Chronique de "La Magie de Noël" de Liz Talley

♥♥♥♥/5



Auteur : Liz Talley
Editeur : Harlequin
Sortie : 1er novembre 2015

Résumé :
Un milliardaire ? Mary Paige n’en revient pas. Elle croyait avoir apporté un café à un sans-abri, et voilà qu’elle découvre que derrière les traits de ce vieillard frigorifié se cache un milliardaire excentrique. Et elle n’est pas au bout de ses surprises : pour la remercier, celui-ci lui propose d’incarner l’Esprit de Noël pour sa prochaine campagne de charité… en échange d’un chèque de deux millions de dollars. Seule contrainte : travailler avec son petit-fils Brennan, un businessman certes séduisant, mais qui voit cette campagne d’un très mauvais œil. Et pour cause : il déteste Noël…


*** MON AVIS ***

Je suis tombée sous le charme de ce récit tout plein de magie, il m'a mit du baume au cœur et m'a permis de prolonger encore un peu cette douce ambiance de Noël.

Au cours de notre lecture, nous suivons l'aventure de Mary Paige, jeune femme avec le cœur sur la main, toujours prête à aider son prochain et une adepte inconditionnelle de Noël. Mary Paige c'est également une femme aux physique normal, généreux, simple et d'une gentillesse à toutes épreuves, mais également un peu empotée ! J'ai beaucoup ri d'elle la pauvre, car elle est un peu miss poisse. Seulement, à quelques semaines de Noël, ce qui lui arrive est tout sauf banal (et poisseux). Suite à cet événement impromptu, elle se retrouve projetée en plein un conte de fée. Cependant, c'était sans compter sur son partenaire de campagne publicitaire : un Scrooge tout ce qu'il y a de plus détestable, mais aussi de plus délicieux visuellement !

Ce Scrooge, c'est Brennan, petit-fils de l'excentrique milliardaire qui a mis au point cette campagne de pub pour leur entreprise. Brennan est un homme plein d'argent, arrogant, prétentieux, qui se moque totalement de son prochain et ne pense qu'a faire des profits.

Néanmoins, cette aventure qu'ils vivent à deux va les changer. Brennan, au contact de Mary Paige, va s'ouvrir, très très lentement, et fissurer peu à peu sa carapace. Mais il est tellement renfermé dans ses blessures, dans son passé, qu'un événement va venir tout bouleverser et tout remettre en question.

J'ai adoré me plonger dans ce roman car toute la magie de Noël est omniprésente. L'écriture de l'auteur est fluide, douce, empreinte de charme. Nous nous mettons à espérer, comme Mary Paige, à espérer que Brennan libère ses chaines, qu'il arrive à voir les bons côtés de la vie, ces petites choses qui vous apportent le bonheur et l'amour. Au fil des pages, vous passerez aisément du fou-rire aux larmes, à l'émotion intense d'une phrase, d'un mot, d'une situation. Ces deux personnages sont attachants, bien que Brennan soit parfois un tantinet agaçant, voir exaspérant.

Les personnages secondaires sont tout aussi importants à ce récit, car ils apportent la lumière sur la personnalité, le passé et le présent de nos deux protagonistes. J'ai beaucoup aimé le grand-père de Brennan, c'est un homme qui a réussi à se remettre en question, à réfléchir sur sa vie, sur ce qu'il a perdu et sur ce qu'il souhaite. Il est très attendrissant, tout comme l'amie de Mary Paige, qui sous ses airs de femme sûre cache une sensibilité et une peur à fleur de peau, suite à ce qui lui est arrivé. Vraiment, ce sont des personnages tous bien travaillés et qui ne font pas figuration dans le roman.

En bref, un excellent moment de détente pour moi, une lecture très agréable qui m'a transportée en plein cœur de Noël, avec une histoire romantique à souhait, comme je les aime, avec des quiproquos, des malentendus, des gaucheries, de l'amitié, du partage, de la générosité et beaucoup d'amour, dans tous les sens du mot. La plume de l'auteur, si délicate, m'a fait ressentir tout un panel d'émotions, de la plus douce à la plus émouvante. J'ai beaucoup apprécié aussi ce rapport au conte de Dickens : juste parfait.

Alors, la magie de Noël va-t-elle fonctionner ou bien Mary Paige perdra sa pantoufle de vair après minuit le jour de Noël ?

A vous de le découvrir et à vous de vous laisser transporter dans ce cocon de féerie, bien installé au fond de votre fauteuil, devant la cheminée, avec un café bien chaud.



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique de "Lola, petite, grosse et exhibitionniste" de Louisa Méonis

Chronique : "Je ne sais pas dire je t'aime"

Chronique : "Tombe, Victor !"