Chronique de "Je reviens chez nous" de Sara Agnès L.

NOTE : ♥♥♥♥




Auteur : Sara Agnès L.
Editeur : Atramenta
Sortie : 17 décembre 2014

Résumé :
De retour à Saint-Gravel après plusieurs années d’absence, Thomas retrouve le village où il a grandi en centre jeunesse. Accueilli par Hugo, son meilleur ami d’enfance et désormais propriétaire de la ferme de son défunt père, il accepte de séjourner chez lui, le temps de se trouver un logis...

Soulagé qu’après toutes ces années, sa complicité avec Hugo soit intacte, Thomas n’en est pas moins sous le choc lorsqu’il apprend l’homosexualité de son ami. Cela risque-t-il de transformer leur relation ? Non ! Après tout, il n’a jamais eu de désir de cet ordre, avant.
Mais ça, c’était avant...



*** MON AVIS ***

Une très belle histoire d'amitié, d'amour, de combat contre l'intolérance.

J'ai aimé me plonger au cœur de ce roman tout en tendresse, mais en même temps de vérités encore actuelles de nos jours.

Thomas revient dans le village où il a passé sa jeunesse dans un foyer pour orphelin. Ces derniers 6 ans, il les a consacrés à chercher sa mère, laquelle l'a rejeté, car il est "café au lait".

Il trouve refuge auprès de son meilleur ami de l'époque, Hugo, lequel l'accueil avec grand plaisir, et une joie immense de le retrouver.

Thomas est heureux de voir que leur amitié est restée intacte, malgré ses 6 années d'absence.

Hugo révèle à Thomas son homosexualité, car il la vit au grand jour, et préfère l'apprendre lui-même à son ami.

Pour Thomas, cela ne change rien...ou presque. Car il finit par se poser des questions sur lui-même, sur qui il est vraiment, sur ses sentiments, sa vie.

Thomas se rend compte qu'en partant ces 6 années à la recherche d'une famille, finalement il l'avait déjà avec Hugo et les siens. Et il avait également l'amour à porter de mains, sans le savoir...

L'auteur nous conte l'histoire de ces deux personnages, de leur évolution, de leur complicité, au final de leur amour, tout en nous faisant passer le message d'un espoir contre le racisme et l'homophobie, car il n'est pas facile d’être soi-même dans un petit village bourré de préjugés.

Thomas va se battre pour être accepté, ainsi qu'Hugo. Tout au long du récit, c'est un combat pas facile qu'il devra livrer. Mais avec l'amour et la passion, tout devient possible.

Nous voyons également l'évolution au niveau de leur vie sociale. Un beau projet et une belle conclusion pour cet orphelin rejeté à l'adolescence à cause de sa couleur.

Cette histoire est belle, elle va crescendo, avec un final attendrissant et réjouissant, un bel amour, un bel espoir.

Une bonne écriture, tout en douceur, avec de beaux mots, de belles phrases, de magnifiques déclarations, une lecture fluide, sans temps mord.

Je vous recommande cette lecture. Elle va vous attendrir et vous enchanter.

Merci Sara Agnès L.





Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique : "Be with me"

Chronique de "Lola, petite, grosse et exhibitionniste" de Louisa Méonis

Chronique : "Une vie à t'attendre"