Chronique de "Les Pomesses de l'espoir" de Leah West

NOTE : ♥♥♥ 1/2


Auteur : Leah West
Editeur : Editions Erato - Collection Kama
Sortie : 2 juillet 2015

Service Presse - Partenariat

Résumé :
Aux États-Unis, dans la douceur océanique de Cape Code, l’histoire d’une femme qui cherche des réponses à ses questionnements, et à donner un nouvel élan à sa vie.
Un début de quarantaine qui s’annonce difficile à vivre pour Elizabeth. Lorsque son dernier enfant Andrew, quitte à son tour la maison familiale pour entreprendre des études universitaires, elle découvre que son quotidien de mère au foyer n’a plus vraiment de sens. Et quand son chirurgien de mari, Richard, devient de moins en moins présent, elle ressent le besoin vital d’un changement. Elle rêve de voir son couple renaître de ses cendres, et de retrouver un second souffle. Elle a tout donné pour l’éducation de ses enfants, elle a sacrifié une éventuelle carrière professionnelle et ses désirs de jeunesse.



*** MON AVIS ***

Une histoire somme toute banale, mais qui a réussi à me tenir en haleine de bout en bout.

Nous suivons l'histoire d'Elisabeth, la quarantaine, qui se remet en question suite aux déménagements de ses deux enfants. Elle se retrouve seule avec son mari, Richard. Finalement, cette solitude se transforme en une introspection intérieure. Sur sa vie, ce qu'elle aurait souhaité qu'elle soit et sur ce qu'elle est au final. Certes, elle ne regrette pas ces années pour ses enfants, mais finalement, ne s'est-elle elle-même pas perdue dans cette vie un peu factice ?

Suite au choc qu'elle endure en découvrant la véritable nature d'Andrew, son roc, son repère, celui qu'elle aime depuis 20 ans, elle est anéantie. 

Après moult tergiversions, elle se remet en selle, elle s'épanouit, elle fait ce pourquoi elle a toujours voulu :  réussir ces études. Elle retrouve un second souffle. Puis, une révélation de son fils Andrew fait tout basculer, et son monde s’effondre à nouveau. Puis c'est la renaissance, et encore le plongée en eaux troubles, pour finalement peut-être accéder peut-être au bonheur. 

Voilà, à vous de suivre l’itinéraire d'Elisabeth, de sa vie, de ses doutes, de ses remises en questions.

Le récit est bien mené, l'histoire est simple, banale, mais finalement tellement réelle, tellement réaliste. Cette femme qui se remet en question sur ce pourquoi elle sert, ce qu'elle a fait, pas fait, totalement dévouée à son mari...pourquoi au final ?

Elisabeth est une femme forte, sensible, qui ose se remettre en question et vouloir changer sa vie, s’élever, faire renaître son couple, se battre coûte que coûte. Mais un grain de sable vient tout faire voler en éclat. Alors nous espérons pour elle de trouver la sérénité, le bonheur qu'elle mérite, celui auquel elle a droit après tant d'année d'indifférence. Et si cette parenthèse souhaitée se réalise, encore une fois le destin se joue d'elle, et la vie en est tout autre. Alors à cet instant j'ai voulu secouer Elisabeth, lui dire : "mais non, qu'est ce que tu fais ? Un sacrifice inutile, encore une fois ? Ouvre les yeux, et les bons !!!". Je l'ai détesté à un certain moment....puis, je me suis mise à sa place, et j'ai pu comprendre son sentiment.

Bref, une histoire certes pas vraiment originale, mais qui arrive à vous transporter dans des sensations toutes plus intenses les unes que les autres. L'auteur sait manier avec délice les mots, souffler le chaud, puis le froid, arrive même parfois à vous faire culpabiliser de penser telles ou telles choses sur un personnage. Une écriture fluide, douce, sentimentale, belle.

Un agréable moment de lecture, qui m'a fais me sentir toute chose après, emplit de sensations contradictoires. Par contre, la fin m'a complètement fait chavirer !

Un roman prenant, fait de sincérité, de vérité, tellement humain et réaliste. Bravo à l'auteur pour ce condensé d'émotion, de vie et d'humanité.

Merci.


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique : "Be with me"

Chronique de "Lola, petite, grosse et exhibitionniste" de Louisa Méonis

Chronique : "Une vie à t'attendre"