Chronique de "Alonso & Grégoire : rencontre à risque !" de VD Prin

♥♥♥♥♥/5 *** COUP DE CŒUR ***



Auteur : VD PRin
Editeur : auto-édition
Sortie : 18 janvier 2016

Service Presse Auteur

Résumé :
Grégoire Coric et Jordan De Laxe, inspecteurs de police doivent enquêter sur l'assassinat d’un acteur de cinéma : Jérémie Mostral. Ce dernier venait de connaître le succès et la gloire en tournant sous la direction d’Alonso Birolini Alors que l’enquête piétine, un second meurtre est commis. La deuxième victime, François Leblanc, preneur de sons, avait lui aussi travaillé avec Birolini sur le même film que Mostral. Les deux victimes étaient gays et ne s’en cachaient pas vraiment. Des questions épineuses se posent alors aux inspecteurs. Alonso a-t-il quelque chose à voir avec ces assassinats ? Pourquoi des hommes homosexuels ? Grégoire saura-t-il mettre de côté l’attirance qu’il ressent pour le réalisateur et mener à bien son enquête ? Comment arriver à concilier l’horreur et la naissance d'un amour ?



*** MON AVIS ***

Un véritable coup de cœur pour ce policier que nous a concocté VD Prin. Je suis littéralement tombée sous le charme de nos deux protagonistes : Grégoire et Alonso, mais pas seulement, c'est tout l'ensemble du récit, sa construction, son déroulement, qui fait que j'ai été happée dès les premières pages.

Dès le départ, en guise de prologue, le ton est donné. C'est assez terrifiant. Ensuite, nous plongeons directement en plein cœur d'une enquête assez barbare, dont l'inspecteur Grégoire Coric est chargé, avec son partenaire, le jeune Jordan De Laxe.

L'enquête est palpitante, excitante. Tout au long du récit, l'auteur nous montre les atrocités des meurtres, avec des descriptions assez précises, qui confèrent une atmosphère assez glauque. Quelques détails sont distillés ci et là sur l'identité du tueur, sans  jamais réussir à deviner qui il est. Le suspens est total, jusqu'au dénouement, assez surprenant, et auquel je ne m'attendais pas du tout. J'ai vraiment beaucoup aimé, car c'est une vraie enquête policière, avec tout plein d'explications. Nous suivons la longue recherche et les raisonnements de Grégoire et de Jordan. Ils font un travail minutieux pour arrêter ce tueur.

A cette enquête policière, l'auteur réussi à entremêler à la perfection une romance, une belle histoire d'amour, qui prend naissance dans la tourmente, dans la peur et le danger, dans l'horreur des crimes.

Grégoire rencontre donc Alonso dans le cadre de l'enquête en cours. Dès les premiers regards, les deux hommes sont irrémédiablement attirés. Cependant, ils sont hésitants, ne sachant pas les préférences de l'un et de l'autre. Au fil de l'histoire, nous les découvrons tendres, fougueux, taquins, sensuels. Chacun des deux n'a jamais ressenti un sentiment pareil. Et même s'ils se jettent rapidement l'un sur l'autre, ils prennent leur temps, le temps de se découvrir, le temps de voir venir, de parler et surtout le temps que cette enquête soit terminée, car il n'est pas facile de conjuguer plaisir et boucherie.

Grégoire est un homme passionné par son travail, consciencieux. Et même s'il n'est pas très diplomate, il s'avère être gentil, courageux, fort, de confiance, doux, protecteur et très jaloux. Il entretien de bonne relation avec ses parents, même si ce ne fut pas toujours le cas, et qu'il en a été blessé.

Alonso est un personnage égratigné par son passé, une trahison qui l'a laissé avec un goût amer, le rendant méfiant et bien seul au niveau vie sentimentale. Cependant, lorsqu'il rencontre Grégoire, après les premières hésitations, il se laisse aller et devient plus joyeux, taquin, entreprenant et sachant ce qu'il veut. Il est honnête et adorable.

Au niveau des personnages secondaires, j'ai beaucoup aimé Jordan, le partenaire de Grégoire : un jeune homme assez drôle, un  peu fougueux, une belle amitié entre eux deux. Nous découvrons également les sœurs d'Alonso : elles valent le détour et sont justes géniales, ainsi que le majordome d'Alonso, un homme très taciturne, mais d'une fidélité sans faille. Bref, il y a plusieurs personnages secondaires, plus ou moins développés, selon les besoins, et qui apportent tous un plus à ce policier.

Grégoire et Alonso forment un joli couple. Les scènes entre eux deux sont parfois dans l'urgence, parfois plus lentes, plus douces. Ils se découvrent, se racontent, s'explorent charnellement. J'ai passé un agréable moment en leur compagnie, tantôt émouvant, tantôt drôle, car ils ne manquent pas d'humour ces deux-là !

Cependant, avec cette enquête difficile, le danger rôde et se rapproche, et malheureusement, Grégoire et Alonso vont le frôler puis le percuter de plein fouet.

La fin du roman est palpitante, tout s'accélère, va crescendo : les événements s’enchaînent, les mystères sur l'enquête se révèlent, l'odeur de la mort se rapproche, la peur vous submerge...la famille Italienne d'Alonso débarque, un peu envahissante....bref, une fin en apothéose.

Un excellent policier mené avec brio, sans temps morts, totalement addictif, mêlant une romance passionnante avec deux belles personnes, attachantes, intelligentes, agréables. 
La plume de l'auteur se révèle être parfaite pour ce genre littéraire, avec tout ce qu'il faut pour conférer une certain réalisme à l'enquête. 
La couverture est tout simplement sublime.

Merci beaucoup à l'auteur pour nous avoir offert un style différent, mais carrément passionnant.



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique : "Be with me"

Chronique de "Lola, petite, grosse et exhibitionniste" de Louisa Méonis

Chronique : "Une vie à t'attendre"