Chronique : "Le club des feignasses"

*** COUP DE CŒUR ***


Auteur : Gavin's Clemente-Ruiz
Éditeur : Mazarine
Date de sortie : 28 mars 2018

~ RÉSUMÉ ~
Que faire ?
* Si vous avez un jour appris une terrible nouvelle et décidez d’aller manger une côte de bœuf pour fêter ça,
* Si vous avez envie d’être aux côtés de personnes que vous aimez quand vous en avez besoin,
* Si vous avez toujours rêvé de retrouver l’amoureux de votre jeunesse,
* Si vous voulez chanter (faux) sans qu’on vous regarde de travers,
* Si vous avez un jour fait partie d’un club de plage, et que l’envie vous revient 50 ans plus tard :
rejoignez le Club des Feignasses !
Rien ne prédisposait Béa, Alice, Sam, Greg et Elisabeth à se rencontrer. Pourtant, ces amoureux et cabossés de la vie, membres d’un club aussi curieux que chaleureux, apprennent vite à se connaître avec leurs failles, leurs richesses et leurs secrets.


~ MA CHRONIQUE ~

Un roman coup de cœur tout simplement.
Dès le premier chapitre, j'ai eu un coup à l'âme car la chute de celui-ci est tout simplement : whaou ! Cela donne le ton de suite et j'en ai été bien... soufflée !

Page après page, nous faisons connaissance avec Béa, Elisabeth, Alice, Sam et Greg. Ces personnages, que rien ne prédestinait à se rencontrer, font la force de ce texte. Ils sont vrais, authentiques, touchants. Ils pourraient être vous, moi.
Chacun, avec sa personnalité propre, va apporter son lot d'émotions, de surprises.
Malgré leur tranche d'âge décalée, ils vont se compléter, se soutenir, se procurer cette force et ce courage dont ils ont besoin, une bouffée d'oxygène, et surtout, au contact des uns et des autres, ils vont blablater comme un véritable sérum de vérité, se confiant des choses jamais dites.

Ce club des feignasses, tout aussi original dans son titre que dans sa légitimité, vous apporte un regard différent sur la vie, des réflexions sur ce qui est important, sur soi. C'est un voyage extraordinaire qui nous transporte du rire aux larmes, de l'étonnement à la compassion.

Il est très difficile de vous parler de ce roman sans en divulguer son sujet principal. Je ne peux que vous avouer que j'ai adoré ce texte, qu'il m'a fait vibrer, trembler, rire, sourire, émue et pleurer.
Chaque personnage, dans sa facon d'être, dans ses faiblesses comme dans sa force, a su toucher ma corde sensible, a su dégager un charisme éblouissant.
Certains instants de confessions, d'amer vérité, sont tout autant de lames que vous recevez en plein cœur, car je pense qu'à la lecture de cette histoire, nous pouvons chacun se reconnaître, même juste un petit bout, dans ces personnages si réalistes, que l'auteur nous présente et nous raconte.

Nous sentons que l'auteur a mit tout son cœur à créer ses personnages, à les faire vivre, à leur donner une âme. Car oui, c'est ce que j'ai ressenti. Béa, Elisabeth, Alice, Sam et Greg ont une âme, un cœur, un souffle, que nous pouvons sentir et presque toucher du bout du doigt, à travers les lignes, à travers l'encre qui noircie les pages blanches de ce roman, de ce bout de vie.

J'ai apprécié les descriptions, les lieux, les paysages, l'atmosphère qui règne tout du long, entre nostalgie, émerveillement, espoir et amour. Ce sentiment de ne pas savoir, d'espérer... d'oser !
Les touches d'humour, l'esprit club de vacances, le grain de folie... tout est un régal et confère au récit une énergie positive, bienfaitrice.

Voilà, je ne vous en dirais pas plus sur ces 5 personnages atypiques et haut en couleurs... mais si réels.

Je vais vous parler maintenant de la plume de l'auteur. Et quelle plume ! Gavin's Clemente-Ruiz a une écriture sensible, fraîche, délicate. Tout défile avec fluidité. Il réussit à nous offrir, car oui, c'est bien un cadeau, pléthore d'émotions. Qu'elles soient comme un coup au cœur ou aussi délicates que la rosée du matin, ces émotions offertes sont justes magnifiques, sincères, honnêtes, sans fioriture, sans chichi. Juste des mots écrit avec le cœur et l'âme et qui provoquent tant chez nous, lecteurs.
Je n'ai pas vraiment les mots adéquates pour vous exprimer mon ressenti sur tout ce que MOI j'ai ressenti. C'était unique.
Des mots simples mais si forts en sens. Des mots justes et si impactant sur le sentiment de nos protagonistes...
De l'humour et de la légèreté entrelacés à la lourdeur et la peur : un cocktail détonnant et délectable.
Et au milieu de tout ceci, de cette folie, de cette aventure, avec sensibilité et délicatesse, il y a l'amour et l'amitié, plus fort que tout. L'amour sous toutes ses formes et l'amitié, celle qui survient par surprise, qui vous happe et vous garde.

En bref, roman coup de cœur et même encore plus que ça. Un véritable hommage (à vous de lire pour savoir pourquoi). Un club particulier, loufoque et unique mais dont il se pourrait bien que chacun d'entre nous fasse parti un jour. Un texte écrit avec force et amour, avec passion et grandeur d'âme, avec humilité et sensibilité.
J'ai tout aimé dans ce livre. Et si à la couverture et au titre, on peut s'attendre à... je ne sais pas trop quoi, en fait, et bien je peux vous certifier que ce n'est certainement pas à ce que vous allez lire !
J'ai été bluffée, j'ai adoré et comme diraient mes enfants : j'ai kiffé !

Tout ça (et si vous êtes arrivés à la fin de ce pavé, je vous en remercie d'ailleurs) pour vous dire que ce roman c'est tout simplement la vie et que j'aimerais bien moi aussi avoir maintenant mon cahier vert, au cas où, car on ne sait jamais...




Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique : "Be with me"

Chronique : "Lever l'encre"

Chronique : "Quand le vent caresse mes cheveux"