Chronique de "L'or de tes mots" de Ophélie Pemmarty

*** COUP D'AMOUR ***



Auteur : Ophélie Pemmarty
Editeur : MxM Bookmark
Sortie : 25 novembre 2016

Résumé :
Lors de leurs années lycée, Dominic et Asher ont vécu une belle histoire d’amour. Mais celle-ci a connu une fin brutale quand Ash a quitté l’Angleterre du jour au lendemain. Sans avoir eu droit à la moindre explication, Dominic a dû faire face à cette séparation qui l’a obligé à renoncer à son amour, à apprendre à vivre avec son absence et à avancer malgré tout, pas à pas.
Quelques années plus tard, Dom est devenu bijoutier et s’est construit une petite vie qui le rend plutôt heureux. Mais tout vole en éclats le jour où il retombe par hasard sur Ash, désormais chanteur accompli, qui est de passage en Angleterre pour une série de concerts.
Sans s’être réellement cherchés, Dom et Ash se sont retrouvés… car il est des destins qui doivent inévitablement se recroiser, et des histoires d’amour qui ne sont peut-être jamais censées se terminer…



~ MON AVIS ~

Ce roman est plus qu'un coup de foudre, plus qu'un coup de cœur et je ne saurai pas vraiment vous l'expliquer, juste vous dire que ce texte à fait résonner en moi beaucoup de chose, m'a transmis beaucoup d'émotion.

L'OR DE TES MOTS c'est une histoire à laquelle j'ai totalement succombé, c'est l'histoire d'un amour intense, d'un amour que rien ne peut effacer, même pas la douleur de l'abandon, la douleur du manque, la douleur de sentiments bien trop forts.

Dominic et Asher sont deux âme-sœurs, deux cœurs qui n'en font qu'un. Deux hommes qui malgré le temps, malgré la distance, malgré l'absence, n'ont pu se rattacher à autre chose, se libérer de cet amour si marquant, si vrai. Car si l'alchimie des corps est pour eux parfaite, il n'y a pas que cela, c'est aussi une connexion des âmes, une connexion de leur cœur, c'est un tout qui ne forme q'un.

Cette histoire d'amour ne va pas être des plus facile, ne croyez pas ça. Car pour accéder à leur destin, ils vont devoir s'affranchir des rancœurs, des regrets qui persistent, ils vont devoir affronter leur panique, leur doute, ils vont devoir oser se dévoiler complètement, se mettre à nu une nouvelle fois devant l'être aimé.

Le contexte du roman est très agréable et bien décrit. J'ai beaucoup aimé le métier de Dominic, qui change de ce que l'on peut voir. Et grâce à ce métier, l'auteur réussi à faire des comparaisons, des métaphores, qui s'accordent à merveille avec les sentiments de Dominic envers Asher. J'ai complètement fondu devant un Dominic fan-addict de Ed Sheeran, chanteur que j'adore particulièrement.
Asher est musicien, son univers est représenté juste ce qu'il faut pour nous donner un aperçu du rythme de fou que cela exige, cependant, cela n'est en rien une contrainte pour lui, car la musique c'est sa passion. Il en a fait une force et un exutoire pour exprimer tout ces ressentis, tous ses regrets et tous ses espoirs pour son amour perdu, pour Dominic.

Leur histoire, c'est un peu le destin, un peu le hasard, on ne saurait trop dire, juste que finalement leur amour devait être écrit, que cela devait arriver, que ces deux hommes étaient fait l'un pour l'autre, pour l'éternité.

Page après page, nous assistons, en même temps que nos protagonistes, à la renaissance d'un amour qui ne s'est jamais éteint, nous suivons leurs retrouvailles, les chemins qu'ils traverseront pour accéder à ce qu'ils désirent plus que tout au monde : être ensemble, redécouvrir cette sérénité d'antan, cet amour au présent et espérer qu'il se conjuguera au futur.
Dominic et Asher essaient de se comprendre, de se pardonner, de se réapprendre, se redécouvrir. Même si leur cœur est intact à cet amour foudroyant, leur esprit est plus torturé, et parfois, celui-ci leur joue bien des tours, pas très rigolos.

