Chronique : "Le Gardien - Tome 2 : Tsunami"

*** COUP DE CŒUR ***


Auteur : L.N. Nikita
Éditeur : L'Ivre Book
Date de sortie : octobre 2017

Service Presse Auteur

~ RÉSUMÉ ~
Le boulot de Gardien est assez simple à la base : je dois juste rester en vie.
Dit comme ça, cela semble plutôt facile, mais entre mon ange gardien qui ne peut plus se téléporter et ce nouveau loup soumis qui attire les problèmes comme un aimant, les choses risquent de se compliquer légèrement.
D’autant que mes éléments sont très perturbés depuis le départ de Silas et que l’insistance d’un certain alpha ne va pas améliorer les choses.


~ MA CHRONIQUE ~

Encore une fois, ce second tome fut un véritable coup de cœur. J'ai adoré retrouver tous les personnages qui ont fait du premier tome un vrai régal, mais surtout, j'ai aimé recommencer l'histoire là où elle s'était arrêtée.

Après le départ de Silas, nous retrouvons un Adrian malheureux, triste, mais avec toujours autant de réparti et une liberté à laquelle il tient.

Avec ce second tome, nous faisons plus ample connaissance avec Graham, ce loup Alpha qui aime Adrian et qui le pousse dans ses retranchements. J'aime bien ce personnage, car au-delà de sa drague parfois un peu lourde, il s'avère être une personne de confiance, puissante et sur laquelle Adrian peut compter. Leurs échanges sont tantôt émouvants, tantôt hilarants.

Adrian évolue dans ce récit, aussi bien intérieurement qu’extérieurement. L'apparition d'un ancien protecteur va venir quelque peu le perturber, ajoutant à cela l'histoire d'Ambre et de Leto, tout ça pour dire que rien ne va aller comme il faut, ni en simplicité. Sa force et ses pouvoirs se développe sans bien qu'il sache pourquoi ni comment maîtriser tout ce qui lui arrive. L'ombre de Silas plane page après page, ainsi que dans son esprit, et nous comprenons comment Adrian est marqué par cet homme, par cet amour dont il n'arrive pas à se défaire, par cet espoir d'un retour improbable, par le mystère qui entoure son absence et sa disparition. Adrian est très émouvant dans ses sentiments envers l'homme qui l'a abandonné. Personnellement, je reste persuadé que celui-ci a d'excellentes raisons et que celles-ci concerne Adrian.

J'ai donc adoré tous les retrouver, voir la suite et l'évolution de l'histoire, car je peux vous assurer qu'elle évolue pour tout le monde, nous apportant quelques surprises. Notamment Swann, nouveau personnage, qui attire les ennuis comme le miel les abeilles (un peu comme Adrian finalement), un personnage qui m'a touchée par sa délicatesse, sa tendresse, qui m'a émue par sa fragilité et sa force, qui m'a attristée par son histoire personnelle. Une histoire qui entraînera tous nos amis vers une nouvelle aventure, riche en rebondissements et dangers.
Un autre personnage refera son apparition à la fin du roman, ainsi qu'un certain homme, bref, une fin qui nous laisse pantois et démuni, car c'est une fin frustrante, mais une fin logique, qui va dans le schéma du premier tome, une fin quand même terrible, une fin... j'ai adoré !

Ce texte est addictif, prenant et surprenant.
La plume de l'auteur est fluide, toute en nuances et en ondulations. Beaucoup de sentiments se dégage de cette plume. Des sentiments qui vous rende accro aux lignes, aux mots qui défilent sous vos yeux. Des instants de tendresse, des instants de peur, des instants de danger, des instants d'espoir viennent ponctuer ce texte passionnant, cet univers riche et complexe, mené de main de maître.

Il se passe énormément de choses pour chacun des personnages dans ce tome, des révélations sur les sentiments, des pouvoirs qui se développent, des amitiés qui s'approfondissent, et toujours ce danger qui rode, qui guette, qui nargue.

Bref, j'ai adoré ce deuxième tome tout autant que le premier, voir plus, car les sentiments y sont beaucoup plus développés. J'ai aimé Adrian qui reste fidèle à son cœur, tout en prenant soin des autres, tout en ménageant et en disant la vérité. Chaque personnage a su me toucher et j’attends le prochain tome avec fébrilité car je sens que les explications vont pleuvoir, et je l'espère, pas les larmes et que l'amour sera bien là, au fond du cœur d'Adrian pour savoir écouter et savoir pardonner.




Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique : "Lever l'encre"

Chronique : "Quand le vent caresse mes cheveux"

Chronique : "Le club des feignasses"