Chronique de "L'Héritier des Vêpres - Tome 1 : Les oiseaux chanteurs" de L.S. Baird




Auteur : L.S. Baird
Editeur : MxM Bookmark
Sortie : mai 2016

Résumé :
Depuis des siècles, de jeunes hommes payent le prix fort dans l’espoir d’intégrer le Temple de Valnon en tant qu’Oiseaux Chanteurs. Tous les douze ans, deux d’entre eux, une Alouette et une Grive, sont apurés afin de préserver leurs voix célestes. Mais rares sont ceux qui parviennent un jour à accéder au rang convoité de Colombe, l’avatar de Saint Alveron lui-même. Depuis la création du Temple il y a environ six cents ans, Willim est seulement la troisième personne à devenir Oiseau Chanteur au prix de son sang. Quasi prisonnier du Temple durant la totalité de son mandat, Willim ne se soucie que d’une chose : remplir sa mission en chantant pour Valnon.
Mais tout bascule le jour où son fidèle garde du corps est assassiné. Willim, quant à lui, est sauvé de justesse par Nicholas Grayson, un mercenaire qui porte avec lui des rumeurs de scandales et des prophéties. Hanté par les fantômes et les cauchemars, trahi par un autre Oiseau Chanteur et poussé à l’exil, Willim s’efforce tant bien que mal de déchiffrer l’histoire enchevêtrée du titre de Colombe, afin de mieux comprendre ses devoirs envers Valnon, et son Saint...



~ MON AVIS ~

Ce roman est pour moi original, avec un univers fantasy complexe et envoûtant.

Je dois vous avouer qu'au départ j'ai eu du mal à entrer complètement dans l'histoire, tant les informations et les descriptions m'arrivaient à profusion. Puis, à mesure de ma lecture, j'y suis entrée, doucement mais sûrement, et je me suis prise d'affection pour Willim et Grayson. Deux personnages opposés mais si complémentaires, si fidèles.

Willim est ce qu'on appelle dans l'histoire un Oiseau Chanteur, mais plus encore La Colombe.
Grayson est ce qui s’apparente à un mercenaire.
Vous verrez qu'ils sont bien plus que cela.

Ces deux destins complètement différents vont se télescoper et s'unir pour découvrir tout un complot habilement mené et construit par l'auteur. Nous allons de surprises en surprises, de paysages en paysages, de coutumes et coutumes. C'est un beau voyage pour les yeux et les sens que nous offre L.S. Baird.

Autour de nos deux personnages principaux, d'autres sont tout aussi importants, et verront chacun un bout de leur histoire personnelle se construire au fil des pages. Beaucoup de révélation sur leur identité également vous feront vous dire : "Ah ouais !"

J'ai aimé la relation qui se tisse très lentement entre Willim et Grayson. Pas à pas, ils vont se découvrir, se dévoiler, s'avouer. Les aveux de Grayson sur ses blessures du passé sont assez émouvantes. En tout cas c'est ce que j'ai ressenti à leur lecture, de la peine et une amertume qui le consume, mais surtout, ce déclic sur ses sentiments pour Willim et pour cet amour passé.
Willim est subtil, fin, élégant. Aux révélations de Grayson, il sera touché et honoré d'être un confident.
Leur relation n'est qu'en toile de fond de ce qui se passe tout au long du roman. Elle vient adoucir un univers où la guerre se prépare, où la trahison et le mensonge sont omniprésent.

Ce roman est un ensemble riche et très détaillé de l'univers créé par l'auteur. De belles descriptions, de beaux paysages, où vous avez l'impression de voguer à votre guise. A travers tout plein de petits détails, nous voyons le soin particulier qu'à apporté L.S Baird à ceci, à ce monde fantasy. Peut-être un peu trop d'ailleurs, car personnellement, je me suis un peu perdue parfois dans des explications et descriptions un peu trop longues.

Je dois dire que je suis tombée sous le charme de Willim et Grayson, Willim pour sa sensibilité, sa douceur, Grayson pour son côté plus rustre, mais tout aussi doux. Quand l'auteur nous narre le chant de Willim, j'ai comme été envoûtée, charmée. C'est beau, c'est puissant.

La plume de l'auteur est un enchantement, d'une douceur incomparable, qui, d'un coup, peut se transformer en noirceur, en horreur, puis, la seconde d'après, vous procure une pause par l'humour. Beaucoup d'émotions diverses m'ont traversée à la lecture de ce livre, de la stupeur, de l'attendrissement, du dégoût, de l'étonnement, de la joie et de l'espoir.

Bref, après avoir eu un peu de mal au début, avec une intrigue un peu lente à se mettre en place, je dois dire que ma lecture a été un régal, et que j'ai eu du mal à m'en détacher. Les personnages inventés par l'auteur sont complexes, riches, bien détaillés, nous apportant de l'étonnement à chaque fois. Ils ont chacun leur caractère propre, leur humour et leur cœur. Des cœurs sincères et purs pour certains, des cœurs de pierres et d'amertume pour d'autre. Une histoire avec une intrigue habilement menée, qui tient la route et vous laisse en suspend sur le dénouement jusqu’à la fin. Un univers décrit avec soin, peut-être trop, mais avec qualité.

Une romance tout en délicatesse et pudeur, portée par une plume subtile et noble, avec des personnages forts et fragiles à la fois. Il y a de l'action à foison, des bagarres, du suspens, du rire, de la légèreté. Un bel ensemble pour un roman très riche et original.

La fin est juste, parfaite. Willim et Grayson sont sublimes, et je dois dire que j'ai hâte de lire la suite.




Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique de "Lola, petite, grosse et exhibitionniste" de Louisa Méonis

Chronique : "Je ne sais pas dire je t'aime"

Chronique : "Les lendemains avaient un goût de miel"