Chronique de "Un Ours à Paris" de K.C Wells et Max Vos







Auteurs : Max Vos & K.C. Wells
Editeur : Men Over The Rainbow
Sortie : 24 mai 2016

Résumé :
Visiter Paris, la ville de l’Amour a toujours été le plus grand rêve de Rhett Beaumont. Il ressent un lien fort avec cette cité à travers ses parents, qui étonnamment, l’ont conçu ici. Malheureusement, il va devoir visiter la ville seul, son cœur n’étant toujours pas guéri d’avoir été brisé. 
Lorsque sa prédilection pour les pâtisseries françaises le rapproche d’un chef sexy, une passion d’un tout autre genre commence à s’échauffer. 
Luc Le Monnier, le chef pâtissier français saura-t-il réparer le cœur blessé de Rhett ? Que se passera-t-il lorsque Rhett devra rentrer chez lui, à Charleston ? 
Leur amour durera-t-il seulement le temps d’un été… ou plus ? 



~ MON AVIS ~

Franchement ? Je suis tombée sous le charme de ce court roman. C'est une belle ballade à travers Paris, mais aussi au cœur de nos personnages.

Rhett et Luc sont attachants et touchants, chacun à leur manière, chacun avec leur blessure, chacun par son caractère spécifique. J'ai beaucoup aimé cette romance qui se construit doucement.

La pâtisserie est ce qui rapprochera nos deux hommes. Les descriptions faites vous donnent l'eau à la bouche et apportent un goût sucré au texte parfois mélancolique.
Le thème de la pâtisserie reste donc omniprésent tout au long du livre, et vous verrez que Rhett entretien une relation des plus particulière avec celle-ci.
Et en parlant de pâtisserie, une certaine scène de sexe est très gourmande....la petite touche personnelle de Max Vos, je pense ;-)

Page après page, les auteurs nous livrent un beau paysage de Paris, la Ville Lumière, avec ses clichés et ses particularités. Connaissant Paris, j'ai aimé à nouveau m'y promener, m'y laisser transporter au travers des rues, m'y reposer à la terrasse d'un café....

Rhett et Luc sont des êtres un peu méfiants de par leur expérience passée, et c'est avec difficultés et appréhension qu'ils devront s'apprivoiser, se jauger, pour réussir à se faire confiance, et pourquoi pas penser à un futur. 
Luc est quelqu'un de complexe, car à la fois il est direct et aguicheur tout en étant très méfiant. En effet, la trahison récente dont il a fait l'objet lui laisse de profondes traces.
Rhett semble moins prisonnier de sa blessure émotionnelle, cependant, des relents lui restent en travers de la gorge. Ainsi, vous verrez et comprendrez pourquoi il fait ce voyage à Paris et quelle signification cela a pour lui.

Je ne vais pas trop vous en raconter, car ce roman se déguste, lentement, pour en savourer chaque émotion, sensation, tant au niveau des paysages décrits, que de l’atmosphère créé et des personnages eux-mêmes.
Rhett et Luc sont attachants, voir parfois touchants dans leur confession. Il se dégage de ce récit un sentiment de positif, une douceur sans égale. 
L'écriture est fluide, les mots acidulés, piquants, doux. Les quelques scènes de sexe sont sexy, chaudes, parfaitement décrites sans être vulgaires. Certains dialogues entre nos deux hommes sont empreints de douleur et vous touchent, le tout ponctué de petites pointes d'humour.

Ce roman mélange des styles différents, un peu hot dans les scènes de sexe, certains dialogues, et plus tendre, mélodieux, dans d'autres situations. La plume combinée des auteurs y est sans doute pour beaucoup, et nous procure un savoureux cocktail.

En bref, une très jolie histoire, que je relirai avec plaisir. La traduction est parfaite, la couverture à croquer, tout comme les pâtisseries de Luc !
Une romance toute douce, romantique, sexy. Et alors l'épilogue est tout simplement superbe, original et complètement sentimental....mon cœur a été conquis !

Un livre qui laisse, ou vous donne, le sourire. A déguster sans modération !

De plus, merci de noter que ce livre est vendu au profit de l'association Le Refuge, association qui est la seule structure en France, conventionnée par l'État, à proposer un hébergement temporaire et un accompagnement social, médical, psychologique et juridique aux jeunes majeurs victimes d'homophobie ou de transphobie. Merci pour elle, et pour tous ces jeunes, par avance.




Commentaires

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique de "Lola, petite, grosse et exhibitionniste" de Louisa Méonis

Chronique : "Je ne sais pas dire je t'aime"

Chronique : "Tombe, Victor !"