Chronique de "Harper" de Matthieu Biasotto

*** ÉPOUSTOUFLANT ***


Auteur : Matthieu Bisatto
Editeur : Auto-édition
Sortie : mai 2016

Résumé :
Je crois que quelque part, je t’écris pour expier ce que j’ai fait, en espérant qu’un jour tu puisses comprendre et que tu trouves la force de me pardonner. Il faut que tu saches que j’aurais pu donner ma vie pour toi. Il n’y a pas de quoi être spécialement fier de mes actes et je ne suis pas un enfant de chœur, mais j’ai eu l’audace d’aller jusqu’au bout. Je n’ai pas pu rester dans la légalité, j’ai dû emprunter des chemins parfois obscurs et employer des méthodes dont personne ne peut se vanter. Il m’a fallu fuir Détroit pour le Mexique. C’est comme ça, qu’est-ce que tu veux… Si je viens à disparaître avant le jour J, si je me fais serrer et que le dénouement m’échappe… On pourra dire de moi que j’ai été un sale type, un violent lunatique, un perdant pétochard et même un escroc sans scrupules. Mais toi qui poses les yeux sur mes mots, tu sauras que j’avais de bonnes raisons et que la vérité nous appartient. Tu sauras que je ne regrette rien et que si c’était à refaire, pour Toi… Je le referais.


~ MON AVIS ~

Un thriller palpitant qui, dès les premières pages, m'a immergé dans un univers sombre, étouffant, mêlé à la froideur de Détroit, si bien dépeinte par Matthieu, et à l’atmosphère inquiétante et chaude du Mexique.

HARPER, c'est un roman où nous, lecteur, nous laissons bercer, heurter, par les mots du narrateur, un narrateur qui nous décrit avec réalisme sa vie, ses pensées intimes, son ressenti, cette affaire qui lui tombe dessus comme un couperet, et pour laquelle il va tout tenter. Page après page, c'est une histoire narrée au passé et au présent que vous suivez, de telle sorte qu'au fil des mots, le puzzle se met en place pour vous dévoiler le point final, la révélation, celle pour laquelle je me suis dis : "whaou, quand même !".

Ce livre ne peut se raconter, il se lit, il se vit.

Cependant, je dois dire que j'ai vraiment été bluffée par la mise en place de l'intrigue tout au long du texte. C'est intelligent, bien construit. La plume de l'auteur est parfaite, dure, incisive. Elle vous entraîne dans un voyage glauque, où la survie est primordiale, où la saleté, la crasse, la solitude deviennent vos meilleures amies.
HARPER, c'est aussi le cheminement d'un homme près à tout pour ce qu'il a de plus précieux au monde, c'est un homme qui devient un autre pour espérer frôler une issue positive. Et si l'on sent parfois qu'il devient une bête, certaine rencontre vous montre que vous n'avez pas totalement perdu votre humanité.

Ce texte vous plonge en pleine noirceur, les détails sont précis, efficaces, les odeurs, les lieux, tout est retranscrit avec minutie et justesse. A chaque page tournée, chaque chapitre, le fil de l'histoire prend forme, et nous dévoile un cheminement des plus inattendu.
Je dois dire que la plume de l'auteur m'a apporté un bon nombre d'émotions, toutes plus diverses les unes que les autres, allant même jusqu'aux larmes à la fin du récit, car cette fin est tout simplement superbe, elle m'a serré le cœur, m'a émue. Et là, je me suis dis, serais-je capable de faire ce que le narrateur a fait ? La raison pour laquelle il l'a faite ? Et ma réponse a tout simplement été : oui. Oui, je le ferai, car oui, je l'ai compris, et je l'admire même. Car tout ce courage, toute cette force, et cet amour, et bien, c'est tout simplement exceptionnel.

Bref, un roman qui m'a percuté de plein fouet, un roman qui m'a bluffé, un roman que j'ai dévoré, un roman tout simplement époustouflant, du début à la fin. Et pour être totalement honnête, rien que le résumé m'avais déjà ému.
Ce combat, cette cavale incroyable, sont menés de main de maître par Matthieu Biasotto. Matthieu Biasotto, qui avec ses mots couchés sur le papier vous transmet des sensations extrêmes, violentes, particulières, le tout parsemé de douceur, d'amour, de tendresse.
Matthieu Biasotto est un auteur que j'apprécie particulièrement, avec son style, son univers bien à lui. Matthieu Biasotto c'est un auteur atypique, tout comme ses romans, c'est une palettes d'émotions, de couleurs et d'horizons.

Je ne peux donc que vous conseiller de lire ce thriller (mais pas que) pour en savourer toute l'intensité, et découvrir la signification de cette couverture en totale adéquation avec ce livre.






Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique : "Be with me"

Chronique de "Lola, petite, grosse et exhibitionniste" de Louisa Méonis

Chronique : "Une vie à t'attendre"