Chronique de "Comme un oiseau - 1, 2, 3" de Jeremy Henry

♥♥♥♥♥/5 *** VÉRITABLE COUP DE CŒUR ***





Auteur : Jérémy HENRY
Editeur : auto édition
Sortie : 20 février 2016

Service Presse Auteur

Résumé :
Camille est prisonnier de ses responsabilités d’auteur à succès. Jun est prisonnier de ses responsabilités de yakuza. Le destin va les réunir. Leur amour va les entraîner dans des péripéties d’un bout du monde à l’autre. Ils vont devoir s’adapter à un monde violent et se battre pour rester ensemble. 


*** MON AVIS ***

Véritable coup de cœur pour ce roman captivant, qui vous entraîne en plein cœur du monde yakuza, de ses codes, de sa loi.

Comme vous pouvez le voir dans le résumé, Camille et Jun vont s'aimer. Leur amour est d'une telle force, d'une telle évidence, d'une telle complicité que s'en est bouleversant, troublant. Cependant, pour rester ensemble, ils devront abattre bien des murs, et surtout s'imposer devant un monde qui ne conçoit pas leur relation.

Je suis tombée littéralement amoureuse du personnage de Camille. Jeremy Henry a réussi à faire de lui un personnage atypique, complètement envoûtant, un personnage aux multiples facettes, totalement intelligent, doté d'humour, de taquinerie, avec un petit côté boudeur et petit garçon, empli de nonchalance. Il est d'une telle force émotionnelle, d'un tel courage, que je lui accorde tout mon respect, et toute mon admiration. Camille est à la fois fragile et fort. C'est un homme déterminé dans son amour pour Jun, un homme qui n'abandonnera pas, un homme qui, vous le verrez, apportera un vent de fraîcheur chez les yakuzas, un homme qui arrivera à se faire respecter.
Il est vraiment fabuleux : il a une si belle façon de s'abandonner quand il fait l'amour avec Jun : il est d'une sensualité incroyable. Il m'a complètement subjuguée et fascinée.
Je tiens vraiment à féliciter l'auteur pour ce personnage, qui est juste parfait pour moi.
Et vous verrez qu'avec Camille, nous ne sommes jamais au bout de nos surprises.

Jun est un yakuza plus réservé, moins démonstratif, mais il est tout autant amoureux de Camille que celui-ci de lui. Camille est tout pour lui, il devient sa vie, son souffle. Il est prêt à tout pour protéger son homme, même à mourir. Camille sera une force aussi pour mener à bien son rôle, son destin. La possessivité de Jun face à Camille est assez comique quelque fois, mais cela nous indique bien l'attachement de celui-ci pour son amour.

La relation entre Camille et Jun est de toute beauté. Ils se complètent, se comprennent. Et quand ils sont tous les deux d’humeur badine...cela donne des étincelles. Alors oui, leur relation n'est pas un long fleuve tranquille, il y aura quelques frictions, quelques désaccords, mais avec patience et communication, ils arriveront toujours à un accord, à la fin d'une bouderie, d'une querelle.

Ce roman est un pavé, mais je peux vous assurer que vous ne voyez pas le temps passer. Du début à la fin, l'auteur, par sa plume, a su capter mon attention. Tout au long du récit, il y a de l'action, du suspens, du danger, des rebondissements, de la tristesse, de la stupéfaction, et de l'amour. Il y a aussi tous les personnages secondaires qui sont très très importants, avec chacun leur propre histoire, chacun leur propre caractère : ils apportent tous un grain de folie, un grain de tendresse ou un grain d'amour, ils vont et viennent, certains plus importants que d'autres, et petit à petit, eux aussi font leur nid au fil des pages, des années.

La plume de l'auteur est fluide, entraînante, percutante, avec parfois des mots crus, et parfois des mots doux, des mots d'amour. Cette plume, elle réussi à vous hypnotiser, à vous captiver, à vous transporter dans un récit complet où les obligations se disputent à l'amour, où la loi et le respect sont religion, où la tendresse entre hommes se vit cachée. Cette plume, elle vous décrit des scènes de sexe étonnamment sexy, bestiales, d'une intensité toute émoustillante, parfois plus lascives, plus douces, romantiques.

Cette histoire nous fait vivre la rencontre peu commune de Camille et Jun, nous raconte un peu de leur passé, de leur vie avant "eux", elle s'égrène sur quelques années, nous développant ainsi leur relation, leurs devoirs, leur avenir, nous expliquant clairement, sans lourdeur, les codes et traditions des yakuzas. En fait, je ne peux vous en dire trop sur le contenu exacte de ce récit, car il y a tellement de choses, et c'est tellement bon, que je ne souhaite pas développer plus les événements. Je vous laisse la joie de découvrir ce texte par vous-même.

En bref, j'ai eu un véritable coup de cœur pour ce roman, pour Camille, cet homme qui dégage tant de sensualité, qui est un mélange savoureux d’innocence, de fragilité, d'autorité, de force de caractère, il est patient, doux, fougueux. L'histoire est un régal, une histoire qui vous chahute, qui vous fait sourire, qui vous émeuve.

Voilà, à vous de découvrir ces deux hommes qui sont réunis par le destin et qui vont se battre, faire des concessions et se faire confiance pour avoir ce qu'ils souhaitent : rester ensemble pour vivre leur amour inconditionnel.

Merci Jeremy pour ce coup de cœur, et très belle couverture avec Camille et Jun.


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique de "Après moi le déluge" de Matthieu Biasotto

Chronique de "Lola, petite, grosse et exhibitionniste" de Louisa Méonis

Chronique : "Je ne sais pas dire je t'aime"