Chronique de "Le dernier Héritier des Loups - Livre 1" de Nathdawn

*** IMMENSE COUP DE CŒUR ***




Auteur : Nathdawn
Editeur : auto-édition
Sortie : octobre 2016

Service Presse Auteur

Résumé :
"Je suis le fils handicapé du proviseur, et je m'appelle Théo."
Théo a 16 ans. Il apprendra vite que la vie, même effrayante de banalité, n'est ni blanche, ni noire, juste un dégradé de gris. Il ne sait rien de son sombre héritage. La rencontre avec Alex n'a peut-être rien de fortuite et va tout bouleverser.
Il faut fuir ou subir, sous les hurlements des Loups... qui se font la guerre, le Blondinet coincé entre les deux camps. Putain de karma !



~ ~ MON AVIS ~ ~

Un immense coup de cœur pour ce roman que je n'ai pas réussi à lâcher tant il est prenant, captivant, addictif.

Ce livre est complet, bien détaillé, sans trop alourdir le texte, les explications sont parfaites, explicites. Et je dois dire que si quelques fautes ou tournures de phrases sont parsemées ci et là, et bien, je suis passée outre, car l'histoire vous happe tellement, que ceci est bien le dernier de vos soucis !

Dans cette histoire, nous suivons le quotidien de Théo, jeune homme de 16 ans, qui va voir sa vie complètement bouleversée et chamboulée par l'arrivée d'un jeune homme : Alex. Tout ce qu'il croyait être, tout ce qu'il pensait savoir sur son origine, sa mère, tout va voler en éclat le jour où sa vie sera en danger, et que les explications et les vérités vont lui exploser en pleine figure.

J'a adoré l'univers crée par l'auteur, c'est un univers cruel, dur, spécial, bien différent de ce que j’ai pu lire jusqu'à présent sur les Loups, un univers particulier où les codes et les règlements sont bien définis et pas vraiment du goût de Théo, surtout en ce qui concerne sa relation avec Alex. La seule chose qu'il conçoit, et peut-être autant que ces Loups qui le protègent, c'est l'honneur et la dévotion de soi pour protéger ceux qu’il aime.

La rencontre entre Théo et Alex est sous le signe de l'étonnement, puis de l'amitié, puis quelque chose de bien plus fort. Leur lien est magnifique, leur amour sincère et puissant. Cependant, bien des choses sont des barrières à l'amour paisible et heureux auquel ils rêvent. Ils vont se disputer, se trahir, se mentir, se dévoiler, s'aimer, se sauver. C'est beau, c'est troublant, et je dois vous avouer que mon cœur s’est serré plus d'une fois aux agissements auxquels ils se prêtent, et que mon cœur a fait une embardée phénoménale à un certain passage, ce qui me l'a littéralement arraché. J'ai souffert avec Théo, beaucoup.

Il se passe énormément de choses dans ce premier livre. Les bases de l'histoire sont posées, le contexte, les origines. Ce récit est mené de main de maître, il est cohérent, tout en justesse, en puissance, en douceur. Page après page, vous allez découvrir un texte riche en rebondissements, en actions. Vous allez naviguer de découverte en découverte. Vous allez être subjugués par cet univers envoûtant, captivant, par ces deux héros si attachants, si vrais, ce monde si dur, cette vérité si cruelle. Tout un panel de personnages secondaires viennent compléter à merveille le paysage et cette intrigue, la rendant plausible et efficace.

La plume de l'auteur, que je découvre pour la deuxième fois, est un régal. Elle est précise, fluide, elle vous transmet des émotions très fortes. Vous allez vibrer, vous allez trembler, vous allez ressentir ce que ressent notre Théo au plus profond de son cœur, vous allez compatir avec Alex, être dépité pour lui et avec lui. Le "plus", c'est que ce texte est raconté du point de vu de Théo et d'Alex, ainsi, nous savons tout de ce qu'il se passe exactement dans leur tête et leur cœur, et ça, j'ai beaucoup apprécié.
L'écriture de l'auteur contient plusieurs nuances, allant de la plus sombre à la plus lumineuse. Elle sait également manier l'humour avec délicatesse et brio, car je dois avouer que parfois j'ai bien ri.
Elle a fait du personnage de Théo un être à part entière, qui a un cœur, qui est courageux, un être bourré d'humour sur lui-même, un être têtu, buté, un être qui fera tout pour sauver son amour, un amour fort, presque inconditionnel. Et si parfois il ne choisi pas les meilleures solutions, il le fait toujours avec ce sentiment de sauver celui qu’il aime, ou ceux à qui il tient plus que tout.
Alex est un homme énigmatique, qui peu à peu se révèle, et je pense se révèle à lui-même grâce à Théo. Il est courageux, aimant, protecteur, buté et têtu également. Il est taquin, joueur, mais par dessus-tout, il tremble pour celui qu’il aime et fera tout pour le protéger, quitte à être malheureux, quitte à se briser lui-même dans certains de ses actes, quitte à mourir.
Je sens que ces deux-là n'ont pas fini de jouer avec mes émotions et mon cœur. Espérons qu’il y résistera !

L'histoire est rythmée, sans aucun temps mort, il y a du danger, de la bagarre, du sang, de la peur, beaucoup de peur, le tout entremêlé aux passages plus doux, plus tendres. Il y a un juste équilibre d’ailleurs entre ces deux états.

Bref, j’ai vraiment eu un véritable coup de cœur pour ce récit. Un roman qui m'a fait palpiter, qui m'a fait vibrer de toute part, qui m'a conquise, totalement. Des personnages aux caractères bien trempés, qui n'ont pas peur du sacrifice, une intrigue qui vous mènera jusqu'au bout, de l'action, du danger, de la rage, de la colère, de l'amitié et de l'amour. Et des sensations à foison, page après page, qui vous envahissent, qui prennent toute la place dans votre tête, qui vous immerge totalement dans l'histoire, qui vous donnent l'impression d'être aux côtés de Théo et Alex, de vivre avec eux ces terribles épreuves, ces dures vérités, de ressentir avec eux cet amour si puissant mais si compliqué à consumer, de trembler avec eux quand ils tremblent pour l'autre.

Un roman à découvrir absolument, une plume percutante, parfaite, des personnages qui toucheront votre cœur et pour lesquels j'ai été émue et touchée. Ils m'ont marquée ces deux-là ! Et j'ai hâte de découvrir ce qu’ils me réserve pour la suite, car mon cœur tremble toujours pour eux.






Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique de "Après moi le déluge" de Matthieu Biasotto

Chronique de "Lola, petite, grosse et exhibitionniste" de Louisa Méonis

Chronique : "Je ne sais pas dire je t'aime"