Chronique de "Une nouvelle chance" de Debbie Macomber

*** MAGIQUE ***




Auteur : Debbie Macomber
Editeur : Diva Romance - Editions Charleston
Sortie : 18 novembre 2016

Résumé :
Lucie Ferrara et Aren Fairchild se rencontrent après s'être rentrés dedans apparemment par accident (du moins, c'est ce qu'ils croient) à Times Square le soir du réveillon du Nouvel An. Le coup de foudre est immédiat. Mais, aussi vite qu'ils ont été réunis, un autre coup du sort les sépare, laissant Lucie et Aren sans moyen de reprendre contact. 
Un an plus tard, Lucie est le chef d'un nouveau restaurant au succès retentissant et Aren travaille pour un grand quotidien de la ville. Malgré tous les mois qui ont passé, ils n'ont jamais oublié cette belle soirée et Shirley, Goodness, Mercy et Will, leurs anges gardiens, non plus. Pour aider le jeune couple à se retrouver, ils vont cuisiner un projet fou : mélanger un grand amour, une seconde chance et une bonne pincée d'espièglerie afin de créer un miracle de Noël que vous n'oublierez pas de sitôt.


~ MON AVIS ~

J'ai adoré ce roman, c'est doux, c'est chaud, c'est magique, c'est féerique, en bref, c'est parfait pour cette période de Noël qui approche à grands pas.

Page après page, nous découvrons Lucie, jeune femme gentille et aimante envers sa mère, douce, au caractère têtu et au courage énorme, qui à force de travail et de sacrifices, concrétise son rêve. Nous découvrons également Aren, journaliste, têtu aussi, gentil et doux tout comme Lucie, et qui entretien une très belle relation fraternelle avec sa sœur.
Lorsque ces deux personnes se rencontrent de façon imprévue et inopinée (ou pas), c'est le coup de foudre, c'est l'entente immédiate. Puis, rien ne fonctionne comme ils le souhaiteraient, et le destin se joue d'eux, de leurs émotions, de leur cœur.

Cependant nos deux protagonistes ne sont pas seuls....et oui, quatre anges prennent soin d'eux, enfin, prendre soin est un bien grand mot, car à vouloir trop bien faire, ils font tout de travers !

J'ai adoré ce roman, il est léger, savoureux. La magie de Noël est parfaitement représentée, l'ambiance est décrite de façon à vous faire complètement rêver et les descriptions sont un régal sans fin. A travers cette douceur que l'on peut ressentir à cette belle histoire, quelques traces des blessures du passé de nos protagonistes apparaissent et nous laissent un goût amer, apportant un soupçon de tristesse à ces lignes enchanteresses.

Les anges que nous découvrons ici sont quelque peu facétieux et apportent une fraîcheur redoutable au texte. Je dois avouer que j'ai bien ri à leurs petites maladresses, toujours faites avec bon cœur et bon espoir. Ce sont des personnages adorables, qui font partie intégrante du récit. Ils ont chacun leur personnalité propre, attachante. Et le chef Gabriel est juste succulent ! Il apporte une certaine rigueur à ce quatuor d'anges espiègles.

La relation entre Lucie et Aren est simple, sans vraiment trop d'anicroches ou de souffrance, elle est racontée avec justesse et cohérence, de telle sorte que notre cœur ne peut que succomber. Il y aura des hauts, des bas, des espoirs, des déceptions, de la gourmandise. Une rencontre comme une évidence, comme une morsure indélébile, qui malgré les aléas de la vie ne s'effacera pas, restera ancrée dans l'esprit de nos jeunes personnages. De jolis instants de tendresse, de complicité, viennent attendrir le texte, nous faisant fondre de bonheur, tout comme Lucie et Aren. Mais la vie n'est pas toujours simple, et parfois il faut se battre et se décider pour ce que l'on souhaite, savoir faire preuve de compassion, offrir une nouvelle chance.

La plume de l'auteur est simple, fluide, accrocheuse, empreinte de charme et de douceur. De mots tendres en mots facétieux, de mots piquants en mots durs, elle vous entraîne dans un panel étourdissant d'émotions, un tourbillon de bons sentiments, le tout magnifié par cette ambiance féerique que confère la période de Noël, mais aussi l'Empire State Building, joli symbole de cet amour qui naît entre Lucie et Aren.

L'auteur m'a conquise avec ce roman car toute la magie de Noël y est omniprésente, rajoutant un "plus" avec ces anges si adorables et si maladroits, avec une Lucie et un Aren qui cache beaucoup de sensibilité et de peur, mais aussi un espoir au fond du cœur. 

Un beau sujet, un peu comme un conte, romantique à souhait, comme je les aime. Un excellent moment de détente pour une lecture toute en douceur, à savourer au coin du feu.



Lien Amazon


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique de "Lola, petite, grosse et exhibitionniste" de Louisa Méonis

Chronique : "Je ne sais pas dire je t'aime"

Chronique : "Les lendemains avaient un goût de miel"