Chronique de "Agaçant, Sexy et Dangereux" de Rose Becker

*** ADDICTIF ***




Auteur : Rose Becker
Editeur : éditions Addictives
Sortie  : 26 janvier 2017

Masse Critique Babelio
Résumé :
Celui que Billie prenait pour l'amant parfait se révèle être un parfait connard. PDG du journal le plus lu de New York, Sean Cavendish n'a pas hésité à révéler dans ses colonnes que la jeune femme a eu un enfant du futur président des États-Unis ! Le scandale éclate et la vie de Billie est ravagée. Elle refuse les excuses de Sean, luttant contre les sentiments qu'il lui inspire. Mais quand la petite Celia disparaît, Billie n'a d'autre choix que de se tourner vers Sean. Pour retrouver sa fille, elle ferait n'importe quoi... même renouer avec l'homme qui est à l'origine de son malheur !
Confrontation, danger, sensualité... un cocktail enivrant !



~ MA CHRONIQUE ~

Une très belle histoire d'amour, sous toutes ses formes, de courage, de pardon et de confiance.

Un bon récit, complet, chaque personnage principal ayant son histoire propre, entremêlée à la perfection, expliquée et retranscrite avec émotion. Chaque blessure est décortiquée. Cependant, l’humour reste présent et apporte une fraîcheur au texte, ainsi que du rythme.

Billie est une femme forte, courageuse, qui vit pour sa fille, la protège. Elle s'est forgée de solides barrières suite à de nombreuses déceptions et à sa jeune naïveté.

Sean est un homme prétentieux, mais sans arrogance, sûr de lui, fort, solide et séducteur. Au fil des pages il se révélera plus complexe que ce qu'il laisse paraître, et deviendra une force pour ce récit, pour Billie et pour sa fille. 
Sean, c'est aussi une aide inattendue pour Billie. Et je peux vous dire que quand le vrai Sean se révèle, nous offrant ses peines et ses blessures, c'est très émouvant, et assez rare. Un instant savoureux à recevoir comme un signe de sa confiance et de son amour.
Il est compétent dans son travail, intègre et honnête.

Un récit rythmé par l'humour, les rebondissements qui s’enchaînent jusqu'à la fin, et les surprises.

Les scènes d'amour sont explicites, délicates et sensuelles. Ni trop peu, ni pas assez. La juste dose.

La petite Célia apporte une touche de réconfort, de légèreté et d’innocence dans un contexte parfois très lourd.

Au fur et à mesure des épreuves que Billie et Sean devront traverser, nous voyons leur évolution propre, l'évolution de leur cœur, de leurs paroles qui s'adoucissent, de leurs sentiments qui grandissent et des preuves qu'ils y apportent. Leur histoire c'est un beau mélange de confiance et de courage, le courage de se dévoiler, d'abaisser sa garde, d'enfin s'épanouir et oser espérer ce qu'ils n'ont jamais eu.

Les personnages secondaires sont plus ou moins développés selon leur importance dans le texte, tout en donnant de la cohérence et de la consistance au récit. J'ai eu un petit faible pour Karlie, la voisine de Billie. Vous verrez pourquoi, elle est unique et assez déstabilisante par moment : un régal.

Avec ce roman, l'auteur nous montre également l'impact que peut avoir les médias sur notre vie, notre réputation et les conséquences, parfois dramatiques, que cela peut engendrer

La plume de l'auteur est fluide, vive et percutante. Elle nous entraîne dans des émotions diverses, aussi bouleversantes que drôles, donnant une grande humanité à ses personnages, les rendant unique et terriblement attachants.

Une comédie romantique tendre, sexy, drôle, émouvante, avec du danger, du suspens. Un roman dont il est difficile de se détacher une fois commencé, un roman addictif, tout comme la plume de son auteur.

Bref, un très bon moment de lecture, passionnant, riche en événements et parfaitement séduisant. Des personnages travaillés qui vous embarque dans une aventure hors du commun, pleine de charme et d'amour : l'amour du cœur, l'amour de la chair, l'amour tout court.




Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique de "Lola, petite, grosse et exhibitionniste" de Louisa Méonis

Chronique : "Je ne sais pas dire je t'aime"

Chronique : "Les lendemains avaient un goût de miel"