J'ai adoré les quelques souvenirs évoqués par Dominic et Asher, des souvenirs importants pour eux, qui nous explique pas mal de petites choses égrainées tout au long du livre. Beaucoup de clins d’œil aux souvenirs, qui parfois m'ont beaucoup émue.

Autour de Dominic et Asher, il y a les personnages secondaires, amis, famille, manager. Ils seront tous là pour eux, pour les conseillers, les aider, les faire avancer. Ils ont tous un quelque chose qui m'a plu, une générosité et une grandeur d'âme sans pareil. Ils sont drôles, attachants et sont surtout des personnes sur lesquels Dominic et Asher peuvent compter, sans rien attendre en retour.

L'ambiance de l'automne est représentée à merveille, avec ses couleurs, ses odeurs, ses bruits.

La chanson d'Asher pour Dominic est tout simplement sublime. Elle est en anglais, normal, puisque nos deux protagonistes sont Anglais et que l'histoire se passe dans les alentours de Londres. Avec mon anglais approximatif, je l'ai traduite : elle est magnifique, elle m'a mise la larme à l’œil. La façon dont Dominic la décrit dans le roman m'a donnée la chair de poule, et à sa façon d'en parler, j'avais l'impression que les accords et la mélodie résonnaient en moi, l'impression de visualiser Asher et son piano, sa blondeur, ses yeux couleurs automne...

La plume de l'auteur me fascine, elle m’envoûte, je suis totalement sous le charme. Ophélie Pemmarty a cette faculté de m'émouvoir à chaque mot, chaque phrase, elle a ce quelque chose qui fait toujours résonner en moi des émotions, qu'elles soient intenses ou plus légères.
Avec son écriture, elle sublime ce roman, elle fait de cet amour un amour unique, intemporel. 
Au fil des pages, j'ai été émue, j'ai ri, souri, et j'ai été carrément bouleversée lorsque Dominic et Asher se lâchent enfin, lorsqu'ils crient leurs mots d'amour, leurs doutes, leurs blessures, comme on lance une bouée à la mer, en ultime recours, comme une prière, pour sauver cet amour si pur. 
Quand leurs corps se retrouvent et se connectes, c'est une danse sensuelle qui débute, un accord parfait, sublimé par la férocité et la profondeur des sentiments dégagés. C'est beau, c'est époustouflant.
Tout plein de petites choses, de mots soufflés, de gestes doux, de petites attentions de nos deux hommes m'ont mise la larme à l’œil, tant la sincérité et l'amour, entremêles à la douleur et l'espoir, transparaissent dans ces actions.

Bref, plus qu'un coup de cœur pour ce roman tendre, toute en délicatesse et pudeur. Deux personnages auxquels on s'attache très facilement, dont les pensées et les sentiments sont omniprésents et nous indiquent combien ces retrouvailles les bouleversent. Un texte rythmé par la mélodie des doutes et des espoirs, un texte bercé par un amour incroyable. Les pages se tournent toutes seules, nous entraînant en même temps que Dominic et Asher dans ce tourbillon que l'on appelle amour, dans le choc de cette rencontre inopinée, dans cette déferlante de sentiments, de souvenirs qui s'abat sur eux et qui emporte tout sur son passage, comme une tornade, puissance mille.

Un immense coup d'amour pour ce roman, dans sa globalité, pour tout ce qu'il représente, pour tout ce qu'il dégage, une histoire forte, des sentiments extrêmes, justes, un thème que j'affectionne, Ed Sheeran que j'adore, des personnages qui ont su me toucher profondément, une chanson bouleversante...tout m'a chamboulée.
Je dois vous avouer que je suis tombée amoureuse de la plume d'Ophélie Pemmarty, une plume très belle, poétique, maîtrisée, qui sait jouer avec les mots pour en faire ressortir le meilleur, et je souhaiterais juste te dire une chose Ophélie : c'est toi qui a de l'or dans tes mots.


Voici un bout de la chanson d'Asher pour Dominic (traduit par mes soins, donc sorry par avance)






Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique de "Lola, petite, grosse et exhibitionniste" de Louisa Méonis

Chronique : "Je ne sais pas dire je t'aime"

Chronique : "Une vie à t'attendre"