ce bouquin, un amour qui se trouve, qui se construit, qui se malmène, un amour sincère malgré les doutes.

Bravo pour la couverture et les illustrations qui sont justes sublimes et représentatives.

Un univers très riche, une histoire dense, des personnages irrésistibles, une plume virile et tendre, des instants romantiques, des instants humoristiques....bref, un beau cocktail pour une dégustation parfaite !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique de "Lola, petite, grosse et exhibitionniste" de Louisa Méonis

Chronique : "Je ne sais pas dire je t'aime"

Chronique : "Les lendemains avaient un goût de miel"