Chronique de "Above All - Tome 1 : Embarquer" de Battista Tarantini

NOTE : ♥♥♥♥♥ *** COUP DE CŒUR ***




Auteur : Battista Tarantini
Editeur : Angels Editions
Sortie : 25 juin 2015

Résumé :
Avant, mon créneau c’était la météo. Jusqu’à ce que j’embarque à bord de l’USS Percival Lowell et croise la route d’Andreas Van Allen, pilote de chasse sur ce monstrueux navire.
Comme à Hollywood, le capitaine Van Allen est charismatique, frondeur... Terriblement sexy ! Et c’est mon supérieur, que j’ai rencontré dans des circonstances qui me laissent présager le pire, moins d'une heure seulement après mon arrivée...
Comment suis-je censée faire la pluie et le beau temps quand je ne rêve que de le démolir ? À moins qu'il ne s'agisse d'autre chose...


*** MON AVIS ***

Une histoire captivante de bout en bout que je n'ai pas pu lâcher des yeux jusqu'à la fin.

Un récit mené tambour battant, qui vous plonge en plein cœur du Percival, avec ses hommes, ses femmes, ses caractères et ses habitudes.

Nous suivons le parcourt d'Alexi, jeune femme qui embarque à bord de ce navire pour travailler au sein du service météorologique. Elle va faire connaissance avec ses collègues, tous plus ou moins aimables, selon les cas, et surtout, elle va faire connaissance avec le Capitaine Van Allen, son supérieur. Une première rencontre assez hilarante, bien que très troublante du point de vue d'Alexi, et aussi un peu humiliante, sauf pour ses yeux...mais, ça c'est autre chose !

Alexi est une femme qui ne s'en laisse pas compter, qui ose, mais qui est en même temps un mélange de timidité et de fougue, avec un soupçon de maladresse, car oui, parfois elle ferai mieux de tourner sa langue sept fois dans sa bouche avec de l'ouvrir. Elle s'emporte assez facilement aussi. C'est une femme forte et courageuse, bien que l'on sente des blessures bien ancrées en elle, qui la poursuivent et la refrènent. J'aime son  personnage car il n'est pas lisse, ne se laisse pas faire, un tantinet gaffeuse (pour notre plus grand plaisir), mais loin d'être stupide.

Le Capitaine Van Allen est un personnage froid, glacial, arrogant, autoritaire, mais au fil des pages, nous nous rendons compte qu'il n'a pas vraiment l'air de ce qu'il dégage, et que sous ses airs sûr de lui, il y a bien des troubles qui le déstabilisent, et sa rencontre avec Alexi va nous montrer que parfois, je dis bien seulement parfois, qu'il peut être charmant, gentil et attentionné.
C'est un personnage que j'ai adoré détesté, car je le trouve fascinant, et je n'ai qu'une hâte, c'est de briser cette glace qui l'entoure pour découvrir tous ses secrets et ce qu'il cache au fond de son cœur.

Entre ces deux-là, l'attirance est pratiquement immédiate, et le fait d'être sur ce navire, confinés, à se côtoyer régulièrement, attise leur attraction. Seulement, la communication entre eux est source de conflits houleux et de disputes permanentes, de défis, car Monsieur le Capitaine a fait un peu d'Alexi son souffre douleur, la raison, et bien lui seul la connais, même si l'on se doute de pourquoi. 

J'ai bien aimé ce combat émotionnel entre eux, cette résistance autant que cette attirance, ce mélange de haine et de séduction. Car finalement, cette haine attise encore plus leur envie charnelle.

Les personnages secondaires sont importants, et nous font découvrir toutes les facettes du Percival, avec chacun leur caractère et leur problème. Le fait d'avoir également introduit dans le récit un personnage qui fait du chantage et des blagues potaches est un plus, dont j'ai hâte de connaitre la suite, car à mon avis, cette histoire n'est pas finie.

Vous allez voir qu'Alexi n'est pas au bout de ses peines et de ses surprises sur ce navire, et que sa fonction initiale sur le Percival n'est pas ce qu'elle devait être.

Un récit fluide, léger, une belle écriture qui vous happe instantanément en plein cœur de cette histoire, faite de rebondissements, de situations comiques, de disputes assez jouissives et de scènes brûlantes, chaudes, sexy et...affamées. J'ai apprécié le fait que l'auteur nous décrive assez bien l'ambiance et le travail à bord du bateau, et aussi des pilotes de chasse. Pour moi ce récit est original, car je ne m'étais jamais immergée dans ce monde, et j'ai trouvé cela assez excitant, intéressant et passionnant.

A travers les situations et les gestes de chacun des nos deux personnages principaux, Alexi et Van Allen, nous nous apercevons que finalement, sous couvert de leur attitude à tous les deux, ils nous cachent encore bien des secrets, à peine effleurés dans ce tome, et dont ils ont l'air d'être marqué profondément.

Un récit bien mené, qui nous distille des informations sur le passé d'Alexi et Van Allen, sans entrer dans les détails, ce qui permet d'attiser notre curiosité pour le tome 2. J'attends également avec grande impatience l'escale à Hawaï, qui je pense va nous réserver des surprises.

J'ai vraiment passé un excellent moment de lecture, un instant d'évasion, de passion, d'humour, de peine aussi parfois, et de peur. Un entremêlement de sensations qui ont fait que mes yeux n'ont pu décoller des lignes, bien que je me sois envolée vers un coup de cœur total.

Mention spéciale pour la couverture que je trouve tout simplement sublime : un grand bravo.

Et la définition de "Above All" est parfaite, sur tous les niveaux.

Merci.

Lien Amazon pour commander en ebook

Lien Angels Editions pour commander

D'autre part, je souhaite remercier Battista Tarantini pour ce petit cadeau. En effet, suite à un post sur sa page Facebook, voici le résultat pour mon nom de vol :



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique de "Lola, petite, grosse et exhibitionniste" de Louisa Méonis

Chronique : "Je ne sais pas dire je t'aime"

Chronique : "Tombe, Victor !"