Chronique de "Le Serpent à Deux Têtes - Tome 1" de Jeremy Henry

*** UNE RÉUSSITE ***




Auteur : Jeremy Henry
Editeur : Men Over the Rainbow
Sortie  : 31 janvier 2017

Service Presse Auteur

Résumé :
Sur le chemin du retour vers l’Hôtel de Police après une intervention morbide, le Lieutenant de Police Vincent "Vince" Moreau et son chef d’unité, la Commissaire Barbara Dubois, acceptent une mission de routine. La malchance veut qu’ils tombent au mauvais endroit, au mauvais moment. Affublé d’un nouvel équipier, l’impressionnant Lieutenant Alban Fabre, Vince se retrouvera embarqué malgré lui dans un tourbillon d’évènements qui bouleverseront à jamais sa vie. Assassinats, complots, ripoux, tueurs à gages, pègre, vengeance… Vince n’aura pas d’autre choix que de se jeter dans ce nid de guêpes afin de sauver sa vie et celle de Barbara. Personne n’en sortira indemne.



~ MA CHRONIQUE ~

Une belle introduction dans le monde policier pour l'auteur avec ce premier tome de "Le Serpent à Deux Têtes", dont vous comprendrez le titre à la lecture du livre.

Dès les premières pages, l'auteur a su capter mon attention avec un texte rythmé et un personnage principal des plus intéressant ! En effet, Vince est une personne très attachante dans sa maladresse, intelligente, persévérante, gentille. Il part dans des délires très drôles et il manie l'humour avec subtilité, bien que quelque fois ses remarques ne soient pas très délicates...

Son collègue, Alban Fabre, est énigmatique, attirant, ténébreux. Il possède une maîtrise de lui-même hors norme, et à l’inverse, est bestial dans son amour. Cet homme est un vrai contraste à lui tout seul. Je l'ai beaucoup apprécié, car il se révèle complexe, tendre, fort. Bref, vous verrez.

Même si je pensais avoir deviné certaines choses, l'auteur a eu la faculté de me donner l'envie de poursuivre ma lecture, de me détourner de ce que je croyais, pour me diriger vers d'autres pistes. Un très beau travail d'énigmes et d'imbroglios qui au final nous amène à un point de chute des plus sidérants.

Page après page, c'est un beau mélange entre intrigue policière et intrigue amoureuse que nous offre l'auteur. Tout est savamment dosé, un bon mix d'humour et de sérieux, à l'image de nos protagonistes. Vous découvrirez aussi une petite palette de personnages secondaires qui vont vous étonner, vous attendrir ou vous faire frémir. Chacun à sa personnalité propre et aura un rôle à jouer auprès de nos deux héros, ainsi que dans l'enquête, très difficile à mener.

La plume de l'auteur a su s'adapter au genre de son texte, avec habileté. Les descriptions sur les méthodes policières, et tout ce qui s'y rapporte, sont justes, l'ambiance cohérente, tout est méticuleux, sans que cela devienne pompeux ou trop longuet. 
La plume est fluide, percutante, elle apporte la juste partialité, le juste mot pour relancer l'intrigue, pour nous faire rire, nous faire frissonner, de plaisir ou d'autre chose ! 
C'est un langage adapté au genre policier, le tout mâtiné de sensualité avec les scènes de sexe, des scènes de sexe exquises, bestiales, rageuses, passionnelles, décrites à la perfection, sans jamais tomber dans la vulgarité. Elles sont à l'image de nos personnages : intenses.
Les émotions sont présentes, ponctuées de rebondissements, d'actions, de suspens, d'humour et d'amour : un cocktail détonnant, tout comme ce récit.

La fin du roman m'a scotchée tant le cri du cœur était révélateur de cet amour vibrant, obsessionnel et passionnel. Et je dois dire qu'avec ce texte, le coup de foudre peut s’interpréter de plusieurs manières...

Bref, un premier tome excellent, qui m'a beaucoup plu et dont j'ai eu du mal à décrocher une fois commencé. Une intrigue qui tient la route et dont le cheminement va vous laisser pantois, quelques scènes déroutantes, de la peur, des rebondissements, de la tendresse, de l'amour et du sexe. Voilà de quoi passer un bon moment !
J'ai aimé le côté humoristique de nos personnages, pour moi ils sont intenses, sérieux et bourrés d'humour, chacun ayant ensuite un charme différent qui forcement vous apostrophera. Leur psychologie est bien travaillée, et évolue au fil de l'histoire, en même temps que l'enquête.
La fin est tout simplement magnifique, j'ai adoré, et pour le coup, c'est à ce moment précis que mes émotions ont été le plus stimulées car c'est un mélange de paroles poignantes et de sincérité bouleversante. Et, surtout, ici, à cet instant T, nous sentons le vrai amour et toute la puissance qu'il dégage dans chaque parole prononcée, dans chaque geste et chaque souffle. 

Vivement la suite !





Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique : "Be with me"

Chronique de "Lola, petite, grosse et exhibitionniste" de Louisa Méonis

Chronique : "Une vie à t'attendre"