Chronique de "Un homme accidentel" de Philippe Besson

*** MAGNIFIQUE COUP DE ♥ ***




Auteur : Philippe Besson
Editeur : pour cette version, éditions 10/18
Sortie  : 8 janvier 2009

Résumé :
Deux êtres que tout sépare se trouvent brutalement réunis par la mort d'un inconnu. Aussitôt, entre ces deux-là, surgit, sans qu'ils s'y attendent et sans qu'ils puissent s'y opposer, un sentiment violent. Un sentiment qui va les arracher à la solitude et au mensonge.
À Los Angeles, ville mythique et dangereuse, une intrigue criminelle peut quelquefois devenir une intrigue amoureuse.



~ MON AVIS ~

Ce roman est tout simplement sublime. Dès les premiers mots, le ton est donné, et je me suis retrouvée happée par cette histoire, par ce presque journal intime, par ce récit d'un homme marqué à tout jamais par un coup de foudre qui l'a littéralement foudroyé, mis à genoux, et pour lequel il donnerait à nouveau tout.

Du début à la fin, l'auteur nous offre une narration pratiquement complète, très peu de dialogue. Tout est décrit avec pudeur, chaque sentiment ressenti, éprouvé, chaque pensée, chaque vérité. 

Une enquête sur un jeune prostitué et c'est deux hommes qui se rencontrent, deux hommes qui n'auraient jamais dû se croiser, et qui pourtant, en une fraction de seconde, en un regard, en un silence, vont tout simplement ne plus se quitter.

La plume de l'auteur fut pour moi exceptionnelle, elle m'a transmise un nombre incalculable d'émotion par les mots employés, simples, mais d'une efficacité redoutable. Ce roman, c'est une histoire d'amour improbable, une histoire d'amour où les sentiments, insensés, la passion, dévorante, balaient tout sur son passage. 
Ce que j'ai apprécié, c'est la franchise du narrateur, car il sait très bien où tout cela va le mener, tout ce que cette folie va lui enlever, cependant, plus que tout, ce qu'il sait au plus profond de lui, c'est que sans lui, il n'est plus, il ne pourra plus.

La description des paysages, de l'ambiance, des lieux, est très bien retranscrite. J'ai aimé me laisser aller à imaginer que je naviguais aux côtés du narrateur, que je voyais à travers ses yeux. Les personnages secondaires sont intéressants, à leur manière, car ils devinent, sans rien dire, juste par des regards.

La balance entre le crime et l'amour est assez bien dosé et s'imbrique à merveille, car au-delà de cette intrigue policière, c'est une intrigue amoureuse qui se joue pour nos deux protagonistes, une intrigue où chacun se dévoilera avec parcimonie, dévoilant l'essentiel, où peu de mots sont prononcés, où les silences racontent tout, devinent et deviennent tout.

Le récit est très bien mené, j'ai adoré, car nous avons une alternance entre passé et présent, entre souvenirs et réalité, une réalité qui fait mal, qui consume de douleur, qui reste terriblement honnête.

Une histoire passionnante, haletante, pas forcément originale, qui pourra paraître même monotone pour certains, cependant, la plume de l'auteur, la force qu'il a dans ses mots pour exprimer le manque, l'amour que se portent ses deux personnages, font que ce texte vous percute, vous touche. Il m'a même quelque peu bouleversée, car petit à petit, page après page, vous voyez la fin se profiler, vous voyez le drame arrivé, vous vivez avec la narrateur cette complicité, ce bonheur, cette joie, cet amour si improbable, si incroyable, cette réalité qui le frappe, qui le fera prendre conscience de beaucoup de choses, vous vivez avec avec lui sa peine, vous la ressentez, tout comme cet amour si fort et pourtant si fugace, mais un amour éternel qui ira bien au-delà de tout. 
La forme du récit, sous forme de journal, de confidences, confère au lecteur un impact important sur l'état émotionnel du personnage, mais aussi sur le nôtre, absorbant chaque bribe de chagrin, de détresse, et à l'inverse, de bonheur, de liberté, de jouissance et d'amour.

Un roman sublime, qui m'a émue, des phrases courtes, des mots vifs, posés, justes, qui font ressortir toutes les sensations de cette rencontre, de cet accident. Un roman vibrant d'intensité, passionnant, une histoire d'amour exceptionnelle, racontée avec pudeur et vérité, sans chichi, avec sa douleur et ses drames, ses conséquences, ses bonheurs. Une histoire d'amour qui laisse des traces, indélébiles, des souvenirs aussi douloureux que beaux, sans aucun regret, jamais.



Lien Amazon


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique de "Lola, petite, grosse et exhibitionniste" de Louisa Méonis

Chronique : "Je ne sais pas dire je t'aime"

Chronique : "Une vie à t'attendre"