Chronique de "GMO Projext Next Gen - Tome 3 : Fate" de Rohan Lockhart

*** SAGA COUP DE CŒUR ***




Auteur : Rohan Lockhart
Editeur : MxM Bookmark
Sortie  : Novembre 2016

Résumé :
C’est déjà la fin de l’été et une nouvelle année se profile à l’horizon emportant avec elle quelques ombres du passé.
Ash devra grandir et assumer ses responsabilités. Aidé par un nouvel ami et son amour pour Keisuke, qu’il retrouve en secret. Kei qui s’épanouit à l’université, repoussant toujours ses limites sans jamais l’oublier.
Sanka changera doucement, de pas en pas, sillonnant sur une route qu’il est le seul à pouvoir emprunter. Une route le menant aussi à Greyson qui apprend à vivre dans le deuil, à comprendre ses sentiments, à guérir et peut-être un peu aussi à se révéler.
Alors que chacun suivra sa voie, que les chemins se croisent ou s’éloignent, ils devront tous faire face à ce que la vie a de plus dure. De plus beau aussi.
A Triel, il suffit d’une seule seconde pour que tout vienne à changer...



~ MON AVIS ~

Ce tome est vraiment un coup de cœur émotionnel, un coup de cœur pour tout ce qu'il est, tout ce qu'il représente. Car s'il est plus calme que les précédents, plus dans les sentiments, les étapes du cœur et de l'esprit de nos personnages, il est tout aussi intense et vibrant. Point d'intrigue ou d'action ici (quoique), juste la vie qui suit son fil, la vie qui tisse son futur pour tous nos protagonistes, la vie qui réserve bien des surprises, bonnes ou mauvaises, la vie, qui vous pousse à faire des choix, qui vous remet en question.

Le résumé est parfait et se suffit à lui-même.

Ce que j'ai adoré, c'est que l’auteur revient sur TOUS les personnages des tomes précédents, sans exception. Nous les suivons tous à travers les épreuves qu'ils devront affronter, ou alors simplement à travers les constats qu'ils font sur ce qu'est devenu leur vie.

Vous savez que j'aime énormément Ash et Kei, et je dois dire qu'avec ce texte, ils m'ont littéralement bouleversée. Que ce soit dans l'amour si fort qu'ils se portent, dans la foi qu'ils ont l'un envers l'autre, ou dans la force qu'ils puisent de cet amour pour toujours être au mieux, pour tout affronter, relever la tête, faire face aux imprévus de la vie, et s'adapter en conséquences. Ils m'ont vraiment touchée en plein cœur, j'ai ri avec eux, j'ai pleuré avec eux. Ils ont une très belle évolution tout au long du roman, et beaucoup de choses viendront les bouleverser, les changeant à jamais. 
Une nouvelle amitié naît aussi pour Ash, une amitié sincère. Kei retrouve son ami Lee. Bref, vous verrez que beaucoup de choses se passent pour eux.

Un autre couple m'a émue : Sanka et Greyson. De couple improbable, ils passent à couple extraordinaire, atypique. Un couple qui devra apprendre, un couple dont la patience et la persévérance sera mise à rude épreuve. De situations cocasses et situations émouvantes, ils ont su toucher mon cœur, de biens des façons.

Page après page, c'est un texte qui enchaînent les épreuves émotionnelles, physiques. Un texte où la douceur et la patience côtoient la tristesse et l’abattement. Un texte où l'amour est omniprésent, avec de très sensuelles scènes de sexe, tantôt coquines, tantôt câlines, toujours dans le respect et sans vulgarité. Quelques descriptions de nouveaux lieux viennent agrémenter le récit.

Ce tome, c'est les couples qui se construisent, se consolident en affrontant chaque épreuve, chaque doute, chaque peur qui se présente à eux, à l'image de leur vie et de leur futur.
Des instants très poignants qui m'ont ébranlée tant la hargne des personnages, dans leurs mots, était palpable pour exprimer leur amour et tout ce qu'ils ont en eux.

J'ai trouvé que le texte était cohérent avec les tomes précédents. Nous retrouvons bien là où nous avions laissé certains personnages, certaine famille. Ce fut véritablement un réel plaisir que d'avoir des nouvelles de tout le monde.
Kain a été assez poignant lui aussi dans ses révélations avec sa sœur. Un passage m'a mise la larme à l’œil d'ailleurs. En fait, plusieurs passages avec chaque personnage, chaque couple, pour chaque épreuve qu'ils endurent, m'ont mise la larme à l’œil ! Mais qu'est ce que c'était bon ! Cela veut dire pour moi que l'auteur a réussi à faire passer les émotions qu'elle a souhaité pour ses personnages.

D'ailleurs, la plume de l’auteur dans ce tome est plus mature et d'une intensité vibrante, assez incroyable. Elle est fluide, douce, drôle aussi et si...poignante par moment. Chaque mot, chaque réflexion, chaque parole ou petit détail vous insuffle un quelque chose qui fait que votre cœur ou votre âme sont forcement touchés. Un récit addictif, du début à la fin, qui vous transporte dans un tourbillon d'émotion exceptionnel faisant jouer votre palpitant aux montagnes russes.

Bref, un tome axé essentiellement sur les sentiments des personnages, leur relation présente et leur futur. Une saga qui gagne en consistance et en maturité, à l'image de ses personnages.
Un coup de cœur incontestable car il a comblé totalement mon cœur de romantique, m'en mettant plein les yeux, jouant avec mes émotions, me faisant rire, pleurer, retenir mon souffle. 
Les couples ont tous un petit quelque chose qui vous les rendent uniques et attachants. Ils sont tous beaux à leur manière, chacun avec son essence propre. 
Mon cœur penche quand même en faveur d'Ash et Kei, un couple qui m'a séduite dès le départ et dont l'évolution depuis leur rencontre est époustouflante. Ils se révèlent chaque fois un peu plus, grandissent ensemble et s'apportent mutuellement cette force qui les poussent à se battre quoiqu'il arrive.
Greyson et Sanka m'ont beaucoup émue ici aussi, vous verrez pourquoi.

Et encore bravo à Rohan Lockhart pour ce superbe tome qui nous aiguille sur tous nos personnages et leur avenir. 

Une très belle couverture aussi, qui à la lecture du récit prend tout son sens.

Et désolée s'il y a des répétition, mais il m'ait encore difficile de réussir à exprimer véritablement ce que j'ai ressenti à la lecture de ce roman. Mes mots ne seraient pas assez forts je pense.





Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique de "Lola, petite, grosse et exhibitionniste" de Louisa Méonis

Chronique : "Je ne sais pas dire je t'aime"

Chronique : "Les lendemains avaient un goût de miel"