Chronique de "Intermission" de Rohan Lockhart

NOTE : ♥♥♥♥♥


Auteur : Rohan Lockhart
Editeur : auto édité
Sortie : 2014

Résumé :
Au cœur d’une révolte entre mutants et humains, un groupe d’Outlaw, prend ses quartiers dans un ancien entrepôt désaffecté. Au cours des discussions sur leur avenir dans une société qui refuse les êtres différents, les liens se tissent et s’approfondissent. Sanka Lawford, ancien Guardian et récemment hors-la-loi, s’éprend de Greyson Vaughan, également ancien commissaire des forces spéciales. Une passion fulgurante naît entre les deux hommes qui s’accordent à la perfection, physiquement parlant. Cependant, l’ancien officier propose au leader de la rébellion, Leeroy Barton, de se joindre à eux au cours d’une soirée. Une attraction insoupçonnée et enivrante va alors s’emparer des trois hommes. 

Note : Intermission est une nouvelle bonus issue de GMO-Project-Next Gen qui ne nécessite pas la lecture de la saga pour être lue.



*** MON AVIS ***

Une courte nouvelle pour une scène très chaude et très sensuelle, qui intervient dans le tome 1 de GMO Project entre Sanka, Greyson et Leeroy.

Une expérience instaurée par Greyson pour mieux se faire connaitre par Sanka, et pour réaliser son fantasme depuis qu'il connait le jeune homme.

Cette partie à trois est un vrai régal car nous en apprenons un peu plus sur chacun des trois personnages. Tout est très très bien décrit et du coup laisse peu de place à l’imagination surtout que chaque scène est accompagnée d'une parfaite illustration.

Ce passage nous montre encore un peu plus la carapace que s'est forgée Greyson, mais également qu'il n'est pas insensible à Sanka, et que celui-ci, à ses yeux, est différent de ses autres partenaires. Mais son orgueil et sa fierté sont très fort, et il n'est pas facile à percer.

Nous nous rendons compte aussi à quel point Sanka désire se faire aimer de Greyson, cet homme pour lequel il éprouve de fort sentiment et pour lequel il s'abandonne totalement.

Leeroy reste assez passif, mais par ses quelques réflexions, nous ressentons ses regrets face à une relation passée, et nous découvrons qu'il devine les sentiments de Greyson pour Sanka, même s'ils ne sont pas avoués et visibles, car il connait bien son ami de toujours. Leeroy se montre sensible et doux. Un joli personnage.

Une écriture toujours fluide, minutieuse et détaillée, pointilleuse, qui nous embarque pour un instant très chaud, très sensuel, où les sensations et les sentiments sont exacerbés.

Merci beaucoup pour cet interlude, j'ai passé un moment très délectable, et les illustrations sont tout simplement superbe, un magnifique travail.

Un petit plus dans la relation complexe de Sanka et Greyson.



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique de "Lola, petite, grosse et exhibitionniste" de Louisa Méonis

Chronique : "Je ne sais pas dire je t'aime"

Chronique : "Une vie à t'attendre"